Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Lundi 8 Décembre à 16:03

Maroc : Revue de presse quotidienne du 8 décembre 2014



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus lundi 08 décembre:



*Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

- SAR le prince Moulay Rachid a présidé, samedi au palais des congrès de Marrakech, un dîner offert par SM le Roi Mohammed VI à l'occasion de l'ouverture officielle de la 14ème édition du Festival international du film de Marrakech. Cette édition, placée sous le haut patronage de SM le Roi, s'est ouverte vendredi soir au Palais des congrès de la cité ocre. L'ouverture a été marquée par un hommage appuyé rendu à la légende vivante du cinéma égyptien et arabe, Adel Imam.

- SAR la princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement, a présidé, dimanche à Skhirate, la cérémonie de remise des Trophées Lalla Hasnaa "Littoral Durable". Lors de cette cérémonie, Son Altesse Royale a remis ces trophées aux lauréats de cette première édition. Les Trophées Lalla Hasnaa "Littoral Durable", qui succèdent aux Trophées "Plages propres" et se tiennent tous les deux ans, promeuvent l'implication de tous en faveur du développement durable du littoral et encouragent les initiatives citoyennes, le travail des jeunes et du tissu associatif, ainsi que les prises d'initiatives.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Le secrétaire général du gouvernement, Driss Dahak, vient de dresser un bilan d'étape concernant le pan législatif. Le gouvernement a présenté un total de 371 textes alors qu'il n'en avait planifié que 243 projets de lois dans son plan présenté il y a deux ans. Selon Dahak, 258 projets ont déjà été adoptés, parmi lesquels figurent 117 textes relatifs à des conventions internationales, sachant que ces textes ne sont pas inclus dans le plan législatif. A fin novembre, 17 lois organiques ont été finalisées.

- L'expertise allemande accompagnera le Conseil de la concurrence dans ses premiers pas en tant que régulateur du marché. Un programme d'appui au Conseil a été lancé jeudi à Rabat dans le cadre de la coopération entre les gouvernements marocain et allemand. Ce programme viendra renforcer les ressources humaines du Conseil à travers des formations exposant l'expérience allemande dans le domaine. Cette initiative intervient quelques mois après la promulgation de deux nouvelles lois sur la régulation concurrentielle au Maroc.

*L'Economiste.:

- Vents favorables pour l'OCP: La forte demande sur les engrais a stimulé les ventes de l'industriel au troisième trimestre. Le chiffre d'affaire sur ce segment a bondi de 77 pc au troisième trimestre, soutenu également par un effet cours favorable par rapport à la même période de l'année dernière. Le premier exportateur du Royaume anticipe une consolidation de la demande d'engrais et une amélioration des ventes d'acides avec l'entrée en vigueur du contrat de fourniture signé avec l'Inde.

- Les effondrements de la semaine dernière à l'ancienne médina nous rappellent que des milliers de Casablancais vivent dans la précarité absolue. Le relogement des habitants du tracé de l'Avenue royale (reliant la Mosquée Hassan II à la place Ouest Al Makhazine) est en est le parfait exemple. Après des années, voire des décennies de retard sur ce dossier, la Société nationale d'aménagement communal (SONADEC) tente aujourd'hui de se rattraper en accélérant les opérations de relogement et de démolition des maisons évacuées. L'objectif est de libérer du foncier pour pouvoir enfin entamer les travaux sur l'Avenue royale.

*Al Bayane.:

- Suite aux dernières et violentes intempéries: lors d'une visite de terrain dans les provinces de Tiznit, Guelmim et Sidi Ifni, la ministre déléguée chargée de l'Eau, Charafat Afilal, a annoncé le lancement de plusieurs barrages et la programmation d'ouvrages. Pour sa part, le ministre de l'Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rebbah, a mis l'accent sur la nécessité de revoir la structure technique de plusieurs ponts et d'entreprendre les opérations de réhabilitation des tronçons routiers par de nouvelles techniques modernes à même de résister aux crues et inondations.

- Attijariwafa Bank" a été élue, pour la 3ème année consécutive, "meilleure banque au Maroc en 2014", par le prestigieux magazine "Global Finance". Les trophées attribués par ce magazine récompensent les meilleures pratiques dans les domaines de la finance et des affaires, indique dimanche un communiqué conjoint d'Attijariwafa Bank et Global Finance.

*L'Opinion.:

- Agadir/Intempéries: Les 4 barrages collinaires se sont avérés efficaces. Tous ceux qui avaient douté de l'efficacité et de l'utilité des barrages collinaires sont désormais convaincus du rôle important de ces barrages dans la lutte contre les inondations. En effet, le plan lancé par SM le Roi Mohammed VI après les inondations de janvier 2010 survenus à Agadir, est très judicieux. Quatre barrages collinaires en amont d'Agadir ont joué un rôle protecteur du 20 au 27 novembre. Pas d'inondations enregistrées à Agadir, pas de débordements d'oueds non plus, alors que la pluviométrie avait enregistré pas moins de 200 mm en deux semaines successives.

- L'UTGM tire l'alarme: Perspectives d'une dégradation de la situation sociale. Mohamed Kafi Cherrat, secrétaire général de l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), a estimé, samedi dernier à Rabat lors de la réunion du bureau exécutif de cette dernière, que le gouvernement n'est guère sérieux lorsqu'il prétend appeler au dialogue social et que son chef minimise l'ampleur de la situation que traverse le pays actuellement, comme en atteste nombre de mesures qu'il a prises aveuglément en application des directives des instances financières internationales sans tenir compte des avis des acteurs économiques et sociaux.

*Libération.:

- Le premier bureau commercial du Mexique en Afrique a ouvert récemment ses portes à Casablanca. Pour le vice-ministre mexicain des Affaires étrangères et de la coopération, Carlos de Icaza Gonzalez, le Royaume est une fenêtre privilégiée pour l'ensemble de la région. "Nous voulons d'abord exprimer le fait que nous avons l'ambition d'être plus présents en Afrique et que nous pensons que du point de vue géographique et stratégique, le Maroc est le meilleur endroit pour commencer une présence plus importante du Mexique sur le continent. Le Mexique est aujourd'hui la 14ème économie mondiale et le premier exportateur de l'Amérique latine", a-t-il indiqué dans un entretien accordé à Libération.

- L'organisation des artisans et leur adhésion à des institutions constituent l'unique voie pour défendre leurs droits". C'est ce qu'a annoncé Driss Lachguar, à l'ouverture des travaux du premier Congrès national du secteur de l'artisanat ittihadi tenu vendredi au siège du parti à Rabat. Tous les professionnels du secteur et qui ont eu à relever moult défis, par le passé, sont aujourd'hui capables d'unifier leurs rangs en vue de mieux défendre leurs droits et acquis, a tenu à souligner le premier secrétaire de l'USFP.

*Al Massae.:

- Le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, a affirmé qu'il n'acceptera pas que le projet de réforme de la justice soit pris en otage par une partie quelconque, ajoutant que le problème se pose uniquement au niveau de certains avocats et bâtonniers dont les objectifs demeurent ambigus. Ramid a indiqué, en marge d'un colloque sur "les perspectives de l'arbitrage international au Maroc" tenu vendredi dernier à Agadir, que "nous vivons l'ère de la réforme et nos portes sont ouvertes à tous ceux qui veulent contribuer aux efforts" menant à cette fin.

- L'Union nationale des forces populaires (UNFP) a décidé de reporter la tenue de son congrès national, prévu initialement en décembre courant, au mois de février prochain. Le SG du secrétariat national de l'UNFP, Mohamed Bahij, a indiqué que les membres du secrétariat ont décidé le report du lancement des travaux du congrès national de l'UNFP à la dernière semaine du mois de février prochain afin de parachever les aspects touchant à l'organisation.

- L'ambitieux plan solaire marocain, qui vise une capacité globale de production de 500 mégawatts, est "l'un des meilleurs au monde", estime Thomas Riley, ancien ambassadeur américain au Maroc et principal conseiller pour le développement international à l'entreprise "Bright Source Energy", spécialiste américaine de l'énergie solaire. "En toute sincérité, je peux vous dire que le plan marocain d'énergie solaire est l'un des meilleurs au monde", a souligné, dans un entretien à la presse, M. Riley qui fait partie d'une importante délégation commerciale américaine en visite de prospection au Maroc (3 au 6 décembre).

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- S'exprimant à l'ouverture des travaux d'une session de formation de l'Union arabe de la jeunesse socialiste démocratique, le premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar a averti que "si les jeunes ne se mobilisent pas pour faire face au plan visant à diviser le monde arabe, cette région sera sûrement en proie à davantage de morcellement et de guerre". M. Lachgar a d'autre part souligné que la stabilité politique du Maroc lui confère un statut exceptionnel dans le monde arabe.

- L'Assemblée générale de l'ONU a adopté, vendredi, sans vote, une résolution sur la question du Sahara marocain, précédemment adoptée par la 4ème commission en octobre dernier, et dans laquelle l'AG réitère l'appui des Nations unies au processus de recherche d'une solution politique négociée ainsi qu'aux paramètres de négociations établis par le Conseil de sécurité depuis 2007.

*Al Alam.:

- Les conditions imposées pour bénéficier de l'indemnité pour perte d'emploi, véhiculée par le gouvernement comme étant la solution magique au chômage, la vident de sa substance. En effet, le bénéficiaire doit avoir travaillé pour une durée minimum de trois ans et cotiser l'équivalent de 980 jours, dont 260 jours au titre de la dernière année de travail.

- Rabat a besoin de grandes réformes pour s'ériger en capitale des lumières. L'encombrement sur le réseau routier s'aggrave de plus en plus à cause du développement des villes satellites. En plus, la ville souffre d'un "désordre urbanistique" dû à la croissance démographique exponentielle.

*Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

- Le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, a élaboré, en coordination avec le ministre de l'Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rebbah, un décret soumettant l'octroi d'un agrément d'exploitation d'un service public de transport à un appel d'offres dont les conditions seront fixées par le ministère. L'aptitude professionnelle des candidats, les ressources humaines et les moyens logistiques dont ils disposent seront les éléments décisifs pour sélectionner les bénéficiaires, selon les dispositions de ce décret.

- Le géant mondial de l'automobile Ford s'installe à Casablanca Finance City et devient la 60ème entreprise à rejoindre la place financière casablancaise. S'en suivra fort probablement l'installation d'une usine du manufacturier automobile américain dans le Royaume, à l'instar de celle de Renault à Tanger. Cette éventuelle implantation d'une usine Ford au Maroc, si elle est confirmée, confortera la destination Maroc comme hub automobile de premier plan.

*Al Haraka.:

- Le ministre de l'Urbanisme et de l'aménagement du territoire national, Mohand Laenser, a appelé, vendredi à Meknès, à réfléchir à de nouveaux mécanismes d'accompagnement et de traitement de la croissance urbanistique accrue que connaît le Maroc. Intervenant à l'ouverture d'une journée d'étude sur le thème "Meknès, une richesse urbanistique et architecturale nationale", organisée par l'Agence urbaine de Meknès à l'occasion du centenaire de la première loi sur l'urbanisme au Maroc, le ministre a cité, parmi les grands défis qui se posent en matière d'aménagement du territoire, la poussée démographique et la pression sur les espaces urbains, en plus de la nécessité de préserver le patrimoine et de mettre à niveau le tissu urbain.

- La régionalisation élargie représente, aux yeux des jeunes, un tremplin vers le développement, ont souligné les participants à une conférence organisée, samedi à Rabat, par la jeunesse harakie. Le projet de la régionalisation élargie est l'un des grands chantiers à même d'instaurer une nouvelle philosophie en matière de gestion de la chose locale en accordant à la région des attributions élargies et en appuyant la population afin qu'elle puisse gérer ses affaires conformément à ses besoins et dans le cadre de la gouvernance territoriale, ont-ils indiqué.

*Attjadid:.

- La Chambre des représentants adopte un projet de loi sans attendre l'avis du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Le texte se rapporte à l'ouverture des capitaux des cliniques aux investisseurs privés. Un responsable du CESE s'interroge sur la démarche entreprise par la première chambre du parlement. Une source parlementaire a affirmé qu'il est possible de bénéficier de l'avis du CESE à la deuxième chambre ou lors d'une deuxième lecture.

- L'Initiative arabe de réforme classe le Maroc comme premier pays arabe dans le cadre de l'indice de démocratie arabe au titre de l'année 2014. Le Maroc a obtenu 652 points sur 1.000, suivi de la Jordanie (645), l'Algérie (616), la Tunisie (607), le Liban (582) et l'Egypte (581).

*Rissalat Al Oumma.:

- Le communiqué final adopté à l'issue de la réunion, à Casablanca, du Conseil national de l'Union constitutionnelle (UC) salue l'importante initiative entreprise par l'UC en collaboration avec les autres partis de l'opposition dans le cadre d'une mobilisation nationale en vue de la mise en oeuvre de l'initiative d'autonomie dans les provinces du Sud.

- Le magazine américain Forbes classe le Maroc parmi les 10 destinations touristiques qui méritent d'être visitées en 2015. Le Maroc offre aux visiteurs un large éventail de choix allant des visites des villes impériales aux randonnées dans les montagnes de l'Atlas, en passant par les cascades, les villages berbères, la vallée des roses et les célèbres casbahs et propose des expériences inédites dans le désert avec des vues prenantes et magiques du coucher de soleil à dos de chameau, selon "Forbes".

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Les opposants au premier secrétaire de l'Union socialiste des forces populaires (USFP), Driss Lachgar, semblent être passés à la vitesse supérieure sur la voie de la scission avec le parti de la "rose". Vendredi dernier, le secrétariat national du courant démocratie et ouverture a décidé de tenir une réunion le 20 décembre prochain qui demeure ouvert sur tous les scénarios dont la scission avec l'USFP, l'institution d'un nouveau cadre ou le ralliement de l'Union nationale des forces populaires, selon des sources de ce courant.

- Un climat de froideur marque les relations entre le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, et les greffiers. La tension est montée d'un cran lors de la réunion, vendredi, de la commission des mutations au sein de ce département, qui s'est achevée par le retrait de cette réunion des membres du bureau national du syndicat démocratique de la justice. Les conditions exigées de la part de ce ministère pour répondre aux demandes de mutation font que cette dernière devient difficile voire impossible dans certains cas, a affirmé un membre du syndicat, Abdellah Achrifi Alaoui, dans un entretien au journal.

*Al Assima Post.:

- Les sociétés de tabac font pression en vue d'une hausse des prix des cigarettes. Le lobby du tabac exerce une forte pression afin d'augmenter le prix du tabac sur le marché national, a déclaré récemment à la presse le ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed El Ouafa, et ce, quelques jours avant la réunion périodique en décembre, de la commission des prix et de la concurrence relevant de ce ministère.

- Le concept de gouvernance ne fait pas l'unanimité, et le Maroc est le seul pays ayant constitutionnalisé ce terme, a fait observer Mohamed Harakat, professeur de finance publique et de gouvernance à l'université Mohammed V de Rabat, lors d'un séminaire organisé par l'association La Hawada.

*Assabah.:

- Le ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime a décidé de mettre à jour les données agricoles et créer un registre de l'agriculture. Le ministre Aziz Akhannouch a affirmé que les registres de l'agriculture revêtent une importance particulière dans l'administration des unités productives, car ils aident l'administration à prendre les bonnes mesures pour orienter les ressources agricoles et l'investissement qui leur est adéquat.

- "Semaine de colère" à l'ONEE. La branche de l'eau à l'ONEE, affiliée à l'UMT, a décidé de porter le brassard au niveau national du lundi à vendredi prochains. Les fonctionnaires du secteur comptent observer une grève nationale mercredi prochain. Le message que veulent transmettre ces fonctionnaires aux parties concernées est la nécessité de garder la branche d'eau comme un secteur public.

*Al Mounaataf.:

- Le secrétaire général du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Driss Guerraoui, a affirmé que le nouveau modèle de développement des provinces du sud est basé sur une vision claire de développement global dans le cadre de la régionalisation avancée. Guerraoui souligne que ce modèle a fixé plusieurs objectifs et ambitions chiffrés et limités dans le temps, que les mécanismes institutionnels proposés et les instruments de financement arrêtés vont mettre en œuvre conformément aux aspirations des trois provinces du sud et de leurs populations.

- Les pays membres de l'Union Pour la Méditerranée (UPM) ont procédé jeudi à la réélection de Fathallah Sijilmassi à la tête du Secrétariat général de l'UPM, pour un mandat de trois ans, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération. La reconduction de Sijilmassi pour un second mandat "confirme le rôle majeur" du Royaume du Maroc sur la scène euro-méditerranéenne et internationale sous l'impulsion de SM le Roi et "son engagement irréversible en faveur de l'émergence d'un espace euro-méditerranéen de stabilité et de prospérité partagée", selon le communiqué.

*Bayane Al Yaoum.:

- Kenneth Hyatt sous-secrétaire américain adjoint au Commerce, chargé du commerce international, a affirmé que le Maroc, de par son emplacement géographique stratégique, son climat des affaires et ses infrastructures, représente un "carrefour" pour le commerce et l'investissement dans le continent africain.

- Le PPS attache une grande importance aux jeunes, a indiqué Abdeslam Seddiki, membre du bureau politique du PPS, lors d'une rencontre régionale des sections de la jeunesse socialiste à Rabat, Salé, Témara et Skhirate. Driss Redouani, secrétaire général de la jeunesse du parti, appelle à ouvrir la voie aux jeunes pour une large adhésion politique.

*Assahra Al Maghribia.:

- SAR le prince Moulay Rachid a présidé, samedi au palais des congrès de Marrakech, un dîner offert par SM le Roi Mohammed VI à l'occasion de l'ouverture officielle de la 14ème édition du Festival international du film de Marrakech.

- Le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, a affirmé que le Maroc est déterminé à aller de l'avant sur la voie d'un essor global tendant à développer son économie et à la soutenir par des moyens lui permettant de faire face à la concurrence et de s'ouvrir sur de nouveaux horizons, comme la création d'un centre international d'arbitrage.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara