Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - publié le Mardi 11 Novembre à 12:34

Maroc : Revue de presse quotidienne du 11 novembre 2014



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus mardi 11 novembre



*Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

- Le niveau d'endettement fait toujours débat au Parlement. Les parlementaires de l'opposition s'inquiètent du recours du gouvernement à l'endettement. Ils ont tiré la sonnette d'alarme lors de la réunion de la commission des finances et du développement économique de la Chambre des représentants qui devra discuter cette semaine des propositions d'amendements des groupes parlementaires. Le gouvernement se veut rassurant. Le taux d'endettement actuel demeure maîtrisé et ne présente aucun danger pour l'économie nationale, précise le ministre délégué chargé du Budget, Driss El Azami El Idrissi.

- Rabat: La charte de la ville fin prête. La commission régionale des droits de l'Homme de Rabat-Kénitra a élaboré, après des concertations avec les acteurs locaux, la Charte de la ville et des droits de l'Homme. L'objectif principal de ce document est d'instaurer une nouvelle culture en termes de droits de l'Homme chez les élus et les acteurs locaux.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Benkirane interrogé sur la compensation ce mardi au Parlement. Les groupes parlementaires de la majorité ont remplacé une première question sur la dette publique par une autre sur la réforme de la Caisse de compensation. Pour Abdellah Bouanou, président du groupe PJD à la Chambre des représentants, la majorité "n'est pas responsable de ce qui a été publié" au sujet de cette séance mensuelle sur la politique générale. Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane profitera de cette occasion pour revenir également sur le programme d'aides aux veuves, dont les décrets d'application viennent tout juste d'être approuvés par le conseil du gouvernement.

- L'indemnité pour perte d'emploi entrera en vigueur le 1er décembre. C'est ce qu'a annoncé la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) dans un communiqué. L'allocation sera financée par l'employé (0,19 pc du salaire plafonné à 6.000 DH) et par l'employeur (0,38 pc). Pour bénéficier de cette indemnité, l'intéressé doit avoir perdu son travail involontairement. Il doit prouver qu'il a travaillé 780 jours durant les trois années précédant la date d'arrêt du travail, dont 260 jours durant les douze derniers mois.

*L'Economiste.:

- Télécoms: C'est parti pour la 4G. C'est officiel...mais avec quelques mois de retard. L'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) lance, le 17 novembre, la procédure d'appel à concurrence relatif à l'octroi de licences d'établissement et d'exploitation de réseaux 4G. Les moutures finales des cahiers de charge et des dispositions réglementaires y afférentes sont fin prêtes. L'ANRT se prépare déjà aux mutations du secteur. L'effet 4G, très attendu depuis plusieurs mois déjà, devrait en effet renflouer les caisses des opérateurs. L'agence s'attend ainsi à une croissance "considérable" de la consommation de la data mobile.

- Report de la CAN: Rendez-vous décisif. Tous les yeux sont rivés sur le siège de la Confédération africaine de football (CAN) au Caire, où le bureau exécutif de la plus haute autorité du football du continent tient une réunion pour "prendre les décisions qui s'imposent", selon ses responsables, suite à l'attachement du Maroc au report de la CAN 2015. Jusqu'à aujourd'hui, le suspense est maintenu, le Maroc estimant que "le dialogue est toujours possible avec la CAN, surtout qu'il ne s'agit pas de renoncer à l'organisation de cette compétition, mais plutôt de son report". Le ministère de la Jeunesse et des sports a dévoilé sa position samedi dernier, soulignant que ses "arguments sont parfaitement recevables".

*Al Bayane.:

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI présidera les cérémonies de mariage de Son frère, SAR le Prince Moulay Rachid, qui auront lieu au Palais Royal de Rabat à partir du jeudi 13 novembre, annonce, lundi, un communiqué du ministère de la Maison Royale, du protocole et de la chancellerie. 

- Campagne agricole: Les agriculteurs attendent davantage la clémence du ciel. Les précipitations enregistrées par le Royaume ces derniers jours ont de quoi soulager les agriculteurs. Il faut dire que certains parmi eux ont été gagnés par l'angoisse et l'inquiétude, préférant ne rien faire, en attendant la bénédiction divine. Dans la région Chaouia-Ouardigha, des agriculteurs, encore marqués par les séquelles de l'année précédente, ont dû retarder les travaux, y compris l'opération de labour. Heureusement pour les saisons, les pluies ont tombé à pic, en dépit d'un léger retard.

- Adoption du projet de décret pour l'organisation de l'offre de soins: Une nouvelle carte sanitaire pour parer au déficit des structures de soins. La carte sanitaire verra enfin le jour. Le décret d'application vient d'être adopté par le dernier conseil du gouvernement. La nouvelle carte sanitaire, qui s'inscrit dans le cadre des dispositions de la loi 34-09 relative au système de santé et à l'offre de soins, vise entre autres une répartition équitable entre les régions en termes d'établissements de santé et de capital humain y afférent, de même qu'elle fixe les modalités d'implantation des hôpitaux publics et cliniques privées à travers le Royaume.

*L'Opinion.:

- Son appel d'offres sera lancé le 17 novembre: La 4G arrive au Maroc. L'appel à la concurrence pour l'octroi des licences pour la 4G au Maroc sera lancé le 17 novembre, a annoncé l'Agence nationale de réglementation des télécoms (ANRT) lundi sur son site web. Attendu par les opérateurs télécoms depuis plusieurs mois, l'appel d'offres portera sur "l'établissement et l'exploitation de réseaux de télécommunication utilisant les technologies mobiles de 4ème génération (4G)", précise l'ANRT qui souligne que ce lancement se fait en application des orientations générales pour le développement du secteur des télécommunications et des décisions de son conseil d'administration.

- Les parlementaires marocains participant à un forum international en Jordanie expriment leur objection contre la présentation d'une carte du Maroc amputée de la partie sud. Les parlementaires marocains participant aux travaux du forum du parlement mondial, organisé par le parlement du climat et le PNUD, dans la région de la Mer Morte (50 km d'Aman), ont exprimé leur objection contre la présentation par le secrétaire général du parlement du climat, Nicholas Dunlop, d'une carte du Maroc amputée de la partie sud. 

*Libération.:

- Les responsables algériens le dos au mur. L'Algérie et son acolyte, le Front Polisario, semblent avoir perdu la boule après le discours ferme prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l'occasion du 39ème anniversaire de la Marche Verte. Lequel discours a mis les points sur les "i" en exhortant Alger à "assumer sa responsabilité en tant que principale partie" dans le règlement définitif du conflit du Sahara marocain. Et d'ajouter d'un ton résolu: "Non à la complaisance vis-à-vis de la véritable partie à ce conflit et à son exonération de ses responsabilités". 

- ?Décès tragique de la Figure socialiste Ahmed Zaidi: La classe politique est sous le choc. Aux premières heures de cet après-midi du dimanche 9 novembre 2014, la nouvelle est tombée, terrible comme peut l'être une mort forcément tragique. Ahmed Zaidi est mort, emporté au volant de sa voiture par les eaux de l'Oued Cherrat, à Bouznika. En quelques minutes, l'information du décès du député socialiste fait le tour des réseaux sociaux. Les internautes sont sous le choc. Les circonstances du décès de l'ancien président du groupe parlementaire de l'Union socialiste des forces populaires - une mission qu'il a remplie avec talent pendant 7 ans, de 2007 à avril 2014 - sont une tragédie. 

- ?Le Conseil de Casablanca jette l'argent des contribuables par les fenêtres. Le chiffre donne le vertige: 1,7 million de DH sera consacré à une session de formation destinée aux 1.600 fonctionnaires du Conseil de la ville de Casablanca et 16 de ses annexes administratives. Ces derniers bénéficieront d'une mise à niveau de 40 heures s'échelonnant sur deux mois dispensée par un cabinet de formation français dans le domaine des impôts locaux, des biens communaux, des prérogatives de la police administrative et de la gestion des projets. En d'autres termes, la commune urbaine de Casablanca compte payer plus de 4.000 DH par heure et près de 10.000 DH par fonctionnaire. Des montants faramineux pour une commune qui emploie un effectif de 17.000 fonctionnaires dont une grande partie sont des fonctionnaires fantômes et qui accaparent 44 pc de son budget.

*Al Massae.:

- Les groupes de la majorité ont présenté, dans une initiative remarquable, une proposition de loi proposant l'élection de 40 pc des membres du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME) pour une durée de 5 ans renouvelable une seule fois. Cette proposition va de pair avec les demandes des représentants des Marocains du monde concernant l'adoption du mécanisme de l'élection au lieu de de celui de la nomination.

- Les mesures de l'Office national de l'électricité et de l'eau potable pour faire face à la cherté des factures. L'Office a annoncé, dimanche, que les factures dont les montants sont élevés vont être soumises, à partir de la prochaine facturation relative au quatrième quadrimestre 2014, à un contrôle minutieux avant leur distribution. L'Office a ajouté qu'il va adopter, à partir de janvier prochain, le système de facturation mensuelle au lieu de la facturation trimestrielle en vigueur actuellement.

- Convention entre l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et l'Association marocaine pour l'industrie et le commerce de l'automobile (AMICA) pour la formation aux métiers de l'automobile. Cette convention permettra aux deux partenaires de contribuer conjointement à la formation professionnelle dans les métiers de l'automobile et d'assurer l'implication des professionnels du secteur dans le montage, le pilotage et la gestion du dispositif de formation dédié au secteur, indique un communiqué de l'OFPPT.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Adieu Ahmed Zaidi! Le bureau politique de l'USFP déplore la disparition de "l'éminent militant et du leader chevronné Ahmed Zaidi" qui a trouvé la mort dimanche près de Bouznika.

- Le gouvernement Benkirane entend adopter, dans les prochains jours, un projet de décret autorisant les gouverneurs à fixer les prix de certains produits au niveau local, notamment la tarification du service du transport urbain via bus, petits et grands taxis.

*Al Alam.:

- Le groupe istiqlalien à la Chambre des représentants confirme, lors de la discussion du budget 2014-2015 de la formation professionnelle, que cette dernière ne doit pas être perçue comme une seconde chance pour l'élève ou l'étudiant qui a raté ses études. Le groupe istiqlalien a en outre exigé la présentation d'une évaluation du programme de formation par apprentissage, 15 ans après sa mise en application, soulignant la nécessité de mettre la formation professionnelle en phase avec les mutations dans le domaine des nouvelles technologies.

- L'Association marocaine des maladies auto-immunes et systémiques a organisé, samedi dernier à Casablanca, sa quatrième journée de l'auto-immunité. Cette journée a été consacrée à deux pathologies: la maladie de Behçet et les fièvres auto-inflammatoires qui, bien que rares, posent plusieurs enjeux en ce qui concerne la santé publique.

*Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

- L'expert commercial et président du Centre autonome des études économiques, Driss El Fina, a indiqué, dans un entretien au journal, que le rendement commercial des établissements publics a régressé de façon inquiétante. Le volume des investissements qu'ont fait perdre ces établissements à l'économie durant la période allant de 2008 à 2013, à cause de failles en matière de gestion et de gouvernance, avoisine les 100 milliards de dirhams et 40 mille postes d'emploi.

- Laenser: Il est temps de stopper l'expansion horizontale des villes et d'opter pour la construction verticale. Lors d'une cérémonie commémorant le centenaire de la promulgation de la première loi relative à l'urbanisme, organisée dimanche par le ministère de l'Urbanisme et de l'aménagement du territoire national, le ministre Mohand Laenser a souligné l'impératif de privilégier les constructions verticales et les immeubles de grande hauteur aux constructions horizontales qui empiètent de plus en plus sur les espaces agricoles. 

*Al Haraka.:

- SM le Roi Mohammed VI présidera les cérémonies de mariage de Son frère, SAR le Prince Moulay Rachid, qui auront lieu au Palais Royal de Rabat à partir du jeudi 13 novembre, annonce, lundi, un communiqué du Ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie. 

- S'exprimant lors d'une rencontre avec la presse pour la présentation des activités prévues pour la célébration, du 20 novembre au 10 décembre, du centième anniversaire de la première loi d'urbanisme au Maroc, le ministre de l'Urbanisme et de l'aménagement du territoire national, Mohand Laenser, a indiqué que cette célébration sera l'occasion de mettre en exergue le meilleur modèle en matière d'urbanisme et de développement durable de notre espace territorial. Le ministre a souligné que le Maroc est un pays pionnier en matière d'urbanisme.

*Assabah.:

- Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres a affirmé que le gouvernement est prêt à rendre des comptes et présenter son bilan au peuple, à condition de révéler les bilans des gouvernements précédents relatifs notamment aux dettes et au déficit budgétaire qui auraient pu "provoquer une crise cardiaque" au pays.

- Le marché publicitaire marocain a connu une progression de 1,5 pc durant le premier trimestre 2014, selon un rapport du cabinet d'études Imperium Media. Présentant le projet de budget de son département devant la commission de la Chambre des représentants en charge de l'enseignement, de la culture et de la communication, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a précisé que la radio est le premier support bénéficiaire de cette croissance avec + 6,8 pc, et que le volume des annonces au niveau de la télévision et de la presse écrite a chuté respectivement de 7,5 pc et 6,2 pc.

*Bayane Al Yaoum.:

- Eau potable: L'ONEE adoptera début 2015 la facturation mensuelle. L'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) a annoncé avoir pris plusieurs mesures afin que les clients puissent saisir le réaménagement tarifaire de l'eau potable entré en vigueur à partir du 1er août 2014. L'ONEE entend également redresser toutes les anomalies qui pourraient être constatées au niveau des factures.

- Le Maroc figure dans le top 10 des meilleures destinations touristiques à visiter en 2015, selon Lonely Planet, la célèbre maison d'édition australienne de guides de voyages. Cette recommandation de Lonely Planet, dont les guides sont consultés par 40 millions de personnes dans le monde, est "une consécration de la destination Maroc et une percée vers le marché anglo-saxon", s'est félicité le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad.

*Assahra Al Maghribia.:

- SAR la Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement, a souligné, lundi à Nagoya (centre du Japon), que l'éducation au développement durable est "à la fois une tâche exaltante et un combat de longue haleine". Son Altesse Royale a tenu ces propos devant la Conférence mondiale de l'Unesco sur l'EDD.

- Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, présente le projet de budget de son département et son plan d'action pour 2015. El Khalfi a annoncé la finalisation d'une conception pour la création d'un portail électronique destiné au Sahara marocain afin de défendre cette cause nationale, mettre en exergue les efforts déployés en matière de développement dans les provinces du sud et renforcer l'interaction médiatique visant à contrecarrer les plans des ennemis de l'intégrité territoriale.

*Al Mounaataf.:

- Abdelhamid El Ouali, professeur universitaire et expert international de la question du Sahara, affirme que le discours adressé à la Nation par SM le Roi Mohammed VI à l'occasion du 39ème anniversaire de la Marche Verte, "fera date car il met les points sur les 'i', en invitant tous les acteurs concernés à assumer leurs responsabilités".

- Le comité préparatoire de la restructuration de la section féminine du Front des forces démocratiques (FFD) affirme que les questions féminines figurent parmi les priorités de l'action du parti, appelant à valoriser et garantir la participation active des femmes dans tous les domaines de la vie afin que ces dernières puissent jouir pleinement de leurs droits.

*Attajdid.:

- L'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) annonce une batterie de mesures pour résoudre le problème des factures exorbitantes. Dans la foulée, l'ONEE prévoit des facilités en ce qui concerne le paiement des factures aux montants élevés, l'annulation des amendes pour retard de paiement, la correction des anomalies de facturation, outre des mesures adaptées aux familles disposant de compteurs collectifs.

- Les chiffres d'affaires des grandes et moyennes surfaces au Maroc grimpent de 600 pc. Selon un rapport de la Chambre de commerce et d'industrie française, les chiffres d'affaires des grandes et moyennes surfaces a atteint 22 milliards de dirhams, soit une progression de 600 pc sur les dix dernières années.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Les syndicats accordent une "dernière chance" à Benkirane avant d'opter pour l'escalade. Dans une déclaration au journal, Abdeslam Lebbar, de l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), a indiqué que le syndicat a examiné, lors d'une réunion avec la Fédération démocratique du travail (FDT) la semaine dernière, plusieurs formes de protestation envisagées dont l'organisation de marches et de grèves sectorielles. Il a appelé le gouvernement à "entendre la voix de la raison et relancer le dialogue (...), à défaut de quoi les syndicats seront amenés à choisir la voie de l'escalade".

- Le secrétariat général du PJD, réuni samedi, a exprimé sa fierté des réalisations du gouvernement et de la cohésion entre les composantes de la coalition gouvernementale. Il a s'est également félicité du climat de maturité et de responsabilité ayant prévalu lors de la grève du 29 octobre dernier, tant en termes de respect du droit de grève comme pratique constitutionnelle et civique, qu'en termes de garantie de la liberté de travailler et du bon fonctionnement des services publics.

*Al Khabar.:

- La majorité interpelle Benkirane sur la réforme de la Caisse de compensation au lieu de la dette publique. Les groupes des partis de la majorité à la Chambre des représentants ont décidé, lundi matin, de changer le thème de la séance mensuelle des questions orales auxquelles répondra le chef du gouvernement ce mardi. Cette décision est intervenue après que le groupe istiqlalien a prévu une question portant sur l'augmentation, récemment, des prix de certains produits et services.

- Le PJD appelle à relancer le dialogue social sur la réforme des régimes de retraite. Tout en saluant le climat de maturité et de responsabilité ayant prévalu lors de la grève du 29 octobre, le secrétariat général du parti de la lampe a plaidé pour la poursuite du dialogue social autour de ce dossier loin de toute surenchère politique, et a souligné la nécessité de faire en sorte que les mesures d'ordre social prises par le gouvernement profitent à ceux à qui elles sont destinées.

*Al Assima Post.:

- Le ministre de l'Urbanisme et de l'aménagement du territoire, Mohand Laenser, a affirmé que le Maroc vit une dynamique d'urbanisme exponentielle, précisant que la population citadine devrait représenter 75 pc de l'ensemble de la population marocaine d'ici 20 ans. M. Laenser s'exprimait lundi à Rabat lors d'une rencontre avec la presse pour la célébration du centenaire de la première loi d'urbanisme au Maroc.

- L'opposition en tête des intervenants dans les émissions de débat. Selon la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), l'opposition parlementaire s'est placée en tête de liste des intervenants aux magazines de débat diffusés par les médias audiovisuels publics et privés, du 1er janvier au 30 juin 2014, avec 29,31 pc du temps d'intervention, talonnée par la majorité parlementaire (25,38 pc), les syndicats (16,46 pc) et le gouvernement (13,10 pc).

*Rissalat Al Oumma.:

- Benkirane passe le grand oral ce mardi devant la Chambre des représentants. Le groupe de l'Union constitutionnelle compte interroger le chef du gouvernement sur les défaillances du système de santé, en particulier pour ce qui est du "déséquilibre en matière d'offre de santé, de hausse des prix et de concentration des principaux hôpitaux dans l'axe Rabat-Casablanca".

- Sur fond de confrontation entre les avocats et le ministère de la Justice et des libertés: l'Association des barreaux du Maroc souligne que "toutes les allégations selon lesquelles son dossier revendicatif s'est limité au seul article 44 du Code de procédure civile, ou que ledit dossier n'a été présenté qu'en date du 27 octobre 2014, sont infondées". L'Association fait référence à l'annonce faite précédemment par le ministère, qui avait indiqué avoir approuvé l'amendement de certaines dispositions de l'article 44 dudit Code, en affirmant que ce dernier a été à l'origine des mouvements de protestation menés par un groupe d'avocats.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus