Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Quand l’ambassadeur algérien à Bruxelles s’autoproclame porte-parole... | via @lemagMaroc https://t.co/F0hTNSg04E https://t.co/kNECBG2gzr



M.S - publié le Vendredi 13 Avril à 11:43

Maroc : besoin d’hélicoptères




Les besoins du Maroc en hélicoptères de transport tactique d’une capacité de 15 à 20 hommes type NH90 serait d’une dizaine d’unités. Des pourparlers avancés seraient en cours entre l’administration de la défense nationale et ce groupe européen d'aéronautique et de défense.



Mais les d'importants problèmes financiers dont ce dernier fait face compte tenu notamment des retards de production de l'A380, font qu’il accepte difficilement de faire certaines remises sur les prix à des pays clients. Comme c’est de coutume. D’autant que le statut supranational de EADS le rend insensible à d’éventuelles pressions politiques de la part de certains Etats européens actionnaires du groupe et amis du Maroc.

La chasse au kamikaze qui commencé à Casablanca le 10 avril dernier suite à la série d'explosions mortelles qui ont fait officiellement cinq morts, trois kamikazes tués par leurs ceintures explosives, un autre abattu par les forces spéciales et un officier de police qui a succombé à ses blessures, a monté l'indigence de la gendarmerie royale en matière d'hélicoptères tactiques.

En fait, un -ou deux- appareil survolait le ciel de Casablanca à la recherche d'éventuels terroristes -ils seraient encore une dizaine en cavale dont trois liés au groupe Abdelfettah Raydi-, ce qui est très insuffisant eu égard de l'ampleur de la menace terroriste pesant désormais sur le Maroc et qui risque d'égaler celle que vit l'Algérie voisine, pays ayant consacré la somme de 14 milliards de dollars pour l'achat d'armes dernier cri à la Russie.

En fait, le peu d'hélicoptères, en majorité des Puma (photo), dont dispose la gendarmerie royale est affecté à la sécurité royale ou le sauvetage surtout en mer. Mais presque rien n'est prévu pour la traque des terroristes.

Or, la gendarmerie royale qui dispose d'un budget assez honorable, en tout cas supérieur à celui de la Marine de guerre pour un corps de 20.000 hommes, a grandement besoin d'hélicoptères performants tactique de type NH90 produits par Eurocopter filiale à 100 % de EADS.

Les besoins du Maroc en hélicoptères de transport tactique d'une capacité de 15 à 20 hommes type NH90 serait d'une dizaine d'unités. Des pourparlers avancés seraient en cours entre l'administration de la défense nationale et ce groupe européen d'aéronautique et de défense.

Mais les d'importants problèmes financiers dont ce dernier fait face compte tenu notamment des retards de production de l'A380, font qu'il accepte difficilement de faire certaines remises sur les prix à des pays clients. Comme c'est de coutume. D'autant que le statut supranational de EADS le rend insensible à d'éventuelles pressions politiques de la part de certains Etats européens actionnaires du groupe et amis du Maroc.

Notons que l'armée française prévoit, dans le cadre de son budget 2007, acquérir 12 hélicoptères NH90, soit trois fois moins que ce que l'Espagne avait commandé.



               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles