Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Mercredi 23 Juillet à 12:02

Maroc : Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus mercredi 23 juillet.:



*Le Matin du Sahara et du Maghreb.:
 
- Le bilan d'étape du gouvernement ne fait pas l'unanimité. Alors que la majorité salue les réalisations du gouvernement Benkirane tout en appelant à l'accélération de la cadence des réformes, les groupes de l'opposition tirent à boulets rouges sur le bilan d'étape de l'Exécutif, le qualifiant de "faible" voire de "décevant". Parmi les principaux reproches adressés à l'Exécutif figuraient l'absence d'un modèle économique clair, des décisions ayant conduit à l'effritement du pouvoir d'achat des Marocains, la lenteur de la production législative, l'incapacité de lutter contre la corruption et le surendettement.
 
- Système de paiement: Bank Al-Maghrib veut promouvoir le paiement électronique. Pour y parvenir, la Banque centrale a élaboré une nouvelle circulaire ouvrant les opérations de switching (monopolisées jusqu'alors par le Centre monétique interbancaire) à de nouveaux opérateurs. Les nouvelles entités qui désirent opérer sur ce marché devront répondre à une série d'exigences assez strictes, mises en place par Bank Al-Maghrib. Elles devront, entre autres, se conformer aux principes et normes en vigueur, notamment en matière de respect des équilibres du marché financier. 
 
*L'Economiste.:
 
- Métallurgie: un géant chinois s'installe à Tanger. Un mémorandum d'entente portant sur l'installation de ce groupe à Tanger Free Zone, a été signé, hier mardi à Rabat. Ce projet nécessitera la mobilisation d'un montant d'investissement de 1,3 milliard de DH. Le vice-président de Shangang Group, Qian Yong, a affirmé que l'opérationnalisation de cette usine permettra de créer 225 nouveaux postes d'emploi. Cette unité devra produire 250.000 tonnes d'acier par an. 
 
- La fibre optique à domicile arrive. Maroc Telecom vient d'obtenir l'accord du régulateur pour le déploiement de la fibre optique à domicile. La technologie devrait lui permettre d'améliorer son offre internet haut débit. L'opérateur historique a inscrit ses revenus en légère hausse. En revanche, les indicateurs de rentabilité sont en recul. Au niveau commercial, l'opérateur ne digère pas la décision de l'ANRT sur le dégroupage.
 
*Aujourd'hui le Maroc.:
 
- Bilan gouvernemental de mi-mandat: la majorité admire, l'opposition fustige. Deux semaines après la présentation du bilan de mi-mandat par le chef du gouvernement, les parlementaires ont à leur tour présenté leur version des choses. Le bilan est donc positif pour les partis de la majorité alors qu'il est plutôt décevant du côté de l'opposition. Hakim Benchemass, le président du groupe PAM à la deuxième Chambre, a parlé d'une situation inquiétante, conjuguée à un repli des taux de croissance et l'absence de solutions de la part du gouvernement pour la réalisation d'une croissance forte, durable et créatrice d'emplois. 
 
- Indice des prix à la consommation: le panier de la ménagère flambe. En effet, l'indice à la consommation (IPC), calculé par le HCP, est ressorti au mois de juin 2014 en hausse de 0,2% par rapport au mois précédent. Aussi, au titre du premier semestre 2014, l'IPC annuel moyen a progressé de 1,3%. Les hausses des produits alimentaires observées entre mai et juin 2014 concernent principalement les légumes, les poissons et le lait, fromage et œufs.
 
*L'Opinion.:
 
- Chabat : "La stabilité n'est pas l'apanage de ce cabinet, au contraire !". Intervenant au nom du groupe istiqlalien dans le cadre de la réponse au bilan d'étape présenté par le chef du gouvernement, le secrétaire général du Parti de l'Istiqlal, Hamid Chabat, a martelé le chef du gouvernement "qui ne cesse de ressasser la litanie sur un supposé rôle" de son cabinet dans la stabilité du pays. Pour Chabat, le gouvernement Benkirane en est le résultat et non l'inverse.
 
- Le Maroc, le pays "le plus stable de la région du Maghreb. Cette stabilité est le fruit des réformes, initiées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, bien avant l'avènement du printemps arabe", souligne une étude publiée, lundi, par le prestigieux think tank américain Atlanctic Council. "Le Royaume se trouve à l'avant-garde du progrès et des réformes politiques" dans cette région, note l'auteur de cette analyse, Karim Mezran, membre éminent du Centre Rafik Hariri pour le Moyen-Orient, relevant de l'Atlantic Council.
 
*Libération.:
 
- Au parlement, l'opposition critique le bilan d'étape du gouvernement Benkirane. "Recul, précarité, projet de société menacé", "absence de vision", le premier secrétaire de l'USFP Driss Lachgar a dit tout le mal que les socialistes pensaient de l'action du gouvernement Benkirane. "Les Marocains sont devenus plus pauvres, moins libres. Le pouvoir d'achat est en chute vertigineuse, les conditions de vie de plus en plus difficiles. Les acquis sont menacés, a dit Lachgar, lundi 21 juillet, en séance plénière réunissant députés et conseillers.
 
- Légère hausse de 0,2% de l'IPC en juin 2014. Cette augmentation de l'indice des prix à la consommation (IPC) résulte de la hausse de 0,5% de l'indice des produits alimentaires et de la baisse de 0,1% de celui des produits non alimentaires, explique le HCP dans une note d'information relative du mois de juin. Les hausses des produits alimentaires observées entre mai et juin 2014 concernent principalement les légumes avec 3,3%, les poissons et fruits de mer avec 1,9% et le lait, fromage et œufs avec 1,5%, précise le HCP. 
 
*Al Bayane.:
 
- Clôture de la session d'avril du parlement : 20 projets de loi adoptés, dont celui de la loi organique des finances. La deuxième session législative du parlement vient de clôturer ses travaux mardi 22 juillet sur fond d'un bilan qualifié de qualitativement bon. Plus de 20 autres projets de loi sont dans une phase avancée de validation. L'actuelle session a connu aussi l'approbation de la loi sur le Conseil économique, social et environnemental, le Conseil de la concurrence et l'Instance centrale de prévention de la corruption. 
 
- Retrait de 12,7% du résultat net part du groupe Maroc Télécom à fin juin 2014. Le résultat net part du groupe Maroc Télécom s'est élevé à 3,073 milliards de dirhams (MMDH) durant le premier semestre 2014, en retrait de 12,7% par rapport à la même période une année auparavant, a annoncé, lundi, le président du directoire du groupe, Abdeslam Ahizoune. Il a noté que le groupe a su réaliser un chiffre d'affaires consolidé de 14,564 MMDH durant cette période, en progression de 0,7% par rapport au premier semestre 2013.
 
*Al Mounaataf.:
 
- Lors d'une séance consacrée à la discussion du bilan de mi-mandat du gouvernement, tenue lundi: L'opposition juge le bilan "décevant" et reproche au gouvernement d'avoir gaspillé un temps précieux qui aurait dû être investi pour consolider la démocratie et réaliser des progrès économiques.
 
- Rachid Abdar, membre du bureau exécutif de l'ODT, estime dans un entretien accordé au journal que la politique "traverse une phase critique due à l'anarchie et à l'improvisation". Abdar critique le retard enregistré en matière d'adoption de lois organiques à cause des "calculs politiciens".
 
*Rissalat Al Oumma.:
 
- L'opposition flagelle le gouvernement et son chef, jugeant 2012 une année d'intimidation, 2013 une année blanche et 2014 une année noire pour les Marocains. Driss Radi, qui s'exprimait au nom des groupes UC au Parlement, a indiqué que le gouvernement "s'était ingénié à vendre les illusions au peuple afin de le distraire de ses attentes et de ses ambitions". Intervenant au nom des groupes PAM, Hakim Benchemmas a déclaré que la stabilité politique et sociale "n'a pas été générée par la naissance du gouvernement actuel mais elle est une réalité historique".
 
- Projet du Code de procédure pénale: un débat ardent est prévu entre Ramid et les avocats. Le Bâtonnier Hassan Ouahbi, président de l'Association des barreaux du Maroc, affirme que l'association est en train de mettre les dernières touches à une note contenant les observations enregistrées sur l'avant-projet de loi modifiant et complétant le Code de procédure pénale qu'elle compte remettre au ministre de la Justice et des libertés El Mostafa Ramid, lors d'une rencontre prévue vendredi.
 
*Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:
 
- Elalamy attire 130 milliards de centimes pour l'implantation d'une première usine d'acier chinoise au Maroc. Le ministre de l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, Mly Hafid Elalamy, a signé mardi à Rabat un mémorandum d'entente portant sur l'implantation, dans la zone franche de Tanger Automotive City (TAC), d'une unité du groupe chinois Shandong Shangang, leader mondial dans la fabrication des produits en acier. Cet accord porte sur un projet d'investissement de 1,3 milliard de dirhams qui consiste en une unité de fabrication moderne de structures et de pipelines en acier.
 
- L'opposition refuse que Benkirane lui "vende" "l'acquis de la stabilité". Lors d'une séance lundi au parlement, consacrée à la discussion du bilan d'étape présenté auparavant par le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, les partis de l'opposition ont été unanimes à fustiger le rendement du gouvernement, rejetant ce qu'ils ont appelé la "provocation" "au nom de la stabilité" du chef du gouvernement contre l'Etat et de la société. 
 
*Assabah.:
 
- La Brigade nationale de la police judiciaire enquête de nouveau sur les infractions et les accusations de dilapidation de deniers publics dans la Direction régionale de l'Agriculture à Settat et Benslimane. Etant adopté par le groupe PJD, ce dossier va connaitre de nouveaux développements, selon des sources du journal.
 
- Découpage territorial: le PJD et le PI entrent en conflit. La majorité du conseil communal de Fès a appelé à la tenue d'une session extraordinaire afin d'examiner l'impact négatif provoqué par le retard de la publication des décrets d'application relatif au découpage territorial.
 
*Al Ahdath Al Maghribia.:
 
- Séance commune des deux Chambres du Parlement en soutien à Gaza. La séance tenue mardi a connu une présence massive des représentants et des conseillers, qui ont exprimé leur soutien sans faille au peuple palestinien et précisément à Gaza, en proie à une offensive israélienne. Les parlementaires ont été unanimes à condamner le massacre du peuple palestinien, taxant de génocide les actions d'Israël dans la bande de Gaza.
 
- Maroc Telecom est disposé à partager ses infrastructures avec les autres opérateurs, du fait que le groupe est convaincu que cela contribuera à économiser le coût, explique Abdeslam Ahizoune, qui intervenait lors d'une conférence de presse, tenue lundi pour la présentation des résultats du groupe pour le 1er semestre 2014. Ahizoune a précisé que ce partage exige en revanche de faire valoir l'"équité" et d'ouvrir des concertations avec les opérateurs concernés.
 
*Al Massae.:
 
- La vague du renchérissement frappe de nouveau le Maroc en raison de la flambée des prix des carburants. Les prix des poissons et des légumes ont augmenté. Les hausses les plus importantes ont été enregistrées à Tanger et Dakhla, selon une note d'information du HCP.
 
- La protection civile "se disculpe" d'une négligence présumée dans le sauvetage des victimes de Bourgogne. Lors d'une conférence de presse lundi, Abdelali Ghadoual, commandant régional de la protection civile, a affirmé que des moyens humains et logistiques considérables avaient été mobilisés pour apporter secours aux victimes. 
 
*Attajdid.:
 
- Le bureau national de l'UNTM a appelé le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane à accélérer l'action conjointe pour préparer des élections libres et transparentes pour les salariés, dont les résultats refléteront fidèlement la carte syndicale nationale. Le bureau a indiqué dans un communiqué que le gouvernement a tardé à entamer des concertations avec les centrales syndicales d'autant qu'elles sont les parties concernées par les élections prochaines.
 
- Marocmétrie: le taux d'audience recule au ramadan. Les émissions télévisées du mois de ramadan ont enregistré un recul manifeste au niveau du taux d'audience durant les trois premières semaines, selon le dernier bilan de l'audience TV au Maroc. La chaine 2M s'est accaparé 62,9% de la part d'audience durant les heures de pointe (de 19h43 à 21h43) alors que la chaine Al Aoula n'a pas dépassé 4,5%.
 
*Al Khabar.:
 
- Le groupe Maroc Telecom confirme le retour à la croissance de son chiffre d'affaires, s'est réjoui le président du directoire du groupe, Abdeslam Ahizoune, qui intervenait lors d'une conférence de presse, tenue, lundi soir à Rabat, pour la présentation des résultats du groupe pour le 1er semestre 2014. Le groupe a su réaliser un chiffre d'affaires consolidé de 14,564 MMDH durant cette période, en progression de 0,7 pc par rapport au premier semestre 2013, a-t-il annoncé.
 
- Dans une correspondance adressée à Benkirane, la présidente de la commission de parité du Front des forces démocratiques (FDD), Bouchra Khayari, a indiqué que les consultations sur les prochaines élections vont dans le sens de la reproduction de l'expérience électorale précédente qui avait écarté la femme de la consultation.
 
*Al Alam.:
 
- Intervenant au nom du groupe istiqlalien pour l'unité et l'égalitarisme dans le cadre de la réponse au bilan d'étape présenté par le chef du gouvernement, le secrétaire général du Parti de l'Istiqlal, Hamid Chabat, a indiqué que le chef de gouvernement tient un discours qui n'est point objectif et se retranche derrière le paravent de la stabilité. 
 
- Contredisant les propos rassurants du ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, le Haut-Commissariat au plan confirme, dans une note d'information, la hausse des prix des légumes, des poissons et d'autres produits alimentaires.
 
*Al Ittihad Al Ichtiraki.:
 
- Intervenant dans le cadre de la réponse au bilan d'étape présenté par le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, le président du groupe socialiste à la Chambre des représentants, Driss Lachgar, a indiqué que Benkirane n'est pas assez objectif pour reconnaître que l'année 2013 était une année "blanche". Pour Chabat, Benkirane a fait l'amalgame entre son bilan et les bilans de ses prédécesseurs.
 
- Le Commandant régional de la protection civile à Casablanca, Abdelali Ghadoual, a salué la bravoure des éléments de la Protection civile qui se sont mobilisés pour apporter secours aux victimes de l'effondrement des trois immeubles du quartier Bourgogne, précisant que leur intervention avait été marquée par l'efficacité et le professionnalisme. 
 
*Assahrae Al Maghribia.:
 
- Le représentant de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), Michael George Hage, a affirmé mardi que le Maroc est un pays pionnier en matière de gestion durable de l'eau.
 
- Le ministre délégué auprès du ministre de l'Education nationale et la formation professionnelle, Abdelaâdim Guerrouj, affirme que le baccalauréat professionnel va ouvrir de nouveaux horizons aux jeunes. Guerrouj annonce qu'une stratégie nationale de formation professionnelle va être lancée en fin de cette année.
 
*Al Haraka.:
 
- Une étude publiée, lundi, par le prestigieux think tank américain Atlantic Council souligne que le Maroc est aujourd'hui le pays "le plus stable" de la région du Maghreb, grâce au train de réformes initiées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, bien avant l'avènement du "printemps arabe". Le Royaume "se trouve à l'avant-garde du progrès et des réformes politiques", précise l'auteur de cette analyse, Karim Mezran, membre éminent du Centre Rafik Hariri pour le Moyen-Orient, relevant de l'Atlantic Council.
 
- Le Maroc se distingue d'être un carrefour des civilisations et un brassage des cultures, autant d'atouts suscitant la curiosité du touriste à découvrir le Royaume dans ses multiples facettes, écrit le grand quotidien bulgare Sega dans sa dernière livraison. Dans un long article intitulé: "Le Maroc connait sa valeur" de son envoyé spécial Mohamed Khalaf, le journal évoque l'extraordinaire potentiel touristique du Royaume en présentant quelques villes phares de l'offre touristique marocaine, notamment Marrakech et Tanger.
 
*Bayane Al Yaoum.:
 
- Toute évaluation objective et équitable de l'action à mi-mandat du gouvernement doit reconnaître les réalisations accomplies, a affirmé, lundi, le président du groupe du Progrès démocratique à la Chambre des représentants, Rachid Roukbane, lors de la séance commune des deux Chambres du parlement.
 
- L'aéroport Mohammed V a enregistré, en juin 2014, un volume de trafic commercial de 672.477 passagers, soit une hausse de 6,02% par rapport à la même période de l'année 2013, selon les statistiques de l'Office national des aéroports.
 
*Al Assima Post.:
 
- Mbarka Bouaida, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et à la coopération, a affirmé que l'Algérie s'emploie à créer des problèmes avec le Royaume dans l'objectif d'entraver sa contribution à la solution de nombre de conflits. Le Royaume fait preuve d'une volonté réelle d'édifier l'Union du Maghreb arabe, qui est érigée en "priorité des priorités", a précisé la ministre.
 
- L'association des barreaux du Maroc a indiqué que la poursuite du dialogue avec le ministère de la Justice et des libertés est un choix naturel et logique, engagé en réponse aux demandes de l'association qui a toujours revendiqué un dialogue sérieux et responsable dans un cadre institutionnel.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara