Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz


MAP - publié le Mardi 10 Mai à 09:54

Maroc : Revue de presse quotidienne du 10 mai 2016



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés mardi 10 mai 2016.:



*Le Matin:

- Les clubs de football ont jusqu’à la saison 2017-2018 pour basculer du statut d’association à celui de société sportive, conformément à l’article 15 de la loi 30-09 relative à l’éducation physique et au sport. La loi en vigueur prévoit l’ouverture du capital des clubs à hauteur des deux tiers. L’association gardera 34 pc des parts, ou ce qu'on appelle le tiers bloquant. Cette disposition légale ne fait pas plaisir aux clubs qui craignent l’augmentation des charges et des impôts. D’après une enquête réalisée par la commission de contrôle de gestion de la Fédération royale marocaine de football, seuls trois clubs répondraient aux critères requis et seraient prêts à la reconversion dès à présent. Certains clubs ne connaissent même pas leur patrimoine, selon cette enquête.

- Les centrales syndicales veulent reprendre le dialogue avec le gouvernement. Une lettre a été adressée lundi au chef de l’Exécutif lui demandant de fixer une date pour le prochain round de dialogue. Espérant obtenir ce rendez-vous dans les plus brefs délais, les partenaires sociaux du gouvernement tiennent mordicus à leur principale revendication : une hausse des salaires.

*Al Bayane:

- La coopération entre les pays du Maghreb "doit être totale" pour faire face aux dangers des réseaux terroristes, a souligné le directeur du Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), Abdelhak El Khayam. El Khayam, qui a relevé que le Maroc est capable de défendre son territoire, a regretté l’absence de coopération de la part de l’Algérie en matière de lutte contre le terrorisme, une situation qui rend plus difficile de combattre ce fléau, mettant en garde contre l’existence de zones, dont le Sahel et les camps de Tindouf en territoire algérien, où l’organisation terroriste Daech peut s’installer en l’absence d’un échange d’informations.

- L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a annoncé lundi qu'il procèdera, à partir de mercredi prochain dans le cadre de l'avancement du projet de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) reliant Casablanca à Tanger, aux travaux de la première phase concernant la préparation du Bâtiment voyageurs de Tanger ville. Ces travaux, précise l'ONCF dans un communiqué, consistent en l’aménagement du Bâtiment voyageurs y compris les équipements y afférents, des quais et des espaces extérieurs et d’intermodalité.

*L’Economiste:

- A lui seul, l’écosystème dédié à la chaussure en cuir, lancé en février dernier, ne suffira pas à booster cette industrie. Le constat vient du ministère du Commerce extérieur qui recommande soit l’élargissement, soit la création d’un autre écosystème autour du liège utilisé pour la fabrication des talons et des semelles extérieurs des chaussures. Cela devrait aussi s’accompagner d’une stratégie commerciale et marketing agressive et d’un effort d’investissement, y compris dans les ressources humaines.

- La production record de 510.000 tonnes de sucre se confirme. Le ministère de l’Agriculture table cette année sur une récolte betteravière de 3,8 millions de tonnes à partir de 59.000 ha occupés par la plante. Or, la seule région de Béni Mellal-Khouribga, qui en détient 25 pc, devrait assurer 47,3 pc de la production totale de betterave à sucre : 1,8 million de tonnes.

*L’Opinion:

- Le "Fonds de soutien financier aux TPME", destiné à cofinancer avec les banques la restructuration financière des entreprises jugées viables mais connaissant des difficultés passagères, a bénéficié, depuis son démarrage effectif en octobre 2016, à 245 entreprises pour une enveloppe globale de 1,55 milliard de dirhams (MMDH) jumelée à des crédits bancaires totalisant environ 1,1 MMDH. Le fonds, doté de 3,6 milliards de dirhams et dont la gestion a été confiée à la Caisse centrale de garantie (CCG), vise à renforcer et à préserver les activités productives des TPME, en particulier les entreprises exportatrices et celles opérant dans le secteur industriel.

- Un total de 64 étudiants doctorants de différentes universités marocaines bénéficieront de journées de formation dans les domaines des sciences humaines, sociales, politiques et littéraires liées à la question du Sahara, qui ont démarré vendredi à Rabat. Cette initiative, première du genre, vise à renforcer les capacités scientifiques et méthodologiques des chercheurs, à travers des ateliers et formations relatifs aux sciences humaines, sociales et politiques portant sur la société sahraouie et les provinces du sud du Royaume, a relevé Rahal Boubrik, directeur du Centre des études sahariennes.

*Libération:

- Le Collectif pour l’éradication du travail des petites bonnes a lancé une campagne de mobilisation pour pousser les parlementaires à refuser les dispositions du projet de loi n 12-19 fixant les conditions d’emploi des travailleurs domestiques et notamment dans son article 6 qui autorise le travail domestique à partir de 16 ans. 

- Le secteur pharmaceutique marocain a réalisé une avancée importante grâce aux plans mis en œuvre pour booster les performances de cette filière et stimuler la production à valeur ajoutée, a indiqué l’Oxford Business Group dans une étude qui vient de paraître. Le gouvernement marocain a signé dernièrement une série d’accords avec des associations pharmaceutiques locales, ouvrant ainsi la voie au déploiement des premiers écosystèmes pharmaceutiques, a ajouté l’analyse du cabinet d’études britannique.

*Assabah:

- Une commission d’inspection du ministère de l’Intérieur effectue depuis des semaines des tournées marathoniennes dans plusieurs préfectures et provinces afin d'auditer des projets financés par des fonds affectés à l'Entraide nationale et à propos desquels de nombreuses interrogations ont été soulevées. Selon des sources informées, de grands responsables relevant de la Direction de l'Entraide nationale ont effectué récemment 48 missions d’audit en réaction aux rapports et aux interrogations de certains parlementaires, qui avaient relevé des infractions et des tripotages dans l’exécution des projets ayant bénéficié à certaines entreprises et sociétés "chanceuses".

- La Cour d’appel de Nador examinera, la semaine prochaine, un des dossiers sensibles où sont jugés trois prévenus soupçonnés de détournement de dépôts de clients d’une agence bancaire, estimés à plus de 10 milliards de centimes. Les mis en cause dans cette affaire sont un directeur d’agence bancaire, son adjoint et un employé chargé de caisse. Un agent privé de sécurité qui travaillait dans cette agence et deux autres personnes sont également poursuivies. L’affaire a été soulevée après que certains clients ont déposé plainte pour ne pas avoir pu tirer des relevés bancaires.

*Bayane Al Yaoum:

- La coopération entre les pays du Maghreb "doit être totale" pour faire face aux dangers des réseaux terroristes, a souligné le directeur du Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), Abdelhak El Khayam, dans un entretien publié dimanche par le quotidien espagnol ABC. "Nous devons être conscients du fait que le terrorisme est un phénomène mondial qui ne concerne pas une région déterminée et qui requiert la collaboration de tous les pays. Malheureusement, nous avons un voisin (l’Algérie) avec lequel il n'y a aucune collaboration, ce qui nous oblige à redoubler de vigilance", a-t-il fait remarquer.

- La communauté marocaine établie à Aix-les-Bains (sud-est de la France) constitue un des facteurs apaisants de tolérance et de compréhension entre les peuples marocain et français, a affirmé, samedi, le député-maire de cette ville, Dominique Dord. Cette communauté joue un rôle important dans la promotion du vivre-ensemble et constitue également un élément stabilisateur et pacificateur, a ajouté Dord dans une allocution en marge d’une marche organisée dans le cadre des journées franco-marocaines à Aix-les-Bains.

*Akhir Saâ.:

- Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed El Ouafa, a indiqué que toutes les mesures ont été prises pour garantir un meilleur approvisionnement pendant le mois de Ramadan, notant que malgré le retard des précipitations, ces mesures vont permettre de faire face à un éventuel manque. Dans une déclaration au journal, El Ouafa a assuré que les prix de certaines denrées alimentaires qui ont connu dernièrement des hausses vont baisser au cours du mois du Ramadan en raison de la disponibilité de l'offre.

- Ilyas El Omari, président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, a déclaré que les problèmes dont souffrent les habitants de la région "ne sont pas si simples, mais les résoudre reste possible par les efforts de tous". El Omari, qui s’exprimait lors d’une rencontre à Bruxelles, a indiqué que la création d’un équilibre en matière de développement au sein de la région sera sa priorité majeure, soulignant à la nécessité d’accorder une attention aux Marocains établis à l’étranger pour résoudre les problèmes auxquels ils font face.

*Al Alam:

- Abdellah Khamlich, secrétaire national de la CMR, a fait savoir que les réserves de la Caisse sont estimées à 100 milliards de dirhams et génèrent des profits de 3 milliards de dirhams par an. Il a affirmé que la CMR ne fait face à aucune crise financière.

- Après la circulation d’une information indiquant que l’eau à Tétouan est malsaine, les responsables du secteur rassurent les consommateurs, en affirmant qu'il s'agit d'une rumeur. Un communiqué de la commission chargée de ce secteur, signé notamment par le président de la commune de Tétouan, le directeur d’Amendis- Tétouan et le délégué provincial de la Santé, a affirmé que l’eau potable à Tétouan est conforme à toutes les normes de qualité et d'hygiène en vigueur au niveau national et reconnues par l’Organisation mondiale de la santé, appelant les habitants à ne pas se laisser entraîner par les vains bruits qui courent.

*Al Mounaataf:

- Les prix de la volaille et des œufs flambent, le gouvernement cherche des solutions "de fortune" en recourant à l'importation des œufs d’Espagne et du Portugal pour satisfaire les besoins qui augmentent pendant le Ramadan. Bouazza Kherrati, président de l'Association marocaine de protection du consommateur, met en garde contre une hausse excessive des prix du poulet à l’approche du Ramadan, si le gouvernement ne prenne pas des mesures préventives pour assurer la protection de la volaille contre la grippe aviaire.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Les centrales syndicales ont anticipé la prochaine réunion décisive du dialogue social en envoyant lundi au chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, un mémorandum détaillé de leurs revendications. Les syndicats réclament une hausse générale des salaires et des pensions de retraite, l'allègement de la pression fiscale sur les salaires, l'amélioration du revenu, la hausse du plafond des salaires exonérés d'impôt à 6.000 dirhams et le respect des libertés syndicales. Ils réclament également l'adoption d'une approche participative en matière de réforme des régimes de retraite.

- Une étude de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ)a fait ressortir que l'internet et la presse électronique ont affecté le taux de lecture des journaux, ainsi que la mise à disposition de ces journaux gracieusement au sein des cafés, notant que 63 pc des personnes interrogées ont indiqué qu'elles lisent les journaux dans les cafés.

*Al Massae.:

- Une source informée a indiqué au journal que des groupes de l'opposition à la Chambre des représentants tentent de reporter le vote du projet de loi relatif à la lutte contre la violence à l'égard des femmes, après avoir demandé un avis au Conseil national des droits de l'Homme concernant ce projet qui sera soumis pour examen à la commission de la justice et de la législation de la première Chambre.

- Une source a indiqué au journal que la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a lancé une enquête dans des dossiers soumis par la Cour des comptes au parquet général, qui les a transférés à la BNPJ. Parmi ces dossiers figurent celui de l'Ecole nationale de l'industrie minérale, la Direction du médicament et de la pharmacie du ministère de la Santé et la Caisse nationale des retraites.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le président de Fédération interprofessionnelle des olives, Rachid Benali, a prévu une baisse de la production d'olives d'environ 40 pc à cause de la faible pluviométrie, notant que les zones irriguées ne seront pas affectées. Il a relevé qu'il faut attendre la fleuraison et les conditions climatiques pour pouvoir se prononcer exactement sur la production. - Le Maroc possède tous les atouts pour attirer les touristes de tous bords et ériger ses villes et ses sites historiques en une destination majeure pour le séjour et le city break, a affirmé, samedi à Meknès, l’ex-ministre tunisien du Tourisme, Tijani Haddad. M. Haddad, également président de la Fédération internationale des journalistes et écrivains du tourisme, a fait savoir que le Royaume a réussi à instaurer de nouveaux outils efficients lui permettant d’être parmi les destinations mondiales les plus prisées.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le maire de la Corse, Georges Mela, a indiqué que la proposition d'autonomie "est une solution très avancée", notant que cette forme d'organisation a permis aux institutions locales de la Corse de jouir d'une liberté de gestion tout en gardant les spécificités culturelles et linguistiques de cette région au sein de la République française. Selon lui, cette forme de gestion a mené la majorité des Corses à délaisser définitivement toute idée de séparatisme.

- Le président de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole, Chaouqi Jirari, a indiqué que les prix des volailles vont se stabiliser après que les prix enregistré dans les fermes ont reculé de 22,5 dh/kg à 18,5 dh/kg, notant que les prix reviendront à leur niveau habituel.

*Rissalate Al Oumma.:

- La Chambre des représentants examinera, mercredi, une proposition de loi du groupe constitutionnel portant amendement de l'article 2 de la loi portant Code des droits réels. Cette proposition de loi vise à lutter contre la spoliation immobilière.

- Le secrétaire général de l'UC, Mohamed Sajid, a appelé lors d'une rencontre d'information le gouvernement à accorder la priorité à la région du Gharb. Par ailleurs, le président du groupe constitutionnel à la Chambre des représentants, Chaoui Belassal, a relevé que le parti a su garder sa position distinguée sur la scène politique nationale malgré son positionnement dans l'opposition depuis plus de 17 ans.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara