Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - Lemag - publié le Lundi 3 Février à 16:08

Marrakech : Un colloque sur les politiques pénales arabes



Rabat - "Les politiques pénales dans le monde arabe et leur impact sur les systèmes correctionnels : les peines alternatives et l'accompagnement post-carcéral". Ainsi est le thème d'un colloque international qu'organise à Marrakech, le CNDH, les 4 et 5 février, sous Patronage du Roi.



Initié en partenariat avec la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus et le Penal Reform international (PRI), ce colloque international a pour objectif d'attirer l'attention sur l'urgence d'une évolution du système pénal dans le monde arabe, par la modification des dispositions pénales non conformes aux principes des droits de l'Homme et aux conditions et règles du procès équitable, indique un communiqué du CNDH.

Il a pour objectif également de mettre l'accent sur la nécessité de la mise en place d'une politique pénale globale et intégrée à même de prévenir le crime, de réduire le taux de la récidive et de faciliter la réinsertion et l'intégration des peines alternatives.

Cette rencontre, qui vise également à mettre en relief l'importance d'une prise en charge post-carcérale des détenus, sera marquée par la participation d'une vingtaine d'experts internationaux de différents pays (Maroc, Algérie, Tunisie, Algérie, Jordanie, Belgique et Etats-Unis).

Les travaux de ce colloque s'articuleront autour des trois séances plénières traitant de "l'évolution du système pénal et correctionnel international", des "alternatives aux peines privatives de la liberté, pilier d'une réforme moderne" et de "l'accompagnement post-carcéral dans le monde arabe".

Ce colloque international, qui permettra aux participants d'écouter plusieurs témoignages d'anciens détenus et d'effectuer des visites sur le terrain au centre de Formation de la prison locale de Marrakech et au centre d'accompagnement post-carcéral, sera clôturé par une Déclaration dite de Marrakech.

En octobre 2013, le CNDH avait organisé en partenariat avec les associations "Amis des centres de réforme et de protection de l'enfance" et "Adala", un colloque international sur les peines alternatives aux peines privatives de liberté sur le thème "les peines alternatives au Maroc : une urgence, une nécessité".

Organisée à l'occasion du 1er anniversaire de la publication du rapport du CNDH "la crise des prisons : une responsabilité partagée", cette rencontre internationale avait permis d'ouvrir un débat pluraliste sur les possibilités et les perspectives d'application des peines alternatives au Maroc et de s'enquérir des expériences internationales dans ce domaine, eu égard notamment au phénomène de surpeuplement dont souffrent les établissements pénitentiaires au Maroc.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara