Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Jeudi 27 Août à 08:41

Maroc : Revue de presse quotidienne du 27 aout 2015



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés jeudi 27 août 2015.:



*Aujourd'hui le Maroc.:

-Tourisme: une activité en berne à fin juin. La grisaille plombe de nouveau le tourisme national. Le diagnostic du secteur révèle une détérioration de l'ensemble de ses composantes. Les professionnels ont tous témoigné du ralentissement de leurs activités au premier semestre de l'année. Les établissements d'hébergement touristique classés ont à peine enregistré 8,62 millions de nuitées contre 9,71 millions la même période de l'année précédente.

- Le trafic de passagers au niveau de l'aéroport international Mohammed V de Casablanca a enregistré une hausse de 21,42% en juillet dernier, selon l'Office national des aéroports (ONDA). Quelque 768.824 passagers ont transité ainsi par l'aéroport Mohammed V durant ce mois, contre 633.182 au cours de la même période de l'année dernière, précise la même source. Cet aéroport a accaparé la première place avec 48,79% du total des mouvements d'avions recensés dans les aéroports du Royaume, qui ont totalisé un trafic de 1.575.824 passagers.

*Libération.:

- L'argent sale, les festins et l'intervention de certains fonctionnaires pour appuyer certains candidats aux élections communales et régionales du 4 septembre prochain persistent malgré les discours lénifiants du gouvernement qui demeure incapable de mettre fin à ces pratiques attentatoires à l'intégrité du processus électoral. A titre d'exemple, quelques candidats de Marrakech recourent à l'organisation de tournois de football en vue d'inciter les jeunes à voter pour tel parti ou tel autre. Idem à Casablanca où des informations circulent au sujet du recours des candidats à l'argent sale et où des sommes pouvant atteindre 3000 DH sont distribuées.

- Les levées brutes du Trésor se sont établies à 84,7 milliards de dirhams (MMDH) à fin juillet 2015, en hausse de 18,6 % par rapport à fin juillet 2014, compte tenu des opérations d'échange de valeurs du Trésor, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de l'Economie et des finances. Le volume des maturités courtes s'est nettement raffermi, passant de 5,8 MMDH à fin juillet 2014 à 28,3 milliards à fin juillet 2015, soit 33,4 pc des levées après 8,1 % à fin juillet 2014, précise la DEPF qui vient de publier sa note de conjoncture pour le mois d'août 2015.

*Al Bayane.:

- Mardi, suite à la publication officielle des listes électorales définitives, qui ont été triturées à grande échelle à travers l'adjonction de nouveaux inscrits qui n'ont rien à voir avec une localité où tout le monde se connait, les citoyens de Beni Bouayach (commune relevant de la province d'El Hoceima), des militants de plusieurs partis politiques, dont ceux du PPS, ont pris d'assaut, dans le cadre d'un sit-in pacifique, le pachalicat de la commune pour signifier aux autorité locales leur refus du fait accompli. Mohamed Nabil Benabdallah, secrétaire général du PPS, a vigoureusement dénoncé ces pratiques malsaines. Une commission conjointe du ministère de l'Intérieur et du ministère la Justice et des libertés s'est rendue sur place pour ouvrir une enquête et mettre toute la lumière sur cette affaire.

- Abderrazak El Hiri, enseignant-chercheur à la Faculté des Sciences juridiques de Fès, a affirmé que les élections régionales et communales du 4 septembre visent à relancer le débat sur l'élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques. Ces dernières, conçues sous forme de programmes par les autorités concernées, tendent à "atteindre de multiples objectifs socio-économiques" dont l'amélioration de l'éducation des citoyens, l'accès aux soins de santé, l'amélioration du bien-être et du revenu par habitant, la promotion du travail et la réduction de la pauvreté, outre des mesures destinées à faciliter la circulation des personnes et des biens via la mise en place de réseaux de transport adéquats, a indiqué El Hiri.

*L'Opinion.:

- Un total de 128 plaintes relatives aux élections communales et régionales ont été déposées auprès des parquets généraux jusqu'à mardi 25 août, a indiqué la Commission gouvernementale du suivi des élections dans un communiqué. Parmi ces plaintes, 83 ont été classées, 42 sont en cours d'instruction, alors qu'il a été décidé d'engager des poursuites dans trois cas, précise le communiqué, soulignant que ces mesures ont été prises dans le cadre du suivi des élections communales et régionales.

- Le volume de production de l'énergie électrique s'est renforcé de 7,1 % au terme du premier semestre 2015, après une consolidation de 5,6 % un an auparavant, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de l'Economie et des finances. Cette évolution est le résultat de la croissance de la production privée (+18,1 %), contre une baisse de la production totale nette de l'Office national de l'électricité et de l'eau potable de 8,5 %, explique la DEPF, qui vient de publier sa note de conjoncture pour le mois d'août 2015.

*L'Economiste.:

- Les établissements de l'enseignement supérieur privé peuvent enfin présenter leurs candidatures pour décrocher la tant espéré reconnaissance de l'Etat. Un sésame qui leur permettrait de délivrer des diplômes équivalents à ceux du public. Le ministère de l'Enseignement supérieur vient de publier sur son site internet le dossier spécifique pour la demande de reconnaissance, accompagné d'une note d'orientation, ainsi que de l'arrêté du ministère fixant le cahier des charges exigé. Le département de Lahcen Daoudi table sur une vingtaine de candidatures pour commencer sur un potentiel d'environ 212 établissements privés.

- Industrie automobile: Le défi de l'intégration locale. Plus de 40% chez Renault Tanger, 80% attendus chez PSA, l'intégration locale est l'un des gros enjeux de l'industrie automobile au Maroc. A elle seule la future usine de Kenitra implique un sourcing local de 11 milliards de dirhams/an.

*Le Matin.:

- Les résultats définitifs des élections des bureaux des 40 chambres professionnelles sont tombés mardi 25 août. Le PAM a pu s'adjuger la présidence de 14 chambres professionnelles, soit 35% des chambres. Le Parti de l'Istiqlal vient en deuxième position avec 7 présidences, suivi du RNI avec 6 chambres professionnelles. L'USFP a raflé la présidence de 5 chambres, le MP a remporté la présidence de 3 chambres. Le PJD, le PPS et l'UC n'ont remporté chacun qu'une seule présidence. Quant aux candidats sans appartenance politique, ils ont décroché la présidence de deux chambres de commerce, d'industrie et des services.

- La présidence de la région de Rabat-Salé-Kénitra attise les convoitises des partis politiques qui ont trié sur le volet les têtes des listes régionales. De gros calibres sont, ainsi, en lice. On peut citer, entre autres, le président du conseil national du PAM, Hakim Benchemmass, et le président actuel du conseil régional de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër Abdelkebir Berkia, qui a quitté le MP pour se présenter au nom du RNI. Les dirigeants du MP nourrissent de grands espoirs dans l'ex-maire de Salé, Driss Sentissi, ainsi que dans le président du groupe parlementaire à la Chambre des conseillers, Abdelhamid Saadaoui. De son côté, l'Istiqlal a accrédité plusieurs de ses ténors: le parlementaire Abdelkader El Kihel, l'ancien ministre et coordinateur de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, Bouamar Taghouane, et la députée Fatiha El Bekkali. L'UC mise sur Omar El Bahraoui, le PJD a mandaté le ministre de l'Equipement et du transport Aziz Rebbah, le PPS a opté pour M'hammed Grine alors que l'USFP a désigné la députée Rachida Benmasoud.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Hausse sans précédent de l'utilisation des cartes bancaires marocaines à l'étranger. Selon le dernier rapport dévoilé par le Centre monétique interbancaire (CMI), le nombre d'opérations de paiements réalisées avec des cartes marocaines à l'étranger a augmenté de 60% durant ce premier semestre par rapport à celui de l'an dernier pour un volume de 800 millions de dirhams.

*Assabah.:

- Le PJD a annoncé avoir pu couvrir toutes les listes des conseils de régions, des conseils d'arrondissements et du scrutin de listes dans toutes les communes. Il a aussi affirmé avoir pris soin de présenter les meilleurs candidats.

*Al Massae.:

- Un total de 128 plaintes relatives aux élections communales et régionales ont été déposées auprès des parquets jusqu'à mardi 25 août, a indiqué la Commission gouvernementale du suivi des élections dans un communiqué. Parmi ces plaintes, 83 ont été classées, 42 sont en cours d'instruction, alors qu'il a été décidé d'engager des poursuites dans trois cas, a précisé le communiqué.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Après la proclamation des résultats définitifs des élections des Bureaux des Chambres professionnelles, le PAM a raflé la présidence de 14 Chambres professionnelles (35%), suivi du Parti de l'Istiqlal avec 7 présidents (17,50%). Le RNI a remporté la présidence de 6 Chambre (15%).

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Une délégation d'hommes d'affaires belges représentant notamment les secteurs de chimie médicale, des nouvelles technologies et de l'énergie, effectuera une visite au Maroc du 13 au 17 septembre. Cette mission économique multisectorielle, organisée par l'organe de promotion des investissements et de l'export de la région de Bruxelles-capitale ''Bruxelles Invest & Export'', vise à explorer les différentes opportunités qu'offre le Maroc en matière d'investissement dans ces domaines, indique une note de présentation de la mission.

*Attajdid.:

- Selon un organe britannique d'intelligence économique (MEED), le Maroc, quoique pauvre en ressources naturelles et énergétique, se dégage comme une nouvelle puissance dans la région MENA en matière d'attractivité des investissements directs étrangers, à l'opposé de l'Algérie qui ne parvient pas à drainer les investissements et dont la situation économique s'enlise de plus en plus malgré ses énormes ressources naturelles.

*Al Alam.:

- Un rapport du centre marocain de recherches et d'analyse des politiques fait état d'une dégradation des classes moyennes. Selon lui, 7,5 millions de citoyens ont bénéficié du Ramed, notant qu'il y a un seul médecin pour 1038 citoyens et un infirmier pour 1109 citoyens. Il a en outre indiqué que malgré la baisse des prix des médicaments et le lancement du Ramed, les médicaments représentent encore 33% des dépenses des citoyens.

*Al Haraka.:

- Le ministère de l'Intérieur a démenti catégoriquement mercredi tout usage de la violence par les forces publiques à l'encontre d'un groupe d'adhérents à un parti politique. Suite à la publication par certains journaux et sites électroniques d'allégations de violence contre un groupe d'adhérents à un parti politique, le ministère de l'Intérieur dément catégoriquement tout usage de la violence par les forces publiques et souligne que tout ce qui a été attribué aux services de sécurité reste infondé et non crédible", indique un communiqué du ministère.

*Bayane Al Yaoum.:

- Les centres d'immatriculation des voitures reçoivent plus de trois millions de personnes et traitent plus de 1,5 million de documents chaque année, indique un communiqué du ministère délégué chargé du Transport. Le communiqué souligne l'importance du rôle et services fournis par ces centres d'immatriculation qui enregistrent une grande affluence au quotidien, soit plus de 13 milles visiteurs par jour dans les différentes régions du Royaume.

*Rissalat Al Oumma.:

- Dix-neuf personnes ont trouvé la mort et 1.331 autres ont été blessées, dont 65 grièvement, dans 997 accidents de la circulation survenus du 17 au 23 août dans le périmètre urbain. Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale, ces accidents sont principalement dus au défaut de maîtrise des véhicules, à l'inadvertance des conducteurs et des piétons, au non-respect de la priorité, à l'excès de vitesse, au non-respect du stop, au changement de direction non autorisé ou sans usage du signal, à la circulation sur la voie de gauche, à la conduite en état d'ébriété, au non-respect de l'arrêt à un feu rouge, à la circulation en sens interdit et au dépassement défectueux.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara