Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Lundi 2 Mai à 09:49

Maroc : Revue de presse quotidienne du 2 mai 2016



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés lundi 02 mai 2016 :



*Le Matin:

- Après l’avoir boycotté l’année dernière, les travailleurs ont célébré dimanche le 1er mai dans plusieurs villes du Royaume. Malgré les discours enflammés et les tirs à boulets rouges sur la politique sociale du gouvernement, l’ambiance était plutôt tiède. On est loin des rassemblements massifs et des foules mobilisées qui marquent d’ordinaire ce rendez-vous annuel. Pourtant, le climat social est marqué par une tension sans précédent. - Pas de tendance claire pour le crédit bancaire. Alors que les opérateurs évoquent une amélioration de l’accès au financement bancaire et un accroissement de l’investissement par rapport à l’année dernière, selon l'enquête de conjoncture industrielle de Bank Al-Maghrib, les derniers chiffres rendus publics par cette même institution ne permettent de déceler aucun signe de reprise. À fin mars, le crédit bancaire a tout juste progressé de 1,3 pc sur un an.

*Aujourd’hui le Maroc:

- Le Groupe Crédit agricole du Maroc (GCAM) réaffirme son engagement en faveur du financement des PME de transformation et des TPME rurales. En effet, GCAM et l’Agence française de développement (AFD) ont signé jeudi dernier une convention de 60 millions d’euros, en marge de la 11ème édition du Salon international de l’agriculture au Maroc. Il s’agit de la 3ème ligne de crédit que l’AFD met à la disposition du GCAM, après les deux autres intervenues en 2013 et 2015 affectées spécialement pour le financement des petites exploitations agricoles.

- L’Office national des aéroports (ONDA) a signé un accord avec l’Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne (Eurocontrol). Selon les termes de l’accord, en vigueur le 1er mai 2016, le Royaume bénéficiera de l’ensemble des services que fournit Eurocontrol, dont la mission consiste à la mise en place d’un réseau efficace et efficient. Il s'agit d'"une gestion mieux organisée et harmonisée des courants de trafic entre l’Afrique du Nord-les Iles Canaries et le continent européen, une meilleure prévisibilité dans la planification des opérations quotidiennes, une amélioration de la sécurité des opérations ainsi qu’une approche de réseau plus large pour l’ensemble des développements, à savoir l’organisation de l’espace aérien, la coordination et la gestion des infrastructures", indique l’ONDA. 

*L’Economiste:

- A 6 mois de la COP22, le temps presse! Pour accélérer le rythme du déploiement et la mobilisation générale, le comité de pilotage vient de dévoiler la feuille de route de la COP de novembre prochain, jeudi au ministère des Affaires étrangères. Une étape cruciale qui annonce le coup d'envoi de la mobilisation tous azimuts tant au Maroc qu'à l'international avec tout ce que cela implique en termes d'enjeux, de sensibilisation, de vulgarisation et de challenges.

- Le groupe PJD dépose une proposition de loi très attendue. Elle vise à réviser une disposition du code des droits réels. Désormais qualifiée de loi "spoliatrice". Et pour cause, le propriétaire spolié doit d'abord prouver qu'il y a dol ou usage de faux. Si la victime parvient à la démontrer, elle a 4 ans pour saisir la justice. Les délais sont très serrés et attentatoires à des droits fondamentaux. Ceux de la propriété et d'ester en justice. L'amendement est pourtant loin d'être à la hauteur des attentes.

*L’Opinion:

- Le Parti de l'Istiqlal réitère sa conviction inébranlable quant à la justesse de la question nationale première et met l'accent sur l'unanimité des Marocains autour de cette question. Dans un communiqué rendu public suite à l'adoption de la résolution 2285 par le Conseil de sécurité, le Parti de l'Istiqlal salue hautement les initiatives royales spécifiques et, particulièrement, le contenu du discours royal à Riyad, dans lequel le Souverain a réaffirmé le point de vue du Maroc concernant la question de son intégrité territoriale.

- La 2ème édition du Forum des bâtisseurs de l’économie africaine s’est tenue vendredi à Abidjan, avec la participation de plusieurs pays dont le Maroc, représenté à ce conclave d’une journée par la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT). Intervenant à cette occasion, la ministre ivoirienne de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Ramata Bakayoko-Ly, s’est félicitée du choix de ce thème consacré à un défi qui interpelle tous les Africains, à savoir la formation des élites économiques. 

*Assahra Al Maghribia.:

- S.M. le Roi Mohammed VI, accompagné de S.A.R. le Prince Moulay Rachid, s'est entretenu, samedi à Abou Dhabi, avec le prince héritier d’Abou Dhabi, vice-commandant suprême des forces armées, S.A. Cheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyane. S.M. le Roi Mohammed VI, accompagné de S.A.R. le Prince Moulay Rachid, était arrivé, samedi soir à Abou Dhabi, pour une visite de fraternité et de travail qui s’inscrit dans le cadre d'une tournée dans plusieurs pays de la région.

- Le ministre de l’Emploi et des affaires sociales Mohamed Seddiki a affirmé que les réformes engagées ont permis de préserver les acquis sociaux et d’accomplir d’importantes réalisations en faveur de la classe laborieuse. Ces réalisations, a-t-il précisé samedi à l’occasion de la fête du Travail, consistent en la stabilité du taux de chômage durant les dernières années et la création d’une moyenne annuelle de 66.000 emplois.

*Libération:

- Le Maroc entend prendre part au briefing des donateurs que le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) compte convoquer en faveur des populations séquestrées dans les camps de Tindouf, a affirmé vendredi l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale. La participation marocaine se justifie de premier abord par le fait qu’il s’agit de "Marocains séquestrés dans les camps de Tindouf", a expliqué Hilale, ajoutant que c’est également "parce nous contribuons volontairement au budget du HCR à hauteur d’un million de dollars par an". 

- Le secrétaire général de la FDT, Abdelhamid Fatihi, a indiqué, à l'occasion de la célébration de la fête du Travail, que le gouvernement n'a pas cessé depuis son investiture au début de 2012, de "mener la guerre" contre la classe laborieuse marocaine, dans un contexte national "qui nécessitait l'affermissement de l'unité nationale en vue de contrer tous les complots ourdis contre le Maroc par certaines forces dominantes de la scène internationale".

*Al Alam. :

- Le Parti de l’Istiqlal a salué les initiatives royales spécifiques, et particulièrement le contenu du discours royal prononcé à Riyad. Dans un communiqué rendu public suite à l’adoption de la résolution sur le Sahara marocain, le parti a également salué les efforts déployés par la France, l’Espagne, l’Egypte et le Sénégal afin que la résolution onusienne soit favorable à la position du Maroc. 

- L’indice des prix à la consommation a connu, au cours du mois de mars 2016, une hausse de 1 pc par rapport au mois précédent. Cette variation est le résultat de la hausse de 2 pc de l’indice des produits alimentaires et de 0,1 pc de l’indice des produits non alimentaires, précise le HCP dans sa note relative à l’Indice des prix à la consommation du mois de mars 2016.

*Assabah. :

- Le gouvernement ne parvient pas à réduire le déficit en matière de logement qui, malgré la production de 324.000 de nouvelles unités, s’élève à 516.000 unités. Le ministre de l’Habitat et de la politique de la ville Mohamed Nabil Benabdellah avait promis de réduire ce déficit à 400.00 unités à fin 2016.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, a indiqué, lors d'une rencontre organisée par le PJD à Tanger, que le parti de la Lampe "n'est pas content de l'abaissement du seuil électoral de 6 à 3 pc", affirmant que son parti "ne souhaite pas écraser" les autres formations politiques.

- Les sociétés et coopératives adhérentes de la Fédération interprofessionnelle marocaine du lait (FIMALAIT) ont signé, vendredi à Meknès, la "Charte qualité" du lait collecté en présence du ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch. Intervenant lors de cette cérémonie, le ministre a souligné que le développement de la filière nécessite d'accroître les efforts au cours des cinq prochaines années pour atteindre les objectifs escomptés.

*Al Massae. : 

- Les distributeurs des bonbonnes de gaz au Maroc ont été soulagés d'apprendre la décision du ministère délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance de répartir les marges bénéficiaires entre les sociétés de distribution, de stockage et les détaillants, sans augmenter le prix final des bonbonnes de gaz. La décision du ministère, publiée au Bulletin officiel, a fixé le prix du gaz butane à 3333,33 DH/tonne.

- Le président du Conseil national de l'Ordre national des médecins dentistes du Maroc, Mohamed Jerrar, a signalé que "la plupart des mutuelles travaillent en dehors d'un cadre réglementaire". Dans un entretien au journal, il précise que certains patients préfèrent se rendre chez les médecins dentistes "à cause de la qualité médiocre des produits utilisés et des services accordés au sein de ces mutuelles". Il a aussi fait savoir que la carie dentaire touche 91 pc des personnes âgées entre 35 et 44 ans.

*Rissalate Al Oumma.:

- Le secrétaire général de l'UMT, El Miloudi Moukharik, a indiqué à l'occasion de la célébration de la Fête du travail que le gouvernement a gâché la fête annuelle de la classe laborieuse. Il a estimé qu’en adoptant des mesures impopulaires, l'Exécutif n'a pas mesuré l'étendue du mécontentement des travailleurs. Le secrétaire général de la CDT, Noubir Amaoui, a indiqué, pour sa part, que le gouvernement doit assumer pleinement la responsabilité de l'échec du dialogue.

- La 11ème édition du Salon international de l'agriculture au Maroc (SIAM 2016) devra enregistrer un record d'affluence estimé à 1 million de visiteurs, un chiffre qui va au-delà des estimations et objectifs fixés (850.000 visiteurs), a estimé, dimanche à Meknès, le commissaire du Salon, Jaouad Chami. "Le nombre de visiteurs devrait atteindre environ 1 million à la clôture du Salon, contre des estimations de 850.000", a-t-il déclaré à la presse.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- SM le Roi Mohammed VI conduit le Maroc d’une manière qui force le respect et l’admiration, écrit dimanche le quotidien émirati "Al Ittihad". "Dans un contexte marqué par les multiples dangers qui guettent la région arabe et les divers défis mondiaux autour de nous, le Roi du Maroc conduit son pays d’une manière qui force le respect et l’admiration", note le rédacteur en chef du journal à grand tirage.

- Le Royaume du Maroc prend note de la résolution adoptée vendredi par le Conseil de sécurité des Nations unies au sujet de la question du Sahara marocain, une résolution qui constitue un ''revers cinglant pour toutes les manœuvres du Secrétariat général de l’ONU'', indique le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération. Cette résolution "réaffirme les paramètres de la solution politique, tels que définis par le Conseil de sécurité depuis 2004 et précisés, en termes opérationnels, en 2007", souligne le ministère dans un communiqué.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Abdelhamid Fatihi, secrétaire général de la FDT, a noté que le gouvernement poursuit son approche visant à "mettre fin au rôle social de l'Etat". Mehdi Chokhmane, du Syndicat national des commerçants et professionnels, a appelé le gouvernement à répondre favorablement aux revendications de cette catégorie et l’associer à la prise de décisions. Fatima Belmouden, membre du bureau politique de l'USFP, a jugé le bilan du gouvernement "timide".

- Les produits commercialisés de la pêche côtière et artisanale ont atteint 302.793 tonnes au premier trimestre 2016, un tonnage estimé à plus de 1,64 milliard de dirhams, s'inscrivant ainsi en hausse de 35 pc en valeur et de 13 pc en termes de poids par rapport au premier trimestre 2015, selon l'Office national des pêches (ONP). 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus