Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Samedi 30 Avril à 10:06

Maroc : Revue de presse quotidienne du 30 avril 2016



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés samedi 30 avril 2016 :



*Le Matin:

- L'Union européenne (UE) soutient la réforme "importante" du système judiciaire entreprise par le Maroc, a affirmé Federica Mogherini, haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. Répondant à une question d’un eurodéputé sur la réforme du système judiciaire au Maroc, Mme Mogherini a indiqué que le dialogue politique va de pair avec le soutien important fourni par l'UE à travers sa coopération financière. Elle rappelle qu’un programme de 75,5 millions d'euros en soutien à la mise en œuvre de la Charte nationale de la réforme de la justice a été lancé en 2015. 

- Le Conseil de sécurité des Nations Unies a prorogé, vendredi, d’une année le mandat de la Minurso, jusqu’au 30 avril 2017, et consacré encore une fois la prééminence de l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara, en qualifiant, à ce sujet, de "sérieux et crédibles" les efforts déployés par le Maroc pour aller de l’avant dans le processus vers une résolution du conflit du Sahara. Dans sa résolution n°2285, adoptée à la majorité des membres du Conseil de sécurité avec trois abstentions et deux votes contre, le Conseil "insiste sur l’importance d’un engagement des parties à poursuivre le processus de négociations dans le cadre des pourparlers sous l’égide des Nations Unies".

*Al Bayane:

- Communiqué du bureau politique du PPS à l’occasion du 1er mai : le PPS salue l’esprit de responsabilité ayant marqué le dialogue social. Le parti du livre appelle les militants à participer massivement au meeting de l’UMT. Il enregistre avec fierté les acquis réalisés par les travailleurs marocains, grâce à leurs luttes responsables et leur constante mobilisation.

- Tout en soulignant que le bilan de la période 2012-2015 est globalement positif dans le domaine de l’emploi, le ministre de l’Emploi et des affaires sociales Abdeslam Seddiki a affirmé que le dialogue social achoppe toujours sur la question de l’augmentation des salaires et la révision de l’impôt sur le revenu. S’exprimant vendredi lors d’une conférence de presse donnée à l’occasion du 1er mai, Seddiki a indiqué que le bilan des réalisations entre 2012 et 2015 est en deçà des attentes du gouvernement et des objectifs fixés dans son programme. 

* L’Opinion:

- Les valeurs mises en avant dans les spots publicitaires diffusés sur les chaînes "Al Oula" et "2M" reflètent une "vision patriarcale" du statut des hommes et des femmes et des rapports sociaux basés sur le genre, révèle une étude de la Haute Autorité de la communication audiovisuelle (HACA) sur "les stéréotypes fondés sur le genre à travers la publicité". Cette étude, dont les résultats ont été présentés jeudi à Rabat, porte sur l'analyse des contenus publicitaires diffusés sur les deux chaînes publiques.

- Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a adopté jeudi à l'unanimité son projet de rapport sur les droits de l'enfant, plaidant pour une véritable politique intégrée de protection de l'enfance, avec des plans d'action déclinés au niveau régional. Dans son projet d'avis adopté lors de la 61ème session ordinaire du Conseil, le CESE constate que malgré les progrès importants réalisés par le Maroc durant les dernières décennies en matière de droits de l'enfant, des normes et des pratiques sociales préjudiciables aux enfants persistent et trop de mineurs restent exposés à des formes de violences particulièrement extrêmes.

* Libération:

- Plusieurs associations féministes ont critiqué le projet de loi n 79-14 relatif à l'Autorité pour la parité et la lutte contre toutes formes de discrimination pour sa "délimitation de l'égalité des genres et de la non-discrimination à l'égard des femmes, uniquement au sein de la vie publique". Lesdites associations ont exprimé leur rejet de ce projet au cours d'une conférence de presse tenue jeudi à Rabat, arguant que le gouvernement, à travers ce texte, "a vidé de sa substance le droit à la parité tel que consacré par la Constitution, et reconnu par les institutions nationales".

- Le Maroc a été élu, mercredi, président de l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) pour un mandat de quatre ans, à l’issue du 20ème Conseil d'administration de cet organisme et de sa 5ème Assemblée générale (AG) qui se sont tenues du 25 au 27 avril à Rabat. Outre l’élection du Royaume à la présidence de cet organisme, il a été procédé à la désignation de la France à la première vice-présidence, alors que les deuxième et troisième vice-présidences ont été confiées, dans l’ordre, au Niger et au Soudan. 

*Akhir Saâ.:

- La cohésion interne constitue un rempart pour faire face aux manœuvres visant l'intégrité territoriale du Royaume, a affirmé jeudi le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, lors du Conseil hebdomadaire du gouvernement. Le chef de l'Exécutif a réaffirmé le soutien absolu et sans réserves aux décisions et positions exprimées par SM le Roi et souligné que la cohésion interne constitue un rempart pour faire face à ces manœuvres.

- Le Bureau national du Syndicat indépendant des médecins du secteur public a accusé le ministre de la Santé El Houssaine Louardi de mener une campagne électorale précoce, après qu’il ait décidé de révoquer récemment des médecins et des pharmaciens du secteur public. Le syndicat a indiqué que la décision de la révocation a été prise sans qu’il y ait faute professionnelle grave, dénonçant une volonté d’estomper les causes réelles de la dégradation de la situation du secteur, notamment la faiblesse du système de santé en termes de politique, de ressources humaines et de moyens nécessaires à la prise en charge des malades. 

*Bayane Al Yaoum.:

- Le dialogue social reprend samedi. Le ministre de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration Mohamed Moubdi a expliqué que la réunion d’hier aurait pu donner des résultats favorables à la classe laborieuse, mais la divergence des vues entre le gouvernement et les syndicats a été à l'origine du report de la décision concernant les revendications syndicales et les propositions du gouvernement. Il a ajouté que tous les points inscrits à l’ordre du jour étaient en suspens et qu’aucun terrain d’entente n’a été trouvé pour les résoudre.

- L'équipe d’organisation de la prochaine conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22) œuvre en permanence pour réussir cet événement planétaire qui aura lieu du 07 au 18 novembre à Marrakech, a souligné le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar. "Afin d’assurer la réussite de la COP22, l’équipe chargée de l'organisation (de cet événement) œuvre sans cesse et en permanence (…) en coordination avec la présidence française de la COP21 et le secrétariat exécutif de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques", a indiqué M. Mezouar dans une allocution lue en son nom par Abdeladim Lhafi, commissaire de la COP22, à l'ouverture jeudi à Rabat d’une conférence consacrée à la présentation de la feuille de route du Maroc pour cette COP. 

*Assabah. :

- Les services de la Gendarmerie royale de Berrechid et de Casablanca se sont déployés ces derniers jours pour mettre fin à un trafic d’alcool médical périmé qui servait à approvisionner des pharmacies et des cliniques dans ces villes. Résultat : un réseau de contrebandiers a été démantelé jeudi dernier. La Gendarmerie royale est parvenue à saisir pas moins de 11.000 bouteilles d’alcool médical de contrebande dans un stock situé au lotissement Makhlouf dans la ville de Berrechid, selon des sources du journal.

- La ministre déléguée chargée de l'Environnement, Hakima El Haité, a présenté jeudi la feuille de route du Maroc pour la prochaine COP22, qui aura lieu du 07 au 18 novembre à Marrakech. Parmi les cinq principaux axes de cette feuille de route figure l’accompagnement et le soutien de la présidence française par la mobilisation d’un grand nombre de parties à accepter, approuver et adhérer à l’Accord de Paris, a indiqué Mme El Haité, également envoyée spéciale pour la mobilisation. Il s’agit également de booster la dynamique pour maintenir l’effort de mobilisation, de façon à ce que les pays développés révisent leurs ambitions contenues dans leurs contributions nationales pour lutter contre les changements climatiques (INDC) et réduisent leurs émissions de CO2 à l’horizon 2020, a-t-elle précisé.

*Al Alam.:

- La Samir, mise en liquidation judiciaire sur décision du tribunal de commerce de Casablanca, a annoncé que plusieurs démarches ont été entreprises pour la reprise de ses activités. En attendant le verdict définitif de la justice, la société de raffinage s’apprête à relancer ses activités pour au moins trois mois.

- L’Agence Française de Développement (AFD) a mis à la disposition du Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) une troisième ligne de crédit de 60 millions d’euros destinée à soutenir des Petites et moyennes entreprises (PME) de transformation et des TPME rurales. Une convention a été signée dans ce cadre, jeudi en marge de la 11è édition du SIAM à Meknès.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Les relations politiques maroco-qataries ont, de tout temps, été inscrites dans une tendance ascendante appelée à connaître une nouvelle dynamique traduisant l'aspiration des deux pays à jeter les jalons d'un partenariat stratégique renforcé à la faveur de la visite de travail et de fraternité qu’effectue SM le Roi Mohammed VI à Doha. Les relations bilatérales, marquées par un échange continu, seront revigorées et ouvertes à de nouveaux horizons et différents secteurs de partenariat à l’occasion de cette visite royale historique.

- Le PJD et le MP affirment leur volonté de poursuivre leur alliance après les prochaines élections législatives et de renforcer l'action commune au sein de la majorité gouvernementale pour faire réussir la première expérience démocratique après la Constitution de 2011. Les deux partis ont souligné, lors d'une rencontre de concertation tenue jeudi, l'importance de consolider les mécanismes de concertation pour mettre en œuvre les acquis de l'expérience gouvernementale actuelle.

*Rissalate Al Oumma.:

- Le secrétaire général de l'Union constitutionnelle, Mohamed Sajid, a souligné que le sujet des libertés individuelles est complexe mais permet le débat dans le cadre de la Constitution et des droits de l'Homme. Le secrétaire général du CNDH, Mohamed Sebbar, a indiqué que des facteurs socio-culturels empêchent encore la reconnaissance de ces droits.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le secrétaire général de la FDT, Abdelhamid Fatihi, a indiqué que "les travailleurs n'ont plus aucun espoir en ce gouvernement et n'attendent pas grand chose de lui". Il a jugé que l'Exécutif a adopté une nouvelle approche de dialogue social qui rompt avec la continuité et le respect des engagements découlant de la responsabilité gouvernementale, administrative et politique.

- Les plasturgistes ont fait savoir qu'ils ont commencé à mettre en place un agenda pour mener des actions de protestation contre la loi 77/15 qui leur porte préjudice. Ils ont souligné, dans ce sens, qu'ils s'apprêtent à tenir une rencontre nationale rassemblant tous les professionnels du secteur.

*Al Massae.:

- Un nouveau médicament contre le VIH à base d'un principe actif, le "Dolutégravir" devrait être mis sur le marché marocain dans les prochaines semaines à venir, a annoncé, jeudi, le ministère de la Santé. Ce médicament est dans sa phase finale de contrôle au sein du laboratoire national de contrôle des médicaments, a indiqué le ministère dans un communiqué, soulignant avoir entamé depuis plusieurs mois des démarches en vue de l’enregistrer, et ce, dans le cadre de ses efforts visant à mettre à la disposition des patients atteints du VIH les dernières thérapeutiques nécessaires à une meilleure prise en charge de la maladie.

- Une démission collective du secrétaire régional du PJD et de 7 conseillers de leurs fonctions dans un arrondissement de Fès a provoqué une onde de choc au sein du parti de la Lampe. Les démissionnaires ont attribué leur décision à des problèmes internes concernant la gestion de la chose locale dans la mairie de la ville dirigée par le PJD.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a pointé du doigt, dans un nouveau rapport, la situation difficile de la femme au Maroc et présenté des avis concernant notamment la question de l'égalité en matière d'héritage qui a suscité un vif débat entre les membres du Conseil. Des représentantes de la société civile ont appelé à établir l'égalité entre les hommes et les femmes en la matière. - Les indicateurs de la situation économique et sociale au Maroc ont connu une amélioration significative en 2015, ce qui s'est reflété sur le climat social des entreprises et sur la promotion du dialogue social au niveau des secteurs et des entreprises, a affirmé vendredi le ministre de l'Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki. Lors d'une conférence de presse donnée à l'occasion de la célébration de la journée mondiale du travail (1er mai), Seddiki a fait état de la création nette de quelque 33.000 postes d'emploi entre 2014 et 2015, la stabilisation du taux de chômage autour de 9 pc depuis 2010 et l'enregistrement de 265 grèves en 2015, contre 289 en 2014, soit une baisse de 8 pc.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara