Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Abdelkarim Chankou - publié le Mardi 17 Janvier à 10:55

Maroc : Un gouvernement "tout feu tout femme"




Trop de boucan pour rien ! « Le gouvernement de Abdeilah Benkirane ne comprend qu’une seule femme et en plus elle a été mal placée dans la photo officielle ». C’est le commentaire type que se partagent presque les analystes et observateurs professionnels et en herbe, sur les colonnes des journaux, les terrasses de café, les ondes de radio et de télévision en passant par les réseaux sociaux et j’en passe…



Abdelkarim Chankou
Abdelkarim Chankou
Il est vrai que ce fait constitue en soi un net recul -du moins numérique- par rapport aux gouvernements antérieurs de 2007, 2003,  1997 (transition) et 1998.  Pis : c’est  le PJD, le parti d’essence ou de référence islamiste, qui, il faut le souligner, à été le seul  à avoir placé cette unique femme, en l’occurrence Bassima Hakkaoui (*). Mais cela ne veut pas dire que les autres partis de la coalition, à savoir l’Istiqlal, le MP et le PPS (parti se définissant comme progressiste) n’ont pas essayé. Ils ont tenté leur chance mais leurs choix n’ont pas eu l’aval du Palais. Non pas à cause d’une quelconque misogynie palatine (**) mais certainement en raison des profils proposés, jugés soit incompétents soit non convenables pour endosser le tablier promis par qui de droit...

 Hakkaoui dira dans une déclaration à chaud que les partis concernés ne se sont pas trop cassé la tête pour dénicher des profils plus valables. C’est un peu vrai d’autant qu’on est dans un bled où la femme continue de jouer le rôle de bouche-trou ou de brosse à reluire l’image du pays.

En revanche, il n’en demeure pas moins vrai aussi que ce n’est pas sur le sexe des ministres que les Marocains attendent le gouvernement drivé par l’islamiste Benkirane (***). Ces derniers, électeurs ou pas, s’attendent à voir leur niveau de vie ou au moins leur vie changer en mieux. Se soigner sans se ruiner, ester en justice en toute confiance, éduquer des enfants pour qu’ils trouvent un travail et non pas le chemin de la prison, avoir un logement accessible aux petites bourses qui soit un vrai toit et non pas un gourbi de pêcheur… Bref des programmes qui demandent courage, probité, imagination, intelligence, désintérêt de soi et non féminité ou masculinité. D’ailleurs, le cabinet royal qui a toujours fait son travail  avec désintérêt et efficacité ne compte qu’une seule femme conseillère, en l’occurrence Zoulikha Nasri.

(*) Les pourfendeurs deHakkaoui, la ministre de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, l’accusent déjà de vouloir remettre en question certains acquis de la femme marocaine et ne pas vouloir entendre de levée des réserves  sur certaines pratiques ancestrales consacrées par la charia, notamment l’accès égal à l’héritage. Mais ceux que ces pourfendeurs ignorent c’est que même le petit 1/8  que le Coran attribue à l’épouse si  le mari décédé n'a pas d'enfant elle ne n’en voit jamais la couleur dans certaines régions du Maroc !

(**) Le Roi a nommé plusieurs femmes ambassadeurs et une autre pour ne citrer qu'elle, Bahija Simou, préside aux destinées des Archives royales...

(***) Le gouvernement du Japon, remanié du 02 septembre 2011 et dirigé par  Yoshihiko Noda affilié au PJD (ce n’est pas une blague), ne compte que deux femmes et d’ailleurs les seules à avoir été reconduites dans leurs fonctions.



               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles