Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



MAP - publié le Lundi 8 Février à 12:21

Michael Rubin : Les provinces du Sud du Maroc vivent au rythme d'une "transformation réelle" grâce au leadership de Sa Majesté le Roi




Washington - Les provinces du Sud du Maroc vivent au rythme d'une "transformation sur le terrain" à la faveur d'une dynamique de réformes tous azimuts lancée sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a souligné Michael Rubin, ancien responsable au département US de la Défense.



"Depuis l'accession au Trône de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Sahara connait un changement sur le terrain et dans les faits", a affirmé M. Rubin dans une analyse publiée par le think tank US "American Entreprise Institute", précisant que le niveau de vie dans les provinces du Sud est des plus élevés au Royaume grâce au flux des investissements et à la dynamique créée par des projets structurants de développement durable.

Il a fait observer, dans ce contexte, que le gouvernement marocain se focalise de plus en plus sur l'appui aux secteurs qui constituent le socle du développement durable comme celui des affaires et du tourisme.

Dans l'objectif de renforcer davantage le développement tous azimuts dans cette région du Royaume, le Maroc a décidé d'accorder l'autonomie aux provinces du Sud dans le cadre du projet de la régionalisation avancée, a-t-il indiqué.

M. Rubin a rappelé, à ce propos, que le Souverain avait annoncé à l'occasion du 39è anniversaire de la Marche Verte, ce plan de la régionalisation avancée qui "accorde une autonomie effective et complète au Sahara sous souveraineté marocaine".

L'ancien responsable au Pentagone a également indiqué que le plan d'autonomie, au lendemain de son annonce, a bénéficié du soutien des Etats Unis qui le qualifient de "proposition sérieuse, crédible et réaliste", et d'une grande majorité bi-partisane de pas moins de 229 congressmen, dont des chefs de file dans les deux chambres de l'institution législative US. 

La dernière illustration du soutien américain est clairement reflétée dans la loi de finances des Etats Unis au titre de l'année 2016 qui stipule sans équivoque que l'aide US destinée au Maroc soit affectée à l'ensemble du territoire national, y compris les provinces du sud, a-t-il souligné .

M. Rubin, qui est également expert dans les questions relatives à la région MENA, a fait remarquer que le Maroc et ses provinces du Sud constituent "un havre de sécurité et de stabilité" à travers l'Afrique du nord et le Sahel, alors que des pays voisins, secoués par le "printemps arabe", ont subi une série d'attaques terroristes "dévastatrices". 

L'ancien responsable US a relevé, par ailleurs, qu'au moment où les provinces du Sud récoltent les fruits d'une dynamique vertueuse de réformes, qui puise sa quintessence dans les vertus du développement durable et la dignité humaine, les populations séquestrées dans les camps de Tindouf au Sud-ouest de l'Algérie sont assujetties à une "autocratie marxiste" désuète et aux affres de la pauvreté et la désolation aux mains du polisario.

M. Rubin a constaté également qu'un nombre croissant de pays ne reconnaissent plus la fantomatique "rasd", alors que l'Algérie s'entête à ne pas se rendre à l'évidence et continue de soutenir financièrement cette entité en dépit de ses liens avérés avec des groupes terroristes se réclamant de l'idéologie funeste d'Al-Qaida au Maghreb islamique et de Daesh.

               Partager Partager