Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Lundi 15 Juin à 10:48

Maroc : Revue de presse quotidienne du 15 juin 2015



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés lundi 15 juin 2015.:



*Le Matin.:

- La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a affirmé l'arrestation de 57 personnes, dont 10 femmes, pour leur implication dans des actes de fraude aux examens du baccalauréat. Intervenant dans le cadre de l'accompagnement sécuritaire pour le bon déroulement des examens du baccalauréat 2015, ces opérations ont été menées en coordination avec les services techniques centraux et les laboratoires d'analyse des traces technologiques. Par ailleurs, quelque 3.066 cas de fraude ont été recensés lors de la session ordinaire de l'examen national du baccalauréat.

- Le modèle religieux marocain suscite désormais l'intérêt de différentes parties, dans les pays voisins comme dans d'autres régions, et pour satisfaire les demandes de ceux qui veulent s'en inspirer, il faut une vision prenant en considération les spécificités locales de leurs pays, a déclaré le secrétaire général du Conseil supérieur des Ouléma, Mohamed Issef.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Acquis et enjeux de la stratégie touristique nationale "Vision 2020": Haddad fait le point. Le recul des performances touristiques du Maroc en ce début 2015 est principalement dû à la forte baisse des arrivées des touristes français, a indiqué le ministre du Tourisme Lahcen Haddad. Le ministre a fait état de reculs conséquents de 1,5 pc des arrivées et de 9,2 pc des nuitées sur les quatre premiers mois de cette année. Il a jugé important de dynamiser toutes les régions du Maroc pour avoir des pôles d'attraction portants sur des destinations diverses.

- Le ministre de l'Emploi et des affaires sociales Abdeslam Seddiki a souligné la nécessité de réviser le système éducatif marocain depuis le préscolaire jusqu'à l'université, en y encourageant le sens de la créativité et de l'innovation durant tous les cursus. Il a expliqué que les universités et les centres de formation ont besoin de l'entreprise comme partie prenante dans les différentes missions d'éducateurs et de formateurs.

*Al Bayane.:

- Le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdallah, a appelé les Marocains du monde à plus d'intégration dans les sociétés des pays de résidence, à travers les créneaux syndicaux, culturels ou politiques. Il leur a assuré que le parti du livre serait toujours à leurs côtés à travers les obligations prises à leur égard pour défendre leurs affaires et répondre à leurs attentes. Benabdallah a tenu ces propos alors qu'il présidait samedi dernier en Italie le congrès constitutif de la Fédération du PPS en Europe.

- Nizar Baraka, qui a été élu jeudi dernier président des conseils économiques et sociaux et institutions similaires des Etats et gouvernements membres de la francophonie, a appelé les gouvernements et les parlements à mettre en place des dispositifs d'incitation, notamment en faveur des PME, pour pouvoir accompagner et développer la responsabilité sociétale des entreprises. Baraka a souligné l'importance de mettre en place des financements responsables pour pouvoir accompagner ces développements".

*L'Economiste.:

- AMO des fonctionnaires: Les ingrédients de l'écroulement du régime. Même si les prix des médicaments ont connu deux baisses successives, celles-ci n'ont eu aucun impact sur la situation financière du régime d'assurance maladie des fonctionnaires. Le conseil d'administration de la CNOPS prévu demain, mardi 16 juin, découvrira la profondeur des déséquilibres qui menacent la pérennité de l'AMO des fonctionnaires. Les dépenses s'emballent et le panier de soins s'élargit mais les cotisations restent figées. Elles sont plafonnées à 400 dirhams quel que soit le niveau de rémunération.

- Le Maroc aura son agence d'expertise. La diplomatie économique du Royaume va bientôt se doter d'un nouvel instrument. Il s'agit d'une agence qui regroupera toutes les expertises du Royaume dans divers secteurs, notamment industriels. Le projet est encore au stade de préparation. L'agence française d'expertise technique internationale, Expertise France, a été sollicitée par le ministère de l'Economie et des Finances pour accompagner l'Etat dans la création de cet organisme.

*L'Opinion.:

- Scandale des fuites du Bac: "Tassribat" menace les épreuves du Bac régional. D'ailleurs ce sont plus de 20 pages intitulées "Tassribat" qui menacent et défient le ministère de l'Education nationale en annonçant des fuites massives du bac régional qui débutera aujourd'hui lundi. Le ministère a mis du temps à mesurer l'ampleur du malaise et cherche probablement une issue à cette crise, bien qu'une sortie par le haut semble de plus en plus hypothétique. La déclaration du chef du gouvernement cherchant à diluer les responsabilités dans l'expression "c'est de la responsabilité de tous" semble sonner comme un aveu d'échec.

- Hamid Chabat au Sommet des maires des métropoles au Canada: La signature de la Déclaration de Montréal annonce une nouvelle ère de coopération. Hamid Chabat, maire de Fès, a participé au Sommet des maires des grandes métropoles qui s'est tenu les 10 et 11 courant à Montréal au Canda et où il a eu des entretiens avec plusieurs de ses pairs et gestionnaires locaux de diverses mairies des Amériques, d'Europe et d'Asie. Chabat a déclaré, lors de ce Sommet, que c'est là un événement important et unique à l'échelle mondiale et que la signature de la "Déclaration de Montréal" augure du passage à une nouvelle ère en vue du renforcement de la coopération entre responsables des grandes cités internationales.

*Libération.:

- L'Université Mohammed V a rendu hommage, le 8 juin courant, à Mme Halima Assali (membre du bureau politique du Mouvement populaire). On a beau chercher dans les maigres informations de la biographie de Mme Halima Assali, il n'y a nulle trace de thèses, d'écrits, d'études, de livres qu'elle aurait signés. Alors, et comme pour mieux se justifier, les organisateurs de l'événement en question, c'est-à-dire l'Université Mohammed V et plus précisément la Faculté des sciences, présentent l'hommage comme "un signe de reconnaissance envers une personnalité féminine forte d'une quarantaine d'années d'engagement politique et d'action associative". Depuis l'organisation de cet hommage, la stupeur des professeurs et autres maîtres assistants s'est transformée en colère sourde, mettant en avant le délabrement universitaire.

- Le Onze national se contente du strict essentiel devant la Libye: Premier match officiel de l'EN depuis 20 mois. Le Onze marocain a entamé du bon pied sa campagne continentale. Face à la Libye, l'équipe nationale s'est contentée d'assurer l'essentiel, en s'imposant sur la courte marque d'un but à zéro, vendredi au stade Adrar d'Agadir, pour le compte de la première journée, groupe F, des éliminatoires de la CAN 2017 qui aura lieu au Gabon. Une victoire à l'arraché pour les protégés de Badou Zaki qui ont eu affaire à une sélection libyenne, certes, acculée au repos forcé, mais qui ne s'est pas laissé faire, surtout lors de la première mi-temps. Poussés par un grand nombre de supporteurs, les Nationaux ont cherché à dominer leur adversaire recroquevillé en défense et parvenant à repousser les quelques assauts orchestrés par intermittence. Ce n'était pas une tâche aisée pour les partenaires du néophyte Hakim Mastour qui ont eu beaucoup de difficultés à imposer leur jeu et à trouver la verticalité tant escomptée par le sélectionneur Zaki.

*Al Mounaataf.:

- Le dossier des retraites constitue une "muraille" entre le gouvernement et les syndicats dans le processus du dialogue social. Les centrales syndicales réclament une négociation sur le cahier revendicatif dans sa globalité, sans répartition aucune. Selon des sources syndicales, la rencontre prévue dans deux jours va se centrer sur deux points: la discussion des résultats du dialogue tenu lors de la réunion des deux commissions des secteurs public et privés et la réforme des régimes des retraites.

- Communiqué du secrétariat général du parti Front des forces démocratiques (FFD): les échéances électorales prochaines est une affaire nationale qui doit être placée au-dessus des considérations partisanes et doit faire l'objet d'une mobilisation globale susceptible d'assurer une large participation à ces élections.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdallah, a appelé les Marocains du monde à s'intégrer davantage au sein des sociétés des pays d'accueil, à travers les créneaux syndicaux, culturels ou politiques, et le respect des lois, des cultures et de la souveraineté de ces pays. Benabdallah a tenu ces propos alors qu'il présidait samedi dernier en Italie le congrès constitutif de la Fédération du PPS en Europe.

- Le ministre de l'Emploi et des affaires sociales a affirmé que l'emploi des jeunes est une priorité nationale qui requiert une approche ambitieuse et innovante, soulignant que le gouvernement s'efforce d'améliorer l'employabilité des chercheurs d'emploi. Seddiki a tenu ces propos lors d'un séminaire sous le thème :"Anapec, partenaire des initiatives locales", organisé vendredi dernier à Al Hoceima.

*Assabah.:

- "Nous avons échoué dans la réforme de l'enseignement", a reconnu le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane. L'enseignement public coûte à l'Etat quelque 54 milliards de dirhams sans toutefois atteindre les objectifs escomptés, selon des informations fuitées d'une rencontre qu'il a tenue avec des blogueurs et rédacteurs virtuels au siège central de son parti. Benkirane a affirmé que la réforme de l'enseignement est indispensable et que l'Etat doit aider les catégories qui ont besoin de soutien scolaire.

- Salima Bennani, directrice de la Caisse de compensation, a souligné que le système de soutien des produits de consommation était une raison directe à l'incitation à la contrebande et à l'absence de la moralisation des dépenses publiques. Elle a relevé la nécessité de revoir la situation afin de protéger l'économie nationale.

*Assahra Al Maghribia.:

- Le ministre de la Santé El Houssaine Louardi devra présider officiellement lundi au centre médico-social de Bouya Omar le lancement de l'opération Al Karama en santé mentale. Jeudi dernier, jour du coup d'envoi officieux de cette action, ils étaient quelque 71 malades à avoir bénéficié des services de santé prévus à leurs égards.

- La Fondation Hassan II pour les MRE prépare un programme pour approcher la communauté marocaine de la culture de la Nation. La Fondation se penche actuellement sur l'équipement d'un espace où les artistes de la communauté marocaine pourraient exposer leurs tableaux, selon une source informée, expliquant que le choix du domaine culturel par la Fondation a été dicté par son devoir national consistant à sauvegarder l'identité marocaine.

*Rissalat Al Oumma.:

- Le syndicat démocratique de la justice, affilié à la FDT, envisage de mener un sit-in de protestation devant le siège du parlement le 23 juin courant, en plus d'autres sit-in de deux heures au sein des toutes les juridictions du Royaume.

- Le Maroc, en la personne de Zouhair Chorfi Directeur Général de l'Administration des Douanes, a été réélu, samedi, à l'unanimité pour la deuxième année consécutive, à la tête de l'Organisation mondiale des douanes (OMD). La réélection du Maroc a eu lieu lors des 125èmes/126èmes sessions du Conseil de l'OMD qui se sont tenues du 11 au 13 juin à Bruxelles.

*Al Alam.:

- SM le Roi Mohammed VI a quitté vendredi le Gabon au terme d'une tournée africaine de plusieurs jours qui a conforté le Maroc dans son statut d'acteur majeur de la coopération Sud-Sud. Cette tournée, qui a conduit le Souverain au Sénégal, en Guinée Bissau, en Côte d'Ivoire puis au Gabon, a permis au Maroc de renforcer son partenariat d'exception et d'élargir sa coopération multisectorielle avec ces quatre pays africains frères et amis, le tout dans le cadre d'une solidarité africaine partagée et agissante. Les différentes étapes de ce périple africain, aux dimensions sociales, économiques et humaines, ont consacré la détermination du Maroc à renforcer ses liens historiques et à bâtir une coopération mutuellement avantageuse avec ces pays, pleinement dédiée à la satisfaction des besoins de leurs populations.

- Le Maroc constitue un exemple à suivre pour les pays du continent africain qui aspirent au développement, a indiqué, vendredi, le fondateur du Forum Crans Montana, Jean-Paul Carteron. "Le Maroc est en train de construire un modèle de développement qui est valable pour toute l'Afrique. C'est le pays qui a réussi la synthèse entre le progrès et la tradition", a souligné Carteron lors de la 26ème session annuelle du Forum Crans Montana qui se tient à Bruxelles. Les progrès réalisés par le Maroc sous l'égide de SM le Roi Mohammed VI sont tangibles et aujourd'hui tout le monde reconnait le rôle leader du Souverain sur plusieurs plans et notamment en matière de coopération Sud-Sud, a-t-il ajouté. Pour illustrer cette "évolution extraordinaire" que connait le Maroc, Caretron a cité l'exemple de la ville de Dakhla qui a abrité la précédente session du Forum Crans Montana, notant que cette ville, en plein essor, reflète l'intérêt qu'attache le Royaume à promouvoir un développement harmonieux de toutes ses régions.

*Al Massae.:

- Le secrétaire général du parti Authenticité et Modernité (PAM), Mustapha Bakkoury, a indiqué que "le gouvernement a gaspillé le temps et les opportunités dans des débats pour la distraction et des surenchères politiques, au lieu de s'en prendre à ce qui peut être utile aux Marocains". Bakkoury, qui s'exprimait lors d'une rencontre partisane tenue samedi à la commune de Had Soualem (province de Berrechid), a ajouté que ni l'enseignement n'a été réformé, ni les services de la santé ont été bonifiés, ni la crise de l'emploi a connu un éclaircissement, ni les chantiers de développement dans les domaines des routes, de l'équipement et des investissements n'ont connu un progrès". - Le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, a indiqué que le secteur du tourisme finira cette année avec une légère croissance, entre 1 et 2,2 pc, alors que les prévisions tablaient sur une croissance de 10 pc. "Il est vrai que notre industrie traverse une zone de turbulences, mais cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas investir", a ajouté le ministre, arguant que le montant de 6,2 milliards de dirhams approuvé dernièrement par la commission des investissements "témoigne de la confiance des investisseurs pour notre marché". Le ministère du Tourisme est également en phase d'élaboration d'une étude d'évaluation à mi-parcours de la vision 2020, qui devrait être publiée vers fin 2015 à début 2016, dans le but de revoir la vision et la réajuster en fonction du développement de la région et des mutations qu'a connues l'industrie, a-t-souligné.

*Al Haraka.:

- Le Maroc et la Tunisie ont signé, vendredi à Tunis, huit accords de coopération dans différents domaines, lors de la 18eme session de la grande commission mixte. Les ministres de la jeunesse et des sports marocain et tunisien, respectivement Mohand Laenser et Maher Ben Dhia, ont signé un programme annuel de coopération de l'agence maroco-tunisienne et le programme exécutif de l'accord de coopération en matière de la jeunesse et du sport.

*Attajdid.:

- Le secrétaire général du Conseil supérieur des Ouléma, Mohamed Issef, a indiqué, samedi à Meknès, que le Conseil supérieur des Ouléma prévoit de passer à un nouveau rythme de production. Ce passage intervient en interaction avec la réalité changeante, les défis entourant et l'action continue conformément aux hautes instructions royales, a précisé Issef dans un communiqué qu'il a lu à la clôture de la 20ème session ordinaire de printemps du Conseil Supérieur des Ouléma, tenue les 12 et 13 juin à Meknès.

- Dans son avis portant sur "la répartition territoriale de l'investissement public dans le cadre de la régionalisation avancée", le Conseil économique, social et environnemental, a indiqué que l'investissement public constitue un levier essentiel du PIB et contribue efficacement à l'amélioration de la croissance, soulignant que cet investissement a connu une croissance remarquable depuis 2008.

*Akhbar Al Yaoum.:

- En réponse à une question du journal sur le sérieux du gouvernement à aller de l'avant dans la réforme des régimes de retraite à la veille des élections communales, Benkirane souligne: "Nous sommes déterminés à réformer les régimes de retraite et nous nous soucions peu de l'impact de cette réforme lors des élections".

- Le projet d'élaboration d'une stratégie nationale et d'un plan d'action de réduction des pertes et gaspillage alimentaires (PAG) au Maroc a été lancé en partenariat avec l'Organisation des Nations-Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), annonce vendredi un communiqué du ministère de l'Agriculture et de la pêche maritime. Les résultats attendus consistent en la réalisation d'une étude sur les pertes alimentaires et le gaspillage (PAG) au Maroc pour les sous-secteurs alimentaires clés sélectionnés comme priorité du gouvernement dans le cadre du Plan Maroc Vert.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Cinquante-sept personnes dont 10 femmes ont été arrêtées pour leur implication dans des actes de fraude aux examens du Baccalauréat, a indiqué samedi la Direction générale de la sureté nationale (DGSN) dans un communiqué. Ces arrestations, qui interviennent dans le cadre de l'accompagnement sécuritaire afin de garantir le déroulement normal des examens du Baccalauréat 2015, ont concerné les villes de Laâyoune (13 personnes), Fès (9), Casablanca (7), Meknès (4), Agadir (4), Salé (3), Nador (3), Rabat (2), Errachidia (2), El Youssoufia (2), Khouribga (2), Moulay Driss Zerhoun (2), en plus d'Oujda, Sidi Slimane, Taza et Settat, avec une arrestation chacune, précise la même source.

- Le magazine "Forbes" vient de dévoiler sa liste annuelle des plus grandes entreprises du monde arabe en 2015 parmi lesquelles figurent 12 entreprises marocaines.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara