Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mercredi 16 Juillet à 14:54

Maroc : Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus mercredi 16 juillet.:



*Le Matin du Sahara et du Maghreb.:
 
- SM le Roi Mohammed VI et SM le Roi Felipe VI d'Espagne, ont procédé, mardi, à l'inauguration d'un centre de formation dans les métiers de l'hôtellerie et du tourisme au quartier Guich Loudaya à Témara. Mobilisant des investissements de l'ordre de 18 millions de dirhams (MDH), ce projet illustre l'intérêt particulier que SM le Roi Mohammed VI accorde aux jeunes, véritable richesse de la Nation compte tenu du rôle qu'ils sont appelés à jouer en tant que partie prenante dans le processus d'évolution sociale du Maroc.
 
- Projet de loi relatif aux établissements de crédit: la commission des finances entame la discussion du texte sans attendre l'avis du CESE. La saisine du Conseil économique, social et environnemental, mercredi dernier, par le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, portant sur ce projet de loi a surpris les parlementaires de la majorité ainsi que le gouvernement qui entend accélérer le processus d'adoption de ce texte. Après des consultations entre le président de la commission des finances et les présidents des groupes parlementaires de la Chambre haute, il a été décidé d'entamer la discussion du projet sans attendre les recommandations du CESE, mettant, ainsi, fin à la polémique qui a été enclenchée au sein de l'institution législative.
 
*L'Economiste.:
 
- Avoirs à l'étranger non déclarés: plus d'échappatoire pour les fraudeurs. La traçabilité des biens à l'étranger se précise. Du moins pour les comptes ouverts en suisse. Hier encore intraitable sur la protection du secret bancaire, ce pays opte pour l'échange automatique d'informations à des fins fiscales, tel qu'édicté par la norme OCDE. Jaouad Hamri, directeur de l'Office des changes, vient de rentrer d'un voyage en suisse, où il a rencontré les responsables des départements de conformité de plusieurs banques. D'autres déplacements similaires sont prévus dans d'autres pays, avec un point commun: la discussion de la possibilité d'effectuer des demandes groupées sur les contribuables détenant des avoirs à l'étranger ou ayant transféré des fonds et autres capitaux.
 
- Pêche: retour de la flotte européenne. Après deux années d'absence, les pêcheurs de l'Union européenne doivent regagner les eaux territoriales marocaines dans les jours qui viennent. La ratification de l'accord de pêche a été en effet notifiée au partenaire européen lundi 15 juillet. L'actuel accord, signé en décembre 2013, prévoit la réduction du nombre des bateaux à 120 bâtiments mais augmente le volume des captures de plus de 30% ainsi que l'indemnisation qui passe à 40 millions d'euros par an.
 
*Aujourd'hui le Maroc.:
 
-Transport des marchandises: le grand fiasco. Les résultats n'ont pas été à la hauteur. Au cours d'une journée d'étude organisée à Rabat, le ministre délégué chargé du Transport n'y est pas allé par quatre chemins pour décrire l'impact trop limité de la réforme du transport des marchandises. Dix ans après son entrée en vigueur, tout ou presque reste à faire dans un secteur beaucoup trop dominé par l'informel. Les raisons de cet échec seraient dues notamment à l'absence des mesures d'accompagnement de la réforme ainsi que la faible implication de tous les secteurs concernés.
 
- Consacrée meilleure compagnie aérienne en Afrique: Skytrax décerne 3 étoiles à Royal Air Maroc. Belle consécration pour Royal Air Maroc. Le transporteur aérien a remporté hier, mardi 15 juillet, à Londres le prix de la meilleure compagnie aérienne en Afrique pour l'année 2014. Une consécration de la part de Skytrax annoncée en marge du Salon international de l'aéronautique de Farnborough. Grâce à ce prix, RAM bondit d'un point dans le classement de Skytrax pour s'adjuger 3 points. 
 
*L'Opinion.:
 
- Visite du roi d'Espagne au Maroc: une impulsion de plus à des relations bilatérales au beau fixe. La visite de SM le roi Felipe VI d'Espagne au Maroc donnera aux relations bilatérales l'ampleur qu'imposent l'histoire et la géographie, écrit lundi le journal Huffington Post dans sa version française. Dans un article sous le titre "La rencontre des deux Rois", le journal relève que cette visite sera symbolique et riche d'enseignements, rappelant que les deux Souverains ont déjà eu l'occasion de se rencontrer mais ce lundi 14 juillet, le niveau politique de leur rencontre atteindra un niveau jamais égalé. - Les villes les plus chères au monde: Casablanca et Rabat, les plus onéreuses au Maghreb. Dans son rapport annuel sur le coût de la vie, le cabinet d'étude britannique Mercer, spécialisé en conseils pour le capital humain et les investissements, classe 24 villes méditerranéennes sur 200 étudiées, parmi les plus chères au monde en 2014 pour les expatriés. Dans ce classement, Casablanca figure à la 107ème place en baisse de 18 points et Rabat à la 163ème place en baisse de 7 points par rapport à 2013. Ceci dit, le coût de la vie dans ces deux villes devient de plus en plus cher.
 
*Libération.:
 
- La Jeunesse ittihadie parachève l'élection de ses structures. La Chabiba ittihadia a parachevé, à la fin de la dernière semaine, son 8ème congrès national par l'élection de son nouveau comité central. Ce nouveau parlement se compose de 101 membres, dont 34 jeunes femmes. Entamé samedi dernier, le scrutin a pris fin le même jour.
 
- Légère reprise de l'économie nationale au deuxième trimestre. Bénéficiant d'une orientation plus favorable de la demande extérieure ainsi que d'un léger affermissement de la demande intérieure, l'économie nationale a légèrement progressé au deuxième trimestre de l'exercice en cours, annonce, lundi, le Haut-Commissariat au plan (HCP) dans sa note de conjoncture du mois de juillet. En effet, après un ralentissement de la croissance qui s'est établie à 1,7% au premier trimestre, le PIB aurait insensiblement repris au deuxième trimestre 2014, affichant une progression de 2,3%, en glissement annuel. 
 
*Al Bayane.:
 
- Drame de Bourgogne: la gestion communale sur la sellette. La corruption, l'impunité, le non-respect des lois et le manque de civisme sont souvent la cause de nombreux sinistres, voire même d'importants drames humains. C'est ce qui s'est produit la semaine dernière au quartier Bourgogne à Casablanca, où trois immeubles mitoyens se sont effondrés faisant des dizaines de morts et plus d'une demi-centaine de blessés, sans parler des dégâts matériels et psychologiques. A qui incombe la responsabilité de ce drame ? La gestion communale est fortement pointée du doigt. 
 
- Prix à la pompe: le gasoil atteint la barre de 10 DH. Les prix à la pompe subiront à partir d'aujourd'hui, mercredi 16 juillet, une correction. Après les hausses enregistrées au cours du mois de juin dernier, les prix de l'essence et du fuel industriel vont baisser successivement de 12 centimes le litre et de 148 dirhams la tonne. En revanche, les prix du gasoil vont connaitre une nouvelle variation à la hausse soit une augmentation de 49 centimes le litre pour s'établir à 10 dirhams le litre. Le système de décompensation commence à jouer pleinement profitant à coup sûr aux finances de l'Etat.
 
*Al Massae.:
 
- Une commission du ministère de l'Intérieur poursuit ses investigations sur des promotions suspectes dans la municipalité de Rabat dont ont bénéficié des fonctionnaires proches de certains responsables, élus et dirigeants des partis. Cette commission a vérifié plusieurs dossiers, indiquent des sources informées, précisant que les fonctions de l'un des responsables proches du dossier ont été suspendues en attendant qu'il fournisse des explications sur la façon dont ces promotions avaient été gérées.
 
- Tragédie de Bourgogne: comment le conseil de la ville de Casablanca a-t-il agi? Malgré une vingtaine de personnes tuées dans l'effondrement d'immeubles dans ce quartier, le conseil communal n'a pas tenu de session extraordinaire pour examiner les circonstances de ce drame et prendre des mesures strictes pour empêcher qu'un pareil incident ne se reproduise. 
 
*Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:
 
- Pour la première fois, Hassad expose devant les députés le plan de l'Intérieur contre le terrorisme. Le ministre de l'Intérieur Mohamed Hassad a exposé mardi lors de la séance hebdomadaire des questions orales la liste des cibles éventuelles contre lesquelles des mesures de sureté seraient adoptées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Hassad a par ailleurs soupçonné des associations des droits de l'homme de faire obstacle au travail des services de sécurité.
 
- Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement et secrétaire général du PJD, a indiqué que "notre majorité est solidaire et nos adversaires nous exhibent leurs manœuvres". Intervenant au cours d'une journée d'étude organisée le weekend dernier par les ingénieurs PJD, Benkirane a appelé ses partisans à élaborer des idées claires avant la recherche des postes de décision.
 
*Attajdid.:
 
- La commission des finances de la Chambre des conseillers donne un camouflet à Biadillah. Les membres de cette commission se sont résolus lundi à achever l'examen du projet de loi relatif aux établissements de crédit et organismes assimilés durant cette session d'avril, sans attendre l'avis du Conseil économique, social et environnemental.
 
- Le ministre délégué chargé du transport Mohamed Najib Boulif critique le bilan de la réforme du système du transport des marchandises, en précisant qu'il est en deçà des attentes. Boulif s'exprimait lors d'une journée d'étude organisée lundi par son ministère. 
 
*Al Mounaataf.:
 
- Abderrahmane El Fatihi, expert et chercheur marocain dans les relations maroco-espagnoles, a indiqué que la visite du roi d'Espagne au Maroc "reflète, de manière claire, le consensus politique entre les deux pays et renforce l'action commune vers davantage de coopération économique, dans un contexte régional marqué par les mutations géostratégiques".
 
- Le Réseau marocain pour le logement décent interpelle le gouvernement Benkirane à se pencher sérieusement sur les problèmes de l'habitat. Dans un communiqué, cette association a appelé le gouvernement à mettre en place une stratégie claire dans le domaine de l'habitat afin de préserver la sécurité de la population et lui permettre d'avoir un logement décent en accord avec les lois internationales et les exigences de la Constitution 2011. 
 
*Al Alam.:
 
- Les participants à la 5ème rencontre organisationnelle du Parti de l'Istiqlal au niveau de la région de Tanger-Tétouan ont souligné la nécessité de la mobilisation collective pour achever la structuration organisationnelle et remporter les élections prochaines. Ils ont également mis l'accent sur l'impératif de protéger les citoyens de la région contre la marginalisation et l'exclusion en leur assurant les équipements collectifs de base.
 
- Le chef du gouvernement, le ministre de l'Enseignement supérieur et le doyen de la faculté de médecine de Casablanca essuient un nouveau camouflet: le tribunal administratif a donné gain de cause à un étudiant qui avait été empêché de passer l'examen de spécialité. En portant plainte contre le chef du gouvernement, le ministre de l'Enseignement supérieur, le doyen de la faculté de médecine et le président de l'Université Hassan II, cet étudiant a saisi cette juridiction pour annuler la décision administrative en vertu de laquelle il avait été écarté.
 
*Al Ahdath Al Maghribia.:
 
- Le rythme de croissance des activités non agricoles aurait accéléré au deuxième trimestre 2014 et la valeur ajoutée du secteur de la construction aurait affiché une hausse de 0,1%, indique le HCP dans sa note de conjoncture 2014.
 
- Escalade électorale: le PJD négocie sa part avec l'Intérieur. Adel Benhamza, membre du comité exécutif du Parti de l'Istiqlal, estime que la supervision des élections par le gouvernement est une "banalisation" de l'action gouvernementale, se disant estomaqué de voir le PJD renoncer à sa revendication du temps de l'opposition pour la constitution d'une commission électorale autonome. Benhamza a d'autre part accusé le parti de la lampe de négocier sa part dans les élections communales avec le ministère de l'Intérieur.
 
*Rissalat Al Oumma.:
 
- Un total de 1.122 Marocains sont affiliés à des organisations terroristes en Irak et en Syrie, aux côtés d'autres ressortissants européens d'origine marocaine dont le nombre est estimé à 2.000 personnes, a précisé le ministre de l'Intérieur en réponse à une question lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants, relevant que 128 Marocains ont fait l'objet d'enquête dès leur retour au Royaume.
 
- Le syndicat national de l'enseignement supérieur et le ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres Lahcen Daoudi se sont réunis dans une atmosphère tendue. Le manquement du ministre à ses engagements qu'il avait pris concernant le dossier de l'avancement du grade de professeur qualifié à celui de professeur de l'enseignement supérieur est l'une des raisons qui ont provoqué cette tension, explique le syndicat dans un communiqué.
 
*Assabah.:
 
- Rabat/Madrid: l'atmosphère est bonne. La visite effectuée par le roi d'Espagne Felipe VI au Maroc, pour sa première destination en dehors de l'Europe, a été massivement suivie par les médias espagnols, qui ont affirmé que cette visite dénote l'excellence des relations entre les deux pays.
 
- Le Bureau de la Chambre des conseillers a accusé le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane d'engager une campagne électorale anticipée en entrant en lutte avec le président de cette Chambre Mohamed Cheikh Biadillah, qui a provoqué des remous en soumettant le projet de loi relatif aux établissements de crédit et organismes assimilés au Conseil économique, social et environnemental. L'attaque de Benkirane contre Biadillah constitue une attaque contre toute la Chambre et requiert une prompte riposte, indiquent les membres de ce bureau au cours d'une réunion lundi.
 
*Al Khabar.:
 
- Le juge d'instruction près le tribunal d'Aîn Sbaâ, Omar Kassi, a entamé, lundi, l'audition des responsables de la zone d'Anfa où trois immeubles s'étaient écroulés. Le juge d'instruction a entendu, lundi matin, le caïd du 7ème annexe administratif et un auxiliaire d'autorité, selon une source fiable. L'enquête s'étalera au cours de cette semaine à plusieurs responsables, dont la présidente de l'arrondissement de Casablanca-Anfa, Yasmina Baddou, souligne la source du quotidien.
 
- Le secteur du transport routier des marchandises au Maroc génère un chiffre d'affaires annuel de 15 milliards de dirhams (MMDH), en contribuant à transporter 34 pc des marchandises au niveau national et 7 pc du volume des échanges extérieurs du Royaume, a indiqué, lundi, le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif.
 
*Al Ittihad Al Ichtiraki.:
 
- La commission de l'Intérieur à la Chambre des représentants examine les amendements proposés par le groupe socialiste pour mettre fin aux interprétations des officiers de l'état civil. Le groupe socialiste estime qu'il y a des lacunes dans la loi qui ouvrent la porte à de mauvaises interprétations empêchant la mise en œuvre des dispositions relatives à l'état civil et aux textes d'application y afférents.
 
- La commission nationale des médecins résidents et internes rejette la privatisation de la formation dans le domaine médical. Dans un communiqué, cette commission a fustigé la réduction du nombre des postes d'emploi et la privation de ces médecins du droit de poursuivre leur formation.
 
*Al Assima Post.:
 
- Royal Air Maroc a remporté mardi le prix de la meilleure compagnie aérienne d'Afrique pour l'année 2014 décerné par Skytrax en marge du Salon international de l'aéronautique de Farnborough qui se tient du 14 au 20 juillet dans les environs de la capitale britannique. Ce prestigieux prix attribué suite aux votes des passagers, consacre le statut de la RAM en tant que compagnie majeure internationale dans le continent.
 
- La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mbarka Bouaida, a appelé, lundi au Caire, la communauté internationale à assumer ses responsabilités pour le maintien de la paix et de la sécurité internationales. La ministre, qui s'exprimait lors de la réunion d'urgence du Conseil de la Ligue arabe sous la présidence du Maroc, a appelé la communauté internationale à intervenir pour sauver et renforcer la résistance de ce peuple, lever le blocus israélien et soutenir sa réconciliation en vue de lui permettre de recouvrer ses droits inaliénables.
 
*Bayane Al Yaoum.:
 
- Le ministre chargé du commerce extérieur, M. Mohamed Abbou, a présenté vendredi, à Casablanca, le Plan national de développement des échanges commerciaux (PDEC) pour la période 2014-2016, visant à booster les exportations et à réduire les importations. Le nouveau plan triennal élaboré par le ministère du commerce extérieur, avec la contribution de plusieurs départements ministériels, offices et institutions publics, et du secteur privé, constitue une feuille de route, perfectible et modulable, qui s'articule autour de 3 axes, déclinés en 20 chantiers et 40 mesures. 
 
- Tanger Med 3ème port africain et 7ème port méditerranéen. Le trafic de conteneurs au niveau du port Tanger Med s'est établi, au terme du premier semestre 2014, à 1,5 millions de conteneurs EVP (Equivalent Vingt Pieds), soit une progression de 24 pc par rapport à la même période de 2013, selon un communiqué de l'Autorité portuaire de Tanger Med. 
 
*Sahifat Annass.:
 
- Une nouvelle hausse de 49 centimes est appliquée au prix du gasoil à partir d'aujourd'hui, mercredi 16 juillet, dans les différentes stations-service. Cette augmentation a provoqué la grogne des professionnels du transport.
 
- Les membres du bureau de la Chambre des conseillers ont critiqué le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, qui s'en était pris au président de la Chambre Mohamed Cheikh Biadillah, soulignant que cette Chambre n'est pas une chambre d'enregistrement. Les membres du bureau ont souligné que la décision de l'envoi du projet de loi relatif aux établissements de crédit et organismes assimilés au Conseil économique, social et environnemental afin qu'il donne son avis sur ce texte a été prise par l'ensemble des membres de ce bureau, selon une source de la Chambre des conseillers.
 
*Assahrae Al Maghribia.:
 
- La Chambre des représentants examine le projet du soutien à la distribution des journaux nationaux. Le projet présenté par le groupe istiqlalien de l'unité et de l'égalitarisme vise à booster les ventes de ces journaux pour atteindre un million d'exemplaires par jour.
 
- Le premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar, affirme: "Nous sommes capables d'affronter tous les problèmes et l'USFP redeviendra un élément de l'équation", mettant l'accent, dans une déclaration au journal, sur sa capacité de traiter les problèmes soulevés par la gestion de la chabiba, du syndicat et du parti.
 
*Al Haraka.:
 
- L'Imam de la mosquée Al-Aqsa et vice-président de la haute instance islamique d'Al-Qods, Cheikh Youssef Jomaa Salama, a salué le soutien apporté par SM le Roi Mohammed VI au peuple palestinien et à sa juste cause. Dans une déclaration à la presse, Cheikh Salama a souligné que les positions de SM le Roi Mohammed VI en faveur de la cause palestinienne illustrent parfaitement le rôle leader du royaume du Maroc, roi, gouvernement et peuple. Il a salué à cet égard les Hautes instructions royales pour l'octroi d'une aide humanitaire d'urgence, d'une valeur de 5 millions de dollars, à la population palestinienne de la bande de Gaza afin de faire face à l'agression israélienne et l'accueil dans les hôpitaux marocains des victimes palestiniennes des raids de l'armée israélienne sur Gaza qui ont fait plusieurs martyrs et une centaine de blessés.
 
- Le ministre de l'Urbanisme et de l'aménagement du territoire national, Mohand Laenser, a tenu, récemment à Rabat, une réunion avec les membres du gouvernement parallèle des jeunes (GPJ), dans le cadre de la consécration de la démarche du dialogue et de la concertation et l'encouragement des jeunes pour une pleine adhésion civique notamment à travers l'évaluation des politiques publiques conformément aux dispositions de la Constitution relatives à la société civile et aux jeunes. Lors de cette réunion, Laenser a mis l'accent sur l'importance que revêt le secteur de l'Urbanisme et de l'aménagement du territoire doté d'un ministère à part entière dans la nouvelle composition du gouvernement, indique un communiqué du ministère de l'Urbanisme et de l'aménagement du territoire national. 

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara