Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Lundi 13 Juillet à 09:43

Maroc : Revue de presse quotidienne du 13 juillet 2015



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés lundi 13 juillet 2015.:



*Le Matin:

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, samedi au quartier Mesnana à Tanger, à l'inauguration d'un centre de formation et de renforcement des compétences des femmes. Réalisé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour une enveloppe budgétaire globale de 6 millions de dirhams, ce centre vise à soutenir les femmes démunies en les dotant de compétences diverses (art culinaire, coupe-couture, coiffure-esthétique, broderie) leur permettant d'avoir des revenus stables, notamment par le biais d'activités génératrices de revenus et d'emploi. Il permettra également l'alphabétisation fonctionnelle des femmes bénéficiaires, l'amélioration de leurs conditions socio-économiques, ainsi que l'éducation et le suivi préscolaire de leurs enfants de moins de cinq ans.

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé samedi au quartier Beni Makada à Tanger à l'inauguration d'un Centre d'addictologie, un nouveau jalon dans la mise en œuvre du programme national de lutte contre les conduites addictives doté d'une enveloppe budgétaire globale de plus de 60 millions de dirhams (MDH). Outil privilégié de soins, de sensibilisation, de diagnostic, de prévention, et d'accompagnement psycho-social, le nouveau centre s'inscrit dans le cadre du programme national de lutte contre les conduites addictives mis en œuvre sur Hautes instructions Royales par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, en partenariat avec les ministères de la Santé et de l'Intérieur.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Soigner la toxicomanie coute désormais moins cher, a indiqué Hicham Abad, chargé du dossier de l'addictologie à la Fondation Mohammed V. Les personnes addictes à la cocaïne et l'héroïne pourront recevoir un substitut: la méthadone. Jugé couteux auparavant (plus de 1000 DH par mois), le prix de ce traitement de substitution a été réduit de 50 pc, a-t-il expliqué dans un entretien accordé au journal, rappelant que la Fondation a déjà créé 7 centres d'addictologie.

- Le PJD présente son programme électoral, articulé autour de quatre thématiques. La première concerne la collectivité territoriale en tant qu'institution et ses rapports avec son environnement ainsi que les moyens de renforcement de ses partenariats. La deuxième porte sur la mobilisation des ressources humaines et financières de la collectivité pour la réalisation de ses plans de développement. La troisième concerne le renforcement des politiques et services de proximité, alors que la quatrième a trait au développement de l'attractivité et la compétitive des collectivités, indique Driss El Azami El Idrissi, président du Forum des cadres du parti, qui a présenté les grands contours de ce programme au siège du parti de la lampe à Rabat.

*L'Opinion.:

- Les autorités redoublent d'efforts pour assurer le bon déroulement de l'accueil des Marocains résidant à l'étranger. Tout un dispositif en termes de moyens humains et logistiques est ainsi mis en place pour accompagner l'afflux massif des MRE dont l'arrivée, selon les données chiffrés, dépasse les 70.000 et plus de 20.000 véhicules par jour. La Fondation Mohammed V pour la solidarité qui supervise tout le processus lié à l'opération "Marhaba 2015", capitalise aujourd'hui sur toute une expérience qu'elle a accumulé des années durant grâce aux importants moyens qu'elle mobilise et dont le déploiement est effectif dès les pays de départ.

- Sous l'ère du gouvernement actuel, des dispositions ont été prises qui ont affaibli la dynamique économique et affecté tous les moteurs susceptibles de favoriser la réalisation de la croissance et la création de richesse et de postes d'emploi. Ce gouvernement a complètement négligé les contraintes que subit l'économie et s'est dérobé de tout dialogue sérieux pouvant lui permettre de connaitre le point de vue de l'acteur économique qui est le premier facteur à même de réaliser la croissance dans le cadre de la bonne gouvernance. Ces propos ont été tenus par le président de l'Alliance des économistes istiqlaliens, Adil Douiri, lors d'une rencontre à Casablanca.

* Al Bayane.:

- Le Conseil national des droits de l'Homme va assumer, à partir de la mi-août, la présidence du Groupe de travail du Comité international de coordination (CIC) sur les entreprises et les droits humains. Cette annonce a été faite vendredi à Genève à l'occasion de la première session du Groupe de travail intergouvernemental chargé d'élaborer un instrument contraignant sur les multinationales et autres entreprises au regard du respect des droits de l'Homme.

- La canicule est de retour: La température peut grimper jusqu'à 46 degrés cette semaine. A partir de ce lundi 13 juillet et jusqu'à jeudi prochain, le Royaume sera confronté à une hausse significative des températures, a indiqué un bulletin spécial de la Direction de la météorologie nationale, rendu public samedi dernier. Les températures connaitront une hausse sensible dans plusieurs régions du Royaume, notamment au Sud-est, au Souss, les provinces sud, les plaines à l'ouest de l'Atlas, le Saïss, le Sud du Rif, les plaines de Tadla, le Haouz, le Loukkous, le Gharb et le nord de l'Oriental.

* Libération.:

- Le Conseil d'administration de la Banque Africaine de Développement (BAD) a approuvé un prêt de 112,5 millions de dollars destiné à soutenir le programme d'appui à la compétitivité de l'économie marocaine (PACEM). "Le Maroc amorce aujourd'hui un tournant important dans le processus de transformation de son économie'', indique un communiqué de l'institution bancaire panafricaine, relevant que ce programme viendra soutenir des réformes visant à améliorer l'efficacité de l'investissement public et privé, afin de maximiser son effet sur la croissance, la transformation de l'économie et la création d'emplois.

- Inauguration à Casablanca du siège du Cluster solaire, une plate-forme novatrice dédiée aux acteurs industriels nationaux qui œuvrent dans le sillage du Plan solaire Noor. Offrant une large gamme de services allant de la réflexion stratégique à l'accompagnement personnalisé des industriels, le Cluster a pour ambition de contribuer à la diffusion de la culture de l'innovation et de l'entreprenariat à tous les niveaux de la chaîne de valeur des technologies vertes et d'accompagner et de soutenir les acteurs du secteur pour l'aboutissement de leurs projets.

* L'Economiste.:

- Marché pétrolier: Plus que trois mois et demi avant la généralisation du gasoil 10 ppm. Le secteur s'y est engagé et le basculement est attendu pour le 1er décembre 2015. La généralisation de ce produit dont la teneur en soufre est faible permettra au Maroc de s'aligner sur les normes européennes et de réduire les émissions. En principe dès le mois de novembre les compagnies pétrolières commenceront à importer ce produit et la Samir à le produire pour qu'il soit disponible sur le marché.

- Le CDVM a validé les conditions de l'émission obligataire de 1,5 milliard de DH de l'ONCF. Conduite par CDG Capital, la souscription s'étalera du 15 au 20 juillet. Les fonds levés seront affectés au financement de la modernisation du réseau et au programme de la Ligne à grande vitesse. Les quatre projets majeurs concernés sont le triplement de la voie sur l'axe Casablanca-Kénitra, la rénovation de la ligne Sidi Kacem-Tanger, l'acquisition de matériel de sûreté et du matériel roulant (locomotives et voitures).

*Assahra Al Maghribia.:

- SM le Roi Mohammed VI a procédé samedi au quartier Beni Makada à Tanger, à l'inauguration d'un Centre d'addictologie, un nouveau jalon dans la mise en œuvre du programme national de lutte contre les conduites addictives doté d'une enveloppe budgétaire globale de plus de 60 millions de dirhams (MDH). Réalisé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour un investissement global de 5,7 millions de dirhams (MDH), ce centre traduit la Haute sollicitude royale envers les jeunes et la détermination du Souverain de les préserver de toute déviance ou aléa social et de créer l'environnement nécessaire pour les inciter à une plus grande participation à la vie sociale.

- Le secrétaire général du PJD Abdelilah Benkirane a affirmé que son parti ne prévoit pas de remporter la première place lors des prochaines élections des conseils des collectivités territoriales. Benkirane, qui s'exprimait lors d'un Forum des cadres du parti, tenu samedi, a relevé que le parti de la lampe ne va pas couvrir toutes les circonscriptions électorales.

*Al Haraka.:

- Le gouvernement accorde une importance capitale au programme national "Vacances pour tous" qui bénéficie à environ 250.000 enfants et jeunes à travers les différentes régions et provinces du Royaume, a affirmé le ministère de la Jeunesse et des Sports. Dans un communiqué parvenu samedi à la MAP, le ministère souligne que l'initiative gouvernementale prise ces dernières années concernant la prise en charge des frais d'assurance des bénéficiaires du programme national "Vacances pour tous" traduit l'importance capitale que lui accorde le gouvernement.

*Bayane Al Yaoum.:

- Abdelouahed Souhail, membre du bureau politique du PPS, a affirmé que les opportunités d'emploi ne peuvent pas être créées en l'absence d'un plan économique global et du rôle central de l'Etat en matière de développement et d'investissement. Selon lui, Bien que le Maroc possède un potentiel majeur, il souffre d'une faible offre économique.

*Assabah.:

- Le secrétaire général du parti du Mouvement populaire (MP) dément l'existence d'une "rébellion" au sein de son parti, faisant état de "cas isolés d'individus pris par la fièvre des élections". Ce qui se produit au sein du MP à l'approche des élections communales et régionales s'inscrit dans un contexte général qui touche tous les partis politiques, a-t-il expliqué dans un entretien qui sera publié ultérieurement au journal.

- La Fédération nationale des fonctionnaires de l'enseignement, affiliée à l'UNTM, menace de renforcer ses contestations contre la fermeture de la porte au dialogue et la dégradation de la situation du secteur de l'enseignement. La Fédération s'est dite absolument opposée à la méthode de gestion des mouvements de mutation, adoptée par le ministère de l'Education nationale, notamment après sa dernière décision unilatérale de publier la note des mouvements régional et local avant l'annonce des résultats du mouvement national, ce qui, selon elle, a provoqué une grande confusion chez les fonctionnaires du secteur. La fédération revendique un mouvement complémentaire exceptionnel, fondé sur des critères précis et objectifs, en faveur de certains cas sociaux.

*Al Alam.:

- Mohamed Kafi Cherrat, secrétaire général de l'UGTM, a affirmé dans un entretien accordé au journal que l'obtention par l'UGTM de la troisième place dans le classement général et de la deuxième dans le secteur privé a infirmé les allégations des adversaires. Selon lui, son syndicat a percé des secteurs qui étaient jusqu'à 3 juin un "fief des syndicats adversaires". Il a par ailleurs indiqué avoir adressé un document au chef du gouvernement, sur la demande de ce dernier, dans lequel il a énuméré les principales revendications, et au premier chef la hausse directes des salaires, la baisse de l'impôt sur le revenu et la mise en application de ce qui reste de l'accord du 26 avril 2011.

* Rissalate Al Oumma.:

- Le retard pris par le gouvernement pour répondre aux revendications des centrales syndicales risque de bloquer le dialogue social. Abdelkader Zaer, secrétaire général adjoint de la CDT, a indiqué que les syndicats n'ont toujours pas reçu une réponse du gouvernement pour fixer une date pour l'examen des conclusions des séries du dialogue social qui, depuis près de deux ans, "n'a pas abouti à des résultats positifs", ajoutant, dans un entretien au journal que "les syndicats attendent des mesures concrètes de la part de l'exécutif au sujet de leurs demandes".

* Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Lors de la session du Conseil de l'Internationale Socialiste qui s'était réuni les 6 et 7 juin au siège de l'ONU, le premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar a affirmé qu'il n'était pas disposé à assumer le poste de vice-président si le rapport sur les provinces du Sud n'est pas équitable envers le Maroc. La version finale du rapport a intégré tous les amendements de la délégation de l'USFP.

* Al Massae

- Moins de 1 pc du budget du Fonds d'appui à la cohésion sociale destiné au soutien des personnes à besoins spécifiques. Les associations du domaine rompent le silence sur les subventions du gouvernement concernant le soutien de la scolarité de cette catégorie. Un rapport de l'Union nationale des associations en charge des handicapés a indiqué que le ministère de tutelle accorde entre 824 et 1.200 DH au profit de 2.500 enfants seulement.

- Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a souligné que "l'image de la femme dans les médias fait toujours l'objet d'exploitation". El Khalfi a ajouté dans un entretien au journal que "parmi les manifestations de cette situation anormale est la faible présence de la femme dans les institutions médiatiques". Il a relevé que "la proportion des femmes journalistes au Maroc ne dépasse pas 30 pc du total des journalistes".

* Al Ahdath Al Maghribia.:

- Abdeslam Seddiki, ministre de l'Emploi et des affaires sociales au journal: "Nous devons faire de l'Emploi une question de toute la société. Le taux de chômage ne reflète pas la réalité de la croissance économique du Maroc".

* Attajdid.:

- La Banque mondiale (BM) salue l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et la classe en troisième position au niveau mondial. Un nouveau rapport de la BM sur "l'état des réseaux de sécurité sociale dans le monde en 2015", place le Maroc parmi les pays qui ont adopté des programmes et initiatives pertinents visant la promotion de la situation des catégories vulnérables, et ce, grâce à l'INDH qui figure sur la liste des cinq meilleurs programmes d'action d'utilité publique.

* Akhbar Al Yaoum.:

- La commission de la justice et de la législation à la Chambre des représentants examinera et votera, mardi, le projet de loi organique relatif au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, et notamment la question de l'indépendance du ministère public. Des sources ont indiqué au journal qu'après des amendements introduits par les groupes de la majorité, le gouvernement s'apprête à présenter un amendement visant à convoquer le procureur général du Roi près la Cour de cassation pour présenter un rapport lors d'une séance plénière du Parlement.

- Le Maroc réalise des taux élevés en termes de développement financier en Afrique. Un rapport de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement en Afrique souligne que le Maroc est parmi les pays qui ont réalisé un taux élevé en 2015. Le rapport, présenté jeudi à Rabat, note que le Maroc, les îles Maurice, le Nigeria et l'Afrique du Sud ont signé des niveaux plus élevés de développement financier dans le continent.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus