Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Jeudi 14 Mai à 11:10

Maroc : Revue de presse quotidienne du 14 mai 2015



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés jeudi 14 mai 2015.:



*Le Matin.:

- SM le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi, à l'inauguration du système anti-pollution du littoral Est du Grand Casablanca, réalisé pour un investissement global de plus de 1,45 milliard de dirhams. Ce système constitue une réalisation majeure dans le processus de développement urbain du Grand Casablanca qui jouit désormais d'un taux de dépollution des eaux usées de 100 pc. Il vient remédier ainsi de manière définitive au grand déficit dans le domaine de l'assainissement à Casablanca.

- Le Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique a élaboré un rapport contenant sa vision stratégique sur la réforme du système éducatif. Son président Omar Azzimane a indiqué que les piliers de cette stratégie s'articulent autour d'un unique objectif: la mise en place d'une école nouvelle. Celle-ci devra assumer son rôle de garant de l'équité et de l'égalité des chances, garantir la qualité pour tous et devra permettre l'intégration de l'individu dans le progrès social, a-t-il expliqué.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Le Crédit agricole met en place un dispositif pour l'accompagnement de la récolte céréalière record de cette saison, mobilisant une enveloppe de 5 milliards de dirhams pour la campagne agricole prochaine. Cette enveloppe budgétaire viendra s'ajouter aux 45 milliards de dirhams que la Banque s'est engagée à investir pour accompagner le Plan Maroc vert. Le Crédit agricole s'est engagé à accompagner l'évolution de l'industrie agroalimentaire durant les années à venir en œuvrant pour la création de nouveaux segments et en améliorant ceux déjà existants.

- Les scénarios du gouvernement Benkirane III. Le secrétaire général du Mouvement populaire, Mohand Laenser, avait déjà confié au cours d'une conférence de presse qu'il a présenté six candidats de son parti sans divulguer leurs identités. Mais une liste non officielle de six candidats circule ces dernières heures. La liste comporte Driss Marouane, Mokhtar Ghambo, Khadija Al Mrabet Oum Al Bachair, Hicham Rahil, Mustapha Machhouri et Lahcen Skouri. Pour sa part, le PJD a mandaté son secrétaire général Abdelilah Benkirane pour sélectionner les candidats. Saad Dine El Otmani, Abdelali Hamieddine ou encore Abdellah Bouano sont des candidats potentiels.

*Al Bayane.:

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mardi à Kénitra, au lancement et à la visite d'importants projets socio-économiques en mesure d'ériger la capitale du Gharb en un pôle majeur de développement, susceptible d'avoir un effet de levier sur l'ensemble des collectivités de la région. Le Souverain a ainsi procédé au lancement des travaux de réalisation de la station d'épuration des eaux usées de la ville de Kénitra et des communes de Mehdia et Sidi Taïbi et de construction de l'hôpital régional de Kénitra, ainsi qu'à la visite de la plateforme industrielle intégrée (P2I) implantée à la commune d'Ameur Souflia (Province de Kénitra).

- La ministre déléguée chargée de l'Eau, Charafat Afailal, a souligné mardi que son département œuvre en coordination et en concertation avec les secteurs de la santé, de l'énergie et des mines en vue d'introduire certains amendements des dispositions relatives aux eaux minérales naturelles dans le but d'offrir les conditions juridiques et institutionnelles à même d'optimiser leur valorisation et de drainer davantage d'investissements privés dans ce domaine. Ces amendements permettront aux eaux minérales naturelles de jouer un rôle important en matière de mobilisation des ressources financières des agences des bassins hydrauliques et de promotion du développement économique et social dans les régions où se trouvent ces eaux, a-t-elle ajouté.

*L'Economiste.:

- El Haite au Club de l'Economiste: La traque aux pollueurs lancée. Hakima El Haite est déterminée à sévir contre ceux qui n'appliqueront pas les prescriptions des dossiers d'acceptabilité environnementale. D'ailleurs, les résultats des derniers contrôles ne se sont pas fait attendre. La ministre en charge de l'Environnement a procédé à la fermeture de 6 usines et la mise en demeure de 13 autres, coupables à ses yeux de n'avoir pas respecté leurs engagements en matière d'études d'impact. Mais attention, ces fautifs ne sont pas laissés en rade. La ministre leur demande de prendre attache avec son département pour procéder à la mise à niveau de leurs installations. En effet, le fonds de dépollution industrielle est destiné à leur venir en aide pour qu'ils puissent travailler dans les règles de l'art.

- Campagne agricole: Le CAM mobilise 5 milliards de dirhams additionnels. A récolte record, financement record. L'engagement de financer la collecte du blé tendre a été pris par le président du directoire du groupe Crédit Agricole du Maroc, Tarik Sijilmassi. L'annonce a été faite mercredi à Rabat aux professionnels, sous le "parrainage" du ministre de l'Agriculture, Aziz Akhanouch, garant de sa mise en œuvre. "C'est une première au Maroc", fait remarquer le président de la Confédération marocaine de l'agriculture et du développement rural, Ahmed Ouayach. En effet, jamais une pareille initiative n'a été prise par le passé et juste à la veille du démarrage de la campagne de collecte du blé tendre qui s'annonce exceptionnelle cette année.

*L'Opinion.:

- Climat des affaires: L'étau de desserre autour des entreprises. Le Maroc projette de gagner quelques points dans le classement des pays qui favorisent l'investissement et les affaires par la facilitation de la création et de l'ouverture des entreprises, et ce en amendant l'article 2 du décret d'application de l'article 135 du Code du travail fixant les conditions et les formes de présentation de la déclaration d'ouverture d'une entreprise, d'un établissement ou d'un chantier, prévue par l'article 135. Le projet de décret modificatif donne aux entrepreneurs et porteurs de projets d'investissement un délai d'une année à partir du premier jour d'exploitation de l'activité pour faire leur déclaration d'ouverture d'une entreprise, d'un établissement ou d'un chantier au lieu de la faire au moment de l'ouverture de ces entités.

- L'ascension sociale, tributaire de la réforme du système éducatif selon le président du CESE. L'amélioration des conditions de vie et la promotion de l'ascension sociale et de l'égalité des chances sont, de manière générale, la clé de voûte de toute politique de développement humain, a indiqué, mardi à Rabat, le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Nizar Baraka. Intervenant à l'ouverture d'un atelier conjoint, organisé par le CESE et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), sur "les inégalités et les perspectives de mobilité sociale", M. Baraka a fait savoir que les jeunes, qui représentent environ 30 pc de la population du Maroc, sont l'un des groupes sociaux les plus touchés par les inégalités. Ces inégalités se manifestent notamment à travers l'accès aux services de base (éducation, formation et santé), l'accès à l'emploi et au logement, aux espaces de sport et aux centres de loisirs. De ce fait, la promotion de l'ascension sociale demeure tributaire de la nécessité de réformer le système d'éducation et de formation, a souligné le président du CESE, précisant que près de la moitié de ces jeunes se trouvent en situation hors du marché du travail et hors du système d'éducation et de formation.

*Libération.:

- ?Le personnel du CHU de Casablanca en sit-in. Un sit-in d'une heure a été observé mercredi de 10 à 11 heures par le personnel médical et paramédical dans le Centre hospitalier Ibn Rochd à Casablanca. Ses revendications sont aussi claires que légitimes. Ce sit-in a été tenu en signe de protestation contre la volonté du gouvernement de ne pas mettre en œuvre ses engagements afférents à l'accord du 5 juillet 2011 visant la réforme des Caisses de retraite. Les manifestants, qui ont répondu présent à cette action militante appelée par le bureau local du CHU Ibn Rochd, affilié à la FDT, ont été unanimes à demander le versement de leurs cotisations non plus au RCAR mais à la CMR, à l'instar de l'hôpital Avicenne et l'Institut Pasteur.

- ?Les meilleurs innovateurs du continent africain à l'honneur à Skhirat. Le Centre international de conférences Mohammed VI de Skhirat a abrité, du 12 au 13 mai courant, la quatrième édition du prestigieux Prix de l'innovation pour l'Afrique (PIA) Edition 2015. Les noms des lauréats devaient être dévoilés mercredi soir lors d'un dîner-gala. Dotée d'une enveloppe financière de 150.000 dollars, cette compétition s'adresse aux innovateurs africains créant des solutions orientées vers le marché et favorisant le développement en Afrique. Elle "vise à promouvoir la science, la technologie et l'innovation pour le développement de l'Afrique", précise Jean-Claude Bastos de Morais, membre fondateur du Conseil de la Fondation Afrique pour l'innovation (AIF), initiatrice de ce prix.

*Assahra Al Maghribia.:

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a procédé, mercredi, à l'inauguration du système anti-pollution du littoral Est du Grand Casablanca, réalisé pour un investissement global de plus de 1,45 milliard de dirhams. A fort impact écologique, ce mégaprojet traduit l'attention particulière du Souverain pour l'environnement et le développement durable et Son action permanente en faveur de l'amélioration du cadre de vie et du bien-être des citoyens et la protection de leur santé.

- 59ème anniversaire des FAR: Une occasion pour rendre un hommage appuyé à l'abnégation et à la bravoure de cette valeureuse institution. La célébration ce jeudi du 59ème anniversaire de la création des Forces Armées Royales (FAR), offre l'occasion au peuple marocain pour rendre un hommage appuyé aux membres de cette valeureuse institution en reconnaissance de leur abnégation et des sacrifices qu'ils ont consentis au fil des ans au service de la patrie et pour la défense des intérêts suprêmes de la Nation marocaine.

*Al Mounaataf.:

- Le chef du gouvernement a soumis à la haute appréciation de SM le Roi Mohammed VI une demande de décharge de fonction de deux ministres qui ont présenté, individuellement, leurs démissions du gouvernement. Il s'agit d'El Habib Choubani, ministre chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, et de Soumya Benkhaldoun, ministre déléguée auprès du ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres. Le chef du gouvernement a également soumis à SM le Roi une autre demande de décharge de ses fonctions d'Abdelaadim Guerrouj, ministre délégué chargé de la Formation professionnelle. SM le Roi a bien voulu donner son accord à ces demandes. Le Souverain a également chargé le chef du gouvernement de lui soumettre des propositions de nomination de nouveaux ministres aux postes ministériels vacants, y compris le poste de ministre de la Jeunesse et des sports.

*Rissalat Al Oumma.:

- Le président du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Driss El Yazami, a indiqué que les recommandations finales du Comité des droits de l'enfant des Nations unies sur les troisième et quatrième rapports périodiques relatifs à la mise en œuvre de la convention des droits de l'enfant constituent une feuille de route pour la promotion des droits de l'enfant. El Yazami s'exprimait mercredi à Rabat lors d'un séminaire national de présentation et de suivi des recommandations du Comité des droits de l'enfant sur les 3ème et 4ème rapports périodiques relatifs à la mise en œuvre de la convention des droits de l'enfant.

*Assabah.:

- La problématique de la retraite paralyse les CHU. Des sit-in de protestation ont paralysé, mercredi matin, la plupart des centres hospitaliers universitaires pendant une heure. Trois syndicats de santé, affiliés à la FDT, l'UMT et l'UNTM, y ont pris part. Mohamed Salhi, secrétaire général local et membre du Bureau national du Syndicat national de la santé publique, a indiqué que le gouvernement traite avec indifférence la revendication de l'égalité de pensions de retraite entre les fonctionnaires du secteur de la santé, car, a-t-il expliqué, le personnel et les fonctionnaires du centre hospitalier Ibn Sina de Rabat sont les seuls qui bénéficient du régime de la Caisse marocaine des retraites alors que les autres CHU adoptent un régime propre à eux.

- Le ministre délégué chargé du Transport, Najib Boulif, appelle l'Office national des chemins de fer (ONCF) à revoir sa méthode de gestion des services. Boulif a souligné devant les députés la nécessité de trouver des solutions radicales afin de promouvoir les prestations de l'Office et les adapter aux exigences, aux attentes et aux aspirations des voyageurs. Selon lui, les efforts déployés par l'ONCF se sont concentrés sur le développement de l'infrastructure, alors qu'il fallait revoir la méthode de gestion des services fournis.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- CGEM: Un nouveau mandat pour Miriem Bensalah Chaqroun. La patronne de la CGEM rempile pour un nouveau mandat triennal. A l'issue de l'assemblée générale de la CGEM, Miriem Bensalah Chaqroun a été réélue à la quasi-unanimité, plus précisément à 98,47 pc des voix. Elle sera secondée dans sa tâche par Mohammed Talal, élu vice-président général.

*Bayane Al Yaoum.:

- La production céréalière au titre de l'actuelle campagne agricole a atteint le chiffre record de 110 millions de quintaux, soit une hausse de 63 pc par rapport à l'année dernière, a annoncé mardi le ministre de l'Agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch. Il a souligné que le rendement agricole a enregistré une nette amélioration, atteignant en moyenne 23,8 quintaux/ha pour le blé tendre et plus de 42 quintaux/ha dans les exploitations irriguées, notant que la production devrait être d'une excellente qualité.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Le ministère de la Santé évacue Bouya Omar prochainement. Le ministre de la Santé, EL Houssaine Louardi, a indiqué, dans un entretien accordé au journal qui sera publié prochainement, que le plan du ministère consiste à transférer les personnes internées à Bouya Omar à différents hôpitaux afin de les rapprocher de leurs lieux de résidence. Le ministre a ajouté que cette opération, qui va durer de 3 à 4 semaines, se déroulera en concertation avec les autorités locales de Kelaât Sraghna et que plusieurs ambulances seront mobilisées à cet effet.

- L'Office chérifien des phosphates (OCP) s'est engagé à faire en sorte à ce que, au cours des trois prochaines années, 100.000 agriculteurs dans 6 pays de l'Afrique de l'Est et d'Afrique de l'Ouest, aient accès à des engrais fiables, abordables et appropriés, ainsi qu'aux produits connexes et aux services leur permettant d'accroître leur productivité et leurs revenus. Cet engagement, d'une valeur approximative de 5 millions de dollars sur trois ans, sera mis en œuvre en étroite collaboration avec des partenaires et des intervenants clés dans chacun de ces 6 pays, afin de s'assurer que le modèle applicable à chacun de ces pays tienne compte de ses spécificités, soit approprié à chaque contexte local et permette d'avoir un impact maximal, indique un communiqué de l'OCP.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le Groupe crédit agricole du Maroc (GCAM) se mobilise pour la nouvelle campagne agricole 2015-2016 avec un financement de 5 milliards de dirhams (MMDH), réservés au soutien des petits agriculteurs, à la collecte et stockage de la production et à l'encouragement de l'investissement. "2MMDH sont réservés au soutien des petits agriculteurs, fondement stratégique du Plan Maroc Vert, 2 MMDH pour l'accompagnement de la collecte et le stockage de la production et 1 MMDH pour le développement de l'investissement", a précisé, mercredi à Rabat, le président du directoire du GCAM, Tarik Sijilmassi.

*Al Alam.:

- Phosphate: Le Maroc s'imposera en décideur dans les prochaines années. Une nouvelle étude réalisée par des scientifiques américains met en lumière la place primordiale qu'occupera le phosphate dans le monde au cours des années à venir. Le Maroc y est présenté comme un futur décideur dans la répartition de ces ressources à travers la planète.

*Al Massae.:

- Le membre du secrétariat général du PJD, Abdellah Bouanou, a imputé l'acuité du débat politique à l'approche des élections relatives aux collectivités territoriales. Intervenant dimanche dernier à Safi à l'occasion d'une rencontre partisane, Bouanou a martelé: "nous allons faire face à quiconque veut entraver le processus de réforme".

- Le ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Abdelkader Amara, a indiqué mardi que le taux d'électrification rurale s'élève au niveau national à près de 99 pc à fin mars dernier. Le programme d'électrification rurale global (PERG), lancé en 1995, a permis, à fin mars dernier, le raccordement au réseau électrique national de 38.688 douars, soit 2,73 millions d'habitations (plus de 12,4 millions de personnes), et l'installation de 51.559 plaques solaires dans 3.663 douars, pour une enveloppe globale estimée à 22 milliards de dirhams, a précisé le ministre qui répondait à une question orale à la Chambre des conseillers.

*Al Haraka.:

- Le Bureau politique du Mouvement Populaire, qui a tenu mercredi sa réunion ordinaire, s'est penché sur des dossiers relatifs à l'organisation du parti et les préparations pour les prochaines élections. Cette réunion a été également l'occasion de passer en revue la situation organisationnelle du parti qui connaît une nouvelle dynamique, fruit du 12ème congrès national qui a eu lieu en juin 2014 et qui a consacré "le parti des institutions et jeté les bases d'une démocratie interne effective".

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara