Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Des considérations antisémites sont-elles à l’origine du refus de... | via @lemagMaroc https://t.co/9lydo7jd29 https://t.co/wz3reoxFgh



Leila Assam - Lemag - publié le Lundi 11 Novembre à 20:12

Médias algériens: Le dossier du sahara, un "cache-misère" de la diplomatie algérienne ?




Lemag : Bien qu'il soit Ministre des Affaires Etrangères en Algérie, Ramtane Lamamra ne semble avoir qu’une seule mission : le dossier sahraoui. Il ne cesse de s'exprimer et s'exprimer pour dire que "Les positions de l'Algérie sont constantes et fermes."



Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires Etrangères
Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires Etrangères
Selon le site TSA, le "rappel des positions algériennes sur le Sahara occidental est pour le moins curieux. Dans les faits, rien ne le justifie."

"Le dire de nouveau, avec autant d’insistance, en commentant pour la énième fois le geste d’un écervelé marocain qui a arraché le drapeau algérien du toit de notre consulat à Casablanca n’a aucun sens" écrit Samir Allam. "Imaginons un instant John Kerry animer une conférence de presse à chaque fois que le drapeau américain est arraché ou brûlé quelque part dans le monde. Il ne ferait que ça. A temps plein." ajoute-t-il.

Le site rappelle que si les Algériens ont notamment gagné la bataille de la communication, ils ont perdu celle de la diplomatie. La preuve: John Kerry a annulé son voyage en Algérie, prévu le 10 et 11 novembre, prétextant une réunion à Genève sur le nucléaire iranien. Mais le 22 novembre, le roi Mohamed VI sera reçu à Washington par Barack Obama. "Rien que pour cette raison, Alger devrait se montrer discret sur sa prétendue « victoire diplomatique » sur Rabat."

Ainsi, insiste le site, la diplomatie algérienne devient inaudible, incapable de voir au-delà du conflit avec le Maroc; rappelant sa position "ferme" quant à ce dossier, mais n'osant rappeler ses positions "fermes" quant à d'autres dossiers comme celui Sahel.

               Partager Partager


Commentaires