Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mercredi 6 Août à 12:26

Maroc : Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus mercredi 06 aout.:



*Le Matin du Sahara et du Maghreb.:
 
- Préparatifs pour les futures élections: les syndicats veulent avoir voix au chapitre. Les syndicats considèrent que les pourparlers et les concertations en cours au sujet des préparatifs pour les prochaines échéances électorales les concernent au même titre que la classe politique. Ils veulent rompre avec l'opération de vote par correspondance et s'assurer du bon déroulement des élections des représentants des salariés. Ils estiment également que le découpage souffre d'une sous-représentativité de secteurs par rapport à d'autres, notamment dans le domaine public.
 
- Industrie: le Maroc, un champion africain de la construction automobile. Fort de sa position géographique et de son savoir-faire, le Maroc s'impose comme un fer de lance de l'automobile sur le continent africain, affirme une analyse du cabinet d'intelligence économique Oxford Business Group (OBG), qui cite un récent rapport de Price Waterhouse Coopers. Ce dernier place le Maroc au 19ème rang mondial des assembleurs de véhicules d'ici 2017.
 
*L'Opinion.:
 
- Le Maroc s'expose à l'Institut du monde arabe. C'est un véritable hymne au Maroc qui sera proposé par l'Institut du monde arabe (IMA) à Paris, à partir du mois d'octobre 2014. Tandis qu'une exposition sur le Maroc médiéval se déroulera au Louvre, cette manifestation pluridisciplinaire sera dédiée à la création marocaine contemporaine sous toutes ses formes, arts plastiques, mais aussi littérature, cinéma, poésie, architecture et design. "C'est ce Maroc aux mille facettes que nous voudrions mettre en valeur", a déclaré Jack Lang, le président de l'IMA, contacté par le magazine français "Le Point". La totalité des espaces de l'IMA sera consacrée au Maroc.
 
- Recensement général de la population: le HCP lance des caravanes de sensibilisation en faveur de la population en milieu rural. Le Haut-Commissariat au plan a lancé une action de communication de proximité visant à promouvoir le recensement général de la population et de l'habitat (RGPH) auprès de la population résidant en milieu rural. Des caravanes sillonneront à cet effet, durant tout le mois d'août, les souks, douars et moussems pour informer la population rurale de la réalisation dudit recensement et la sensibiliser à l'importance de cette opération nationale et au devoir d'y participer, indique lundi un communiqué du HCP.
 
*Libération.:
 
- A la stupéfaction générale, le parquet classe l'affaire Karim Lachkar. L'affaire Karim Lachkar est officiellement close. Le Parquet a estimé que les conclusions de l'enquête menée par la BNPJ et le rapport de l'autopsie n'établissaient aucun lien entre la mort du défunt et les mauvais traitements qu'il aurait subis au commissariat de police. Un communiqué du parquet d'Al Hoceima publié avant-hier a indiqué que le rapport du médecin légiste avait révélé que Karim Lachkar est décédé suite à des insuffisances respiratoires aiguës liées à une atteinte neurologique centrale (coma) due à la consommation sans modération d'alcool. 
 
- Parole de patrons: Les affaires vont mal, très mal. Alors qu'il y a eu dégradation de la trésorerie et de la rentabilité de plus de 40% des entreprises et diminution du chiffre d'affaires de 39% d'entre elles, 18% des patrons pensent à réduire leurs effectifs et 63% n'investiront pas. Le constat est plus qu'alarmant : le climat des affaires ne fait que s'assombrir davantage. Le baromètre de conjoncture trimestriel de la CGEM relatif au 2ème trimestre de l'exercice en cours précise, en effet, que le pessimisme gagne de plus en plus de terrain parmi les patrons, lesquels estiment que la conjoncture économique se dégrade .
 
*L'Economiste.:
 
- Afrique-USA : Le Maroc défend sa place. Pour la durée du Sommet Etats-Unis-Afrique, qui s'achève aujourd'hui, Washington a déroulé le tapis rouge aux dirigeants des pays africains. Abdelilah Benkirane et une délégation de ministres et d'hommes d'affaires marocains étaient de la partie. L'objectif est de capitaliser sur les avancées réalisées par le Maroc dans la pénétration du marché africain, et se positionner en tant que plate-forme d'échange entre les Etats-Unis et les pays subsahariens. Le Maroc veut surfer sur cette vague en misant sur de nouveaux mécanismes comme la coopération triangulaire. 
 
- Chômage : les jeunes trinquent dur. Près de 65.000 personnes ont grossi les rangs des chômeurs lors du deuxième trimestre de cette année, selon les derniers chiffres du Haut-Commissariat au plan (HCP). Ce qui a porté leur nombre global à plus de 1,1 million de chômeurs, en hausse de 0,5 pc. Les 39.000 postes d'emploi créés durant cette période n'ont pas réussi à résorber le gap. Ce sont les secteurs des services et du BTP qui ont sauvé la mise en créant respectivement 43.000 et 14.000 postes. Ils ont permis de compenser les pertes dans les secteur industriel et agricole, avec respectivement 11.000 et 7.000 emplois.
 
* Aujourd'hui le Maroc .:
 
- Les études lancées avant la fin 2014. 1.800 km d'autoroutes nouvelles. Le ministre de l'Equipement a récemment confirmé que des études sont lancées et d'autres le seront d'ici la fin 2014 pour élaborer un nouveau programme autoroutier pour les 10 ou 15 prochaines années. Ce programme concernera 1.800 km, ce qui portera, à terme, la longueur du réseau à 3.600 km. 
 
- Opération Marhaba 2014 : Record d'affluence des MRE au port de Tanger-Med. Le port de Tanger-Med passagers vient de connaître une affluence record des Marocains résidant à l'étranger (MRE) de retour dans leur pays d'accueil, et ce, durant le week-end du 2 au 3 août. Les dernières statistiques communiquées indiquent que 44.680 passagers et 12.457 véhicules ont fait leur entrée au Royaume via le port Tanger-Med. Depuis le lancement de l'opération Marhaba 2014 et jusqu'au 3 août dernier, le nombre de voyageurs ayant regagné le Royaume par le complexe portuaire a atteint 407.383, ce qui a entraîné une hausse 15 pc, et ce, en comparaison avec la même période de l'année précédente.
 
* Al Bayane.:
 
- Ministère de la Santé : important mouvement pour accompagner les grands chantiers du secteur. Le ministère de la Santé a procédé à un large mouvement au niveau des postes de responsabilité dans plusieurs régions du pays dans le but d'insuffler une nouvelle dynamique et d'accompagner les grands chantiers lancés dans le secteur, notamment la réforme du régime d'assistance médicale (RAMED) et la réforme des urgences. Ce mouvement a concerné 61 postes de responsabilité.
 
- ANRT: Baisse annuelle de 28 pc des prix des communications mobiles et hausse de 10 pc du fixe. Les prix des communications mobiles, mesurées par le revenu moyen par minute (ARPM), ont accusé une baisse annuelle de 28 pc, selon l'Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT). A fin juin 2014, l'ARPM s'est établi à 0,34 DHHT/mn contre 0,47 DHHT/mn durant la même période une année auparavant. En revanche, le segment du fixe a enregistré une hausse de 10 pc sur un an en passant de 0,68 DHHT/min à fin juin 2013, à 0,75 DHHT à fin juin 2014.
 
*Al Massae.:

- Akhanouch oblige les bateaux de pêche européens à attendre jusqu'au septembre prochain. Malgré l'approbation officielle par le Maroc du protocole de pêche, les navires européens ne devront revenir pêcher dans les eaux marocaines qu'après la réunion de la commission mixte, prévue en septembre 2014, selon des responsables espagnols. Voulant faire éviter des pertes financières que pourraient essuyer les pêcheurs espagnols par une acquisition des autorisations avant terme, les autorités marocaines ont décidé de n'admettre les permis qu'après l'entrée en vigueur de l'accord de pêche en septembre.

- Biadillah relève les imperfections des propositions de lois. Après avoir étudié les proposions de lois présentées, le bureau de la chambre des Conseillers a dévoilé certaines dispositions enfreignant le nouveau règlement intérieur de cette Chambre. Ce dernier constate que ces textes comprennent des noms de conseillers qui les avaient signés au nom de groupes dont ils se sont détachés par la suite ou ne figurent pas encore parmi les structures actuelles de la Chambre. Ce dernier souligne en outre que toutes ces propositions de lois ont dépassé le délai fixé pour leur examen par les commissions compétentes.

*Assabah.:

- Etablissements pénitenciers: large mouvement de mutation des chefs de détention. Une première! Lundi, la Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion a démis 15 chefs de détention de leurs fonctions et les a mutés dans d'autres établissements pénitenciers.

- Le Maroc jouit d'une immunité contre les perturbations extérieures, d'autant qu'il est le seul pays de la région qui s'était lancé dans un processus démocratique et institutionnel depuis le recouvrement de son indépendance, a affirmé le ministre des Affaires étrangères et de la coopération Salaheddine Mezouar dans un entretien au magazine américain Foreign Policy.

*Bayane Al Yaoum.:

- Une étude publiée lundi par le prestigieux think tank américain, Atlantic Council, souligne que l'émergence de la puissance économique du Maroc, initiée sous l'impulsion de SM le Roi Mohammed VI depuis son accession au Trône, constitue un vecteur essentiel de la stratégie royale visant à établir des partenariats durables et solidaires avec les pays africains.

"Grâce à la vision du Roi Mohammed VI, le Maroc met à contribution son émergence en tant que puissance économique pour soutenir la stratégie africaine du Royaume", explique l'étude co-signée par Peter Pham, Directeur de l'Africa Center au sein de l'Atlantic Council et Ricardo René Larémont, membre éminent non-résident dudit Centre et professeur des sciences politiques et de sociologie à la Binghamton University.

- Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, a appelé l'Algérie à assumer pleinement ses responsabilités dans la recherche d'une solution à la hauteur de son implication dans le différend régional sur le Sahara marocain. Dans un entretien, Mezouar a insisté sur l'impératif pour l'Algérie de "comprendre que l'exercice du Maroc de sa souveraineté sur son Sahara est irréversible".
 
*Assahra Al Maghribia.:

- Le sommet USA-Afrique met en valeur le rôle prééminent du Maroc dans le développement de l'Afrique. Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a affirmé lundi Washington que le leadership de SM le Roi Mohammed VI projette en Afrique une force de stabilité initiatrice de progrès et de développement durable solidaire, dans le cadre d'une coopération Sud-Sud agissante. Le directeur de l'Institute of Counter-Terrorism Studies (ICTS), Yonah Alexander, a souligné que SM le Roi a mis en place une approche holistique efficiente en matière de lutte contre le terrorisme".

- Les partis de la majorité et de l'opposition décident de visiter la Palestine. Les partis de l'opposition ont convenu de constituer une délégation commune pour effectuer une visite en Palestine, y compris à Gaza. Les partis de la majorité, quant à eux, n'ont pas formé de délégation commune. Chaque parti va organiser sa visite en fonction de son propre agenda.
 
*Rissalat Al Oumma .:
 
- Après le blocage d'une série de décisions anti-marocaines et l'échec du plan du lobby soutenant l'adversaire de l'intégrité territoriale du Royaume, les chalutiers européens retournent dans les eaux marocaines en septembre prochain et ce, après la signature finale du protocole de pêche maritime entre Rabat et Bruxelles.
 
- Le vice-président de la Fédération nationale des producteurs de fruits et légumes : Après les pressions exercées par les professionnels en intentant une action en justice contre l'Union européenne, la commission européenne s'est empressée de reprendre ses négociations avec le ministère de l'Agriculture afin de trancher sur le dossier des fruits et légumes. 
 
*Al Assima Post.:
 
- Hausse du taux de chômage des jeunes. Le nombre de chômeurs âgés entre 15 et 24 ans et les titulaires de diplômes a enregistré une hausse de 1,1 pc au cours du premier semestre 2014. Selon le rapport publié mardi par le Haut-Commissariat au plan (HCP) sur la situation du marché du travail au cours du deuxième semestre de l'année en cours, le chômage des jeunes a augmenté de 19,2 pc au lieu de 18,4 pc en 2013. Le taux de chômage des diplômés est également en hausse de 16,9 pc au lieu de 15,8 pc par rapport à l'année dernière. Le rapport du HCP précise que 27,8 pc des jeunes ont rejoint les rangs des chômeurs en raison du licenciement ou de la suspension de l'activité des établissements employeurs.
 
- Le Croissant rouge marocain a fourni un soutien financier à son homologue palestinien afin de remédier au manque criant des médicaments et des équipements médicaux dont souffrent les établissements hospitaliers à Gaza suite à l'agression israélienne. Cette aide contribuera également à atténuer la crise dans la Bande de Gaza où des milliers de Palestiniens blessés ont un besoin vital de secours médical.
 
* Al Khabar .: 
 
- Le Marocain parle pendant 89 minutes par mois sur le mobile. Le nombre des abonnés s'élève à plus de 43 millions à fin juin dernier, selon l'Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT). Le nombre des abonnés à l'Internet et au téléphone fixe a atteint respectivement 7,8 millions et 2,7 millions.
 
- Biadillah astreint le gouvernement à émettre son avis sur les propositions de lois dans un délai de 30 jours. Selon une correspondance adressée par le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, aux présidents des groupes parlementaires, le gouvernement doit faire parvenir son avis sur les propositions de lois déposées dans un délai de 30 jours à compter de la date de leur réception par le chef du gouvernement, au cas où le ministère concerné ne demanderait pas à la commission d'examiner la ou les propositions avant l'expiration du délai précité.
 
*Al Ahdath Al Maghribia .:
 
- L'office de commercialisation et d'exportation "Maroc Taswik" et la société Middle East Development Corporation ont signé un mémorandum d'entente visant à promouvoir les produits des coopératives marocaines. La société saoudienne procèdera à l'élaboration d'un projet de stratégie de commercialisation en partenariat avec des bureaux internationaux spécialisés.
 
- Projet de loi relatif à la protection des personnes en situation de handicap: des associations insatisfaites. Mécontentes, des associations du Nord du Royaume concernées par les personnes à besoins spécifiques ont exprimé, lors d'une réunion à Tétouan, leur profonde préoccupation au sujet du projet de loi-cadre relatif à la protection des personnes en situation de handicap. 
 
*Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:
 
- Sommet USA-Afrique: Benkirane défend les réformes engagées dans la stabilité. S'exprimant devant une cinquantaine de leaders africains et leurs hôtes américains, le chef du gouvernement a mis l'accent sur le rôle de SM le Roi dans la protection de cette stabilité dans un contexte arabo-africain agité.
 
- Nouveau malentendu entre le gouvernement et la Chambre des conseillers sur le projet de loi organique relatif à la loi des finances adopté auparavant par la Chambre des représentants. Le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, est intervenu pour résoudre le désaccord. Lundi, il a adressé une lettre au président de la commission des finances et du développement économique, l'appelant à se réunir pour étudier ce texte.
 
*Attajdid.:
 
- Le Maroc expose à Washington ses atouts en tant que centre économique et financier dans le continent africain. Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a affirmé, lundi à Washington, que leadership de SM le Roi Mohammed VI projette en Afrique une force de stabilité initiatrice de progrès et de développement durable solidaire, dans le cadre d'une coopération Sud-Sud agissante. 
 
- Les prix des communications mobiles, mesurés par le revenu moyen par minute (ARPM), ont accusé une baisse annuelle de 28 pc, selon l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT). A fin juin 2014, l'ARPM s'est établi à 0,34 DHHT/min, contre 0,47 DHHT/min durant la même période une année auparavant, explique l'ANRT qui vient de publier les chiffres sur l'évolution du marché des télécommunications au titre du 2ème trimestre 2014.
 
*Al Haraka.:
 
- Le Maroc a fait preuve de son savoir-faire au fil des années en terme d'organisation de grandes manifestations sportives, a indiqué le président de l'IAAF, Lamine Diack, dans un message remis à la presse .
 
- Le Maroc demeure un partenaire incontournable pour tout développement économique dans le continent africain, ont souligné, lundi à Washington, les participants à un forum organisé par la National US-Arab Chamber of Commerce (NUSACC), qui se tient en marge du sommet USA-Afrique, abrité du 4 au 6 août par la capitale fédérale US.
 
*Al Alam.:
 
- Absence de tous les médecins obstétriciens de l'hôpital régional Al Idrissi à Kénitra. Dépourvu de ces médecins partis pour différentes raisons, le service de gynécologie-obstétrique de cet hôpital n'offre presque aucune prestation.
 
- L'Alliance nationale des journaliste istiqlaliens dénonce les accusations du chef du gouvernement portées contre les journalistes. Elle affirme que les attaques récurrentes de ce dernier contre les médias nationaux visent à faire taire les opposants et retarder les réformes. L'Alliance a également indiqué qu'elle saisirait les tribunaux au cas où le chef de gouvernement continuait à s'en prendre aux médias.
 
*Al Ittihad Al Ichtiraki.:
 
- Le bureau régional du syndicat national de la Santé publique (affilié à la FDT) accuse le ministre de la Santé El Houssaine Louardi de chercher à "mettre les infirmières à genoux" et de garder le silence à l'égard "des corrompus qui ont pillé les richesses".
 
- Le Conseil économique, social et environnemental appelle à adopter une nouvelle approche en matière de gestion des déchets et de traitements des eaux usées. Le rapport du Conseil sur l'état des ressources hydriques précise qu'il y a une demande croissante de cette denrée menacée de pollution et recommande de généraliser les programmes d'efficience hydrique pour en rationaliser et valoriser l'utilisation. 

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara