Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Lundi 24 Août à 08:41

Maroc : Revue de presse quotidienne du 24 aout 2015



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés lundi 24 aout 2015:.



*L'Opinion.:

- Le discours que SM le Roi Mohammed VI a adressé jeudi dernier à la Nation, à l'occasion du 62ème anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple, a été une véritable leçon de démocratie à plus d'un titre. Ce discours démontre la pertinence de la méthodologie préconisée par le Souverain quant à l'édification de l'Etat de droit. Il est bien une rénovation profonde du champ politique comme de la perception de la chose publique.

- Le Directeur du Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national, Abdelhak El Khayam, a annoncé, samedi, l'arrestation de quatre individus dans le cadre de l'affaire du braquage armé d'un camion convoyeur de fonds à Tanger, dont le chef de la bande derrière cette opération, ainsi que la saisie d'armes, de munitions, et d'équipements divers utilisés dans l'exécution de ses opérations criminelles. Les différents services de sécurité aux plans local et central ont mobilisé tous leurs efforts pour mettre hors état de nuire en un temps record cette bande, suite aux actes criminels qu'elle a perpétrés à Tanger et au cours desquels elle a fait usage d'armes à feu, dont le dernier en date est la tentative de hold-up du 13 août contre des agents de transport de fonds, a affirmé M. El Khayam, lors d'un point de presse.

*Le Matin.:

- Le nombre de candidatures déposées au titre des élections communales et régionales, prévues le 4 septembre prochain, a atteint respectivement 130.925 et 7.588 candidatures, indique samedi le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. Il convient de rappeler que le nombre de candidatures cité demeure provisoire jusqu'à réception du récépissé définitif par les candidats ou les mandataires de listes qui ont déposé leurs candidatures durant la dernière phase du délai consacré au dépôt des candidatures, conformément à la loi en vigueur.

- L'indice des prix des actifs immobiliers affiche une progression de 0,8 pc au deuxième trimestre 2015. Une évolution qui s'explique essentiellement par la hausse de 3,8 pc des prix des terrains urbains, alors que ceux des biens à usage professionnel et résidentiel affichent une régression de 1,2 et 0,3 pc respectivement. En ce qui concerne le nombre de transactions, il a accusé une baisse de 7,9 pc, après une hausse de 10,1 pc le trimestre précédent. Cette diminution reflète le recul des ventes de 11,2 pc pour les biens résidentiels et de 1 pc pour les actifs à usage professionnel. En revanche, les transactions portant sur les terrains ont progressé de 4,1 pc, indique Bank Al Maghrib.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Les importations durant les sept premiers mois de 2015 ont fléchi de 7 pc. Elles ont basculé de 235,46 milliards de dirhams pour se situer autour de 219,09 milliards de dirhams à fin juillet. Quant aux exportations, elles maintiennent leur redressement. Elles ont gagné environ 7,5 milliards de dirhams. Selon les indicateurs fournis par l'Office des changes, le Maroc a exporté plus de 126,70 milliards de dirhams à fin juillet, soit une évolution de 6,3 pc par rapport à la valeur générée une année auparavant.

- Le ministère de l'intérieur a annoncé, vendredi, avoir procédé à un mouvement partiel dans les rangs des agents d'autorité pour garantir un climat électoral marqué par la transparence et une compétition loyale, et pris des mesures préventives ou disciplinaires à l'encontre d'auxiliaires d'autorité. En effet, 5 agents d'autorité ont été suspendus, 13 rappelés à l'administration centrale, 14 au Secrétariat général de la préfecture ou de la province, 11 autres ont vu leurs fonctions gelées à travers une autorisation d'absence exceptionnelle, 29 mutés et 18 ont écopé d'un avertissement, selon le ministère.

*Al Bayane.:

- Le secrétaire général du PPS Mohamed Nabil Benabdallah a déclaré avoir constaté que "les mêmes partis ont entamé ces élections en utilisant des sommes d'argent faramineuses qui dépassent largement les subventions accordées par l'Etat pour les besoins de la campagne des partis". "On constate que ces partis recourent à l'achat de candidats", a-t-il noté dans un entretien accordé au journal, appelant l'administration à "renforcer le contrôle".

- Le PPS affirme qu'il est essentiel que les collectivités territoriales puissent s'affranchir des contraintes matérielles qui peuvent entraver leurs projets de développement et propose que les conseils élus adoptent une attitude offensive et innovante pour se doter d'une stratégie audacieuse de mobilisation des ressources. Dans sa plateforme électorale, le parti du livre révèle que ces collectivités réalisent actuellement moins de 12 pc des dépenses publiques, estimant que ces chiffres sont incompatibles avec les objectifs et les ambitions du projet de régionalisation avancée.

*Libération.:

- Les éléments de la douane au poste frontière de Bab Sebta ont mis en échec, lors de trois opérations distinctes, des tentatives de sortie illégale de plus de 33.000 euros, indique mercredi une source douanière. Les personnes interpellées ont été soumises à une enquête pour élucider les dessous de ces affaires avant de prendre les mesures administratives et juridiques qui s'imposent, précise la même source.

- Les industriels marocains, qui continuent de qualifier, pour le cinquième trimestre consécutif, le climat général des affaires de "défavorable", sont plus alarmés et "défaitistes" que jamais. A en croire les résultats trimestriels de l'enquête de conjoncture de Bank Al Maghrib, récemment publiée pour le deuxième trimestre 2015, ce sont à hauteur de 60 pc des industriels opérant dans la mécanique et métallurgie qui le jugent "défavorable" et 41 pc dans la chimie et parachimie contre une petite proportion des entreprises ne dépassant pas les 15 pc dans les branches agroalimentaires, électriques et électroniques.

*L'Economiste.:

- Contrairement aux inquiétudes des industriels, la baisse des prix des médicaments de juillet 2014 n'aura pas été pénalisante. Un an après l'adoption du décret sur les prix des médicaments, les données de l'IMS Heath indiquent que le chiffre d'affaires du marché privé pour la période du 1er juillet 2014 au 30 juin 2015 s'est élevé à 8,96 milliards de DH, soit une hausse de 1,5 pc. En volume, les ventes ont augmenté de 11 pc. Au terme du premier semestre 2015, le chiffre d'affaires du marché pharmaceutique s'établit à 4,64 milliards de dirhams, soit une hausse de 3,1 pc.

- Avec les deux baisses successives du taux directeur en 2014, Bank Al Maghrib est parvenu à recréer de l'inflation après une année où la hausse des prix s'était contenue à 0,4 pc. L'inflation a été de 2,4 pc en juillet et 1,8 pc en moyenne sur les sept premiers mois de l'année. L'inflation sous-jacente, qui reflète la tendance réelle des prix (les produits à prix volatiles et ceux à tarifs publics sont exclus) s'est établie à 1,4 pc en juillet.

*Rissalat Al Oumma.:

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI, accompagné du Serviteur des Lieux Saints de l'Islam, le Roi Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud, de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de SA le Prince Moulay Ismail, a présidé, vendredi au Palais Marshan à Tanger, une réception à l'occasion du 52-ème anniversaire du Souverain. A cette occasion, SM le Roi a décoré plusieurs personnalités nationales et étrangères de Wissams royaux.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Lancement chaud de la campagne électorale, les résultats pourraient apporter des surprises. Le PAM tente de s'affirmer, le PJD aspire à faire mieux qu'en 2009, le Parti de l'Istiqlal veut mettre le premier pas dans le prochain gouvernement, le PPS espère créer la surprise et l'USFP se contente de réduire les pertes. Au moment où Benkirane n'écarte pas, dans ses propos, la possibilité de remporter la première place dans les élections prochaines, le parti du tracteur ne dissimule pas ses grandes ambitions, le parti menant cette bataille électorale avec le plus grand nombre de candidatures, soit environ 20.000 candidats.

*Al Massae.:

- Mohamed Nabil Benabdallah, secrétaire général du PPS, dans un entretien à la presse: "Je démissionnerais si nous perdions". "Le PJD ne va pas arriver premier dans les élections prochaines", a-t-il prévu. Benabdallah a accusé l'opposition d'être responsable de la tenue des élections pendant les vacances d'été car elle avait réclamé le report de sa date initiale qui était fixée au 12 juin dernier. Il s'est dit par ailleurs optimiste au sujet des résultats que son parti va réaliser, estimant que le parti du livre va remporter la présidence d'une région et diriger au moins 300 communes.

*Assabah.:

- Le ministère de l'intérieur a annoncé, vendredi, avoir procédé à un mouvement partiel dans les rangs des agents d'autorité pour garantir un climat électoral marqué par la transparence et une compétition loyale, et pris des mesures préventives ou disciplinaires à l'encontre de 275 agents d'autorité. Le ministère précise que ces mesures portent sur la suspension de 5 agents d'autorité, le rappel à l'administration centrale de 13 agents d'autorité, le rappel au Secrétariat général de la préfecture ou de la province de 14 agents d'autorité, le gel des fonctions à travers l'autorisation d'absence exceptionnelle de 11 agents d'autorité, la mutation de 29 agents d'autorité, et l'avertissement à l'adresse de 18 agents d'autorité.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Benkirane et Chabat enflamment les premiers jours de la campagne électorale, Elias El Amari élude le discours de la confrontation. "Celui qui pense qu'il va arriver premier doit nous fournir une raison ou une explication. Qu'il dise ce qu'il a fait en faveur du peuple marocain", a dit Benkirane. Chabat: "Je démissionnerais si le Parti de l'Istiqlal n'arrivait pas premier". De son coté, Elias El Amari, vice-secrétaire général du PAM, affirme que le parti du tracteur n'hésiterait pas à sanctionner ses candidats si les faits montraient qu'ils ont manqué au bon déroulement des élections ou violé les principes du parti.

*Attajdid.:

- Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD lors d'un meeting de son parti à l'occasion du lancement de la campagne électorale: "Les Marocains doivent choisir avec sincérité et impartialité. Si vous trouvez des candidats mieux que les nôtres, votez en leur faveur. L'important pour nous est notre pays et son intérêt". Saad Dine el Otmani, président du conseil national du parti de la lampe, indique que le PJD va mener le combat des élections prochaines avec responsabilité et conformément au principe de la démarche réformatrice et participative du parti.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Hamid Chabat, secrétaire général du Parti de l'Istiqlal lors d'une conférence de presse: "Le gouvernement manque de volonté politique pour remplir son rôle au sujet de la mise en œuvre démocratique de la Constitution et la protection des acquis du peuple". Il a d'autre part estimé que le soutien accordé par l'Etat aux partis politiques ne dépasse pas 0,10 centimes pour chaque adhérent, s'interrogeant si ce soutien est suffisant aux partis pour encadrer les citoyens et assurer les locaux et les moyens du travail.

*Al Haraka.:

- Les services de sûreté ont enregistré et rédigé, durant la période allant du 15 mai au 16 août 2015, 471.367 infractions au code de la route et de roulage dans l'ensemble des villes du Royaume, dont 285.424 ont été acquittées par le paiement d'amendes transactionnelles et forfaitaires alors que 185.943 infractions ont fait l'objet de procès-verbaux soumis aux parquets compétents. Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que 64.604 infractions ont été détectées par radar, tandis que 60.370 véhicules de divers types (voitures, camions et motos) ont été mis en fourrière municipale.

*Assahra Al Maghribia.:

- Dans le cadre des élections des membres des conseils communaux et d'arrondissements et des conseils des régions prévues le 4 septembre 2015, le ministère de l'Intérieur annonce que le nombre des candidatures déposées au titre des élections communales a atteint 130.925 pour pourvoir 31.503 sièges, soit une moyenne de plus de 4 candidatures pour chaque siège.

*Bayane Al Yaoum.:

- Mohamed Nabil Benabdallah, secrétaire général du PPS, affirme dans un entretien que son parti a pu doubler le nombre de ses candidats pour les élections communales et régionales du 4 septembre, par rapport aux élections de 2009. Le parti du livre vise à remporter 3.000 sièges, assurer la présidence de 300 communes, obtenir la présidence d'au moins une seule région et former un groupe à la Chambre des conseillers.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara