Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


AFP - publié le Jeudi 6 Octobre à 12:22

Mohamed Hassad : les législatives seront transparentes



Rabat - La campagne électorale pour les législatives prévues vendredi au Maroc se déroule dans un "climat positif", a estimé le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad, qui a réaffirmé sa volonté d'organiser un "scrutin intègre et transparent".



Mohamed Hassad
Mohamed Hassad
La campagne se déroule dans un "climat positif", avec "la mobilisation et la contribution efficace des citoyens", a déclaré mardi M. Hassad, lors d'une rencontre avec les dirigeants des partis politiques pour faire le point sur le processus électoral.

Depuis le 24 septembre, 9.100 meetings, rencontres et réunions publiques se sont tenus, avec la présence d'environ 540.000 personnes, soit deux fois plus que lors de la campagne des législatives de 2011, a précisé M. Hassad, cité par un communiqué de son ministère.

110 plaintes ont été soumises à l'administration et 77 ont été déposées devant la justice, dont 51 ont été classées sans suite, selon le même texte.

"En revanche, rien n'a été retenu contre des agents du ministère de l'Intérieur, accusés par plusieurs partis d'être intervenus dans la campagne", a ajouté le ministre.

M. Hassad, qui s'exprimait en présence de son homologue de la Justice Mustapha Ramid (tous deux coprésident la commission de suivi des élections) a par ailleurs rappelé les "directives" du roi Mohammed VI "pour assurer la tenue de ces élections dans un climat de transparence et d'intégrité (...)".

Près de 16 millions d'électeurs marocains sont appelés vendredi à élire leurs 395 députés. Près d'une trentaine de partis participent au scrutin, qui s'annonce comme un face-à-face entre les islamistes du Parti justice et développement (PJD), à la tête du gouvernement de coalition depuis 2011, et les sociaux-libéraux du Parti authenticité et modernité (PAM).

La pré-campagne a été marquée par un climat de défiance, des responsables du PJD accusant le ministère de l'Intérieur de partialité et de mobiliser des moyens de l'Etat en faveur du PAM. Ces tensions ont néanmoins baissé avec le début de la campagne.

               Partager Partager


Commentaires

1.Posté par Lahcen ZOUMHANI le 06/10/2016 18:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette fois,je pense,que ces élections seront transparents à 70%.
Actuellement,je n'ai pas remarqué d'intervention de la part des agents du Ministère Public.
Ce qui nous plonge dans la mauvaise gérance de ces élections le trop plein des papiers de publicité qui ont ravagés le visage de nos artères.Des milliers de papiers,portant des photos des candidats à travers nos rues,C'est sale,et inadmissible.
Espérant un changement avec le parti gagnant. Car nos partis doivent automatiquement changé de fusil d'épaule.(Travail, puis travail et encore travail) Car nos villes ont besoin des responsables qui transformeront leur visage(résorber les ordures,les eaux usées,nettoyage des rues,avenus,boulevards,par l'éclairage ,des agents de sécurité
Eviter les stationnements arbitraires devant les cafés,les maisons,sur la gauche.Il faut tracer des bandes séparant la rue ou le boulevadr.
Bref,on attend que va accoucher ces élections vendredi 7 octobre 2016 IN CHALA ALLAH

Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara