Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Vendredi 18 Septembre à 08:40

Maroc : Revue de presse quotidienne du 18 septembre 2015



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés vendredi 18 septembre 2015.:



*Le Matin.:

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI a donné, jeudi à l'école Sidi Ahmed El Bekkal au quartier El Barbourine-Dersa à Tétouan, le coup d'envoi officiel de la rentrée scolaire 2015-2016, et lancé l'Initiative Royale "Un million de cartables" qui bénéficiera cette année à près de 4 millions d'élèves. Cette action royale est l'illustration parfaite de la haute sollicitude dont le Souverain ne cesse d'entourer les professionnels de l'enseignement, hommes et femmes, ainsi que Son fort engagement en faveur de la réforme du système éducatif et de la consolidation du secteur de la formation professionnelle, considérées comme base du développement, clef de l'ouverture et de la promotion sociale et gage de protection de l'individu et de la collectivité contre les fléaux de l'ignorance et de la pauvreté.

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI a reçu, jeudi au Palais Royal de Tétouan, plusieurs ambassadeurs étrangers, venus présenter au Souverain leurs lettres de créance en tant qu'ambassadeurs plénipotentiaires et extraordinaires de leurs pays dans le Royaume.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Le ministère de la Santé donne un délai de deux semaines afin de recevoir les propositions concernant le projet de loi relatif au service national sanitaire (SNS) avant d'activer le processus d'adoption. Ce service, qui concerne les médecins, les infirmiers et les techniciens dans la santé, se fera sur la base d'un CDD de deux années marquant le recours par la fonction publique à la contractualisation. Les personnels des hôpitaux sous contrat SNS percevront les mêmes salaires que les médecins de la santé publique en plus d'indemnités fixées par le projet de loi en question.

- La Direction générale des impôts (DGI) et l'Administration des douanes et des impôts indirects (ADII) ont conclu mercredi un accord-cadre de coopération, visant à créer plus de synergies et de coordination entre les organes centraux et régionaux des deux administrations dans le respect de leurs attributions respectives. Cet accord, qui s'inscrit dans les orientations gouvernementales relatives à la coordination des actions administratives, institue une nouvelle étape dans la coopération entre les deux administrations, indique un communiqué conjoint. Il prévoit également une coopération permanente et ouverte sur tous les domaines d'intérêt commun. -

*L'Opinion.:

- Le parti de l'Istiqlal a remporté, jusqu'à présent, la présidence de 220 conseils communaux, soit 15,33 pc, selon les résultats partiels de l'élection des Bureaux des conseils communaux portant sur 1.435 d'un total de 1.503 communes, a annoncé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué rendu public mercredi. Le PAM est arrivé en tête avec 345 présidences (24,04 pc).

- Une mission des experts de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) se rendra, en octobre prochain, au Maroc pour évaluer, durant une semaine, les capacités du pays en matière de programme électronucléaire, indique mercredi un communiqué du ministère de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement. Abdelkader Amara s'est entretenu, mardi à Vienne, avec le directeur général de l'AIEA Yukiya Amano, ainsi qu'avec plusieurs directeurs généraux adjoints de l'Agence, en marge de sa participation à la 59ème Conférence générale de l'AIEA (14-18 septembre).

*Libération.:

- Le Conseil de l'Union européenne (UE) vient d'adopter l'accord-cadre relatif à la participation du Maroc aux opérations de gestion de crises menées par l'UE, annonce jeudi un communiqué de la mission du Royaume auprès de l'UE. Le Maroc est, jusqu'à présent, le seul et le premier pays de la région méditerranéenne et même du continent africain tout entier à conclure cet accord, précise la même source. "L'accord, qui fixe les règles de responsabilité, de commandement et de discipline, est de nature à éviter que l'UE et le pays potentiellement contributeur aux opérations menées par cette dernière de renégocier un accord ad-hoc pour chaque participation", explique la mission du Maroc auprès de l'UE.

- La Bourse de Casablanca a annoncé récemment le reconduction de sa certification ISO 27 001 pour la sécurisation de ses systèmes d'information. "Cette reconduction témoigne de l'aboutissement de la démarche de renforcement de la gouvernance, de la fiabilité et des performances du Système de management de la sécurité de l'information (SMSI), pour se conformer aux meilleurs standards internationaux", souligne la place casablancaise dans un communiqué.

*Al Bayane.:

- Le Maroc a été élu mercredi à Medellin (Colombie) au Conseil exécutif de l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), pour un mandat de 4 ans, lors de la 21ème assemblée générale de l'Organisation. "Le Maroc décroche son élection au Conseil exécutif pour un mandat de 4 ans le 16 septembre 2015 lors de la 21ème Assemblée Générale de l'OMT, une reconnaissance du Maroc et une consécration de son rôle dans l'industrie du tourisme mondiale", indique jeudi le ministère du Tourisme dans un communiqué. Cette élection permettra ainsi au Maroc d'occuper, pour un mandat de quatre ans, l'un des sièges attribué à la région d'Afrique au sein du Conseil exécutif de l'OMT. Elle conforte la volonté du Royaume à se positionner en tant que destination de marque et témoigne de la reconnaissance de la communauté internationale de l'engagement du Maroc dans le tourisme à travers sa Vision innovante 2020.

- Le Maroc a défini une nouvelle stratégie ambitieuse pour le développement de ses infrastructures portuaires à l'horizon 2030, dans le cadre de l'ambition du Royaume de consolider sa position en tant que plateforme logistique mondiale offrant accès aux marchés européens, d'une part, et africains, d'autre part, a affirmé, jeudi à Casablanca, le ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, Aziz Rabbah. Cette stratégie a été basée sur la notion de pôle portuaire, permettant de lier le développement portuaire à une région et à son environnement, a indiqué le ministre dans une allocution lue en son nom à l'ouverture de la deuxième conférence "Port Finance International", organisée par Partner Port Mondial avec le soutien du ministère.

*L'Economiste.:

- La nouvelle réforme promet de soustraire la Bourse de Casablanca de sa morosité ambiante, mais risque de créer des disparités entre acteurs des marchés de capitaux. Cette révision de la loi existante se donne pour objet de redynamiser les échanges de capitaux à travers la captation de nouveaux fonds d'investissements. L'élément saillant de ce projet de loi est la mise en place d'un marché secondaire dédié aux PME avec des conditions d'accès adaptées aux spécificités de cette catégorie d'entreprises.

- Les marges bancaires ont relativement bien résisté au premier semestre grâce à la vigueur de la demande de crédit des ménages. Pourtant, les revenus des établissements, pour ceux qui ont déjà publié leurs résultats, ont soit stagné, soit reculé. Il faut dire que la structure du produit net bancaire du secteur a connu un mouvement brusque ces deux dernières années. Un changement qui a vu le poids des activités de marché se renforcer.

*Al Mounaataf.:

- Au vu des conclusions politiques secrétées par les résultats des régions, il s'avère qu'une bipolarisation commence à se mettre en place. Cette tendance au regroupement des forces politiques marocaines en deux partis seulement, le PAM et le PJD, pourrait avoir un effet positif sur la moralisation de la vie politique et le développement du rôle de l'action politique, dont l'action partisane, de manière à favoriser la construction d'une société démocratique et moderne.

- Le débat commence à s'élever sur une quelconque "guerre des médicaments" déclenchée entre le gouvernement qui veut accroître le taux de la TVA de 7 à 10 pc et les patrons des laboratoires pharmaceutiques. Ces derniers estiment que cette hausse prévue au début de l'année prochaine porte un coup à leurs intérêts.

*Al Haraka.:

- L'offre en matière d'effectifs du cheptel ovin et caprin destinés à l'abattage de l'Aïd est estimée à près de 8,8 millions de têtes, dont 5 millions d'ovins mâles et 3,8 millions d'agnelles et de caprins, a assuré le ministère de l'Agriculture, notant que la demande est estimée à 5,30 millions de têtes, dont 4,80 millions d'ovins (soit 4,20 millions mâles) et 520.000 caprins.

*Bayane Al Yaoum.:

- Une croissance stable et une tendance positive de l'économie pour les années à venir devraient permettre au Maroc de continuer ses réformes et de faire face aux défis démographiques, selon le nouveau rapport économique publié par le cabinet d'intelligence économique et de conseil, Oxford Business Group (OBG). Dans son rapport intitulé "Morocco 2015", Oxford Business Group fait un bilan des politiques économiques dans les différents secteurs d'activité qui ont permis au Royaume de solidifier ses fondements, d'avoir un degré élevé de diversification et, par conséquent, de maintenir un rythme de croissance important qui pendant le premier trimestre de 2015 a atteint 4,4 pc du Produit Intérieur Brut.

*Rissalate Al Oumma.:

- SM le Roi Mohammed VI, président du Comité Al Qods, relevant de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), s'est entretenu mercredi au téléphone avec SM le Roi Abdellah II Ibn Al Hussein de Jordanie, SA Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani, émir de l'Etat du Qatar, et son excellence Monsieur Mahmoud Abbas, président de l'Etat de Palestine. Un communiqué du Cabinet royal précise que ces entretiens ont été consacrés à la concertation sur les violations illégales perpétrées, depuis quelques jours, par les forces de l'occupation israélienne contre la Mosquée Al Aqsa béni et la ville d'Al Qods Acharif. Les dirigeants de ces pays ont réitéré, lors de ces entretiens, leur condamnation de ces violations, qui consistent essentiellement en l'intrusion dans la Mosquée Al Aqsa et sur ses esplanades, la destruction de parties de ses installations et son évacuation de ses fidèles et responsables, tout en les agressant et en les poursuivant en justice, souligne le communiqué, ajoutant que ces violations visent la mise en œuvre du plan israélien pour diviser la mosquée Al Aqsa, dans le temps et dans l'espace, et l'occuper.

- Les relations entre le Maroc et la France sont marquées du sceau de l'amitié, de l'affection et du respect réciproque, a affirmé le président de l'Institut du monde arabe (IMA), Jack Lang, se réjouissant de la nouvelle dynamique que connaît la coopération bilatérale dans tous les domaines. "Après une période de brouille, je suis très heureux que les deux pays soient redevenus pleinement des alliés et des amis d'exception", s'est félicité M. Lang dans une déclaration à la MAP à la veille de la visite d'amitié et de travail officielle qu'effectuera, les 19 et 20 septembre au Maroc, le président français François Hollande à l'invitation de SM le Roi Mohammed VI. Jack Lang, qui fait partie de la délégation qui accompagnera le président français lors de son déplacement à Tanger, a également relevé "la profonde complicité intellectuelle" entre les deux chefs d'Etat et les deux pays, soulignant que le Maroc et la France partagent une vision commune aussi bien au niveau politique qu'en ce qui concerne d'autres sujets d'ordre régional et international.

*Al Alam.:

- Le désaccord sur le projet de loi que le ministère de la Santé prépare sur le service sanitaire obligatoire est à son comble. Les lauréats et les étudiants de la faculté de médecine boycottent les cours et ont organisé jeudi une marche nationale à Rabat à laquelle ont pris part quelque 9.000 médecins selon les organisateurs. Jawad Faraj, président de l'association du collectif des lauréats et des étudiants de la faculté de médecine au Maroc, a indiqué que la marche des médecins, le boycott ouvert des cours et la participation des médecins résidents et internes au boycott vont paralyser les centres hospitaliers universitaires.

*Al Massae.:

- Le PJD a remporté la mairie de six grandes villes alors que le PAM a obtenu la présidence de la majorité des petites communes. Concernant les communes de plus de 100.000 habitants, le parti de la lampe a remporté la présidence de 19 conseils communaux (54 pc). Au total, le PAM préside aux destinées de 345 conseils communaux (24,04 pc) contre 220 pour le PI, arrivé en deuxième position.

*Assabah.:

- Les mandataires des listes des partis politiques qui ont participé aux élections communales et régionales du 4 septembre se hâtent d'établir un état des dépenses électorales relatives à leurs candidatures pour les présenter aux magistrats de la Cour des comptes à Casablanca, Settat, Fès, Marrakech, Laâyoune, Oujda, Tanger et Agadir. Ces mandataires doivent établir un état détaillé des sources de financement de leurs campagnes électorales et dresser un état des dépenses engagées par eux lors de ces campagnes tout en apportant toutes les pièces justifiant lesdites dépenses.

- Le comité exécutif du parti de l'Istiqlal va tenir une réunion vendredi à Rabat pour examiner une décision prise par cinq membres lors de la réunion du dimanche dernier, laquelle vise à quitter les rangs de l'opposition et fournir un "soutien critique" au gouvernement Benkirane. Les principaux points à l'ordre du jour de cette réunion, qui risque d'être orageuse, seraient l'évaluation de la période suivant le départ du PI du gouvernement, quelques mois après son investiture, la coordination avec les partis de l'opposition lors des élections, l'évaluation des résultats obtenus par le parti, la défaite dans la ville de Fès et la décision de quitter l'opposition, selon des sources du journal.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Le chef du gouvernement et secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane a souligné, lors d'une réunion de la direction du parti mercredi dernier, que "la réforme continue de gagner du terrain et se généralise", affirmant que le Maroc traverse "une période historique marquante" qui impose au parti et à ses alliés "de prendre leurs responsabilités historiques".

- La faible présence des femmes dans les conseils des régions et des communes, malgré leur présence remarquable en tant que candidates, a déçu le mouvement féminin qui a suivi avec préoccupation l'élection des présidents des régions qui a écarté la femme. La militante Khadija Rabbah a estimé qu'"il existe des défaillances", qualifiant de décevantes l'absence des femmes de la présidence des conseils régionaux et leur faible représentation aux conseils communaux..

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Après le vote des élus du RNI en faveur des candidats de l'opposition dans l'élection des bureaux et des conseils des régions, le débat continue de faire rage concernant le degré d'engagement et de respect des décisions de la majorité.

- Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués à fin août 2015 par une amélioration du solde commercial de 26,67 milliards de dirhams (MMDH), soit un allégement du déficit commercial de 20,4 pc par rapport à la même période de l'année précédente, selon l'Office des changes. Ce résultat s'explique par la régression des approvisionnements en produits énergétiques et la nette progression des ventes de phosphates et dérivés et celle du secteur automobile, conjuguée à la hausse des expéditions du secteur "agriculture et agroalimentaire".

*Attajdid.:

- L'organisation réussie des élections régionales et communales du 4 septembre "constitue une victoire pour la Nation dans son ensemble", a affirmé jeudi le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane. Benkirane a souligné que "la tenue des élections régionales et communales constitue un grand exploit historique, bien que certains ne s'attendaient pas à un tel succès''. Le chef du gouvernement a relevé que "le premier signal a été donné en 2011, puis lors de cette dernière phase qui a consacré la logique du non-retour aux dysfonctionnements passés".

- Le PJD a lancé des procédures disciplinaires à l'encontre de ses membres n'ayant pas respecté les alliances du parti pour constituer les conseils communaux. Ces mesures vont de la suspension temporaire à la destitution des structures locales du PJD.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le Marocain Adam Abdallah a remporté le grand prix de l'invention au Salon de de Moronville de Pittsburgh dans l'Etat de Pennsylvanie, aux Etats-Unis. Ce concours a connu la participation de 275 inventeurs issus de 20 pays. L'invention du participant marocain concernait un dispositif destiné à éviter le déclenchement des incendies provoqués par des appareils électroménagers.

- L'Institution du médiateur et le Conseil National des Droits de l'Homme (CNDH) œuvrent en parfaite symbiose et complémentarité pour la protection et la sauvegarde des droits, a souligné, mercredi à Ankara, le médiateur du Royaume Abdelaziz Benzakour. Intervenant lors d'un panel sur les pratiques dans les pays où existent plus d'une institution ou structure nationale des droits de l'Homme lors du 3ème Symposium international des institutions des Onbusdmans, M. Benzakour a brossé un tableau significatif sur l'expérience marocaine en la matière appréhendant leur interaction et leur intervention spécifique dans leurs domaines respectifs de la médiation administrative et de la promotion et la protection des droits de l'Homme.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara