Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Vendredi 9 Septembre à 11:06

Mehdi Qotbi reçu par le ministre français des Affaires étrangères



Le Président de la Fondation Nationale des Musées du Maroc (FNM) Mehdi Qotbi a été reçu, vendredi à Paris, par le ministre français des Affaires étrangères et du Développement International Jean-Marc Ayrault.



Mehdi Qotbi reçu par le ministre français des Affaires étrangères
Lors de cette entrevue, M. Qotbi a remercié le gouvernement français pour son appui, à travers son ambassade au Maroc, à l'exposition "Rétrospective Giacometti" qui s’est tenue au Musée Mohammed VI d’Art Moderne et Contemporain de Rabat du 20 avril au 4 septembre 2016. 

Le Président de la FNM et le ministre français ont également discuté de la future participation de la France aux expositions "Picasso" et "Lieux saints partagés", prévues en 2017. M. Jean-Marc Ayrault a souligné, à cette occasion, que le soutien de la France à la FNM s’inscrit dans une volonté de faire de l’art et de la culture un véritable moyen de dialogue et un rempart contre l’obscurantisme.

Depuis sa création en 2011, la FNM a mis en place plusieurs partenariats solides avec la France et ses institutions culturelles. Cette diplomatie culturelle a permis l’organisation en 2014 de trois grandes expositions dans l’Hexagone : "Splendeurs de Volubilis" au Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM) à Marseille, "Le Maroc Contemporain" à l’Institut du Monde Arabe à Paris, et "Le Maroc Médiéval : un empire de l’Afrique à l’Espagne" au Musée du Louvre à Paris. 
 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara