Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mardi 22 Septembre à 08:40

Maroc : Revue de presse quotidienne du 22 septembre 2015



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés mardi 22 septembre 2015:



*Le Matin.:

- Le Président français François Hollande a qualifié de "réussie en tous points" la visite officielle de deux jours qu'il a effectuée dans le Royaume, à l'invitation de S.M. le Roi Mohammed VI. Cette visite, la deuxième après celle effectuée il y a deux ans, a été en tous points réussie, aussi bien pour le Maroc que pour la France, d'autant qu'elle intervient après une période difficile, a dit M. Hollande lors d'une conférence de presse donnée au terme de la visite que S.M. le Roi Mohammed VI et le Président français ont effectuée au complexe portuaire Tanger Med.

- Le ministère de l'Education nationale entame, dès cette rentrée scolaire, la mise en œuvre de plusieurs mesures prioritaires visant à améliorer le système éducatif à court terme. Rachid Belmokhtar, ministre de l'Education nationale, a annoncé que ces mesures rejoignaient les 23 leviers de la Vision stratégique 2015-2030 proposée par le Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique. Les mesures visent notamment l'amélioration des seuils de passage inter-cycles, la maîtrise des langues étrangères, l'extension des sections internationales du Baccalauréat et la valorisation de la formation professionnelle.

*Libération.:

- Le Conseil Supérieur de l'Education, de la Formation et de la Recherche scientifique (CSEFRS) recommande une nouvelle architecture linguistique fondée sur le plurilinguisme et l'alternance des langues, dans le cadre de sa vision stratégique pour la réforme de l'école marocaine (2015-2030). Cette architecture vise notamment à faire bénéficier équitablement les apprenants de trois langues dans l'enseignement préscolaire et primaire, à savoir l'arabe comme langue principale, l'amazighe comme langue de communication et le français comme langue d'ouverture, alors que l'anglais sera introduit en première année du collège (et en quatrième année du primaire à l'horizon 2025) et une troisième langue étrangère en première année du lycée (l'espagnol notamment).

- La coopération avec la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) permettra à terme à l'Office national des chemins de fer (ONCF) de capitaliser sur l'expertise qu'il aura à accumuler afin de s'exporter à d'autres pays de la région, a affirmé, récemment à Tanger, le directeur général de l'ONCF, Mohamed Rabii Khlie. "Nous avons créé une joint-venture avec la SNCF pour profiter d'une trentaine d'années d'expertise de la société française, et ce à raison de 60 pc par l'ONCF et 40 pc par la SNCF, ce qui va permettre une montée en savoir-faire et en expertise de l'ONCF et favorisera à terme son exportation à d'autres pays de la région, dont ceux africains", a déclaré Mohamed Rabii Khlie, à l'occasion de l'inauguration par SM le Roi Mohammed VI, en compagnie du président français, François Hollande, de l'atelier de maintenance des Trains à grande vitesse.

*L'Economiste.:

- L'Office national de l'eau et de l'électricité (ONEE) cède une partie de son foncier. L'appel d'offres a été lancé la semaine dernière et constitue un nouveau pas vers la mise en application des accords conclus avec l'Etat. Cette mesure est incluse dans le contrat-programme 2014-2017 signé avec l'Office. Un contrat qui compte plusieurs mesures dont la mise en place "concomitante" devrait permettre à l'ONEE de recouvrer une bonne santé financière.

- Bank Al-Maghrib, qui tient son troisième conseil de l'année ce mardi, ne devrait pas toucher au taux directeur, pronostiquent les professionnels de marché. Son mandat d'assurer la stabilité des prix est jusqu'ici bien rempli. L'inflation a accéléré depuis le début de l'année, après que la hausse des prix se soit limitée en moyenne à 0,4 pc en 2014. Elle s'est établie à 2,4 pc en juillet après 2 pc le mois précédent et 1,5 pc en moyenne au premier trimestre.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Cette rentrée scolaire 2015-2016 aura été la première après la présentation du rapport très attendu du Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS). Le changement commence-t-il déjà à se faire ressentir? "Nous avons étudié le rapport du Conseil et nous en sommes sortis avec 26 projets à appliquer sur le court, moyen et long termes", a déclaré le ministre de l'Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Belmokhtar, lors d'un point de presse, lundi à Rabat. Selon le ministre, certaines réformes ne sont pas à attendre tout de suite.

- Opération assainissement à l'Anapec. Le directeur général de l'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences vient de lancer un large mouvement de mobilité au sein des services de l'agence. L'action du nouveau directeur général, Anass Doukkali, installé il y a quelques mois seulement, a porté essentiellement sur les postes de directeurs des agences locales à hauteur de 30 pc. C'est pratiquement plus d'une vingtaine de directeurs qui sont concernés par ce mouvement. Les responsables de l'agence annoncent également dix nominations à des postes de responsabilité. Donner un sang neuf semble être l'une des priorités de l'Anapec alors que les mesures de lutte contre le chômage, notamment des jeunes, menées par l'agence ces dernières années n'ont pas été à la hauteur des ambitions.

*L'Opinion.:

- Deux ONG italiennes ont dénoncé, lundi devant le Conseil des droits de l'Homme, les mariages forcés de jeunes femmes et le déni persistant des droits fondamentaux des populations retenues dans les camps de Tindouf. "Dans cette zone désertique où les populations vivent dans un black-out total, les cas de mariage précoce sous la contrainte sont monnaie courante et les victimes souvent condamnées au silence", a déploré la présidente de l'association METE Onlus, Giorgia Butera. Lors de cette même séance, la présidente de l'Association italienne pour la protection des droits humains (PROTEA), Sara Baresi, a affirmé que l'absence de tout recensement des habitants des camps de Tindouf demeure une source d'inquiétude pour la communauté internationale.

- Le Maroc participe au Salon Top Resa, le plus grand salon du tourisme en France. Vu l'importance du marché français à destination du Maroc, les professionnels marocains ont été toujours nombreux à participer à ce Salon. En ces moments difficiles que traverse le marché français, la présence marocaine doit être plus intense encore. En effet, la gestion des crises demande une excellente implication de tous les acteurs du secteur. Un grand espoir anime les professionnels pour une bonne relance du marché français en ce début de la nouvelle saison touristique d'hiver.

*Al Bayane.:

- La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) a été condamnée, lundi, pour discrimination à l'égard de centaines de cheminots marocains, a indiqué la juridiction compétente. La responsabilité de la SNCF a été retenue dans neuf dossiers sur dix dans l'affaire l'opposant à 832 cheminots de nationalité ou d'origine marocaine qui affirment avoir été bloqués dans leurs carrières et pénalisés à la retraite. La SNCF devra verser 200.000 euros de dommages et intérêts aux plaignants qui exigeaient 400.000 euros.

- Le ministère de la Jeunesse et des sports et le ministère de l'Equipement, du transport et de la logistique ont rendu publiques les conclusions issues des réunions de chantier tenues par la commission technique conjointe, instituée dans le cadre du projet de mise à niveau du complexe sportif Prince Moulay Abdellah. Dans un communiqué publié lundi, les deux ministères rappellent que ces réunions ont été tenues en application de la convention de partenariat par laquelle le ministère de la Jeunesse et des sports a confié au ministère de l'Equipement, du transport et de la logistique, la maîtrise d'ouvrage déléguée pour l'achèvement et la liquidation du projet de mise à niveau du complexe sportif Prince Moulay Abdellah et ce, dans la continuité des marchés et des travaux déjà réalisés.

*Assabah.:

- Le ministre de l'Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Benmokhtar, a reconnu que l'actuelle rentrée scolaire a connu des problèmes de surpeuplement des classes (60 voire 70 élèves par classe), expliquant que cette situation est la conséquence de plusieurs facteurs combinés dont les dernières inondations qui avaient causé la destruction de plusieurs établissements, les déplacements des populations, l'exode rural et le changement d'établissement. Si l'école marocaine souffre de ce genre de problèmes depuis plusieurs années, cette année est particulière, a noté le ministre. Il a toutefois tenu à souligner qu'il ne s'agit pas d'un phénomène général puisqu'il ne touche qu'un certain nombre d'établissements pour des raisons qui dépassent les capacités de gestion de son département.

- Le gouvernement planche actuellement sur l'élaboration d'un nouveau projet de loi régulant le secteur de la distribution des hydrocarbures, lequel comportera plusieurs nouveautés et engagements que les fournisseurs devront respecter et appliquer sous peine de lourdes sanctions, a indiqué le ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, Abdelkader Amara. Parmi ces nouveautés, figure notamment l'obligation pour toutes les stations-service de disposer d'une réserve permanente d'hydrocarbures, puisque celles-ci ne pourront pas refuser d'approvisionner les clients sous prétexte d'épuisement de réserves, a souligné le ministre à l'occasion de l'inauguration d'une station-service de nouvelle génération.

*Al Haraka.:

- L'Union des Mosquées de France (UMF), engagée dans la lutte contre toutes les formes de radicalisation, s'est dite convaincue que la formation au Maroc d'imams disposant des connaissances nécessaires pour promouvoir l'Islam de modération et de juste milieu, doit être au cœur de tout dispositif de prévention et de lutte contre les dérives. Dans un communiqué rendu public dimanche, au lendemain de la signature à Tanger d'une Déclaration conjointe relative à la coopération franco-marocaine en matière de formation d'imams au sein de l'Institut Mohammed VI, l'UMF indique qu'elle va accueillir chaque année une cinquantaine d'étudiants français pour une formation d'une durée moyenne de trois ans dans le Royaume. Une première promotion d'une vingtaine d'étudiants, venant de différentes régions de France, ont intégré l'Institut Mohammed VI dès son inauguration et 30 autres devraient les rejoindre courant septembre 2015, précise l'UMF, relevant que l'accord bilatéral du 19 septembre portant sur la formation d'imams français au Maroc ouvre de nouvelles perspectives pour la formation des cadres religieux, notamment par la mise en place d'un mécanisme de suivi visant à assurer une meilleure coordination entre la France et le Maroc.

*Al Mounaataf.:

- Le Conseil Supérieur de l'Education, de la Formation et de la Recherche scientifique (CSEFRS) recommande une nouvelle architecture linguistique fondée sur le plurilinguisme et l'alternance des langues, dans le cadre de sa vision stratégique pour la réforme de l'école marocaine (2015-2030). Partant de l'importance particulière de l'apprentissage des langues dans l'amélioration de la qualité de l'enseignement, dans le succès scolaire et le relèvement du rendement de l'école, le Conseil préconise une diversification des langues d'enseignement, en introduisant progressivement l'alternance linguistique comme moyen de perfectionnement des langues en les pratiquant dans l'enseignement de certains contenus ou modules.

*Al Alam.:

- L'accord bilatéral portant sur la formation d'imams français au sein de l'institut Mohammed VI, signé samedi à Tanger en présence de SM le Roi Mohammed VI et du président français François Hollande, vise à éviter que la prière ne tombe entre les mains de prédicateurs radicaux et à contribuer à l'émergence d'un véritable Islam en France, écrit dimanche le quotidien "Le Parisien". Dans un article intitulé "Hollande veut des imams formés au Maroc et en France", le journal explique que grâce à cet accord, signé par le ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, Laurent Fabius, et le ministre des Habous et des Affaires islamiques Ahmed Toufiq, le Maroc s'engage à former une cinquantaine d'imams français par an. Cité par le quotidien, le président de l'Union des Mosquées de France (UMF), Mohamed Moussaoui, indique que l'enseignement dispensé à l'Institut Mohammed VI est celui d'un Islam d'ouverture et de tolérance.

*Bayane Al Yaoum.:

- L'experte marocaine Houria Esslami a été élue vendredi, par consensus, à la présidence du Groupe de travail de l'ONU sur les disparitions forcées ou involontaires (GTDFI), à l'issue de sa 107e session tenue à Genève. C'est la première fois qu'une femme est désignée à la tête de ce groupe de travail depuis sa création il y a 35 ans. L'experte marocaine, qui a rejoint le Groupe en 2011, avait été nommée en mars 2014 membre du Groupe de travail sur les disparitions forcées ou involontaires.

- Les réserves internationales nettes se sont établies à 211,7 milliards de dirhams (MMDH) au 11 septembre 2015, en hausse de 20,8 pc en glissement annuel, a annoncé Bank Al-Maghrib (BAM). D'une semaine à l'autre, ces réserves se sont inscrites en hausse de 0,1 pc, a précisé BAM qui vient de publier ses indicateurs hebdomadaires. Durant la période allant du 10 au 16 septembre 2015, la Banque centrale a injecté un montant de 30 MMDH, répartis entre les avances à 7 jours sur appel d'offres, à hauteur de 14 MMDH, et les opérations de prêts garantis accordés dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME à hauteur de 16 MMDH.

*Al Massae.:

- Mohand Laenser a présenté récemment au chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, un rapport qui constitue une feuille de route pour l'aménagement du Complexe sportif Moulay Abdellah. Selon des sources informées, le rapport relève que le Complexe sportif Moulay Abdellah sera rouvert en mars 2016 après près d'un an de fermeture, suite aux dysfonctionnements ayant entaché la dernière Coupe du monde des clubs.

- L'OCP a annoncé un chiffre d'affaires de 23,89 milliards de DH (2,5 milliards de dollars) au cours du premier semestre 2015, alors que pendant la même période de l'année précédente, le chiffre d'affaires s'est établi à 19,36 milliards de DH. Un communiqué de l'Office a indiqué que ces résultats sont compatibles avec les prévisions annoncées précédemment cette année, soulignant que l'OCP a tablé sur une forte demande d'engrais qui contribuent désormais dans le soutien de son chiffre d'affaires.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Des milliers de fonctionnaires se ruent ce matin sur les marchés de moutons dans les différentes régions du Royaume, en perspective de l'Aid Al Adha, après que le gouvernement a décidé de verser les salaires des fonctionnaires de l'Etat ce mardi 22 septembre. L'Aid cette année se caractérise par la flambée des prix. Selon des données recueillies sur le terrain, un kilogramme de "sardi" coûte 53 dirhams contre 45 dirhams l'année dernière.

- Dix jours après l'annonce du démantèlement d'une nouvelle cellule terroriste composée de cinq personnes s'activant dans les villes de Béni Mellal, Essaouira et Zagora, l'enquête menée par le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST), a permis l'arrestation, les 18 et 19 courant, de six autres individus, indique lundi le ministère de l'Intérieur. Les personnes arrêtées, dont l'implication dans un plan terroriste visant à porter gravement atteinte à la sécurité et à la stabilité du Royaume a été établie, s'activaient à Beni Mellal, dans la commune de Beni Zrantal (Cercle de Boujaâd, province de Khouribga), dans les communes de Tagzirt et Foum Laânsar (province de Beni Mellal), à Sidi Allal El Bahraoui et dans la ville de Tétouan, précise le ministère dans un communiqué. Les investigations ont révélé que ces éléments terroristes, qui ont donné à leur cellule le nom de "Jound Al Khilafa au Maroc", à l'instar du groupe portant le même nom en Algérie ayant prêté allégeance à l'organisation dite "Etat islamique", s'apprêtaient à exécuter des opérations terroristes ciblés dans le Royaume dans le but de semer la panique parmi les citoyens, souligne la même source.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Les travaux nécessaires pour la mise à niveau du gazon naturel du Complexe sportif Moulay Abdellah sont estimés à 150 millions de centimes et concernent notamment les nouveaux systèmes de drainage et d'engazonnement, selon le ministère de la Jeunesse et des sports. La commission technique instituée dans le cadre du projet de mise à niveau de ce Complexe a estimé qu'il est préférable de substituer au système d'engazonnement existant, tant au niveau de l'infrastructure et du système de drainage qu'au niveau du substrat et du gazon, un nouveau système doté d'un substrat élaboré in situ et un gazon semé.

*Attajdid.:

- La séance d'élection du président du Conseil de la commune urbaine de Oujda et des vice-présidents a été reportée pour la deuxième fois faute de quorum, 26 membres seulement ayant été présents parmi les 65 qui composent le Conseil. La loi organique relative aux communes exige la présence de la majorité absolue des membres à la séance d'élection du président et des vice-présidents de la commune. Les élections communales et régionales du 4 septembre avaient permis au PAM de remporter 30 sièges, suivi du PJD avec 28 sièges et du PI avec 7 sièges.

*Rissalate Al Oumma.:

- La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) conseille les usagers des autoroutes, à l'occasion de l'Aïd Al Adha, d'organiser au préalable leurs voyages de manière à prendre en considération les horaires de grande affluence que connaitront certaines gares de péage. Selon un communiqué de la Société, l'ADM informe ses clients que certaines gares connaitront un trafic très important entre 16 H et 22 H. La forte affluence concernera, lors de la veille de l'Aid, le mercredi 23 septembre, la gare de Sidi Allal Bahraoui dans le sens Rabat-Oujda, la gare de Bouskoura dans le sens Casablanca-Marrakech et la gare de Tit Melil dans les deux sens de circulation. Elle concernera également la gare de Berrechid dans le sens Casablanca- Marrakech, la gare de Marrakech Palmeraie dans le sens de la sortie vers Marrakech et la gare d'Agadir dans le sens de sortie vers Agadir.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le montant de l'impôt sur le revenu a enregistré une hausse de 6,3 pc à fin août pour atteindre 24,6 milliards de DH. Les statistiques de la Trésorerie générale du Royaume indiquent que cette hausse est totalement attribuée à la déduction de l'impôt sur le revenu, ce qui signifie que la contribution de la classe ouvrière aux revenus fiscales a augmenté d'environ 1,5 milliard de DH par rapport à la même période de l'année passée et ce, dans le but d'alléger le déficit budgétaire. Force est de constater que cette hausse n'est pas le fruit d'une hausse de l'embauche, du recul du chômage ou de l'augmentation des salaires.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara