Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G



K.B. - publié le Mardi 31 Juillet à 09:08

Maroc : réorganisation des FAR




Les Forces Armées Royales (FAR) ont fêté leur cinquantenaire en mai de l’an dernier. Mais trente-deux années de présence dans les tranchées au Sahara ça use une armée quelles que soient la force et l’endurance physique et morale de cette dernière. En accédant au Trône il y a très exactement 8 ans jour pour jour, S.M. Mohammed VI, le Chef Suprême et Chef de l’Etat Major Général des FAR, s’est attelé immédiatement à la tâche en faisant de la réorganisation et la modernisation des armées un de ses grands chantiers prioritaires.



Il faut dire qu'en tant qu'ex-Coordinateur Général des Etats Major des FAR, fonction qu'il assuma jusqu'à son intronisation en juillet 1999, il eût tout le temps pour connaître les arcanes et les rouages de la Grande Muette. C'est donc en connaissance de cause qu'il ordonna au Général de Corps d'armée Abdelaziz Bennani de veiller particulièrement au bien-être des armées en le nommant Inspecteur Général des FAR en 2005. Mais le malaise au sein des FAR n'est pas uniquement d'ordre matériel. Le budget militaire étant ce qu'il est, il fallait veiller aux équilibres en limitant les promotions au strict nécessaire. Les FAR ne sont pas l'armée d'Egypte qui reçoit annuellement deux milliards de dollars d'aide de la part du département d'Etat américain ni Tsahal qui aura 30 milliards de dollars durant les dix prochaines années.

Résultat de cette politique d'économie : des centaines d'officiers supérieurs se sont coincés au grade de colonel durant de longues années, sachant qu'entre ce dernier et celui de colonel major, le salaire est majoré de près de 10.000 dirhams ! La grogne a pris plusieurs formes dont la plus récente en date est l'affaire dite du journaliste Abderrahim Ariri où plusieurs officiers dont deux colonels ont été mis aux arrêts de rigueur à cause de fuite de documents classés secrets défense dont deux ont été publié par « Al Watan Al An », un hebdo arabophone dirigée par Ariri.

L'occasion de la 8ème Fête du Trône, célébrée aujourd'hui à Tanger et Tétouan, est propice pour un premier grand coup de pioche dans ce chantier qu'est la réorganisation des FAR. Lesquelles, si le processus des négociations sur l'autonomie au Sahara aboutit, devront s'attendre à voir des dizaines de milliers de soldats quitter le Sahara pour regagner les casernes du Nord, ce qui indique que la création de régions militaires supplémentaires, actuellement elles ne sont que deux (Nord et Sud), pourrait être à l'ordre du jour.


Tagué : maroc

               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles