Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Quand l’ambassadeur algérien à Bruxelles s’autoproclame porte-parole... | via @lemagMaroc https://t.co/F0hTNSg04E https://t.co/kNECBG2gzr


MAP - publié le Samedi 2 Août à 10:30

Maroc : Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus samedi 02 aout.:



*Le Matin du Sahara et du Maroc.:
 
- Le gouvernement revoit sa copie sur le droit d'accès à l'information. Plus d'une année après son examen par le conseil du gouvernement, le projet de loi 31-13 relatif au droit d'accès à l'information revient à la case de départ après avoir fait l'objet de quelques modifications. Longtemps sous le feu de la polémique, le nouveau texte a été approuvé lors du dernier conseil du gouvernement tenu jeudi dernier. Il ne prévoit pas de sanctions propres en cas de non-respect de la loi, mais renvoie directement aux dispositions du Code pénal. Globalement, ce projet de loi témoigne de l'engagement constant du Maroc en faveur des droits de l'homme.
 
- Rapport du CESE: le PIB non agricole réalise sa pire performance depuis 13 ans. Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) souligne dans son rapport d'activité de l'année 2013 que la reprise de croissance ne s'est pas répercutée sur le PIB non agricole puisque ce dernier a enregistré un net ralentissement en 2013, réalisant l'une des faibles performance depuis 2000, avec une croissance de 2% au lieu de 4,3% l'année précédente. Globalement, les indicateurs économiques sont dans le vert pour l'année 2013, selon le rapport.
 
* L'Opinion.:
 
- Synthèse du rapport annuel de la CESE présenté à SM le Roi : la valeur ajoutée agricole salvatrice de la croissance. Ce rapport comprend une analyse des principales évolutions sur les plans économique, social et environnemental. Sur le plan économique, l'économie nationale a retrouvé, en 2013, le rythme moyen de croissance observé durant la dernière décennie. Ainsi, la croissance s'est élevée à 4,4 pc en 2013, contre 2,7 pc en 2012, suite, principalement, à une hausse de la valeur ajoutée agricole de 19 pc en 2013 (après une baisse de 9 pc en 2012) favorisée par une bonne pluviométrie. 
 
- Indice mondial 2014 de l'innovation : le Maroc a encore du chemin à faire, malgré 8 places gagnées. Le Maroc occupe la 84ème place sur la liste de 143 pays en termes d'indice mondial 2014 de l'innovation (GII), soit 8 places gagnées par rapport à l'année précédente. Toutefois, certains indicateurs restent moins performants pour le Maroc, notamment en ce qui concerne l'indice "Innovation linkage" (liaison de l'innovation) (124ème), la collaboration université/industrie en matière de recherche (111ème) et les familles des brevets d'invention par habitant et par PIB (96ème).
 
* Al Bayane.:
 
- Adoption du projet de loi relatif au droit d'accès à l'information : Vers la consécration de la démocratie participative. Ce texte, approuvé par le conseil de gouvernement, s'inscrit dans le cadre de la dynamisation des dispositions du chapitre 27 de la Constitution qui garantit le droit d'accès à l'information, comme faisant partie des droits et libertés fondamentales. Il s'inscrit aussi dans le cadre de la mise en œuvre des engagements du Royaume à l'échelle internationale, particulièrement l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'Homme, l'article 19 du pacte international des droits civiques et politiques et l'article 10 de la convention de l'ONU pour la lutte contre la corruption.
 
- Administration territoriale : large mouvement des agents d'autorité. Le ministère de l'Intérieur a procédé à un mouvement de mutation partiel dans les rangs des agents d'autorité touchant près de 26 pc de l'ensemble de ce corps, exerçant dans l'administration territoriale. Ce mouvement vise à favoriser une meilleure adéquation postes-compétences dans l'administration territoriale et un redéploiement plus efficace des agents d'autorité. Il est de nature à permettre la couverture de toutes les unités administratives et la promotion de la politique de proximité, à travers le pourvoi des postes vacants suite aux départs à la retraite, ainsi que la prise en considération de certains cas nécessitant un suivi médical approprié.
 
*Libération.:
 
- Sous Benkirane, l'eau et l'électricité bientôt un luxe inaccessible. C'est, donc, officiel. Depuis vendredi 1er août, la nouvelle grille tarifaire de l'eau et de l'électricité sera basée sur de nouveaux paliers de consommation. La grande majorité des ménages, qui ont connu un effritement de leur pouvoir d'achat au cours des deux dernières années, et des entreprises, dont la compétitivité a été mise à mal à cause des hausses successives des prix des carburants suite à la décompensation, paieront plus cher les quittances du mois d'août. Cherchant à minimiser l'impact de ces hausses sur le pouvoir d'achat des Marocains, le ministère des Affaires générales avait récemment indiqué que 4,8 millions de familles ne verront pas leurs factures d'eau et d'électricité s'envoler. 
 
- Moustapha Salma: c'est le Polisario et l'Algérie qui entravent et pénalisent le retour des Sahraouis à leur mère patrie. "Il n'y a plus aucune excuse pour que les Sahraouis restent dispersés". C'est le cri du cœur qu'a lancé le célèbre opposant au Front Polisario, Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, pour que la communauté internationale se mobilise pour aider les Sahraouis à retourner à leurs terres et à leur domicile au Sahara marocain. 
 
*Akhbar Al Youm Al Maghribia :. 
 
- Le ministère de l'Intérieur dévoile le décret relatif au découpage administratif et territorial de la ville de Fès, mettant ainsi fin aux différends avec la commune d'Ouled Taïb gérée par les conseillers du PAM. Le maire de la ville de Fès Hamid Chabat louange le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad en qualifiant cette décision "de travail administratif responsable". Chabat stigmatise, d'autre part, Abdelilah Benkirane, Mohamed Laensar et Nabil Benabdellah. 
 
- L'ancien directeur de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA), Nawfel Reghay souligne que le taux d'utilisation de la télévision numérique terrestre au Maroc ne dépasse guère 8 pc", soulignant la nécessité d'investir plus de 900 millions de DH afin de sauver les télévisions terrestres marocaines d'une mort certaine.
 
* Al Ahdath Al Maghribia.:
 
- La publication américaine "Le Huffington Post" a affirmé qu' "en quinze ans de règne, SM le Roi Mohammed VI a transformé le Maroc en vrai acteur régional et en passage obligé pour tous ceux qui veulent investir dans le continent africain. Les tournées du Souverain en Afrique "laissent dans les esprits Sa mémorable influence sur ce continent. Sa popularité dans le monde arabe connaît une fulgurante ascension. Sa récente visite en Tunisie en donna une éclatante démonstration. Son rapport avec les grandes puissances, Europe et Amérique, fait de Lui un incontournable interlocuteur", a souligné la publication.
 
- Le ministre de l'Emploi et de la formation professionnelle, et membre du bureau politique du PPS, Abdeslam Seddiki a assuré que si ce parti avait décidé de ne pas participer au gouvernement, il se serait trouvé dans une situation pire que celle de l'Union socialiste des forces populaires (USFP). 
 
*Bayane Al Youm.:
 
- Le gouvernement prolonge l'âge de la retraite pour certains fonctionnaires. Le conseil du gouvernement a adopté, jeudi, le projet de loi relatif au relèvement de l'âge de départ à la retraite pour certains fonctionnaires du ministère de l'Education nationale et les professeurs-chercheurs. Ce texte vise à combler le vide qui pourrait découler du départ à la retraite de cette catégorie de fonctionnaires au cours de l'année scolaire et universitaire, selon le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.
 
- Le ministre délégué chargé du Commerce extérieur, Mohamed Abdou confirme la hausse à 7,4 pc de la valeur des exportations marocaines au cours du premier semestre, qui ont atteint 101 milliards de DH, soit une cadence dépassant la hausse du pourcentage des importations (4,7 pc).
 
*Al Massae.:
 
- Miriem Bensaleh: Nous sommes appelés à mieux comprendre le capital immatériel. La présidente de la CGEM a déclaré au journal qu'il tarde à l'Union de travailler de concert avec le Conseil économique, social et environnemental et Bank Al Maghrib pour une meilleure assimilation de ce patrimoine immatériel, qui fait du Maroc un pays doté de bases fortes sur les plans économique, politique, social, culturel et religieux.
 
- L'administration de l'aéroport Mohammed V, en collaboration avec tous les intervenants du ministère de la Santé, des services de police et de douanes, a annoncé avoir renforcé les mesures afin d'éviter l'entrée du virus Ebola au Maroc par les voyageurs venus des pays d'Afrique de l'Ouest, indique une source responsable. Le ministère de la Santé a mis en place des unités médicales spécialisées dans l'aéroport pour examiner tous les voyageurs qui affichent des signes inquiétants, tels qu'une température corporelle élevée, selon cette source.
 
*Assabah.:
 
- Large mouvement de mutation des agents d'autorité. Le ministère de l'Intérieur a procédé à un large mouvement de mutation dans les rangs des agents d'autorité, visant à "apporter un sang frais à l'administration territoriale". Ce mouvement a concerné notamment des secrétaires généraux de wilayas et de préfectures, des pachas, des chefs de cercles et des caïds.
 
- Des membres du groupe socialiste à la Chambre des représentants ont signé un mémorandum commun, réclamant la formation sans délai d'une coalition pour "sauver l'USFP et la réconcilier avec son identité et son histoire". Ils ont réprouvé la méthode de gestion du groupe, la jugeant fondée sur une approche de quantité qui, en grossissant le nombre de questions écrites adressées au gouvernement, tend à masquer une présence politique terne" du parti de la rose.
 
*Al Khabar.:
 
- Le groupe PJD à la chambre des représentants salue le bilan de la session parlementaire malgré les circonstances exceptionnelles du début de la session, allusion faite aux différends qui se sont envenimés au sein de l'USFP.
 
- Des militants des droits de l'homme ont fustigé le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane au sujet du projet de loi relatif au droit d'accès à l'information. L'Organisation des libertés des médias a accusé le gouvernement de ne pas avoir pris les décisions judicieuses concernant les libertés publiques, estimant que ce projet de loi comporte de graves reculs.
 
*Al Alam.:
 
- Des chiffres effrayants dévoilés par le Conseil économique, social et environnemental dans son rapport 2013. Le chômage a atteint en une année 9,2%, les prix des produits alimentaires ont augmenté de 2,4% et le coût de l'enseignement de 5,5%.
 
- Augmentation graduelle du prix de l'eau potable. La décision du ministre délégué chargé de la Gouvernance et des affaires générales fixant les tarifs de l'eau potable et la redevance d'assainissement vient d'être publiée au bulletin officiel n 6275 bis du 22 juillet 2014. La tarification la plus chère, sans compter la TVA, sera appliquée à Casablanca, Rabat et Salé. 
 
*Al Haraka.:
 
- Le think tank américain "Brookings institution" affirme que l'approche réussie du Maroc en matière de lutte contre le terrorisme, mise en place sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, constitue une exception dans le monde arabe. "Alors que les autres pays arabes étaient aux prises avec la violence, le Maroc a accéléré son processus de renouveau politique et social, vieux de plusieurs décennies à travers des réformes constitutionnelles et institutionnelles", explique l'influent think tank basé à Washington, qui voit dans ce renouveau la "clé de la réussite" du Maroc dans la lutte contre le terrorisme.
 
- Le discours de SM le Roi Mohammed VI à l'occasion du 15ème anniversaire de l'accession du Souverain au trône de ses glorieux ancêtres a accordé un intérêt particulier au citoyen marocain, a estimé le journaliste-écrivain et analyste politique libanais, Khairallah Khairallah, auteur de nombreux écrits et recherches d'ordre politique et d'articles parus dans la presse arabe et internationale. Les chiffres attestent du grand nombre de réalisations du Maroc au cours des dernières années, un fait d'ailleurs étayé par toutes les organisations internationales portées sur l'économie et le développement, a-t-il affirmé dans un entretien accordé à la presse. 
 
*Assahrae Al Maghribia.:
 
- Le président tchèque Milos Zeman a fait part de son admiration à l'égard du progrès, des importantes réformes démocratiques et des avancées accomplies par le Maroc en matière de démocratie et de développement socio-économique. Le Maroc constitue un véritable modèle en termes de développement, de stabilité, de sécurité et d'ouverture sur l'Europe et l'Occident, a indiqué le président tchèque, qui intervenait, mercredi à Prague, lors de la cérémonie organisée par l'ambassade du Maroc à l'occasion du 15ème anniversaire de l'intronisation de SM le Roi Mohammed VI, ajoutant que le modèle marocain devrait inspirer les pays de la région.
 
- Le ministère de la Culture a consacré une enveloppe financière de 1,810 million de dirhams (MDH) au soutien du théâtre, dans le cadre de la deuxième édition du programme de soutien aux projets artistiques et culturels du théâtre, au titre de l'exercice 2013/2014. Selon un communiqué du ministère, la commission compétente a distribué l'aide après l'étude de 65 dossiers intéressant quatre domaines, dont le soutien aux tournées théâtrales (13) les résidences artistiques et les ateliers de formation (6) l'organisation et la participation à des festivals et à des pièces de théâtre (10) et le théâtre de rue (03).
 
*Rissalat Al Oumma.:
 
- Le gouvernement Benkirane teste à quel point certains fonctionnaires vont admettre le relèvement de l'âge de départ à la retraite. En effet, le conseil du gouvernement, réuni jeudi, a adopté un projet de loi permettant de maintenir en poste les fonctionnaires relevant du ministère de l'Education nationale et les professeurs-chercheurs qui ont atteint l'âge de départ à la retraite. Ils continueront à exercer leurs fonctions jusqu'à la fin de l'année scolaire ou universitaire prochaine.
 
- La loi sur la liberté des prix et de la concurrence est entrée en vigueur après sa publication au bulletin officiel du 24 juillet 2014. 
 
*Al Mounâataf.:
 
- Ahmed Moufid, professeur universitaire, a souligné que le discours royal prononcé à l'occasion de la fête du Trône a été marqué par une évaluation audacieuse et objective, un diagnostic transparent et des solutions et alternatives bien précises. Ce discours royal s'est focalisé sur les politiques publiques et ne s'est pas arrêté uniquement sur leurs constituants. 
 
*Al Ittihad Al Ichtiraki.:
 
- Le Syndicat national des commerçants et des professionnels (SNPC) a appelé le gouvernement à ouvrir un dialogue sérieux et responsable tenant compte de la précarité du secteur qui souffre de plusieurs problèmes structurels, notamment la pression fiscale, les répercussions des produits de contrebande et un secteur informel.

               Partager Partager


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 495

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara