Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Lundi 14 Septembre à 08:40

Maroc : Revue de presse quotidienne du 14 septembre 2015



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés lundi 14 septembre 2015:.



*Le Matin.:

- C'est aujourd'hui lundi que les présidents des douze nouvelles régions du Royaume seront élus par les membres des conseils qui ont été choisis par les électeurs lors du scrutin du 4 septembre. La course à la présidence est encore serrée au niveau de plusieurs régions, telles que Tanger-Tétouan-Al Hoceima ou Casablanca-Settat. Deux partis, le PJD et le PAM, se disputent la présidence au niveau de ces deux régions. Les résultats définitifs des élections régionales dans cette zone ont accordé 32 sièges aux partis de la majorité gouvernementale contre 31 sièges seulement pour l'opposition. Toutefois, certaines querelles entre les composantes de la majorité (RNI et PJD) peuvent rebattre les cartes en faveur du PAM. - Les incidents de paiement de chèques sont toujours aussi importants. Le cumul des cas non encore régularisés, à fin décembre 2014, s'est établi à 2.559.554 incidents, pour un montant dépassant 65,82 milliards de DH, soit un accroissement de 4,76 pc en nombre et de 9,71 pc en valeur. C'est ce qui ressort du rapport que vient de publier Bank Al-Maghrib (BAM) sur les systèmes et les moyens de paiement et leur surveillance pour l'exercice écoulé. Le montant moyen des chèques impayés s'établit à 25.716 dirhams contre 24.555 à fin décembre 2013.

*L'Opinion.:

- Les villes produisent plus de 75 pc du PIB et concentrent environ 70 pc des investissements effectués sur l'ensemble du territoire, selon le ministre de l'Economie et des finances. Elles sont cependant difficiles à gérer et très exigeantes en matière d'emplois et d'équipements collectifs, a-t-il indiqué. Alimentés par un exode rural incontrôlé, leurs besoins d'investissement ne cessent de s'accroitre chaque année et accentuent les déficits accumulés ces dernières années, a-t-il affirmé lors de la 9ème édition du colloque international sur les finances publiques, tenue les 11 et 12 courant à Rabat.

- Le Maroc est déclaré zone "Polio Free" par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), grâce aux efforts de lutte déployés par les parties prenantes du ministère de la Santé, indique ce département, rappelant qu'aucun cas de poliovirus sauvage n'a été détecté au Maroc depuis le renforcement de la vaccination en 1989. Le Royaume, qui a adhéré à l'initiative de l'OMS lancée depuis 27 ans pour l'éradication mondiale de la poliomyélite, a mis en œuvre tous les moyens nécessaires pour l'établissement d'un système de surveillance efficace permettant de détecter tous les cas de poliomyélite flasque aigue "PFA", souligne un communiqué du ministère, rendu public vendredi.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Les notaires se disent très inquiets quant aux nouvelles prérogatives prévues en faveur des adouls dans le cadre d'un nouveau projet de loi élaboré par le ministère de la Justice. L'ajout de la qualité de notaire pour les adouls est l'un des principaux points de discorde entre la tutelle et les notaires qui craignent un amalgame entre les deux corps de métier. La possibilité pour les adouls de recevoir des dépôts de fonds de la part de clients figurent également parmi les dispositions dénoncées par les notaires en colère.

- Maroc export innove une nouvelle fois en faveur des exportateurs marocains. L'établissement national de promotion des exportations propose cette fois-ci aux exportateurs des voies concrètes de développement à l'international via l'organisation de la 1ère édition du Forum "BtoB meeting made in Morocco" qui aura lieu le 17 septembre 2015 à Casablanca. Ce forum rassemblera plus de 300 opérateurs nationaux dans plusieurs secteurs. Il se veut être une plateforme d'échange au profit d'exportateurs marocains et représentera une opportunité de rencontre intra-tissu économique national de plusieurs secteurs et branches d'activités.

*Libération.:

- Rachid Benmokhtar fait encore parler de lui. La circulaire datant du 8 septembre adressée aux directeurs des Académies régionales d'éducation et de formation, spécifie que les fonctionnaires relevant du ministère de l'Education nationale qui ont atteint, le 1er septembre, l'âge légal de départ à la retraite, seront contraints de poursuivre leur activité jusqu'à la fin de l'année scolaire en cours.

- Le président du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Driss El Yazami, a exposé à Oslo l'expérience démocratique du Maroc et les efforts engagés par le Royaume pour la consolidation des droits de l'Homme. Il a indiqué vendredi, à l'issue d'une série de rencontres avec des responsables et institutions spécialisées, que l'expérience marocaine a été saluée dans ce pays nordique comme un modèle avancé au niveau régional. La Norvège relève l'importance de soutenir l'expérience démocratique du Maroc et de renforcer le partenariat avec le CNDH en matière de promotion de la culture et au respect des droits de l'Homme, a-t-il en outre indiqué.

*Al Bayane.:

- La Société anonyme marocaine de l'industrie du raffinage (SAMIR), qui se trouve actuellement en pleine crise financière, envisage d'augmenter son capital pour écarter le spectre de la faillite. Selon un communiqué rendu public, le conseil d'administration de ladite entreprise, réuni vendredi 11 septembre à Skhirat, a décidé de "proposer à l'assemblée générale extraordinaire d'autoriser une augmentation de capital d'un montant de 10 milliards de DH".

- Dans le cadre des opérations préventives de lutte contre le danger terroriste, le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national, a réussi à déjouer un plan terroriste visant à porter une grave atteinte à la sécurité du Royaume, suite au démantèlement samedi d'une cellule terroriste composée de cinq membres s'activant dans les villes de Beni Mellal, Sidi Allal Bahraoui et Tinzouline (Province de Zagora), selon un communiqué du ministère de l'Intérieur. Trois individus de cette cellule, dont les membres adoptent la ligne sanguinaire de l'organisation terroriste dite "Etat islamique", ont été arrêtés dans l'une des maisons "sécurisées" à Essaouira, souligne le communiqué.

*L'Economiste.:

- Les excédents mondiaux de sucre restent importants et entraînent les prix à la baisse depuis plusieurs années. C'est un défi posé aux industriels et opérateurs de la filière sucrière, et pour longtemps, semble-t-il. Les bilans et perspectives se faisant tous les 2 ans, l'heure est à l'expectative. Chacun retient son souffle et espère des jours meilleurs.

- De plus en plus de TPE/PME mettent la clé sous la porte. Pour le seul mois d'août, 317 entreprises se sont retrouvées en situation de défaut selon les chiffres d'Inforisk, ce qui porte le seuil des défaillances à 3.748 depuis le début de l'année. Parallèlement, le nombre de créations d'entreprises en août s'est établi à 1.568, en baisse de 33,3 pc par rapport au mois précédent. Les rythmes de création et de défaillance d'entreprises ont toujours enregistré un repli en période estivale, qui s'accentue davantage en août.

*Assabah.:

- Les prix des médicaments enregistreraient une hausse d'au moins 3 pc au début de l'année prochaine, selon des sources du secteur de l'industrie pharmaceutique. Cette augmentation résulterait de la hausse du taux de TVA appliqué sur les médicaments, qui va passer de 7 à 10 pc, selon ces sources. Le gouvernement a pris cette décision dans le cadre de la réforme fiscale de la TVA qui va permettre une diminution du nombre de taux et leur limitation à deux taux: 10 et 20 pc.

- Noureddine Bensouda, trésorier général du Royaume, a mis les maires des villes en garde contre les dépenses irrationnelles et l'entretien du dysfonctionnement financier par des dépenses dépassant les recettes, attirant l'attention sur les effets néfastes que pourrait produire l'emprunt excessif. Bensouda a tenu ces propos lors de la 9ème édition du colloque international sur les finances publiques, tenue les 11 et 12 courant à Rabat.

*Al Alam.:

- Dans le cadre des opérations préventives de lutte contre le danger terroriste, le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national, a réussi à déjouer un plan terroriste visant à porter une grave atteinte à la sécurité du Royaume, suite au démantèlement samedi d'une cellule terroriste composée de cinq membres s'activant dans les villes de Beni Mellal, Sidi Allal Bahraoui et Tinzouline (Province de Zagora), selon un communiqué du ministère de l'Intérieur. Trois individus de cette cellule, dont les membres adoptent la ligne sanguinaire de l'organisation terroriste dite "Etat islamique", ont été arrêtés dans l'une des maisons "sécurisées" à Essaouira, souligne le communiqué.

* Al Mounaataf.:

- Le président du Conseil national des droits de l'homme (CNDH) Driss El Yazami a affirmé vendredi à Oslo, en Norvège, que l'expérience marocaine a été saluée dans ce pays comme un modèle avancé au niveau régional. Dans une déclaration à l'issue d'une série de rencontres qu'il avait tenues avec des responsables et institutions spécialisées, El Yazami a indiqué que la Norvège relève l'importance de soutenir l'expérience démocratique du Maroc et de renforcer le partenariat avec le CNDH en matière de promotion de la culture et au respect des droits de l'Homme.

*Assahra Al Maghribia.:

- "Plus de 60pc de Marocains vivent dans des villes financées par le budget de l'Etat". "Le Maroc est devenu une société fortement urbanisée". "Appel à adopter une nouvelle gouvernance financière basée sur le principe de la corrélation entre les dépenses et les recettes". Ces constats ont été formulés lors la 9ème édition du colloque international sur les finances publiques, tenue samedi et dimanche à Rabat.

*Al Haraka.:

- Au 4 septembre 2015, les réserves internationales nettes se sont établies à 211,5 milliards de dirhams, en hausse de 0,6 pc par rapport à la semaine dernière et de 20,5 pc en glissement annuel. Au cours de la semaine allant du 3 au 9 septembre 2015, le dirham s'est déprécié de 0,6 pc vis-à-vis du dollar, selon les indicateurs hebdomadaires de Bank Al Maghrib.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le gouvernement va se pencher au cours de cette semaine sur le dossier de la Samir. Il envisage de prendre une décision définitive à la crise dans laquelle s'enfonce cette société afin de préserver les intérêts et les droits de tous. Les travailleurs réclament la reprise urgente de la production et une révision du mode de gestion.

*Akhbar Al Yaoum.:

- L'élection des conseils et des présidents des 12 régions du Royaume aura lieu aujourd'hui. Au moment où les données statistiques indiquent que les partis de l'opposition dirigeront 8 régions et ceux de la majorité 4 régions, les manœuvres du dernier moment peuvent compliquer la donne.

- Le directeur du Centre national de transfusion sanguine, Mohamed Banajiba, tire la sonnette d'alarme en indiquant que le stock de sang s'amenuise, notant que la ville de Casablanca ne dispose que de 3 jours de réserves et Fès de 5 jours. Il a souligné que les besoins au niveau national sont estimés à 2.500 litres par semaine, précisant que le stock actuel est de 1.500 litres. Benajiba a par ailleurs révélé que seulement 120 personnes ont répondu, en deux jours, à l'appel du centre pour le don de sang au niveau national.

*Al Massae.:

- Un citoyen marocain résidant à La Mecque depuis 2007 est décédé suite à la chute accidentelle, vendredi, d'une grue près du Haram al Makki en Arabie Saoudite, indique dimanche un communiqué de l'Ambassade du Maroc à Ryad.

*Rissalate Al Oumma.:

- Un rapport de la Banque mondiale relève que la discrimination et le manque de fonctions sont les principaux handicaps devant les femmes marocaines pour l'obtention d'emploi.

*Attajdid.:

- Des professeurs universitaires ont souligné que les élections communales et régionales du 4 septembre ont consolidé la particularité de l'expérience marocaine et affirmé l'exception marocaine dans une région en proie aux tensions. Elles ont également démontré que le Maroc connait une stabilité dynamique continue, ont-ils indiqué, notant que le grand gagnant de ces échéances est le processus démocratique au Royaume.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le scrutin pour les collèges électoraux de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), organisé, le 9 septembre, a connu un franc succès avec un taux de participation de 78.04 pc des membres de la CGEM inscrits sur les listes électorales. Le nombre de voix exprimées en faveur des 706 candidats aux collèges électoraux s'est élevé à 98.788, indique un communiqué de la CGEM. Ce scrutin, organisé au sein des 3 circonscriptions électorales couvrant la totalité des régions administratives du Royaume, porte sur la désignation de 560 grands électeurs représentant l'ensemble des régions du Maroc, qui devront, par la suite, voter en faveur de 8 d'entre eux qui représenteront la Confédération à la Chambre des Conseillers.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Une quantité de 795 tonnes de produits impropres à la consommation a été saisie et détruite au niveau national, durant la période estivale allant du 1er juillet au 31 août 2015, annonce vendredi l'Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA). Dans le cadre du programme annuel de contrôle sanitaire mis en place par l'Office, les agents relevant de cet Office ont renforcé le contrôle sanitaire durant cette période, caractérisée par une grande consommation des produits alimentaires, saisissant et détruisant 118 tonnes de sucre et préparations sucrantes, 57 tonnes de cafés, infusions et thés, 57 tonnes de fruits secs, 29 tonnes de farines, 33 tonnes de produits de la biscuiterie et de la pâtisserie, 16 tonnes de conserves végétales, 14 tonnes de jus, nectars et boissons, 4,5 tonnes de fruits frais, 258 tonnes de viandes et produits à base de viandes, 180 tonnes de produits de la pêche, 22,5 tonnes de produits laitiers et 16.600 œufs de consommation, précise l'ONSSA dans un communiqué.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara