Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Vendredi 22 Avril à 10:04

Maroc : Revue de presse quotidienne du 22 avril 2016



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés vendredi 22 avril 2016 :



*Le Matin. :

- Euler Hermes vient de publier sa dernière étude sur la croissance dans le monde avec une carte sur le niveau du risque par pays au premier trimestre 2016. Le Maroc se distingue au niveau de la sous-région Afrique du Nord (y compris l'Égypte), puisque c’est le seul pays de la zone classé à risque faible. En Afrique, trois pays seulement sont mentionnés en vert. Outre le Maroc, il s'agit de la Namibie et du Botswana. Dans la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord), seuls les pays membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG), à l'exception d’Oman, ont été notés pays à risque faible, aux côtés donc du Royaume.

- Le gouvernement tourne définitivement la page d’un bras de fer qui l’a opposé à 10.000 enseignants stagiaires pendant plus de cinq mois. En effet, après une réunion de plus de 10 heures, dans la nuit de mercredi à jeudi, les représentants du gouvernement et ceux de la coordination nationale des enseignants stagiaires ont fini par trouver un accord qui met fin à une crise qui n’a que trop duré. Selon les termes de l’accord, le gouvernement s'engage à organiser un concours de recrutement pour les enseignants stagiaires à fin décembre prochain, tout en veillant à assurer le recrutement de toute la promotion en janvier 2017. L’exécutif va devoir ainsi faire en sorte que la prochaine loi de Finances prévoie un nombre de postes suffisant pour cette promotion.

*Al Bayane.:

- Le tableau brossé par le ministère de l’Emploi et l’ONU femmes sur l’accès à la couverture sociale confirme la discrimination à l’égard des femmes. Une étude réalisée dans ce sens révèle une série d’inégalités et pointe surtout les défaillances de la réglementation en matière de sécurité sociale. L’étude dénonce notamment l’impossibilité pour une mère salariée de rattacher ses enfants à sa propre couverture lorsque le conjoint n’est pas assujetti à un organisme de sécurité sociale.

- Un mémorandum d'entente sur le développement de la coopération entre la province de Tarfaya et les Iles Canaries a été signé mercredi entre les conseils provincial et communal de la ville, d'une part, et le conseil provincial de Fuerteventura, la municipalité de Puerto Rosario et la Chambre du commerce de Fuerteventura, d'autre part. Ce mémorandum porte sur la consolidation des relations d'amitié, de fraternité et de coopération entre les deux parties dans les domaines culturel, économique, sportif, touristique, de la santé et de l'environnement, ainsi que la promotion des échanges commerciaux, la commercialisation des produits, l'organisation d'expositions et l'échange des expériences. EXP

*Libération.:

- Les dirigeants des pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ont réaffirmé leur position de principe au sujet de la question du Sahara marocain qu'ils considèrent également une question du CCG. Dans le communiqué conjoint ayant sanctionné le Sommet Maroc-Pays du Golfe, tenu mercredi à Ryad, en présence de SM le Roi Mohammed VI, les dirigeants du CCG ont réitéré leur position favorable à la marocanité du Sahara et leur soutien à l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc, comme fondement de toute solution à ce différend régional artificiel.

- Les disparités sociales demeurent encore une réalité au Maroc et ne semblent pas diminuer, de l'aveu même du chef de gouvernement qui a pourtant fait de la libéralisation de l'économie et de la redistribution des richesses, notamment auprès des étudiants et des retraités, les axes majeurs de son mandat. Intervenant lors d'un forum international sur les disparités sociales organisé mercredi à Rabat, Abdelilah Benkirane a indiqué que leur réduction via l'instauration d'une justice sociale est possible.

*L'Opinion.:

- Une autonomie élargie sous souveraineté marocaine est une solution "raisonnable" au conflit du Sahara, a affirmé, mercredi à Washington, Lester Munson, ancien directeur à la Commission des Affaires étrangères au Sénat américain. "Le Maroc a proposé un véritable plan d'autonomie qui se veut une solution raisonnable dans l'intérêt de toutes les parties", a souligné Munson lors d’un hearing au Congrès sur les relations maroco-américaines marqué par la participation notamment d’un prestigieux parterre de congressmen.

- Une nouvelle plateforme logistique sous douane située à proximité de la zone franche de Tanger a été inaugurée mercredi lors d'une cérémonie présidée par le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid El Alamy. Cette nouvelle plateforme de 10.000 m2 du groupe M&M Militzer & Münch est dotée de 5.000 m2 d’entrepôt et dix postes à quai, pour un investissement total de 37 millions de dirhams (3,5 millions d’euros).

*L'Economiste.:

- L'équipementier Acome va s'installer à la Tanger Free Zone. Il s'agit de la cinquième usine du groupe français et la première en Afrique. La nouvelle usine mobilisera 25 millions d'euros, selon Jacques de Heere, PDG du groupe, les premières productions auront lieu avant la fin de l'année, promet ce dernier. Acome Maroc compte employer près de 120 personnes qui seront formées dans un premier temps sur le site normand de l'entreprise avant de continuer leur formation sur place. La capacité de l'usine lui permettra d'équiper 1,5 million de véhicules par an de fils et câbles.

- C'est la consternation auprès des syndicats. Les propositions du chef du gouvernement, qui a réuni mercredi à huis clos les patrons des organisations syndicales et la CGEM, ont eu l'effet d'une douche froide. "Elles sont minimalistes et irrecevables. Même les dossiers sur lesquels les représentants du gouvernement ont donné un accord de principe n'y figurent pas", souligne El Miloudi Moukharik, secrétaire général de l'UMT.

*Assabah.:

- Les députés se montrent impatients de questionner le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane sur les politiques du gouvernement, à l'occasion de la séance mensuelle des questions, prévue mardi prochain. Les points inscrits à l’ordre du jour du dialogue social domineraient la séance, vu que le gouvernement semble ne pas se soucier de prendre des décisions audacieuses qui répondraient aux revendications syndicales et mettraient fin à la crispation sociale.

- Louardi affirme que la consommation de la drogue chez les moins 18 ans est de plus en plus répandue au Maroc. Le ministre de la Santé El Houssaine Louardi a expliqué que, selon les résultats d’une étude que son département a réalisée, la première prise de la drogue commence très tôt, dès l’âge de dix ans. Concernant l’alcool, il fait savoir que "2 pc des jeunes de moins de 15 ans consomment des boissons alcoolisées et que 1,4 pc des jeunes sont alcooliques".

*Al Alam. :

- Le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique envisage de procéder à une évaluation des acquis des élèves marocains en deux temps : cette année et l’année prochaine. Cette évaluation, qui concernera le cycle primaire, le cycle collégial et le tronc commun du cycle secondaire, va porter sur les acquis des élèves notamment dans la langue amazighe.

- Abdelkader El Kihel, député du parti de l’Istiqlal, a indiqué que le PI est attaché à la mise en place d’un organisme national de gestion électorale à l’instar des organismes en vigueur dans plus de 70 pays dans le monde, estimant que la commission actuelle chargée du suivi des élections "ne repose pas sur une base légale et est incompatible avec les principes démocratiques et la dimension constitutionnelle des élections". Ces propos ont été tenus lors de la discussion, à la Chambre des représentants, du projet de loi relatif aux listes électorales.

*Bayane Al Yaoum.:

- Des conventions ont été signées mercredi à El Jadida, dans l'objectif de financer et réaliser des programmes pour trouver une solution au logement indécent dans la province d’El Jadida. Le ministre de l’Habitat et de la politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdellah, a affirmé à cette occasion qu’il s’agit d’une partie du programme dédié aux quartiers non structurés et aux logements menaçant ruine dans certaines communes de cette province, qui constitue la pierre angulaire et une locomotive de développement pour la région de Casablanca-Settat. Ces conventions, auxquelles contribue le gouvernement par un montant de 350 millions de dirhams, s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de la politique gouvernementale visant à combattre l’habitat indécent et à améliorer les conditions de vie de la population.

- Les participants à une session de travail organisée mercredi à Rabat, lors du séminaire conjoint de la 91ème édition du séminaire Rose-Roth, du groupe spécial Méditerranée et Moyen-Orient et de la sous-commission sur les relations économiques transatlantiques, ont appelé à l'adoption d’une stratégie internationale unifiée et proactive afin de faire face aux défis sécuritaires au Moyen-Orient. Notant que l'aspect sécuritaire n’est pas suffisant à lui seul pour faire face aux différents défis posés, ils ont appelé la communauté internationale à conjuguer les efforts afin de réaliser le développement escompté dans les pays de la région, seul rempart contre l’instabilité et l’insécurité.

*Akhir Saâ.:

- Le directeur général de la Police nationale espagnole, Ignacio Cosido, a souligné "l’excellence" des relations de coopération entre l’Espagne et le Maroc dans le domaine sécuritaire, notamment en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme, le crime organisé et l’immigration clandestine. 

- La capacité installée cumulée d'énergie éolienne enregistrée au Maroc entre 2014 et 2015 est de 787 mégawatts, selon un rapport publié par le Global Wind Energy Council (GWEC). Le Royaume arrive ainsi à la troisième place du classement des plus gros marchés éoliens africains, a indiqué le Conseil, soulignant que le coût du mégawatt au Maroc est relativement bas.

*Al Mounaataf.:

- Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale (BM) a approuvé mercredi une opération d’un montant de 200 millions de dollars au titre du Programme pour les résultats qui va aider le Maroc à se préparer aux catastrophes naturelles. Un communiqué de la BM indique que l’opération récompensera l’obtention de résultats précis en matière de planification et de gestion des risques de catastrophe naturelle par les pouvoirs publics, tout en renforçant la capacité du pays à faire face aux coûts des dommages potentiels.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Une rencontre a été tenue mercredi entre le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, le ministre délégué à l'Intérieur, Cherki Drais, et les secrétaires nationaux et généraux des jeunesses des partis représentés au Parlement. Le vice-secrétaire national de la jeunesse du PJD, Said Hazim, a indiqué que les jeunesses des partis ont examiné les moyens de soutenir l'adhésion des jeunes au processus politique et leur représentativité, notant que la réunion n'a pas abordé la question de la liste nationale des jeunes.

*Al Massae.:

- SM le Roi Mohammed VI a envoyé des messages forts aux parties qui tentent de porter atteinte à la souveraineté du Maroc. Le Souverain a affirmé, mercredi dans son discours devant le sommet Maroc-pays du Golfe à Riyad, que "les plans d’agression attentatoires à notre stabilité se poursuivent toujours et ne cesseront pas". "En effet, après avoir morcelé et détruit nombre de pays du Machreq Arabe, les voilà qui s’en prennent aujourd’hui à son flanc occidental. Le dernier en date concerne les manœuvres orchestrées contre l’intégrité territoriale de votre deuxième pays, le Maroc", a indiqué SM le Roi. - Selon des sources partisanes, l’état-major du PPS a adressé, jeudi, des courriers aux leaders du MP, du RNI, du PI et de l'USFP pour tenir des réunions de concertation, notant que la réunion avec le MP et le RNI intervient dans le cadre de la coalition gouvernementale. La réunion avec le PI s'explique, selon ces sources, par le fait que le parti de la Balance est plus proche d'une coalition gouvernementale que de l'opposition.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- La séance du dialogue social, qui a réuni mercredi le chef de gouvernement, les leaders des syndicats et la CGEM, n'a pas abouti à des résultats concrets. Alors que les syndicats attendaient des réponses à leurs revendications, Abdelilah Benkirane s'est contenté des discussions de la commission technique, ce qui a attiré la colère des responsables syndicaux qui se sont dits prêts à l'escalade. Ils ont réclamé une hausse des salaires de 600 dirhams et l'allègement de la pression fiscale.

- Sur Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi, Chef suprême et Chef d’état-major général des Forces armées royales, le général de corps d'armée, Inspecteur général des FAR et Commandant la Zone Sud, a reçu au niveau de l'Etat-major général des FAR, Alejandro Alvargonzales San Martin, Secrétaire général de la politique de défense en Espagne, en visite au Royaume du 19 au 22 avril, à la tête d'une importante délégation. Les entretiens ont porté sur le renforcement de la coopération militaire entre les Forces Armées des deux pays et les questions d’intérêt commun.

*Rissalate Al Oumma.:

- Le Sommet qui a réuni, mercredi à Ryad, le Maroc et les Pays du Golfe, a confirmé la "volonté commune" de consolider et de diversifier le partenariat stratégique entre les deux parties, a souligné le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar."Nous avons la volonté commune de consolider davantage et de diversifier le partenariat stratégique et solide unissant le Maroc et ses partenaires des Pays du Golfe", a indiqué Mezouar lors d’un point de presse conjoint avec le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel Ben Ahmed Al-Jubeir, à l’issue du Sommet Maroc-Pays du Golfe, tenu mercredi à Riyad en présence de SM le Roi Mohammed VI.

- Au total, 57 députés ont voté pour le projet de loi relatif au Conseil consultatif de la famille et de l'enfance alors que 15 autres se sont abstenus. Fouzia Labyad, membre du groupe constitutionnel à la Chambre des représentants, a noté dans son intervention à cette occasion que ce projet de loi intervient dans le cadre de la poursuite des efforts du Maroc pour la construction d'un Etat démocratique et moderne qui prend en compte toutes les catégories de la société.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar, a affirmé que le discours royal devant le sommet Maroc-pays du Golfe "est un discours de vérité et un document de référence pour le traitement des complications géostratégiques que connaît le monde", ajoutant, dans une déclaration au journal, que le discours royal a adopté une approche "réelle pour traiter avec les grands pays".

- La Direction des études et des prévisions financières (DEPF) a indiqué, dans son rapport du mois de mars, que le gouvernement a contracté, au cours des trois derniers mois de 2016, des prêts étrangers d'une valeur totale de 6,3 milliards de dirhams, dont 4,4 milliards du FMI, 712 millions de dirhams du Japon et 419 millions de dirhams du Fonds arabe de développement économique et social.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara