Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Jeudi 11 Juin à 12:16

Maroc : Revue de presse quotidienne du 11 juin 2015



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés jeudi 11 juin 2015:.



*Le Matin.:

- Le ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle a annoncé que les candidats au baccalauréat des branches Sciences expérimentales (et sections) et Sciences et Technologie (et sections) devront repasser l'épreuve des mathématiques, dont la fuite sur des réseaux sociaux avant le début de l'examen a été établie. Un communiqué du ministère précise que les candidats repasseront cette épreuve au niveau de l'ensemble des académies et délégations vendredi 12 juin 2015 de 8 h à 11 h dans les mêmes centres d'examen.

- L'appui financier de la Banque mondiale au Maroc a atteint des niveaux record. Le bilan à mi-parcours de leur Cadre de partenariat stratégique (CPS) 2014-2017 montre que les financements approuvés par l'institution de Bretton Woods au Royaume ont déjà atteint plus de 2,24 milliards de dollars durant les années fiscales 2014-2015 (juillet 2013-juin 2015). En effet, selon nos informations, la Banque mondiale a accordé au Maroc 1,185 milliard de dollars en 2014 (juillet 2013-juin 2014) et 1,057 milliards de dollars en 2015 (juillet 2014-juin 2015), pour enregistrer un niveau annuel record, jamais atteint dans l'histoire de la coopération entre le Maroc et la Banque mondiale. Rappelons que la stratégie de partenariat 2014-2017 propose une enveloppe potentielle de 4 milliards de dollars.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane vient d'adresser une invitation aux centrales syndicales pour reprendre le dialogue mercredi 17 juin. Le hic, c'est que la reprise est annoncée à un moment où les résultats définitifs des élections professionnelles ne sont pas encore connus. Des résultats qui doivent déterminer les syndicats les plus représentatifs pour les prochaines années sachant que le scrutin vient tout juste de prendre fin hier mercredi. Le gouvernement "a donc retenu la méthode traditionnelle", a réagi Miloudi Moukharik, secrétaire général de l'UMT. Abdelhamid Fatihi, secrétaire général de la FDT considère que le timing de la reprise "est très mal choisi puisque nous sommes en pleines élections professionnelles".

- Casablanca Aménagement a tenu un point de presse pour faire un tour d'horizon des différents projets portés par la société et qui aboutiront en 2018. La société se penche actuellement sur pas moins de 40 projets destinés à transformer la capitale économique moyennant une enveloppe de près de 7 milliards DH.

- Al Bayane.:

- Près de 94,1 pc des individus sont équipés en téléphonie mobile en 2014, dont 13 pc d'entre eux sont multi équipés, soit une baisse de 4 points par rapport à 2013, a indiqué mardi l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT). L'équipement en téléphonie fixe s'inscrit en baisse avec un peu plus de 24 pc de ménages équipés en 2014, a affirmé l'ANRT qui vient de publier une enquête nationale annuelle sur les technologies de l'information et de la communication auprès des ménages et des individus au titre de l'année 2014. Quant au taux de pénétration de l'internet dans les ménages, il a atteint 50,4 pc en 2014, soit une hausse de cinq points par rapport à 2013, selon l'ANRT.

- La Caisse de compensation au titre de l'année 2014 a enregistré des charges de subvention estimées à 27,6 milliards de dirhams, un chiffre qui s'est inscrit en baisse de 21 pc par rapport au niveau réalisé une année auparavant. Ces chiffres ont été annoncés dans un communiqué par la Caisse de compensation.

*L'Economiste.:

- Investissement public: Les régions mal préparées. Inégalités entre territoires, disparités dans la distribution du financement public...le rapport du Conseil économique, social et environnemental sur les répartitions régionales des investissements publics est alarmant. S'il met à nu les différents dysfonctionnements, le Conseil appelle à mener une série d'actions pour favoriser l'émergence de véritables pôles régionaux compétitifs.

*L'Opinion.:

- Fuite des épreuves du baccalauréat. Apparemment, la confidentialité, supposée acquise, des épreuves du baccalauréat et l'étanchéité de tout le système des examens se sont révélées des vœux pieux à la première épreuve qu'elles avaient à endurer cette année. Le gouvernement et son ministre de l'Education, malgré les mesures draconiennes coercitives prises et leur projet d'incriminer et de pénaliser les fraudes à l'examen allant jusqu'à deux ans d'emprisonnement ferme et 20.000 dh d'amende, ont échoué à endiguer le problème.

- Les Marocains et les TIC: 3,8 millions de ménages équipés en ordinateurs, 17,3 millions d'internautes. L'enquête sur l'accès et l'usage des TIC par les ménages et les individus au Maroc en 2014 fait ressortir des évolutions positives des taux d'équipement en téléphonie mobile, en ordinateurs et en accès. Selon cette en enquête annuelle de l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), le taux d'équipement des individus en téléphonie mobile est de 94,1 pc, alors que le taux d'équipement des ménages en téléphonie fixe recule encore une fois cette année pour atteindre 24,1 pc des ménages. En revanche, les taux d'équipement en ordinateur (52,2 pc) et de l'Internet (50,4 pc) ont réalisé des évolutions remarquables (près de 5 points de plus par rapport à 2013).

*Libération.:

- Le bac des fuites. La cuvée 2015 du baccalauréat va-t-elle rester dans les annales comme celle de la victoire des tricheurs et autres amateurs de "Tasribate", cette fameuse communauté Facebook qui fait fuiter les épreuves et leurs corrigés des dizaines d'heures avant la tenue des examens ? Avant-hier, les copies des maths pour les sciences expérimentales et sciences de la technologie ont ainsi été mises à la disposition de ceux d'entre les élèves qui, au lieu de potasser leurs cours une dernière fois, ont préféré suivre les évènements sur Internet pour gagner le jackpot.

- "La seule préoccupation du gouvernement Benkirane est de nourrir le sentiment de désespoir parmi les citoyens". C'est ce qu'a déclaré dimanche le Premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar, lors du Congrès provincial de Chichaoua tenu sous le thème "Le Congrès de la prospérité et de la mise à niveau politique à Chichaoua, un levier du développement durable". A l'ouverture des travaux, le Premier secrétaire a tenu à souligner que l'organisation jusqu'à présent de plus de soixante-dix congrès témoigne de la ferme volonté du parti à parachever le processus de restructuration et d'organisation de ses organes et appareils entamé depuis le IXème Congrès.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane appelle les investisseurs marocains et les hommes d'affaires à s'intéresser davantage au secteur de l'industrie et à ne pas craindre ce que d'aucuns ont qualifié de problématiques sociales. Intervenant mercredi au cours de la séance mensuelle des questions à la Chambre des conseillers, Benkirane a exprimé la disposition de l'Etat à fournir l'aide nécessaire aux hommes d'affaires marocains désirant investir dans l'industrie.

- Le ministre délégué chargé des affaires sociales et de la gouvernance, Mohamed Louafa, a indiqué que toutes les mesures ont été prises afin que le mois du Ramadan passe dans de bonnes conditions. Louafa a précisé que la commission nationale chargée de la lutte contre la fraude va assurer le suivi des marchés et tenir des réunions chaque mardi et jeudi durant tout le mois dans le but de fournir des données sur la situation des marchés et les contraventions constatées.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- La Chambre des représentants a approuvé, mardi soir en deuxième lecture lors d'une séance plénière, trois projets de lois organiques portant sur les régions, les préfectures et provinces et les communes, présentés par le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Cherki Drais. Il s'agit du projet de loi organique N 111.14 portant sur les régions, approuvé à l'unanimité par la Chambre des représentants, du projet de loi organique N 112.14 portant sur les préfectures et les provinces, et du projet de loi organique N 113.14 portant sur les communes.

- Le secrétaire général adjoint du PAM, Ilyas El Omari, appelle à ouvrir un débat public sur une nouvelle génération de droits individuels. "Le Maroc a accumulé une grande expérience qui le qualifie à passer vers une nouvelle génération de droits", a-t-il dit au Forum de la MAP, ajoutant qu'à défaut de textes législatifs, cette transition peut se faire au moins à travers l'ouverture d'un débat dans les espaces publics.

*Rissalat Al Oumma.:

- Le président du groupe UC à la Chambre des conseillers, Driss Radi, fustige le gouvernement en l'accusant de faire fi des problèmes auxquels sont confrontés les agriculteurs et les éleveurs. "95 pc des agriculteurs vivent dans une situation catastrophique", a dit Radi en s'adressant au chef du gouvernement lors de la séance mensuelle des questions à la Chambre des conseillers, dénonçant la dégringolade des prix de leurs produits et la hausse dramatique du coût de production.

- Le chef du gouvernement a invité les centrales syndicales à entamer une nouvelle série du dialogue social. Mohamed El Ouafi, membre du secrétariat général de l'UMT, qualifie cette invitation de "tardive", appelant le gouvernement à apporter des réponses concrètes aux revendications des travailleurs des secteurs public, privé et semi-public.

*Al Mounaataf.:

- La Commission spéciale d'accréditation des observateurs des élections, créée auprès du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), a tenu, lundi à Rabat, sa première réunion dans le cadre de la préparation de l'opération de l'observation indépendante et neutre des différentes échéances électorales prévues en 2015.

*Assabah.:

- Des députés de la majorité et de l'opposition ont accusé le gouvernement d'être impuissant à agir contre les grands manipulateurs des prix des produits de consommation de base, affirmant que les agriculteurs vendent ces produits à des prix très abordables, mais renchérissent à mi-chemin et deviennent inaccessibles pour le consommateur après leur sortie des marchés de gros.

- Le recul des médicaments inquiète les professionnels. Les fabricants de médicaments prévoient une baisse des ventes durant le mois de ramadan sur fond d'un recul de la moyenne générale de la consommation des médicaments au Maroc, malgré une hausse de certaines catégories des maladies de l'appareil digestif. Cette prévision a conduit les laboratoires de fabrication à revoir leur politique commerciale, en pensant à accroitre le volume de leurs exportations à l'étranger.

*Al Massae.:

- Des sources syndicales ont révélé que le chef du gouvernement a adressé, avant hier mardi, une invitation aux syndicats pour prendre part, mercredi, à une nouvelle session du dialogue social pour discuter la réforme du régime des retraites, affirmant que le chef du gouvernement n'a pas mentionné, dans son invitation, le point relatif à l'augmentation des salaires qui avait suscité la protestation des centrales syndicales les plus représentatives qui sont allées jusqu'au boycott des festivités du 1er mai dernier. 

- Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed El Ouafa a affirmé, mardi, que toutes les mesures ont été prises afin que le mois de Ramadan se déroule dans de meilleures conditions, précisant que son département assure, avec la plus grande fermeté, le suivi de ces mesures. En réponse à une question orale à la Chambre des représentants sur "les activités des commissions de contrôle des prix des produits alimentaires", le ministre a souligné que la commission nationale chargée de la lutte et de la répression de fraude assurera le suivi dans les marchés et tiendra des réunions chaque mardi et jeudi durant le mois de Ramadan afin de fournir des données sur la situation des marchés ainsi que sur les contraventions relevées.

*Akhbar Al Yaoum.:

- L'Office chérifien des phosphates (OCP) a été récompensé lors de la neuvième édition des GlobalCapital Bond Awards par le prix de "Most Impressive Emerging Markets Corporate Borrower". C'était le 21 mai 2015 à Londres en présence de plus de 280 professionnels des marchés internationaux. Ce prix récompense la performance réalisée par le groupe marocain en tant qu'émetteur sur les marchés financiers internationaux.

*Al Haraka.:

- SM le Roi Mohammed VI, qui est en train d'écrire une nouvelle page des relations extérieures du Maroc, est "un Souverain qui sort de l'ordinaire". Il s'agit d'un Souverain "en or massif", écrit le quotidien ivoirien "L'Expression" dans sa livraison de mardi. Dans un dossier spécial consacré aux relations de coopération et de partenariat entre la Côte d'Ivoire et le Maroc, le quotidien rapporte que SM le Roi Mohammed VI "prend, en personne, Son bâton de pèlerin, à la rencontre des populations africaines pour un partenariat sud- sud".

- Le bureau politique du parti du Mouvement Populaire a salué, dans un communiqué rendu public lundi dernier, les résultats de la tournée royale dans plusieurs pays africains qui a conforté l'image honorable du Maroc et confirmé la profondeur de son appartenance au continent et l'attachement de SM le Roi au soutien du processus du développement dans ces pays.

*Attajdid.:

- Le lancement du chantier d'élaboration du projet de la loi organique relative au Conseil national des langues et de la culture marocaine aura lieu pendant le deuxième semestre de 2015, en application du plan législatif du gouvernement, a indiqué le ministre de la Culture, Mohamed Amine Sbihi, mardi lors de la séance des questions orales à la Chambre des Conseillers. 

- Le taux de pénétration d'Internet dans les ménages a atteint 50,4 pc en 2014, soit une hausse de 5 points par rapport à 2013, a indiqué mardi l'Agence Nationale de Réglementation des télécommunications (ANRT) dans un communiqué. Par ailleurs, le Maroc compte en 2014 près de 17,3 millions d'internautes, soit 1 million de plus qu'en 2013, ce qui représente 56,8 pc de la population marocaine, a indiqué l'Agence qui vient de publier la 11ème enquête nationale annuelle sur les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) auprès des ménages et des individus au titre de l'année 2014.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Plus de 94 pc des Marocains sont équipés de téléphones portables. Près de 94,1 pc des Marocains sont équipés en téléphonie mobile en 2014, dont 13 pc d'entre eux sont multi-équipés, soit une baisse de 4 points par rapport à 2013, a indiqué mardi l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) dans un communiqué.

- Le groupe socialiste interroge le gouvernement sur la hausse des prix des produits de consommation et l'accessibilité du monde rural au réseau routier et au réseau de l'eau potable. Le groupe socialiste a révélé, avant hier à la Chambre des représentants, que le gouvernement n'a pas assumé sa responsabilité en matière de lutte contre les spéculateurs, qui ont envahi les marchés et qui portent atteinte au pouvoir d'achat des Marocains. Aussi, et dans le cadre de l'intérêt qu'il accorde au monde rural et ses besoins urgents, le groupe a interrogé le gouvernement sur son projet relatif à l'élargissement de l'accès de la population du monde rurale à l'eau potable. 

*Al Alam.:

- Les réformes tous azimuts engagées par le Maroc au cours des quinze dernières années sous l'impulsion de SM le Roi Mohammed VI, ont été mises en exergue, récemment à La Havane (Cuba), par la deuxième vice-présidente de la Chambre des représentants, Kenza El Ghali, lors de la réunion de la Commission de la santé, de l'approche genre et de l'égalité des chances, relevant du Parlement d'Amérique latine (Parlatino). En marge cette réunion, la responsable marocaine a tenu des réunions de travail avec des responsables du parlement cubain. Ces entretiens ont porté sur la situation "inquiétante" que vivent les femmes et les enfants dans les camps de Tindouf, a indiqué Mme El Ghali, rappelant, à cet égard, la tenue, en mai dernier à Rabat, de la réunion de la Commission de l'approche genre et de l'égalité des chances relevant du Forum des présidents des Parlements d'Amérique centrale et des Caraïbes (Foprel), qui ont suivi des témoignages de femmes ayant été victimes de l'oppression, de la violence et de l'exploitation dans les camps de Tindouf.

- La Chambre des représentants a approuvé, mardi soir en deuxième lecture lors d'une séance plénière, trois projets de lois organiques portant sur les régions, les préfectures et provinces et les communes, présentés par le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Cherki Drais.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara