Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - Lemag - publié le Samedi 15 Mars à 10:00

Mehdi Qotbi plaide pour une démocratisation de l'art au Maroc



Marrakech - Mehdi Qotbi est le président de la Fondation nationale des musées, il a affirmé, vendredi à Marrakech, que son organisme a objectif, la démocratisation de l'art au Maroc et son rapprochement du public.



Mehdi Qotbi - PH Youtube
Mehdi Qotbi - PH Youtube
"Cette démocratisation des arts passe d'abord par l'entretien et la rénovation des musées pour les rendre plus accueillants", a-t-il dit lors d'une conférence sur le thème "La démocratisation de l'art au Maroc", organisée par l'Université Privée de Marrakech (UPM).

Cette stratégie adoptée par la Fondation nationale des Musées émane de sa conviction du rôle majeur des musées, qui sont de véritables lieux d'ouverture, de dialogue permanent, de cohabitation, de conservation à la fois des œuvres et du patrimoine du Maroc, mais aussi des espaces artistiques qui permettent de mettre en relief la diversité et la richesse des facettes de l'identité collective des Marocains, a relevé Qotbi.

La Fondation nationale des musées est foncièrement convaincue du rôle des musées, de la culture et du patrimoine dans le développement des sociétés, a-t-il souligné, ajoutant que la Fondation affiche sa volonté de rapprocher l'art du public-citoyen marocain.

Dans ce cadre, il a fait savoir que cet établissement public œuvre en coordination avec le ministère de l'éducation nationale et de la formation professionnelle, à vulgariser les arts auprès des jeunes générations à travers leur intégration dans les programmes scolaires, et ce dans le but d'assurer la pérennité des arts, de concrétiser le processus de leur démocratisation, et de faire une rupture totale avec cette perception qui fait des arts, une activité humaine "élitiste".

Mehdi Qotbi a, par ailleurs, plaidé pour le développement du mécénat ainsi que pour une forte implication du secteur privé dans la promotion des arts au Maroc.

Il a en outre, relevé que les musées ont besoin à l'heure actuelle de compétences capables d'assurer une gestion moderne de ces espaces artistiques.

"La promotion de la culture et des arts est une des priorités sous le règne de SM le Roi Mohammed VI", a souligné Mehdi Qotbi, qui a relevé que la création du Musée d'art contemporain à Rabat, un espace exceptionnel, confirme encore une fois la forte implication de SM le Roi Mohammed VI en faveur de la promotion des arts au Maroc.

Les autres intervenants à cette conférence ont souligné que le Maroc ambitionne de conforter son positionnement dans divers domaines de la culture, dont le cinéma et les arts plastiques.

Ils ont en outre, souligné que la démocratisation de l'art constitue un aspect fondamental du développement des peuples et de leur rayonnement à l'international.

Cette rencontre a été organisée à l'occasion du lancement du 6ème pôle de formation de l'UPM "Arts, culture, médias et audiovisuel", qui vient s'ajouter aux 5 déjà existants "Tourisme", "Hôtellerie et Art de Vivre", "Management et Gouvernance", "Ingénierie et Innovation", "Santé" et "Sport".

La création de ce pôle, selon les responsables de l'Université, s'inscrit dans une stratégie nationale de développement à long terme visant à maximiser l'économie de la culture, élément important du développent social et de la croissance économique d'un pays.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara