Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


AFP - publié le Mercredi 15 Octobre à 11:28

Maroc: saisie de 26.000 comprimés de psychotropes en provenance d'Algérie



Rabat - Quatre personnes ont été interpellées et "plus de 26.000 comprimés" de psychotropes, "en provenance de la frontière est" avec l'Algérie, ont été saisis lors de récentes opérations policières au Maroc, a indiqué mardi le ministère de l'Intérieur.



Les deux opérations ont été menées samedi dernier. La première, opérée par la police de Rabat, s'est soldée par le démantèlement d'un "réseau criminel spécialisé dans le trafic de psychotropes", selon le texte, cité par l'agence MAP. Deux personnes ont été arrêtées en possession de 19.600 comprimés.

Selon la même source, deux autres suspects, en provenance d'Oujda (nord-est), ville frontalière de l'Algérie, ont été appréhendés le même jour à Fès (centre), en possession 6.482 comprimés "du même type", provenant de la "contrebande".

Des "investigations sont toujours en cours" pour arrêter d'éventuels autres membres de ce trafic.

Le Maroc et l'Algérie, dont la longue frontière commune est officiellement fermée depuis deux décennies, se plaignent tous deux, pour des raisons différentes, de la contrebande transfrontalière.

En août, Alger a annoncé avoir saisi près de 100 tonnes de cannabis marocain en six mois. Rabat a réagi en rejetant toute "surenchère stérile", notant toutefois que son voisin était "le principal pourvoyeur de psychotropes" de la région.

Pays producteur de pétrole, l'Algérie a par ailleurs décidé unilatéralement de renforcer ses patrouilles et de creuser des tranchées à la frontière, pour lutter contre le trafic de carburant qui constitue, selon lui, un important manque à gagner.

Le Maroc a de son côté annoncé la construction, sur une partie de la frontière, d'une "clôture" équipée de "capteurs électroniques" afin de se "protéger des menaces terroristes".
 

               Partager Partager


Commentaires

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus