Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz


MAP - publié le Lundi 25 Mai à 09:51

Maroc : Revue de presse quotidienne du 25 mai 2015



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens paraissant lundi 25 mai 2015:



*Le Matin.:

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le président sénégalais, Macky Sall, ont procédé, samedi, à l'inauguration du raccordement au réseau national électrique sénégalais, des villages Massar Teugue et Yamane Seck, situés dans la commune rurale Sakal dans le Département de Louga (Nord du Sénégal).

- SM le Roi Mohammed VI a adressé un message aux participants à l'Exposition Universelle "Expo Milan 2015", qui se tient à Milan, en Italie, et dont lecture a été donnée, samedi, par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, qui a présidé la cérémonie de célébration de la Journée nationale du Maroc et procédé à l'inauguration officielle du pavillon du Royaume à cette manifestation. Le Souverain affirme que les défis de la sécurité alimentaire et des changements climatiques ne peuvent être relevés que par une action internationale solidaire et une coopération Nord-Sud et Sud-Sud.

- Son Altesse Royale le Prince Héritier Moulay El Hassan a présidé, dimanche à Rabat, la cérémonie d'ouverture officielle et de remise des médailles des phases finales de la 5e édition du World Judo Masters Mohammed VI, organisée sous le Haut Patronage de S.M. le Roi Mohammed VI par la Fédération royale marocaine de judo et arts martiaux assimilés (FRMJ), sous l'égide de la Fédération internationale de judo (IJF) et qualificative aux Jeux olympiques 2016.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Appel à la légalisation de la culture du cannabis. Le secrétaire général du parti de l'Istiqlal, Hamid Chabat, a appelé à la légalisation pure et simple du cannabis et la réorientation de sa culture vers les industries pharmaceutiques, qualifiant de "mensonge" la proposition du gouvernement de remplacer la culture de cette plante par l'élevage de chèvres. Cet appel intervient à quelques mois seulement des élections prévues en septembre prochain même si le parti concerné se défend de toute tentative d'instrumentalisation de ce dossier à des fins électoralistes.

- Bank Al-Maghrib abrite à partir de lundi une rencontre technique dédiée aux cadres structurels d'analyse de la politique monétaire. La rencontre, qui se poursuivra jusqu'au 29 mai, connaîtra la participation des banques centrales des pays voisins. Le but étant de débattre des techniques de modélisation adoptées par leurs banques centrales respectives. L'accent sera mis sur les principaux défis rencontrés et les solutions proposées.

*L'Economiste.:

- Tournée royale en Afrique: Des projets concrets. Les déplacements royaux en Afrique sont accompagnés d'actes positifs, qui s'inscrivent dans le cadre du partenariat Sud-Sud. L'actuelle tournée, qui a commencé par le Sénégal avant de s'étendre à la Côte d'Ivoire, au Gabon et à la Guinée Bissau, ne déroge pas à la règle. Cette escale au Sénégal a débouché sur la signature de 13 accords, sous le regard attentif des deux chefs d'Etat, SM le Roi Mohammed VI et le président Macky Sall, et sur la réalisation de projets pour le développement économique et social.

- Défense commerciale: "Nous avons mal expliqué ce mécanisme" (Abbou). Jamais le dumping et les pratiques déloyales n'ont été si flagrants dans les relations commerciales internationales. La crise économique en est le principal détonateur. Le Maroc, lui, s'est doté depuis 2011 d'une législation lui permettant de faire face aux importations massives, subventionnées ou encore aux pratiques du dumping. Il s'agit de la loi 15-09 adoptée en 2011 et de son décret d'application. "Le dispositif est à la fois méconnu par les opérateurs et mal expliqué par le gouvernement", reconnaît le ministre délégué au Commerce extérieur Mohamed Abbou.

*Al Bayane.:

- Le secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS), Mohamed Nabil Benabdellah, a présidé, samedi dernier, un imposant meeting populaire organisé à Errachidia. Benabdellah a exprimé sa fierté pour l'importante affluence populaire que ce meeting a drainée et qui constitue une preuve supplémentaire de la confiance que les Marocains ne cessent d'exprimer à l'égard du parti. Confiance qui s'explique par la rigueur, la clarté et le sérieux qui caractérisent les positions du PPS, mais aussi par les engagements de principe dont il ne s'est jamais départi durant plus de sept décennies en vue de défendre les valeurs de démocratie, la dignité, la liberté et la justice sociale.

- La réalisation du taux de croissance prévu pour la fin de l'année en cours (4,8 pc) est très probable et ce taux pourrait même s'élever à 5 pc, a affirmé, samedi dans la région de la Mer morte (Jordanie) le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane. Lors d'un entretien sur le thème "Feuille de route pour le Maroc", avec la chaîne de télévision CNN, dans le cadre des travaux du Forum économique mondial sur la région MENA, le chef de l'exécutif a ajouté que le déficit budgétaire pourrait atteindre 4,3 pc, formant le voeu de le voir se réduire, dans une année ou deux, à 3,5 pc.

*L'Opinion.:

- Les examens du Baccalauréat les 9, 10 et 11 juin: Des épreuves sous "hautes surveillance". Les examens du baccalauréat se dérouleront, cette année, dans le cadre des nouvelles dispositions qui s'inscrivent dans la poursuite des efforts en vue de la protection de la crédibilité du baccalauréat national et du renforcement des mécanismes de garantie du mérite et de la chance pour tous les candidats. Le ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle a ainsi pris toutes les dispositions pour adapter les conditions de passage des épreuves et la procédure de correction de copies en faveur des candidats en situation de handicap.

- www.mre.gov.ma, la plate-forme dédiée aux Marocains du monde: L'accès au pays en quelques clics. Le lancement officiel d'un portail au profit de la communauté marocaine à l'étranger a été effectué, mercredi dernier, par M. Anis Birou, ministre chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration, une démarche qui rentre dans le cadre du renforcement de la stratégie digitale du ministère. Le principe, c'est de leur faciliter la tâche, à travers une plateforme web visible, facile d'accès et à navigation facile, qui prend compte des profils différents. Plus de 200 questions/réponses sont disponibles en un clic.

*Libération.:

- Les dirigeants du Polisario s'empiffrent à Bruxelles alors que la famine plane sur les camps de Tindouf. Alors que les populations des camps se démènent pour avoir de quoi étancher leur soif ou calmer leur faim, les caciques du Polisario festoient à grands frais en Belgique. Ce fut lors d'une soirée organisée à Bruxelles pour célébrer le 42ème anniversaire de la soi-disant proclamation de la pseudo-RASD que les bouteilles de grands crus de vins et d'alcools raffinés ont été photographiées. Ces photos qui ont fait les choux gras des adeptes des réseaux sociaux, viennent contredire les SOS lancés, dernièrement, par le responsable du Croissant-Rouge du Polisario qui crie à la famine.

- La fiscalité locale évaluée par la Cour des comptes: elle représente l'équivalent de 17,5 pc des recettes fiscales totales de l'Etat. Un rapport portant sur l'évaluation de la fiscalité locale vient d'être rendu public par la Cour des comptes. Ce rapport relève que la fiscalité locale représente l'équivalent de 17,5 pc des recettes fiscales totales de l'Etat et une pression fiscale de l'ordre de 3,5 pc du PIB.

*Al Massae.:

- Le Conseil supérieur de la magistrature a décidé la révocation de trois magistrats des huit qui ont été accusés d'infractions allant du manquement aux devoirs de probité, d'honneur et de délicatesse au manquement au devoir professionnel et à la faute professionnelle. Le Conseil a également décidé, lors de sa dernière session, d'exclure temporairement deux magistrats pendant un mois, d'infliger un blâme à l'encontre d'un magistrat et d'adresser un avertissement à deux autres, tandis que l'examen de l'affaire d'un autre magistrat a été reporté.

- L'OCP a révélé que son chiffre d'affaires au premier trimestre de 2015 s'est élevé à 10.912 millions de dirhams, contre 8.567 millions de dirhams durant la même période de l'an dernier. Commentant ces résultats positifs, le président directeur général d'OCP, Mustapha Terrab, a indiqué que l'amélioration du chiffre d'affaires durant le premier trimestre de cette année reflète à la fois l'augmentation du volume des exportations des engrais et la hausse des prix, sans oublier l'impact positif des taux de change, précisant que les ventes des engrais destinés au marché africain ont triplé.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar, estime que le chef du gouvernement cherche à dénigrer l'action politique et à saper les acquis que la Constitution lui a accordés. Lachgar a souligné, dimanche à l'occasion de la tenue du Conseil provincial élargi du parti à Mohammedia, que les préoccupations du chef du gouvernement "demeurent éloignées des questions fondamentales pour les Marocains comme le chômage et l'enseignement".

- Le dernier ouvrage du juriste français Jean-Claude Martinez "Mohammed VI, le Roi stabilisateur", publié récemment aux éditions "Jean-Cyrille Godefroy", a été présenté vendredi après-midi au Sénat français à Paris en présence d'un parterre d'écrivains, d'intellectuels, d'éditeurs et de journalistes. Lors de cette rencontre organisée par les présidents des groupes d'amitié France-Maroc au Sénat et Maroc-France à la Chambre des Conseillers, respectivement Christian Cambon et Abderrahim Atmoun, l'auteur du livre a affirmé que dans la région méditerranéenne, en proie aux troubles et aux tensions, le Maroc reste le seul pôle de stabilité dans la région, grâce aux initiatives entreprises par SM le Roi Mohammed VI que ce soit sur les plans politique, économique et social ou dans la sphère religieuse.

*Al Alam.:

- Le Syndicat indépendant des médecins du secteur public compte observer une grève nationale demain dans tous les services hospitaliers, à l'exception des services de réanimation et des urgences. Un communiqué du syndicat a appelé à trouver des solutions urgentes aux revendications des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes.

- L'approche de développement mise en œuvre par le Maroc dans ses provinces du Sud enregistre un succès à tous les niveaux, ont souligné, vendredi soir à Bordeaux, les participants au séminaire international placé sous le thème "Sécurité et développement: le cas du Sahara marocain". Les intervenants lors de la séance de clôture de cette rencontre, organisée par l'Association Ribat Al Fath et l'association AGIREP à Bordeaux, en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, ont relevé les efforts considérables déployés par le Maroc pour le développement de ses provinces du Sud.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Le Conseil supérieur de la magistrature a décidé, lors de sa session ordinaire de mars, de prononcer des sanctions contre huit magistrats accusés de "défaillances professionnelles et de comportement".

- Un groupe suisse compte ouvrir 15 unités de production de bio-fertilisants au Maroc. Le groupe "Eléphant Vert", leader dans les bio-fertilisants, a annoncé qu'il compte mettre en place ces unités avec comme objectif l'exportation de 75 pc de leur production vers le marché africain.

*Al Haraka.:

- SM le Roi Mohammed VI et le président sénégalais, M. Macky Sall, ont procédé, samedi, à l'inauguration du raccordement au réseau national électrique sénégalais, des villages Massar Teugue et Yamane Seck, situés dans la commune rurale Sakal dans le Département de Louga (Nord du Sénégal). Des explications ont été fournies, par la suite, à SM le Roi Mohammed VI et au président Macky Sall, sur le programme d'électrification rurale et de découpage géographique des concessions d'électrification, sur la concession d'électrification rurale dans les régions de Saint Louis et Louga-Kebemer-Linguere et sur les concessions d'électrification rurale de Louga avec raccordement au réseau de Yamane Seck et Massar Teugue.

- SM le Roi Mohammed VI a souligné, dans un message aux participants à l'exposition universelle "Expo-2015" qui se tient à Milan, et dont lecture a été donnée par SAR la Princesse Lalla Hasnaa, que "la production agricole mondiale va devoir augmenter de plus de 70 pc dans les décennies à venir, pour pouvoir suivre le rythme imposé par la croissance démographique", précisant que "l'insécurité alimentaire guette un tiers de la population du continent africain".

*Assabah.:

- Les exportations de tomates marocaines vers l'Union européenne depuis octobre 2014, date d'application du nouveau système des prix d'entrée des fruits et légumes sur le marché européen, sont restées stables par rapport à leur niveau de 2013, selon la Commission européenne. "Au vu des données dont nous disposons, les niveaux d'importations de tomates marocaines dans l'UE enregistrés entre octobre 2014 et avril 2015 sont tout à fait similaires aux chiffres de la même période de la campagne dernière (2013-2014)", a indiqué une source de la Commission européenne.

- Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a indiqué que les dirigeants des partis de l'opposition ont manqué de patience à son égard alors qu'il lui incombe de diriger l'action du gouvernement pendant cinq ans en vertu de la Constitution, de la loi et de la légitimité des urnes. Benkirane, qui s'exprimait devant les conseillères de son parti, dimanche à Rabat, a fustigé la méthode de l'opposition consistant en "la propagation de discours erronés".

*Bayane Al Yaoum.:

- Le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdellah, a affirmé lors d'un meeting à Errachidia que le parti du livre fait partie intégrante du gouvernement dont il partage les points positifs, mais aussi négatifs s'ils existent. Benabdellah a indiqué que le gouvernement a eu le courage de prendre à bras-le-corps d'importants chantiers.

- Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a affirmé, samedi dans la région de la Mer morte (près de 55 km d'Amman), que "celui qui prétend que des restrictions sur les libertés existent dans le Royaume est mal-informé, irréaliste ou malintentionné ", affirmant qu'"une large liberté est exercée au Maroc sans restriction quelconque". Benkirane s'exprimait lors d'un entretien en direct sur le thème de "la feuille de route pour le Maroc", animé par la rédactrice en chef du réseau CNN arabe, Caroline Faraj, en marge de la dernière journée du Forum économique mondial sur la région du Moyen-Orient et l'Afrique du Nord (MENA).

*Al Mounaataf.:

- Le président de la Fondation du Moussem de Tan-Tan (Amouggar), ambassadeur du Maroc en Espagne, Fadel Benyaich, a affirmé samedi soir que le Moussem de Tan-Tan constitue une occasion pour célébrer la composante culturelle hassanie, en vue de commémorer sa mémoire et approfondir son rayonnement à l'échelle locale, nationale et internationale. Dans une allocution à l'ouverture de la 11ème édition de cette manifestation culturelle, organisée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, Benyaich a souligné que le Moussem de Tan-Tan s'est positionné au niveau des manifestations culturelles et des célébrations du patrimoine, grâce à la reconnaissance internationale dont il jouit, en particulier après avoir été classé en 2005 par l'UNESCO dans la liste du patrimoine mondial oral, et inscrit en 2008 dans la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

*Attajdid.:

- Denses activités de SM le Roi au Sénégal, première escale de la tournée africaine du Souverain. Sa Majesté le Roi Mohammed VI a ainsi procédé samedi, aux côtés du président sénégalais, M. Macky Sall, à l'inauguration du raccordement de deux villages au réseau national électrique sénégalais. Le Souverain avait, auparavant, procédé à la remise d'un don sous forme de lots de dix tonnes de médicaments et d'équipements au Centre hospitalier universitaire de Fann à Dakar, ainsi qu'à la remise de 10.000 exemplaires du Saint Coran aux parties en charge de la gestion des affaires religieuses au Sénégal.

- Benkirane défend le bilan de son gouvernement au Forum économique mondial sur la région MENA. Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, qui participait à ce Forum qui s'est ouvert vendredi en Jordanie, a passé en revue les principales réalisations de l'exécutif en matière de soutien aux catégories démunies et vulnérables de la société.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Imarat Al Mouminine renforce sa profondeur spirituelle et humaine au Sénégal. Pour renforcer la dimension spirituelle dans les relations maroco-sénégalaises, SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, a bien voulu faire don de 10.000 exemplaires du Saint Coran aux parties en charge de la gestion des affaires religieuses au Sénégal, en vue de leur distribution sur les mosquées de la république sénégalaise.

- N'ayant reçu aucune réponse gouvernementale concernant la reprise du dialogue social, les syndicats enchaînent les marches régionales et brandissent la menace d'une plus grande escalade. Après avoir organisé des marches régionales dans huit villes marocaines, samedi et dimanche derniers, l'UMT, la CDT et la FDT comptent mener d'autres, en fin de la semaine prochaine, dans les villes d'Agadir, Marrakech, Tanger et Kénitra.

*Rissalat Al Oumma.:

- Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma a présidé, vendredi soir à Fès, la cérémonie d'ouverture du 21-ème festival de Fès des musiques sacrées du monde, organisé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, autour du thème "Fès au miroir de l'Afrique". En sa 21ème édition, le festival de Fès des musiques sacrées du monde célèbre l'Afrique, que la ville de Fès irradie de ses spiritualités et dont elle s'est constamment nourrie.

- Les voix habituelles qui critiquent le Maroc sur la question des droits de l'Homme "n'ont manifestement pas pris la mesure des changements qui sont intervenus dans le Royaume", a souligné Christian Cambon, vice-président de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées au Sénat français. Le sénateur français, qui recevait une délégation de journalistes marocains en visite à Paris (20-21 mai), faisait allusion au dernier rapport d'Amnesty International qui a choisi le Maroc parmi les pays retenus dans le cadre d'une campagne mondiale contre la torture intitulée "Stop Torture".

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara