Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Lundi 9 Mars à 16:34

Maroc : Revue de presse quotidienne du 9 mars 2015



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens paraissant lundi 09 mars 2015:



*Le Matin.:

- SAR la Princesse Lalla Meryem, présidente de l'Union nationale des femmes du Maroc (UNFM), a présidé, dimanche à Rabat, une rencontre nationale sous le thème "Culture de non-violence au profit des femmes: vision prospective", à l'occasion de la journée internationale de la femme. Cette rencontre, organisée par l'UNFM, s'inscrit dans la dynamique visant à promouvoir la culture de non-violence à l'égard des femmes et dans le cadre de la Stratégie de gouvernance démocratique sous la conduite et la vision éclairées de SM le Roi Mohammed VI.

- Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a affirmé que le Maroc "est un partenaire majeur pour la France". Fabius, qui compte entamer lundi une visite au Maroc, a souligné dans un entretien accordé au journal que la France "est le premier partenaire économique du Maroc", précisant que "750 filiales françaises sont implantées sur le territoire marocain".

*Aujourd'hui le Maroc.:

- SM le Roi Abdallah II et la Reine Rania de Jordanie effectueront, du 10 au 12 mars, une visite de travail officielle au Maroc à l'invitation de SM le Roi Mohammed VI. A cette occasion, SM le Roi aura des entretiens officiels avec son illustre hôte. Le Souverain offrira également un dîner officiel au Palais royal à Casablanca, en l'honneur de SM le Roi Abdallah II et SM la Reine Rania, et la délégation les accompagnant. 

- Les scandales immobiliers devenus de plus en plus fréquents, le ministre de l'Habitat et de la politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdellah, décide la mise en place d'une cellule spéciale pour lutter contre le phénomène. Cette décision, annoncée vendredi par le ministre, est le fruit d'une réunion qu'il a tenue avec plusieurs victimes du secteur immobilier.

*L'Economiste.:

- La contribution sociale: Pas au-delà de 2015. La contribution sociale de solidarité (CSS), un impôt additionnel sur les "hauts" revenus et sur le bénéfice net des entreprises, ne sera pas reconduite au-delà de 2015, s'engage Mohamed Boussaid, ministre des Finances invité au Club de l'Economiste. Prévue pour trois ans, cette taxe disparaîtra l'année prochaine. "Cette contribution arrive à sa fin et c'est du pouvoir d'achat en plus pour toutes les personnes concernées", déclare le ministre. De quoi "réconcilier" une partie des salariés et des entreprises qui craignaient que cette mesure provisoire ne soit installée définitivement. 

- Ynna Holding: D'autres filiales ciblées par des saisies. Fives FCB et ses avocats relancent leur contre-attaque judiciaire. Une saisie-exécution a été pratiquée vendredi dernier sur près de 99 pc du capital détenu par Ynna Holding dans Aswak Assalam. "La vente aux enchères aura lieu au tribunal de commerce de Casablanca", nous confirme le cabinet d'avocats Bassamat & Associés. L'instance devra nommer un expert judiciaire pour fixer la mise à prix des actions de l'enseigne de grande distribution. Cette nouvelle procédure judiciaire intervient suite à l'annulation in extremis, le 25 février à la Bourse de Casablanca, d'une autre vente forcée qui ciblait les actions cotées de la SNEP, un opérateur pétrochimique. Ynna Holding y détient 1,56 million de titres.

*Al Bayane.:

- Dialogue politique inter-libyen: Reprise des pourparlers au Maroc mercredi prochain. Les parties libyennes vont reprendre, mercredi au Maroc, les pourparlers politiques en vue de trouver une sortie à la crise politique en Libye, a annoncé, dans la nuit de samedi à dimanche, la Mission d'appui de l'ONU en Libye (MANUL). Dans un communiqué, la mission onusienne souligne que les trois jours de pourparlers politiques, qui ont pris fin samedi à Skhirate au Maroc, ont été "positifs" et "constructifs", ajoutant que les parties reprendront les pourparlers, mercredi prochain dans le Royaume, après une pause lundi et mardi.

- Congrès constitutif du Forum "Parité Egalité". La création du Forum "Parité Egalité" constitue la meilleure réponse possible à l'appel des Nations unies à célébrer la Journée internationale de la femme du 8 mars par l'organisation de manifestations insistant sur le renforcement des droits de la femme et l'amélioration de sa situation, a affirmé, samedi à Bouznika, le secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS), Mohamed Nabil Benabdellah, à l'ouverture du congrès national constitutif de cette organisation ayant réuni plus de 1.200 délégués représentant les différentes provinces et régions du Royaume.

*L'Opinion.:

- Imposante marche du 8 mars à Rabat: Une société émancipée ne peut l'être sans femmes libres. Rabat aux couleurs et aux cris des femmes. Hier dimanche 8 mars, les artères de la capitale du Royaume ont fait écho aux slogans appelant à plus d'égalité pour les femmes, à plus de démocratie pour les femmes, à cesser les violences de tous genres envers les femmes. L'appel lancé par la Coalition pour l'égalité et la démocratie des partis de l'opposition : l'Istiqlal, l'USFP, le PAM et l'UC, ainsi que des mouvements féministes et syndicaux, a été massivement suivi par les Marocains de tous sexes, âges et conditions sociales.

- Forum de Crans Montana à Dakhla: Quand les provinces du sud deviennent une plateforme pour la coopération Sud-Sud. La tenue du Forum de Crans Montana à Dakhla, du 12 au 14 mars, reflète la vision de SM le Roi Mohammed VI faisant des provinces du sud du Royaume une plateforme pour un décollage socio-économique et pour la coopération sud-sud, souligne Abdelfettah Fathi, chercheur dans les questions du Sahara et des affaires maghrébines. Eu égard au thème retenu, à savoir "L'Afrique et la coopération sud-sud", Dakhla se positionne comme la ville idéale pour abriter ce forum, d'autant que la vision de cette manifestation s'inscrit en harmonie avec le discours de SM le Roi qui a mis l'accent sur la place qui doit être accordée aux provinces du sud comme plaque tournante de la coopération sud-sud et des projets de développement destinés au fond africain, a indiqué M. Fathi dans une déclaration à la presse.

*Libération.:

- ?Succès éclatant de la Marche pour l'égalité et la démocratie. La marche nationale organisée hier à Rabat, à l'occasion de la Journée internationale de la femme, a été un succès. Elles étaient nombreuses à battre le pavé pour défendre leurs droits, préserver leurs acquis et lutter pour la concrétisation des dispositions de la Constitution consacrant l'égalité hommes-femmes ainsi que la parité dans tous les domaines. Elles sont venues de partout. Du Nord comme du Sud, des provinces proches de la capitale administrative comme de l'Oriental et des villes comme des campagnes pour faire entendre leurs voix. 

- Le drapeau marocain hissé sur les camps de Tindouf. La régularité des sit-in et marches de protestation dans les camps de Tindouf ne dérange plus les dirigeants du Polisario. Mais lorsque les manifestants ont brandi les photos de SM le Roi et accroché les drapeaux marocains en plein jour, cela a provoqué le désarroi des séparatistes dont les nerfs sont éprouvés par les différents scandales, notamment ceux relatifs aux détournements des aides humanitaires par des tortionnaires à la solde d'Abdelaziz. La semaine dernière, les habitants des différents camps que le Polisario appelle pompeusement "wilayas", se sont réveillés sur des courses-poursuites entre les miliciens et des jeunes qui ont accroché les drapeaux du Maroc et des photos de SM le Roi Mohammed VI. Ce message exprime de la manière la plus éloquente le ras-le-bol des populations qui ne veulent plus continuer à se soumettre au diktat de leurs tortionnaires.

- Football meurtrier: Un père de famille tué par un fumigène à Khouribga. Les démons sont de retour dans les matchs du championnat national. Mais cette fois, c'est en dehors des stades que les excités ont sévi. Juste après la fin de la rencontre au sommet de la 22ème journée du championnat Pro Elite 1 de football opposant l'OCK au Raja de Casablanca, disputée samedi, et qui s'est soldée par la victoire des Casablancais grâce au but marqué, dans les arrêts de jeu, par Abdeljalil Jbira, des affrontements avec des jets de pierre ont éclaté au centre-ville, sous le pont de Moulay Youssef, entre supporters rajaouis et khouribguis. Des échauffourées qui ont causé la mort, sur le coup, d'un innocent citoyen qui, par malheur, se trouvait sur les lieux, victime d'un fumigène lancé d'une estafette transportant des supporters rajaouis.

*Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

- Des milliers de femmes sillonnent les artères de Rabat pour la même cause. Elles étaient des milliers de femmes à parcourir, hier dimanche, les avenues de la capitale pour revendiquer leur droit à la parité ainsi que le droit des femmes soulaliyate aux terres collectives. Des sources sécuritaires avancent que 15 mille personnes ont participé à cette marche, tandis que les organisateurs avancent le chiffre de 150 mille.

- Les journalistes figurent en bonne place sur la liste des meilleurs salaires au Maroc. La moyenne des salaires au niveau de la presse écrite est supérieure à la moyenne des salaires au niveau des banques, des compagnies d'assurances, des administrations et de la plupart des établissements relevant des secteurs public et privé à l'exception de la CDG et de l'OCP. C'est l'une des conclusions d'une étude menée par le ministère de la Communication sur la moyenne des salaires des journalistes dans les différents organes de la presse écrite, qui atteint 12.000 dh/mois. 

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar, a indiqué, samedi à l'ouverture du 6ème congrès provincial du parti à Tanger, que "la section de l'USFP à Tanger constitue une force unifiée et homogène et aura son mot à dire lors des prochaines échéances", ajoutant que le développement et la croissance que connaît la région du nord sont le fruit des grands chantiers lancés par le gouvernement de l'alternance". 

- Grand succès du nouveau round de pourparlers inter-libyens, qui se déroule en présence de responsables marocains et onusiens à Skhirat, et le round de l'officialisation de la solution se tiendra la semaine prochaine. Le consul général de la Libye au Maroc, Abdelmajid Sayf Ghayt Annasr, a fait état d'une grande avancée dans le dialogue inter-libyen qui se tient sous l'égide de l'ONU, révélant que le second round sera organisé ce mercredi pour officialiser l'accord définitif. Des sources ont précisé au journal que le rôle de la délégation marocaine qui a assisté à ce dialogue était crucial pour rapprocher les points de vue des belligérants en Libye.

*Al Alam.:

- Dans une déclaration qui confirme la souveraineté du Maroc sur son Sahara et qui rejette les allégations des ennemis de l'intégrité territoriale du Royaume, le président du Forum de Crans Montana, Jean-Paul Carteron, a souligné que "le Forum se tiendra à Dakhla, sur une terre marocaine", ajoutant, dans une déclaration au journal, que l'offensive violente des médias algériens contre ce Forum, prévu du 12 au 14 mars courant, est "inacceptable" et "ne signifie rien".

- Enseignement privé: Hausse considérable des frais de scolarité et d'inscription. Les écoles privées vont imposer des hausses significatives des frais d'inscription et de des frais mensuels de scolarité en l'absence totale de tout contrôle du ministère de tutelle et en violation flagrante de la loi encadrant ces augmentations. 

*Al Massae.:

- Le premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar, critique le rejet du gouvernement de la proposition de créer une commission indépendante pour la supervision des élections. Intervenant samedi à l'ouverture des travaux du 6ème congrès provincial de Tanger, Lachgar a estimé que la manière dont le gouvernement et la majorité ont traité cette proposition constitue une nouvelle atteinte au rôle de l'opposition, appelant cette dernière à s'insurger contre cette démarche et à assumer sa mission telle que stipulée par la Constitution.

- La rigidité des positions du gouvernement et des syndicats provoque le report des négociations au sein de la commission du secteur public. Le gouvernement et les deux centrales syndicales, UGTM et FDT (aile dirigée par Fatihi), ont campé sur leurs positions lors de la réunion de la commission du secteur public, entraînant le report des négociations jusqu'au 17 mars. L'UGTM a accusé le gouvernement de chercher à "recycler" certains accord précédents pour les présenter à l'opinion publique comme étant de nouveaux accords.

*Al Haraka.:

- La députée Mazi Naima du Mouvement populaire a indiqué qu'"il ne faut politiser la question de la femme" étant donné qu'elle constitue l'affaire de tous les partis, soulignant que la marche de dimanche a réuni tout le spectre politique, la société civile et les organisations des droits de l'Homme. 

- Le représentant de l'UNESCO pour le Maroc, l'Algérie, la Mauritanie et la Tunisie, Michael Millward, a plaidé, jeudi à Marrakech, pour l'élaboration au Maroc d'une stratégie de promotion des énergies renouvelables dans les arganeraies. "Cette stratégie viendra renforcer la politique énergétique durable et volontariste entreprise par le Royaume", a-t-il indiqué à l'ouverture d'un séminaire international placé sous le thème "Energies renouvelables et Arganeraie", organisé les 05 et 06 mars à Marrakech.

*Attajdid.:

- Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a indiqué que l'exécutif envisage d'élargir la sphère des bénéficiaires du Fonds de la cohésion sociale pour inclure les femmes abandonnées par leurs maris, à travers des mesures "simples et faciles". Benkirane a fait cette déclaration à l'occasion de la clôture de la 12ème campagne nationale de la jeunesse du PJD, samedi à Dcheira El Jihadia (région Souss-Massa-Drâa). 

- La précédente commission d'aide à la production des œuvres cinématographiques a octroyé 175 millions de DH à 69 œuvres cinématographiques lors de la période 2012-2014, dont 51 long-métrages et 18 courts-métrages, a indiqué le ministère de la Communication dans un communiqué publié suite à la rencontre tenue, vendredi à Rabat, par le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi, avec les membres de la précédente commission.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Abdelali Doumou, l'un des leaders du courant "Ouverture et démocratie" a indiqué que "le courant a décidé de couper le cordon avec l'USFP après qu'on a perdu tout espoir en la possibilité de cohabitation avec l'actuelle direction" à cause de "la dérive du parti qui n'est pas resté fidèle aux objectifs pour lesquels il a été fondé". Doumou, qui était l'invité d'une émission radiophonique, vendredi dernier, a estimé que Benkirane sait écouter ses détracteurs alors que Lachgar "veut une opposition sans alternatives".

- Quelque 2.400 caméras de haute technologie pour sécuriser les artères de Casablanca. La wilaya du Grand Casablanca a débloqué 11 milliards de centimes pour l'installation de caméras de surveillance afin de sécuriser les rues de la capitale économique et faciliter la circulation routière, dont 4 milliards de centimes pour la mise en place de caméras au niveau des ronds-points, deux milliards pour l'installation d'une station centrale pour l'organisation de la circulation et cinq milliards pour l'acquisition de kits de communication permettant aux agents de sécurité de recevoir et de traiter les données provenant de ces caméras.

*Rissalat Al Oumma.:

- Marche imposante des femmes marocaines pour dénoncer "l'injustice" et les "régressions" enregistrées sous l'actuel gouvernement. Les militant(e)s du parti de l'Union constitutionnelle ont participé massivement à la marche du 8 mars organisée à Rabat à l'appel du Collectif égalité et démocratie, au cours de laquelle les représentants d'instances féminines, politiques, syndicales et associatives ont appelé à la mise en oeuvre des dispositions de la Constitution.

- L'aide accordée par l'Union européenne (UE) aux populations des camps de Tindouf dans le sud-ouest algérien a servi à enrichir les dirigeants du Polisario, une grande partie de celle-ci étant détournée depuis plusieurs années pour leur compte, souligne, vendredi, Europolitics, un journal d'information indépendant spécialisé dans les questions européennes. Des milliers de tonnes de denrées alimentaires, payées par l'UE pour les populations des camps de Tindouf, ont servi à enrichir des dignitaires du Polisario pendant des dizaines d'années, écrit le quotidien sous la plume d'Ophélie Spanneut.

*Al Assima Post.:

- Les partis de l'opposition ont été présents en force à la marche organisée dimanche à Rabat à l'occasion de la journée internationale de la femme et ont scandé des slogans appelant à la concrétisation des revendications du mouvement féministe, notamment en ce qui concerne l'application de l'article 19 de la Constitution et la garantie de l'égalité entre les femmes et les hommes en matière de droits.

- Le Maroc est la destination la plus prisée du monde arabe pour les tournages internationaux, a indiqué la publication américaine spécialisée dans le cinéma "The Hollywood Reporter". En 2014, les tournages ont rapporté "plus de 120 millions de dollars" au Maroc selon l'hebdomadaire américain qui relève que c'est un montant bien supérieur aux bénéfices de ces 5 dernières années réunies.

*Assahra Al Maghribia.:

- SAR la Princesse Lalla Meryem, présidente de l'Union nationale des femmes du Maroc (UNFM), a présidé, dimanche à Rabat, une rencontre nationale sous le thème "Culture de non-violence au profit des femmes: vision prospective", à l'occasion de la journée internationale de la femme. Cette rencontre nationale, organisée par l'UNFM, s'inscrit dans la dynamique visant à promouvoir la culture de non-violence à l'égard des femmes et dans le cadre de la Stratégie de gouvernance démocratique sous la conduite et la vision éclairées de SM le Roi Mohammed VI.

- Le ministre français des Affaires étrangères et du développement international, Laurent Fabius, entame ce lundi une visite au Maroc qui s'inscrit dans la dynamique de renouveau des relations d'amitié qui unissent les deux pays. Dans un entretien accordé au journal "Le Matin", le diplomate français a souligné que le Maroc est un partenaire majeur pour la France. "Nous entendons travailler sur un pied d'égalité. Face aux défis communs qui nous attendent, l'amitié franco-marocaine n'est pas seulement une nécessité, c'est une grande chance", a-t-il affirmé.

*Assabah.:

- Salaheddine Mezouar, président du RNI, a estimé que les partis de l'opposition ont droit à protester et à manifester contre le gouvernement dans la limite de ce qui est permis par la loi. Dans une déclaration faite au journal, Mezouar a toutefois affirmé que le gouvernement n'avait jamais arrêté une décision qui soit aux antipodes des droits des femmes ni mis en œuvre une mesure qui attenterait aux libertés publiques ou nuirait aux droits des citoyens en général.

- Miloudi Moukharik: le gouvernement est responsable de l'enlisement du dialogue social. Dans une déclaration au journal, le secrétaire général de l'UMT a expliqué cet enlisement par l'obstination du gouvernement à adopter une approche comptable qui ne tiendrait pas compte de la dimension sociale des négociations. Pour lui, cette situation conduirait les syndicats à une escalade, n'excluant pas une possible grève générale.

*Bayane Al Yaoum.:

- Congrès constitutif du Forum "Parité Egalité". Lors de ce congrès, tenu samedi à Bouznika, Fatima Sbai, membre du bureau politique du PPS, a été élue coordinatrice de cette organisation parallèle, censée être en mesure de mobiliser les énergies féminines pour relever les défis de l'avenir et accélérer la mise en œuvre des dispositions de la Constitution 2011.

- Le ministère de l'Habitat et de la politique de la ville a annoncé la création d'une cellule centrale chargée de recevoir les plaintes de victimes d'escroquerie et de dysfonctionnements ayant abouti au pillage de leurs avoirs et de leurs biens immobiliers, et provoqué plusieurs protestations organisées en particulier à Casablanca. Cette cellule se chargera de la classification des plaintes, de la coordination avec les parties concernées, du suivi au niveau central et local ainsi que du traitement rapide des dossiers urgents, selon un communiqué du ministère.

*Al Mounaataf.:

- Mustapha Benali, secrétaire général par intérim du Front des forces démocratiques (FFD), a affirmé, lors de la marche organisée dimanche à Rabat à l'occasion de la célébration de la journée internationale de la femme, que le parti du Rameau d'olivier a décidé de participer à cette manifestation en raison du retard pris par le gouvernement dans la mise en œuvre des dispositions de la Constitution. Pour lui, "le gouvernement prend à rebrousse-poil les acquis des femmes".

- Le syndicat national des propriétaires des camions et des grues qui opèrent dans les ports marocains ont écrit au chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, sollicitant son intervention pour sauver le secteur "qui périclite". Les professionnels affirment dans leur lettre qu'ils ont mis leurs engins à la casse mais n'ont pas reçu jusqu'à ce jour la prime instituée par la loi de finances 2014.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara