Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


Lemag - Agence - publié le Mercredi 9 Avril à 22:33

Michael Köhler: L'UE veut un accord énergétique avec le Maroc



Rabat - L'Union européenne aspire à intégrer le secteur de l'énergie à ses programmes de coopération avec le Maroc dans le cadre d'une vision d'"économie durable", a indiqué, mardi à Rabat, le directeur pour le voisinage à la Direction générale du développement et de la coopération (DEVCO) de la Commission européenne, Michael Köhler, cité par la MAP.



Michael Köhler
Michael Köhler
 "L'UE est prête à réfléchir aux possibilités d'étendre son programme de coopération et aspire à intégrer le secteur de l'énergie à d'autres programmes dans le cadre d'une vision d'économie durable" qu'elle développe, a dit Köhler lors de ses entretiens avec le ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Abdelkader Amara.

Cité dans un communiqué du ministère de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement de, le responsable européen a exprimé, à cet égard, l'intérêt qu'accorde l'UE à la production d'électricité au Maroc pour le marché locale et/ou international, estimant que "le Maroc est en avance sur certains pays du voisinage en matière d'énergies renouvelables".

Pour sa part, Amara a souligné le choix stratégique du Maroc d'adopter un mix énergétique "réaliste et pragmatique", affirmant que l'introduction du gaz naturel, dont la feuille de route est en cours de finalisation, permettra de le diversifier et d'atteindre à terme "un équilibre énergétique entre le fossile et le renouvelable".

Le Maroc s'ouvre sur des perspectives prometteuses en poursuivant sa lancée en matière d'interconnexion avec les pays du Sud et d'ouverture de son marché électrique, notamment la moyenne et basse tension, a fait savoir le ministre.

"Le développement du secteur énergétique au Maroc s'inscrit dans une vision d'intégration régionale dans laquelle la coopération sud-sud occupe une place de choix", a-t-il dit, insistant sur l'importance que revêt l'intégration du marché électrique européen, pour le Maroc.

Le premier appui de l'UE au secteur de l'énergie s'achève en décembre 2014. Doté de 76,6 millions d'euros, ce programme d'appui a concerné, entre autres, des projets pilotes d'efficacité énergétique dans le bâtiment, la réalisation d'une étude sur l'opportunité d'utilisation du photovoltaïque à grande échelle et des jumelages institutionnels.

Les entretiens ont eu lieu en présence de l'ambassadeur de l'Union européenne au Maroc, Rupert Joy et de plusieurs membres de la délégation de l'UE au Maroc.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara