Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mardi 29 Novembre à 09:58

Maroc. Revue de presse quotidienne du 29 novembre 2016



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus mardi 29 novembre:



*Le Matin.:

A l'image de la communauté internationale, le Maroc célèbre, aujourd'hui, la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, et continue d'agir de moult façons pour appuyer la juste cause de ce peuple martyrisé. Parmi les instruments reflétant de manière palpable cet appui, figure l'Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, qui, selon son directeur des Affaires générales et de la communication, Mohamed Salem Echarkaoui, alloue chaque année plus de 2 millions de dollars américains à des projets destinés au soutien de la Ville sainte et de ses habitants. - De nouveaux financements internationaux pour les PME marocaines. Selon nos informations, la Banque européenne d’investissement (BEI) s’est alliée à Arab Bank au profit des PME et des entreprises de taille intermédiaire (Midcaps) au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Les deux parties étaient depuis quelques mois en négociation pour lancer une facilité de financement en faveur de ces structures. À l’issue de ces négociations, le conseil d’administration de la BEI vient d’approuver une ligne de crédit de 300 millions d'euros en faveur d’Arab Bank. Objectif : soutenir le développement des PME ainsi que des entreprises de taille intermédiaire (Midcaps) dans 5 pays arabes : Maroc, Égypte, Jordanie, Liban et Palestine.

*Aujourd’hui le Maroc.:

- Aziz Akhannouch a appelé, dimanche à Tanger, les responsables et partisans Rnistes du Nord à être à pied d’œuvre et de se rapprocher des citoyens pour permettre au parti de la Colombe de se propulser sur le devant de la scène politique. Avec la conjugaison d’efforts et le travail de terrain, « nous ne serons pas forcément les premiers lors des prochains scrutins, mais nous aurons la place que nous méritons », a-t-il affirmé devant des militants et les sympathisants du RNI. - Des averses orageuses se sont abattues sur les différentes régions du Royaume affectant principalement son infrastructure routière. Trois sections de routes sont toujours coupées suite aux crues dont deux dans la province d’Essaouira et une à Safi. La direction des routes, relevant du ministère de l’Equipement et du transport, a indiqué dans son bulletin de viabilité routière arrêté au lundi 28 novembre, que 10 sections de routes enneigées ont été libérées.

*Al Bayane.:

- La bonne pluviométrie enregistrée la semaine dernière anime à nouveau l’espoir des agriculteurs. Les pluies arrivent au bon moment (fin novembre) et coïncident avec l’installation et les semis des céréales et autres cultures. On attend aujourd’hui le ressuage du sol pour continuer et boucler les semis d’ici la fin du mois de décembre. Les précipitations généralisées sur l’ensemble du pays, depuis plus d’une semaine, sont bénéfiques pour les semis précoces. - Maroc Export organise, du 29 novembre au 1er décembre, une mission de rencontres professionnelles (business to business) au profit du secteur de l'Industrie pharmaceutique marocain, à Khartoum, au Soudan. Cette mission aura pour objectif de faire connaitre l’offre marocaine et le potentiel des entreprises participantes aux opérateurs soudanais, afin de stimuler les échanges commerciaux entre les deux pays, indique un communiqué de Maroc Export.

*L’Economiste.:

- Les loyers des locaux professionnels seront désormais assujettis à 20 pc de TVA. Pour l’administration, c’est une clarification par rapport à la version arabe du code général des impôts. Mais pour les contribuables qui ne sont pas producteurs fiscaux, cela aura de lourds impacts. Les locataires assujettis à la taxe devront supporter une révision de leur loyer. Cependant, ils pourront bénéficier de la déduction. Mais ceux qui ne sont pas producteurs fiscaux vont trinquer. - Le manque de vigilance de l’Etat, la libéralisation inéluctable du secteur des hydrocarbures en janvier 2016 et la politique managériale discutable ainsi que les fautes de gestion ont servi d’ingrédients à la plus grande liquidation de l’histoire judiciaire qu’est celle de la Samir, a indiqué au journal le représentant syndical CDT de la compagnie, Najib Rami. Il a fait savoir que la centrale syndicale va publiquement évoquer le partenariat public-privé (PPP) comme alternative à l’étatisation du raffineur.

*L’Opinion.:

- L'aéroport Mohammed V de Casablanca sera habilité à recevoir l’A380 de la compagnie aérienne Emiraties dès la fin du mois de mars 2017, a indiqué, dimanche, l'Office national des Aéroports (ONDA). L'ONDA a alloué un investissement important pour l’accueil spécifique du A380 en prévoyant, dans le cadre du projet de développement en cours du terminal 1 de l’aéroport Mohammed V, des passerelles télescopiques à deux niveaux, nécessaires au traitement en contact sur le terminal de cet appareil ainsi que des postes de stationnement dédiés, ajoute l’Office dans un communiqué. - "Les enjeux du retour du Maroc à l'Union Africaine (UA)", est le thème retenu pour une Journée de réflexion prévue samedi prochain (3 décembre) à Bamako, à l’initiative de l’ambassade du Royaume au Mali. Cette rencontre intervient dans le cadre de la célébration du centenaire du président malien Modibo Keita, qui avait noué avec feu SM le Roi Mohammed V une profonde amitié et de fructueuses relations de coopération aussi bien sur le plan bilatéral que sur le chantier de l’intégration africaine, a indiqué l’ambassade.

*Libération.:

- Un récent rapport syndical sur les fonctionnaires de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) donne une image peu reluisante sur leurs conditions de travail: stress, agressions, longues heures de travail, faible taux d’encadrement et la liste est longue. Dressé par le Syndicat national des cadres communs au sein de la DGAPR, ce rapport précise que ces fonctionnaires exercent leurs activités dans des conditions pénibles caractérisées notamment par un environnement de travail dangereux, des journées de travail qui dépassent les 10 heures sans parler de l’absence de moyens logistiques à même de leur permettre d’accomplir convenablement leurs tâches. - L'opérateur sucrier national Cosumar a annoncé récemment l'arrêt, par son Conseil d'administration, du projet de fusion avec la Sucrerie Raffinerie de l’Oriental « Sucrafor ». Ce projet de fusion qui consiste en l’absorption de Sucrafor par Cosumar est motivé notamment par la détention par Cosumar de près de 91% du capital de Sucrafor, la présence de liens en management et d’une complémentarité entre les activités des deux sociétés, souligne Cosumar dans un communiqué publié sur le site web de la Bourse de Casablanca. A cet effet, Cosumar aura la propriété et la jouissance des biens et droits de Sucrafor, y compris ceux qui auraient été omis, à compter du jour de la réalisation définitive de la fusion, indique le communiqué.

*Akhir Saâ.:

- L'ODT a affirmé son rejet de l'annulation de la gratuité de l'enseignement, et de sa cession au secteur privé, relevant que cette orientation portera un coup au pouvoir d'achat des catégories modestes et de la classe moyenne. Le secrétaire général de l'ODT, Ali Lotfi, a indiqué que l'annulation de la gratuité de l'enseignement constituera un autre facteur qui diminuerait les ressources financières des ménages. - Les précipitations ont fait flamber les prix des légumes dans les marchés marocains. Le prix des principales légumes a dépassé le seuil de 5 dirhams. Le secrétaire général de l'Association marocaine des professionnels du marché de gros de Casablanca, Said Frikane , a attribué cette hausse des prix à l'augmentation des charges de la récolte et le manque en main d’œuvre agricole.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, a estimé dans une déclaration au journal que la crise de la majorité gouvernementale connaîtra une issue dans les jours qui viennent, ajoutant que la décision de s'allier avec l'Istiqlal et le RNI est importante et essentielle pour la prochaine majorité. Benkirane a exprimé son souhait de garder les ministres RNI qui ont été chargés de secteurs stratégiques à l'instar d'Aziz akhannouch, Moulay Hafid Elalamy et Mohamed Boussaid. - Le délégué interministériel des droits de l'Homme, Mahjoub El Hiba, a noté que "le Maroc marche vers la consolidation de l'Etat de droit", ajoutant dans un entretien au journal que "le fondement dans le cas du Maroc est l'accumulation des réalisations importantes dans le domaine des droits de l'Homme".

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar, prend part au 7ème congrès du Mouvement palestinien du Fatah dont les travaux débuteront mardi avec la participation de 1.300 cadres et dirigeants du mouvement. Lachgar participe à ce congrès avec une délégation partisane marocaine composée de représentants du PI, du MP, du RNI et du PAM . - L’écrasante majorité des pays africains voit d’un bon œil le retour du Maroc au sein de l’Union Africaine (UA), a affirmé le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar. Le Maroc veut retourner dans sa famille institutionnelle parce qu’il considère qu’il y a un travail à faire pour l’Afrique, pour la stabilité, la paix et la tolérance, a expliqué Mezouar dans une interview diffusée lundi par la radio RFI, soulignant que le Royaume "a toujours été dans l’Afrique".

*Akhbar Al Yaoum.:

- Selon une enquête du site espagnol "La Maria" sur "la coexistence et l'islamophobie", 45 pc des élèves musulmans en Espagne sont des Marocains et 40 pc ont la nationalité espagnole. Les chiffres officiels parlent de 800.000 Marocains qui résident en Espagne. Malgré ce nombre important, seuls 100.000 parmi eux ont obtenu la nationalité espagnole. - Une nouvelle distinction a été attribuée au Maroc et décrochée, vendredi, par l'ONMT (Office national marocain du tourisme), qui a remporté le prix des meilleurs Stand et Design à la 24ème édition du Salon international du tourisme de Varsovie (Travel Trade Warsaw). Le stand marocain s’est distingué en ralliant tradition, modernité et fonctionnalité. Il a conquis les visiteurs et les professionnels polonais et étrangers, ainsi que la presse écrite et audio-visuelle.

*Rissalate Al Oumma.:

- "Toute atteinte à l’intégrité territoriale du Maroc n’est autre qu’une violation de tout le territoire arabe’’, a souligné le chercheur Bahreïni, Ahmed Saad Al-Bouaynayne. ‘’La décision du retrait des pays du Golfe, des travaux du 4è Sommet arabo-africain tenu en Guinée Equatoriale, en raison de la présence de représentants d’une entité fantoche dans les salles de réunions, a été à sa juste place’’, a ajouté ce chercheur dans un article intitulé "Au Sommet arabo-africain….Tous Marocains’’, publié par le quotidien "Akhbar Al Khalij" dans sa livraison de dimanche. - La Commission européenne "prend très au sérieux le problème du détournement de l'aide humanitaire" destinée aux camps de Tindouf, en Algérie, a affirmé Christos Stylianides, commissaire européen chargé de l’aide humanitaire. Répondant à une question parlementaire sur le «détournement systématique» de l’aide humanitaire européenne, organisé par le polisario et «certaines autorités algériennes», le commissaire européen a rappelé les conclusions du rapport de l'Office européen de lutte antifraude (OLAF) publié en 2015 qui fait état de graves détournements de l'aide humanitaire de l'UE à destination des camps de Tindouf en Algérie, notant que la Commission européenne a pris à cet effet des «mesures prudentielles et correctives énergiques».

*Al Massae. :

-Des craintes intenses gagnent les promoteurs immobiliers, dont les projets étaient pendant des années soumis à une loi jugée permissive avant que le gouvernement ne présente un nouveau projet de loi relatif au contrôle et à la répression des infractions dans l'urbanisme et la construction. Ces promoteurs craignent une surveillance stricte et des sanctions sévères qui commencent à planer sur les travailleurs dans le secteur de la construction. -Méditel va disparaître pour laisser place à Orange. Le début de cette transformation s’effectuera en décembre prochain. Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, a affirmé lors d’une conférence e presse au Maroc que l’arrivée de la société française au Maroc sera un repositionnement stratégique et que les clients marocains ressentiront l’arrivée d’Orange sur le marché.

*Al Alam. :

-Le siège central du Parti de l’Istiqlal abritera mercredi une rencontre sur l’Etat démocratique. Cette rencontre prévue à Rabat connaitra la participation de Mohamed Soussi Moussaoui, membre du comité exécutif du parti de l’Istiqlal, Saad Dine El Otmani, président du conseil national du PJD, Moulay Ismail Alaoui, ancien secrétaire général du PPS, et Mohamed El Yazghi, ancien premier secrétaire de l’USFP. - Jamila El Moussali, ministre déléguée auprès du ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique, a affirmé que le nombre d’étudiants chercheurs inscrits dans le cycle de doctorat au Maroc ne dépasse pas 26.500, parmi 800.000 étudiants qui poursuivent leurs études dans les différents universités et instituts supérieurs au Maroc. Elle juge ce chiffre maigre par rapport à la population du Maroc et au rôle que joue l’université dans l’économie marocaine, en tant que responsable de la formation des élites et des théoriciens.

*Assabah. :

-Abdelali Benamour, président du Conseil de la concurrence, a demandé de réaliser une étude sur la connivence des distributeurs des carburants sur les prix dans les stations-service. Le Conseil a été saisi par des plaignants et les rapporteurs ont déjà commencé à traiter ces plaintes. Les prix du gasoil et de l’essence ont dépassé dernièrement 9 et 10 DH le litre dans les différentes stations-service. Cette hausse inexpliquée a provoqué la protestation des associations de la protection du consommateur et conduit les consommateurs à mener des campagnes pour boycotter ces produits. -Le groupe parlementaire mixte composé des députés RNI et UC entend tenir mardi sa première réunion. Cette réunion sera présidée par Aziz Akhannouch, président du RNI, et Mohamed Sajid, secrétaire général de l’UC.

*Bayane Al Yaoum. :

-Khalid Naciri, membre du Bureau politique du PPS, a affirmé que le parti soutient la nouvelle initiative que compte lancer L’Organisation de libération palestinienne pour commémorer les 100 ans de l’acte infâme, qui est la Déclaration Balfour. La Campagne du centenaire de la Déclaration Balfour a été lancée avec des événements dans une dizaine de villes. Elle demande au gouvernement britannique de présenter des excuses officielles au peuple palestinien arabe pour avoir rendu possible le déplacement et la dépossession du peuple palestinien. -Une patrouille de la police judiciaire de la préfecture de police de Marrakech a été contrainte, dimanche soir, de faire usage de l’arme de service pour arrêter un repris de justice en état second qui mettait en péril la sécurité des citoyens en les menaçant d’un sabre, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

*Al Mounaataf. :

- Les médias égyptiens ont mis en avant le contenu de l’interview accordée par SM le Roi Mohammed VI à des supports de presse malgache à l’occasion de la vise officielle du Souverain à Madagascar. Dans ce sens le portail électronique +Vito+ a écrit que SM le Roi a souligné dans cette interview publiée samedi, que "le Maroc et l’Afrique ne font qu’un et que le peuple Malgache est un peuple ouvert, un peuple au cœur pur".

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara