Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Vendredi 28 Novembre à 15:52

Maroc : Revue éditoriale quotidienne de la presse digitale du 28 novembre 2014



Rabat, 28 nov 2014 (MAP) - Le lancement prévu de l'école numérique, les intempéries que connaissent certaines régions et le projet de loi sur la violence à l'égard des femmes sont les principaux sujets qui retiennent l'attention de la presse digitale de vendredi.



"Hespress" rapporte que le ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle s'apprête à lancer la première expérience d'école intelligente au cours de la prochaine année scolaire, avant de généraliser le système numérique qui s'appuie sur les nouvelles technologies en matière d'apprentissage.

Selon le site d'information arabophone, le ministère a déjà entamé l'élaboration de programmes d'éducation numérique, développés sous la houlette d'experts dans les domaines de l'éducation et du numérique, et qui concernera toutes les matières et portera notamment sur le cartable numérique, le tableau numérique interactif et les programmes en ligne.

"Medias24" s'intéresse aux intempéries que connait le Maroc cette fin de semaine, estimant que le gouvernement, qui est en train d'évaluer la situation dans les zones sinistrées, pourrait déclarer l'état de catastrophe naturelle dans les régions sinistrées, ouvrant la voie à l'indemnisation des victimes , selon des sources citées par le même site.

Febrayer.com traite du même sujet en indiquant que la protection civile au niveau de la province de Guelmim est en alerte en prévision de tout incident éventuel. Elle a renforcé son arsenal de Canots de secours suite au bulletin météorologique spécial de la Direction de la météorologie nationale qui a annoncé des vents forts et de fortes pluies et averses pouvant atteindre un cumul de 200 mm, précise le site.

Sous le titre " le Maroc ratifie le protocole facultatif à la convention internationale contre la torture", "Quid.ma" note qu'à la veille de l'ouverture du Forum mondial des droits de l'Homme qui se tient à Marrakech, l'Etat marocain a procédé au dépôt des instruments de ratification de ce Protocole contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains et dégradants, conformément à l'esprit de la constitution de 2011.

"Les victimes de la torture et des autres pratiques dégradantes pendant les années de plomb ainsi que les militants des droits de l'Homme se réjouissent de cette avancée", souligne "Quid.ma", ajoutant que l'adoption des normes et des mécanismes internationaux qui protègent l'intégrité physique, la dignité humaine et les libertés et les droits, constitue un engagement solennel de l'Etat de s'inscrire dans une nouvelle logique.

Par ailleurs, "Le360.ma" rapporte que le Conseil de gouvernement, réuni jeudi sous la présidence d'Abdelilah Benkirane a reporté à la semaine prochaine l'examen de la mise en oeuvre du plan législatif du gouvernement, qui renferme les mesures législatives prévues par le gouvernement pour l'activation des dispositions de la Constitution et du programme gouvernemental relatif aux politiques publiques sectorielles.

Elaboré selon une approche de concertation, avec la contribution de différents départements ministériels, ce plan législatif fait office de feuille de route offrant une visibilité aux différents départements gouvernementaux sur les textes de loi à préparer ou à soumettre pour adoption au Parlement, fait observer le site électronique.

"Violences faites aux femmes au Maroc: la loi sera adoptée avant fin 2014", titre "Al Huffington Post Maroc" indiquant que dans sa mouture actuelle, le texte de loi présenté par le ministère de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, propose de pénaliser plusieurs actes de violences, comme le harcèlement sexuel, le mariage forcé, la dilapidation de l'argent du ménage ou encore l'atteinte à l'intégrité du corps de la femme.

"Goud" revient, lui, sur une enquête réalisée dernièrement par le spécialiste hollandais du voyage "Riksja Travel" qui a placé le Maroc comme meilleure destination de vacances pour les touristes néerlandais devant l'Equateur et la Thaïlande.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus