Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Jeudi 7 Avril à 13:19

Mawazine 2016: une programmation riche et diversifiée au Théâtre Mohammed V pour le bonheur des grands mélomanes





La 15ème édition du Festival Mawazine-Rythmes du Monde, prévue du 20 au 28 mai prochain, réserve pour le plus grand bonheur des grands mélomanes une programmation aussi riche que diversifiée, comme à l'accoutumée d'ailleurs.

Salle incontournable de la vie culturelle et artistique de la capitale, le Théâtre National Mohammed V vibrera au son des grandes voix avec des mélodies des quatre coins du monde, assure un communiqué du l'Association Maroc Cultures, initiatrice de cet évènement incontournable de l'agenda artistique mondiale.

Le public aura droit, vendredi 20 mai, à un spectacle haut en notes et en couleurs avec le Kaisar (césar) de la chanson arabe, Kadim Al Sahir. 

Avec plus de 100 millions d'albums vendus, des concerts partout dans le monde et des collaborations prestigieuses, Kadim Al Sahir, originaire de Mossoul (Irak), est aujourd'hui le chanteur le plus célèbre du monde arabe.

L'auteur-compositeur éblouit par sa maitrise du jeu vocal et envoute les foules avec un répertoire qui privilégie la ballade romantique, les maqamat, la poésie et les paroles engagées.

Samedi 21 mai, le public découvrira le chant d'Alma De Tango venu de l'Argentine, promettant un spectacle à la fois intimiste et touchant par l'émotion qu'il suscite, mais aussi ambitieux et explosif par l'exigence des orchestrations.

Le bandonéoniste Juan José Mosalini, la chanteuse Sandra Rumolino et le danseur et metteur en scène Jorge Rodriguez parent le tango de tous ses ornements qui sont à la fois musique, poésie et danse. 

Tantôt intimiste, tantôt volcanique, ce spectacle donne à voir et à ressentir, les différentes facettes des émotions véhiculées par le tango. Alma de Tango revendique une dimension poétique sans jamais renier son appartenance fièrement populaire, et son caractère universel qu'il doit à son enracinement dans l'identité argentine. 

La chanson palestinienne sera célébrée dimanche 22 mai, avec la participation du Trio Joubran, impliqué dans la défense et la diffusion de la culture palestinienne.

Héritier d'une famille palestinienne d'oudistes sur quatre générations, le Trio Joubran est composé de trois frères, fils du luthier Hatem Joubran, virtuoses du oud et originaires de Nazareth : l'ainé et le leader Samir (né en 1973), Wissam (né en 1983), et Adnan (né en 1985). Le trio s'est formé en 2003 autour de Samir Joubran, qui avait commencé une carrière solo quelques années auparavant. 

La formation sort les albums Tamaas (2003), Randana (2004), Majâz (2007), A l'ombre des mots (2009) et Asfâr (2011). Trio Joubran se produit régulièrement en Europe, ainsi qu'aux Etats-Unis, au Canada, en Amérique latine et dans le monde arabe.

Le lendemain, lundi 23 mai, la chanteuse belge d'origine anglo-égyptienne, Natacha Atlas tentera de charmer le public marocain avec sa fusion pionnière entre les musiques occidentales et orientales.

Après une série d'albums avec le groupe londonien Transglobal Underground, Natacha Atlas fait son début solo avec Diaspora (1994). Atlas poursuit avec Gedida dont le titre Mon amie la Rose a remporté une Victoire de la Musique. Ses deux derniers albums studio, Ana Hina (2007) et Mounqaliba (2010), représentent une évolution radicale de ses horizons artistiques. Aujourd'hui, Natacha Atlas revient avec Myriad Road, un album jazz composé et co-produit par le brillant Ibrahim Maalouf.

Les membres du groupe Qawwali Flamenco offriront mardi 24 mai un aperçu de leur immense talent. Du Pakistan à l'Andalousie, les musiques se sont croisées, rencontrées, nourries, et même si bien mélangées qu'entre la puissance volcanique et virtuose du chant Qawwali et le lyrisme hypnotique du flamenco, les distances s'estompent et les similitudes s'imposent.

A la suite d'une première rencontre il y a dix ans, Faiz Ali Faiz s'associe à nouveau aux rythmes et accords inimitables de Juan Gomez "Chicuelo", le guitariste fétiche des grandes voix du flamenco. Avec un ensemble de musiciens spécialement réunis pour l'occasion, les deux artistes vont encore plus loin : la force écorchée vive du flamenco remonte aux sources et se fond dans la transe Qawwali indo-pakistanaise.

Le mercredi 25 mai, le public sera au rendez-vous avec le style pop/folk de la chanteuse française Imany, dont les influences sont à chercher du côté de Tracy Chapman ou Billie Holiday.

Imany apparait sur le devant de la scène en 2010, avec un E.P acoustic suivit de son 1er album The Shape Of Broken Heart (2011). Certifiée Platine dans plusieurs pays, elle est plébiscitée jusqu'en Inde et au Japon. 

Elle a offert à son public, pas moins de 400 moments de pure magie sur scène. Son timbre de voix, sa coiffe de tissu et son univers visuel l'imposent comme une artiste à la fois glamour, authentique et grand public. 

En 2015, Imany est retournée en studio pour composer de nouveaux titres et enregistrer son 2e album dont la sortie est prévue courant 2016.

Guitariste d'exception, Paco Renter?a, donnera un concert exceptionnel le jeudi 26 mai. Sur les pas de Carlos Santana, le guitariste mexicain Paco Renter?a compose, produit et arrange l'ensemble de son répertoire. On lui doit notamment la bande originale du film Desperado, avec Salma Hayek et Antonio Banderas, ainsi que la musique des bandes annonces du film Le masque de Zorro, avec Antonio Banderas et Catherine Zeta Jones. 

Créateur de son propre courant musical appelé Free play, influencé de divers instruments de musique donnant libre cours aux sentiments et aux émotions, ses succès lui ont valu la plus haute reconnaissance des milieux intellectuel et artistique mais aussi de la presse mexicaine et internationale, tous unanimes quant à sa virtuosité.

Venu de l'Algérie, le groupe de musiciens juifs et musulmans, El Gusto, partagera sa passion, la musique Chaâbi, avec le public le vendredi 27 mai.

A l'instar des musiciens cubains du Buena Vista Social Club, l'orchestre El Gusto est à l'image du Maghreb. Chantre de la musique châabi, cette formation unique en son genre regroupe la fine fleur des chanteurs et musiciens maghrébins. Objet d'un documentaire à succès, le groupe célèbre par sa musique le temps où Juifs et Musulmans chantaient ensemble dans la Casbah d'Alger, il y a près d'un siècle.

En hommage à Mohamed Abdel-Wahab, le chanteur-compositeur syrien Safwane Bahlawane envoûtera le public à la clôture du Festival, le samedi 28 mai.

L'artiste renvoie à la belle époque de son maitre égyptien, un des principaux artistes du renouveau de la musique arabe. Connu sous de nombreux surnoms, le double d'Abdel-Wahab ou Abdel-Wahab de la Syrie, Safwane Bahlawane est un véritable phénomène puisqu'il excelle dans la représentation, chant et oud, du grand artiste, et ce depuis son très jeune âge. Safwan Bahlawâne interprètera une partie du répertoire d'Abdel-Wahab, dont il a fait la rencontre au Liban, en 1971.

Créé en 2001, le Festival Mawazine Rythmes du Monde est le rendez-vous incontournable des amateurs et passionnés de musique au Maroc. Avec plus de 2 millions de festivaliers pour chacune de ses dernières éditions, il est considéré comme le deuxième plus grand événement culturel au monde.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara