Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - publié le Jeudi 11 Décembre à 12:31

Maroc : Revue de presse quotidienne du 11 décembre 2014



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens paraissant jeudi 11 décembre:



*Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

- Le Maroc passe en revue 100 ans de son histoire urbanistique. Le ministère de l'Urbanisme et de l'aménagement du territoire, sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, a organisé mercredi un colloque international à Skhirate sous le thème "100 ans d'urbanisme au Maroc: Défis et perspectives". Intervenant à l'ouverture de cette rencontre, Mohand Laenser, ministre de l'Urbanisme et de l'aménagement du territoire, a souligné la nécessité pour le Maroc d'adopter une politique urbanistique qui participe à la cohésion territoriale à travers sa capacité à réduire les inégalités spatiales entre citoyens.

- Auto-emploi: Remise des prix aux lauréats de la 3ème édition du prix national du micro-crédit. Zoulikha Nasri, Conseiller de SM le Roi, a présidé la cérémonie de remise des prix aux lauréats de la troisième édition du prix national du micro-entrepreneur. A cette occasion, Zoulikha Nasri a remis les prix à 30 micro-entrepreneurs, finalistes parmi 180 issus de toutes les régions du Royaume, après avoir été soumis à un rigoureux processus de sélection et ayant bénéficié de micro-crédits pour le financement de leurs projets offert par le Centre Mohammed VI de soutien à la micro-finance solidaire et la Fédération nationale des associations de micro-crédit.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Intégration de l'approche des droits de l'Homme en matière de législation. Deux mémorandums d'entente ont été signés par Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l'Homme, et Rachid Talbi Alami et Mohamed Cheikh Biadillah, respectivement présidents de la Chambre des représentants et de la Chambre des conseillers. Les parties se sont engagées à renforcer leur partenariat dans la réalisation commune et coordonnée des programmes en rapport notamment avec l'harmonisation du cadre législatif national avec les conventions internationales ratifiées ou signées par le Royaume. Le CNDH et le Parlement ont convenu de créer une commission mixte où siègeront deux membres représentant chacune des parties signataires.

- La CCG renforce son offre. La Caisse centrale de garantie vient d'annoncer le lancement d'un nouveau dispositif dénommé "Damane Transmission". Un produit principalement dédié à la garantie des crédits bancaires destinés au financement de la reprise d'entreprise. A travers ce produit, la CCG contribue au maintien du dynamisme, de la consolidation et du développement du tissu économique.

*L'Economiste.:

- Samir: Pourquoi l'alerte sur les résultats? Samir a plongé de 10 pc à la clôture du marché mercredi après l'annonce d'un profit warming sur les résultats de 2014. Les investisseurs avaient anticipé l'incidence de la baisse du cours du pétrole sur les réalisations du raffineur en se positionnant à la vente sur le titre depuis novembre.

- Fonds du travail: La contribution patronale inchangée. La contribution des employeurs aux fonds du travail ne connaîtra pas de changement. Le ministère de l'Emploi maintient le taux de 8 pc sur les primes "accidents du travail" pour l'année 2014. Cette contribution alimente le fonds de majoration qui sert des rentes additionnelles aux victimes d'accidents de travail et dont l'indice d'incapacité permanente (IPP) est supérieur à 10 pc ainsi qu'à celles souffrant de maladie professionnelle.

*Al Bayane.:

- Camps de Tindouf: Le mécontentement est de nature à faciliter l'intégration des jeunes dans les groupes jihadistes. L'institut royal Elcano, l'un des principaux "Think-Tank" en Espagne, souligne que le mécontentement qui règne dans les camps de Tindouf, dans le Sud de l'Algérie, ouvre la porte à une "radicalisation des secteurs les plus jeunes" de la population, ce qui pourrait faciliter leur ralliement dans les groupes jihadistes.

- Les chefs des Etats et de délégations des pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) se sont félicités, mardi à Doha, des résultats positifs du renforcement du partenariat stratégique avec le Maroc et la Jordanie. A l'issue des travaux du 35ème sommet du CCG, les Etats du Golfe ont souligné dans leur déclaration finale qu'ils ont été informés des "avancées réalisées dans le renforcement du partenariat stratégique, qui existe avec le Royaume du Maroc et le Royaume de Jordanie".

*L'Opinion.:

- Pluviométrie: La campagne agricole sous de meilleurs auspices. Lancée officiellement le 15 octobre 2014, l'actuelle campagne agricole est assortie d'un certain nombre de mesures visant à assurer son lancement et son déroulement dans de bonnes conditions. Des mesures visant à consolider la nouvelle stratégie agricole, déclinées sous l'intitulé Plan Maroc Vert, et portant aussi sur les différents aspects afférents aux activités agricoles des différentes filières dont le financement, les aides, les subventions, l'approvisionnement en intrants agricoles, l'assurance agricole ainsi que la valorisation de la production et sa commercialisation. Par ailleurs, les dernières précipitations ont généré des apports considérables en eau. Le département de l'Agriculture évoque de bonnes perspectives agricoles et pour cause, le cumul pluviométrique moyen national se situe en hausse de 76 pc par rapport à une année normale.

- Chambre des représentants: Adoption du projet de loi relatif à la révision exceptionnelle des listes électorales. La Chambre des représentants a adopté à la majorité, mardi en deuxième lecture, le projet de loi n 88.14 relatif à la révision exceptionnelle des listes électorales, avec 144 voix pour et 99 contre, tel qu'il a été approuvé par la commission de l'intérieur, des collectivités territoriales, du logement et de la politique de la ville. Ce projet, déjà adopté en Chambre des conseillers, s'inscrit dans le cadre des mesures préconisées par les pouvoirs publics pour l'organisation des prochaines élections, conformément aux dispositions figurant dans le dernier paragraphe de l'article 11 de la Constitution, portant sur la promotion de la participation des citoyens aux élections.

*Libération.:

- Le projet de régionalisation fortement critiqué par l'opposition. L'avant-projet de loi concernant la régionalisation a été fortement critiqué par quelques partis de l'opposition lors de l'émission "45 minutes" diffusée dernièrement sur la télévision marocaine Al Oula. Abdelhadi Khairat, député de l'USFP et membre de la commission de l'intérieur, des collectivités territoriales, de l'habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants, a affirmé à ce propos que le président de la région doit être élu directement par les habitants de la région, soulignant que la disposition de l'avant-projet qui parle de l'élection indirecte du président est inconstitutionnelle. Quant à Saïd Chbaatou, président de l'Association des présidents de régions, il a vivement critiqué la notion de contrôle administratif envisagée par l'avant-projet. Pour lui, ce type de contrôle n'est concevable que dans le cas d'une administration où le chef exerce un contrôle sur les ressources humaines qu'il dirige. 

- ?Les TPME courtisées par les banques. La campagne régionale des TPME (très petites et moyennes entreprises), placée sous le thème "Ensemble pour le développement de la TPME dans votre région", a choisi la capitale économique pour être sa destination finale (dernière escale). Cette initiative, lancée par la commission mixte TPME regroupant Bank Al-Maghrib, le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM), la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), la Caisse centrale de garantie (CCG) et l'Agence nationale pour la promotion de la PME (ANPME), avait pour objectif d'informer et de sensibiliser les TPME sur les différents programmes et produits mis en place par l'Etat et le secteur bancaire.

*Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

- Le débat autour de l'impôt sur la fortune refait surface. Le groupe fédéral à la Chambre des conseillers a demandé, mercredi lors de la discussion des amendements apportés au projet de loi de finances 2015, d'introduire "un impôt solidaire sur la fortune". Le groupe a proposé de diviser en deux les recettes issues de cet impôt: 50 pc affectés à la Caisse de la cohésion sociale et 50 pc pour appuyer et mettre à niveau les secteurs sociaux.

- Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, a commencé à adresser des mises en garde aux parlementaires absentéistes avant de procéder à des ponctions sur leurs salaires. Le règlement intérieur stipule que le parlementaire absent doit être mis en garde trois fois avant que des retenues ne soient effectuées sur son salaire. 

- Un différend entre la Chambre des représentants et la Chambre des conseillers sur la table du Conseil constitutionnel. Le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, a adressé une lettre au président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, au chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane et au président du Conseil constitutionnel, Mohamed Acharki, leur soulignant que la Chambre des conseillers a été surprise par les amendements supplémentaires introduits par la Chambre des représentants au texte de la loi organique relative à la loi de finances, sans que la deuxième Chambre n'ait pu exprimer son avis les concernant.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Les avocats ont organisé mercredi un sit-in devant tous les tribunaux du Royaume pour protester contre l'attitude du gouvernement et du ministre de la Justice et des libertés, qui "continue à ignorer leurs revendications légitimes". Le sit-in, organisé à l'appel du bureau de l'Association des barreaux d'avocats du Maroc (ABAM), vise, selon son président Hassan Ouahbi, à pousser vers une réforme effective du système de la justice et de la profession d'avocat.

- Le Maroc figure parmi les pays exempts de paludisme en Afrique où surviennent près de 90 pc des décès liés à la maladie, a indiqué mardi l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Dans son "rapport mondial sur le paludisme", l'OMS cite le Royaume parmi 11 pays du monde qui sont parvenus à maintenir l'absence de toute contamination, alors que des cas ont été signalés dans des pays voisins comme l'Algérie.

*Al Alam.:

- Chabat: La formation et l'encadrement représentent la force de frappe du parti dans les milieux rural et urbain. Lors de la clôture d'une session de formation organisée récemment au profit de cadres du parti de l'Istiqlal, en collaboration avec l'Institut démocratique national, le SG du parti, Hamid Chabat, a indiqué qu'une série de programmes de formation et d'encadrement est envisagée en vue de renforcer les capacités des cadres du parti et de les doter des outils leur permettant d'interagir en bonne intelligence avec les mutations socioéconomiques, politiques et culturelles en cours. 

*Al Massae.:

- En prévision des fortes précipitations prévues en cette fin de semaine, les autorités de Casablanca ont mis en place une cellule de vigilance pour pallier les dégâts que peuvent causer les précipitations prévues au niveau de la ville. Ces mesures ont été prise sur la base de données fournies par la direction de la météorologie nationale.

- Les groupes de l'opposition s'attachent à la transmission télévisuelle des discussions relatives aux amendements apportés au PLF 2015.

*Al Haraka.:

- Intervenant à l'ouverture, mercredi à Skhirate, du colloque international "Cent ans d'urbanisme au Maroc: les perspectives et les défis", le ministre de l'Urbanisme et de l'aménagement du territoire national, Mohand Laenser, a souligné la nécessité d'élaborer une politique urbaniste inclusive dont les principes sont bien établis, afin d'asseoir un cadre de référence destiné à la réalisation du développement durable. 

- La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mbarka Bouaida, a réitéré, mardi à Casablanca, l'appel du Maroc à réserver un traitement "égal et équilibré" à tous les droits de l'Homme économiques, sociaux, culturels, civils et politiques. Mme Bouaida s'exprimait à l'ouverture du séminaire interrégional de formation sur le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU (CDH) et ses mécanismes, organisé au profit des représentants des pays les moins avancés et des petits Etats insulaires en développement.

*Assabah.:

- Des projets de banques islamiques se profilent à l'horizon. La Banque islamique de développement (BID) recherche, à travers sa filière l'Institution islamique pour la promotion du secteur privé, un partenaire parmi les banques marocaines pour créer une banque islamique au Maroc, après l'adoption par le parlement du projet de loi relatif aux banques participatives. Selon des sources de la (BID), les négociations sont en phase finale avec une banque marocaine pour parvenir à un accord de partenariat en vertu duquel la BID va accompagner le lancement d'offres et de produits de financement conformes à la loi islamique.

- Lydec, l'opérateur qui gère la distribution d'eau et d'électricité, la collecte des eaux usées et pluviales et l'éclairage public dans les communes urbaines de Casablanca, Mohammedia et Aïn Harrouda, imposait à ses clients, depuis le 31 juillet 1997, le paiement de taxes supplémentaires destinées à combler le déficit de la caisse des retraites des employés de la société, selon des documents qu'a pu obtenir le journal.

*Al Mounaataf.:

- La CGEM a achevé l'élaboration d'un texte encadrant le droit de grève. Pour le patronat, l'objectif de cette proposition de texte de loi organique est d'établir un équilibre dans les relations professionnelles au Maroc à travers la définition des conditions et des modalités d'exercice de ce droit constitutionnel. 

- L'Espace associatif lance une campagne pour réclamer l'accélération du processus de promulgation de la loi organique relative au droit de la société civile de présenter des motions en matière législative. Lors d'une conférence de presse organisée mardi, l'Espace associatif a noté que trois ans après l'adoption de la nouvelle constitution, ses dispositions concernant la démocratie participative et la promotion des initiatives citoyennes restent toujours lettre morte.

*Bayane Al Yaoum.:

- La Chambre des représentants a adopté à la majorité, mardi en deuxième lecture, le projet de loi relatif à la révision exceptionnelle des listes électorales. Ce texte vise à préparer le corps électoral national, composé de l'ensemble des électeurs inscrits sur les listes électorales, qui sont appelés à participer aux élections des membres des conseils locaux et régionaux qui se tiendront au cours de l'année 2015.

- Le Maroc joue un rôle "pionnier" dans la politique de voisinage de l'Union européenne, a affirmé Johannes Hahn, commissaire européen en charge de la politique de voisinage et des négociations d'élargissement, qui effectue, jeudi et vendredi, une visite de travail au Maroc. "Cette visite est un signal de la reconnaissance de l'UE du rôle pionnier joué par le Maroc dans la Politique de Voisinage", a déclaré Hahn, qui a choisi le Royaume pour sa toute première visite au Sud de la Méditerranée, après son entrée en fonction en novembre. 

*Assahra Al Maghribia.:

- Lors de la 36ème session du conseil de l'Union des conseils de recherche scientifique arabes: Mme Benkhaldoune relève la faiblesse de production scientifique dans le monde arabe. La recherche scientifique ne représente que 1 pc du PIB des pays arabes, contre 58 pc dans les pays développés, a indiqué la ministre déléguée auprès du ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Soumya Benkhaldoune, plaidant pour davantage de coopération pour développer ce secteur.

- Le ministre de l'urbanisme et de l'aménagement du territoire national, Mohand Laenser, a souligné la nécessité de développer une perception visant à jeter les jalons d'un urbanisme prospectif et d'anticipation, fondé sur le renforcement des capacités concurrentielles des espaces territoriaux et contribuant à rétablir l'équilibre du réseau urbain, réduire les disparités spatiales et renforcer l'adaptabilité des espaces vis-à-vis des mutations économiques, sociales, environnementales et technologiques.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le ministère de l'Intérieur, Mohamed Hassad, a indiqué que le gouvernement examine la possibilité de trouver d'autres financements pour soutenir les collectivités locales après les dernières inondations. En réponse à une question orale sur les "critères adoptés dans la distribution du produit de la TVA aux collectivités locales" formulée par le groupe Authenticité et modernité (PAM) à la Chambre des conseillers, le ministre a affirmé qu'outre la part des collectivités territoriales du produit de la TVA, le gouvernement oeuvre à trouver d'autres formules pour financer celles parmi elles qui ont été affectées par les dernières inondations.

- Les réformes entreprises ces dernières années au Maroc sont remarquables et peuvent servir de source d'inspiration pour le reste du monde arabe, a déclaré le président du Parlement danois, Mogens Lyketoft. "Dans le contexte des récentes mutations vécues dans le monde arabe, le Royaume s'est démarqué par son processus de changement tranquille. Nous estimons que ce qui se passe au Maroc et en Tunisie peut servir de bon exemple", a-t-il affirmé dans une déclaration à la presse.

*Attajdid.:

- Obsèques émouvantes de Abdellah Baha: Le défunt fût un patriote exemplaire et faisait preuve d'une intransigeance absolue sur les constantes de la nation, a témoigné Sâad Eddine El Otmani.

- Une étude sur la situation de l'enseignement réalisée dans le cadre du programme "Education d'abord" lancé par le Secrétaire général de l'ONU en 2012, met en garde contre la détérioration de l'enseignement public au Maroc à l'horizon 2038.

*Rissalat Al Oumma.:

- L'opposition à la Chambre des conseillers présente des amendements communs au projet de loi de finances 2015. Ces amendements concernent les domaines économique et social, en premier les aspects relatifs à la politique fiscale et à l'agriculture. A cet égard, l'opposition demande d'exonérer les agriculteurs des dettes relatives à l'utilisation de l'eau d'irrigation et de consacrer 3.000 postes aux diplômés chômeurs signataires du procès-verbal du 20 juillet 2011.

- Le Forum libéral des études et recherches soulève la question de la démocratie représentative dans son rapport avec la démocratie participative en vue du développement durable. Commentant ce rapport, le secrétaire général de l'Union constitutionnelle, Mohamed Abied, considère que le gouvernement est responsable, en grande partie, de l'affaiblissement de la démocratie participative et de la crise de communication qui pèse actuellement sur le paysage politique national.

*Al Assima Post.:

- Le décès de Abdellah Baha chamboule le calendrier de Abdelilah Benkirane. Le deuil a provoqué le report du dialogue avec les syndicats et le secrétaire général de l'Union marocaine du travail (UMT) souligne que le rôle du défunt était fondamental dans l'apaisement du climat entre le gouvernement et le syndicat.

- Le Maroc aspire à devenir une destination pour le tourisme durable dans la région méditerranéenne, a souligné le ministre du Tourisme Lahcen Haddad. Il a mis en avant l'engagement de son département à soutenir l'investissement dans le secteur touristique en milieu rural et le développement touristique durable et écologique.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus