Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mercredi 29 Juillet à 12:37

Maroc Telecom pourrait légèrement réviser à la baisse son DPA 2015



Casablanca (Bourse) - L'opérateur historique des télécommunications, Maroc Telecom, pourrait légèrement réviser à la baisse son dividende par action (DPA) au titre de l'exercice 2015, selon les pronostics des analystes d'Attijari Intermediation.



Compte tenu de la baisse tarifaire du segment Mobile au Maroc et de l'effort exceptionnel d'investissement en 2015, le RNPG et le CFFO devraient ressortir en repli de plus de 5 pc sur l'année en cours, ce qui pourrait emmener l'opérateur à réviser légèrement à la baisse son DPA, souligne la société de bourse dans son "Weekly des Marchés Financiers".

Selon les résultats semestriels du groupe Maroc Telecom, le niveau d'activité consolidé affiche une progression significative de 14 pc à 16,5 milliards de dirhams (MMDH), tandis que l'évolution du chiffre d'affaires ressort quasi stable à périmètre constant.

Le groupe a atteint une nouvelle dimension avec un parc de plus de 51 millions de clients à fin juin 2015, avec l'acquisition récente des six filiales africaines, qui tout de même, pèse momentanément sur les niveaux de marges, ajoute la même source.

Comme attendu, la poursuite de la baisse des prix au niveau de l'activité Mobile au Maroc et l'effort d'investissement entrepris par l'opérateur, à travers l'acquisition de la licence 4G, le développement réseau et la restructuration des filiales africaines récemment acquises, sont, d'après les analystes d'Attijari Intermediation, les principaux facteurs expliquant la baisse de la marge opérationnelle.

Ce taux de marge s'est établi à 50,7 pc au premier semestre 2015, contre 55,2 pc à fin juin 2014, ont-ils relevé.

Pour sa part, l'endettement net de l'opérateur historique a fortement augmenté suite aux investissements exceptionnels visant à financer l'élargissement du périmètre du groupe d'une part et l'acquisition de la Licence 4G au Maroc d'autre part, poursuit la même source.

Dans ce contexte, l'endettement net ressort à 15 MMDH à fin juin 2015, en hausse de 58 pc et représentant un Gearing de 122 pc.

Les analystes financiers estiment que ce niveau d'endettement demeure tolérable dans la mesure où il représente moins de deux années de FCF normatifs. Ces derniers s'élèveraient à 80 MMDH/an.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara