Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Vendredi 10 Juillet à 10:14

Maroc : Revue de presse quotidienne du 10 juillet 2015



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés vendredi 10 juillet 2015.:



*Le Matin.:

- SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de SA le Prince Moulay Ismail, a présidé, jeudi au Palais Royal à Casablanca, la sixième causerie religieuse du mois sacré du Ramadan. Cette causerie a été animée par le Pr. Moulay El Bachir Aâmoun, membre du conseil local des Oulémas de Témara sous le thème: "Les dimensions spirituelles de la prière et certains de ses détails dans le rite Malékite".

- La Banque mondiale a approuvé un nouveau prêt en faveur du Maroc. Montant : 150 millions de dollars. Ce fonds est destiné à financer le projet de modernisation de l'irrigation à grande échelle permettant d'améliorer l'utilisation des ressources en eau dans l'agriculture. Ce prêt s'inscrit dans le cadre de l'appui au Programme national d'économie et de valorisation de l'eau en irrigation (PNEEI).

*L'Opinion.:

- Les membres du comité exécutif du Parti de l'Istiqlal, réunis mardi dernier, affirment que la non publication du découpage territorial de provinces et préfectures "signifie que les élections seront menacées d'un réel échec". La direction du parti de la balance précise à ce propos que le déroulement des élections professionnelles, prévue le 07 août, et celui des élections communales et régionales le 04 septembre prochain, sont désormais menacées du fait de la tergiversation qui caractérise le travail gouvernemental, soulignant que de nombreuses problématiques demeurent sans solution en dépit de l'approche imminente de ces élections.

- Le Maroc réglemente la gestion des déchets dangereux. Le décret relatif aux déchets dangereux a été publié au bulletin officiel. La collecte et le transport de ces déchets seront soumis à des autorisations. De même l'installation des dispositifs de leur traitement. Les estimations actuelles de la production des déchets dangereux portent sur plus de 300.000t par an, soit 20% de la quantité des déchets industriels produite au Maroc.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- La Cour de cassation passe à l'ère du numérique. C'est l'objet principal d'une convention de partenariat et de coopération signée mercredi entre la Cour de cassation et l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT). Cette convention intervient en concrétisation du Plan Maroc numérique 2020, visant à mettre en place des administrations publiques qui soient interactives et proches des citoyens, indique un communiqué de la Cour.

- Anti-dumping: Les céramistes tirent la sonnette d'alarme. La conjoncture semble toujours être difficile pour les producteurs de céramique au Maroc. Les craintes exprimées en 2009 se confirment aujourd'hui. Le danger émane de deux destinations principales totalisant à elles seules plus de 60% des importations globales. Il s'agit de l'Espagne et de l'Italie qui, depuis le début de la crise euro, déversent au Royaume un carrelage loin des normes et des gouts marocains. Au premier trimestre 2015, les importations ont grimpé de 80%.

* Libération.:

- Plombé par une crise de la demande, l'immobilier s'affale. Au Maroc, le marché immobilier connaît une crise réelle de la demande. Il passe, ces dernières années, par une phase difficile caractérisée principalement par une décélération des prix et également par des baisses observées au niveau d'un certain nombre de villes. C'est ce que vient, en effet, d'indiquer le Centre marocain de conjoncture (CMC) dans sa dernière lettre mensuelle, précisant que si le marché immobilier souffre d'une baisse significative de la demande, le logement social n'a pas non plus été épargné.

- Une journée de sensibilisation et d'éducation sur le diabète et les maladies de nutrition sera organisée ce samedi, à Tahanaout, dans la province d'El Haouz au profit des diabétiques et du grand public. Initiée par la Ligue marocaine de lutte contre le diabète, cette journée entre dans le cadre des activités de cette Ligue visant à participer à l'effort national de lutte contre le diabète.

* Al Bayane.:

- Réunion du Bureau politique du PPS: Le PPS souligne la nécessité d'accorder la priorité à la préservation des équilibres macroéconomiques et à la création de l'emploi stable. Il en appelle au renforcement du secteur public et à l'augmentation des budgets de l'enseignement, de la santé et de l'habitat. Le Bureau se félicite par ailleurs de l'accord au sujet de l'approche collective et commune pour les prochaines étapes électorales de l'intérieur de l'alliance de la majorité.

- Les citoyens non-inscrits sur les listes électorales générales et qui réunissent les conditions légalement requises peuvent présenter leurs demandes d'inscription sur ces listes jusqu'au 20 août 2015, indique un communiqué du ministère de l'Intérieur. Dans le cadre des préparatifs des élections communales et régionales prévues le 04 septembre 2015, le ministre de l'Intérieur rappelle que conformément aux dispositions de l'article 30 de la loi n 57.11 relatives aux listes électorales générales, les citoyennes et citoyens non-inscrits sur les listes électorales générales et qui réunissent les conditions légalement requises peuvent présenter leur demande d'inscription sur ces listes, lit-on dans le communiqué.

* L'Economiste.:

- Loi sur la SA: Le premier toilettage après 20 ans. La refonte de la loi sur la société anonyme (SA) vient d'être adoptée par le Parlement. Voté à l'unanimité, le texte devrait renforcer la sécurité juridique et la stabilité réglementaire. Il simplifie et facilite davantage les procédures de constitution et de fonctionnement des sociétés anonymes. Des changements importants pour les investisseurs et qui pourraient améliorer le classement du Maroc dans Doing Business.

- Assurance maladie: La montée en charge se poursuit. Le régime d'assurance maladie obligatoire géré par la CNSS n'a pas encore atteint sa phase de maturité. Sur 4,9 millions d'ayants droit, 992.458 ont bénéficié de soins en 2014. Un chiffre qui a connu un accroissement de 29 pc comparativement à 2013. En Moyenne, 10.286 dossiers sont traités par jour.

*Al Haraka.:

- Quelque 176 tonnes de denrées alimentaires impropres à la consommation ont été saisies et détruites au niveau national, durant la troisième semaine du mois sacré du Ramadan 1436, annonce mercredi l'Office National de Sécurité Sanitaire de Produits Alimentaires (ONSSA). Il s'agit de dattes (983 kg), de farine (44 tonnes), de fruits secs (877 kg), de préparations sucrantes (8 tonnes), de boissons (6375 litres), d'huiles alimentaires (273 litres), de viandes et produits à base de viandes (21 tonnes), de produits de la pêche (9 tonnes) et de produits laitiers (6,8 tonnes), précise l'ONSSA dans un communiqué.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le bureau politique du PPS s'est réjoui que la majorité convienne de la nécessité d'une approche collective et commune concernant les prochaines élections. Il a souligné l'importance d'accorder un intérêt particulier aux politiques et actions publiques visant la création d'emploi. Le Bureau a affirmé avoir pris des mesures susceptibles d'augmenter le rythme des préparatifs des élections des membres des Chambres professionnelles, et du programme électoral national.

*Assabah.:

- Le syndicat indépendant des médecins du secteur public envisage d'observer mercredi une grève nationale de 24 heures dans tous les services, excepté ceux des urgences et de réanimation. Le syndicat affirme avoir pris cette décision pour protester contre l'atermoiement du ministère de la Santé quant à la satisfaction de son cahier revendicatif, qu'il qualifie de "projet juste".

*Al Alam.:

- La Jeunesse istiqlalienne lors d'une rencontre récente à Safi: la Jeunesse istiqlalienne est la première à exprimer son point de vue au sujet de plusieurs questions, et ne s'implique guère dans la "conspiration du silence". Elle indique également que seul l'Etat est habilité à faire face à toutes les formes de dérives, comme il est responsable de la protection des valeurs et de la moralité.

* Al Ahdath Al Maghribia.:

- Casablanca Prestations: Un nouveau plan pour la capitale économique à l'horizon 2020. Près de 7 mois après sa création en décembre dernier, la société Casablanca Prestations a marqué son premier rendez-vous médiatique par la présentation des axes de son action lors des cinq prochaines années. Cette structure est le fruit de concertations et de rencontres de travail qui ont réuni les élus de la ville et les autorités locales ayant abouti à la mise en place de cette société de développement local, et ce, dans le cadre du plan de développement stratégique de Casablanca (2015-2020).

- Le bilan du mouvement national de mutation des enseignants soulève le mécontentement des syndicats, le qualifiant de "maigre". La Fédération nationale de l'enseignement, affiliée à l'UMT, a souligné lors de sa réunion ordinaire que cette opération n'a pas répondu aux attentes de la famille de l'enseignement, malgré les modifications apportées à la note cadre en la matière".

* Al Massae.:

- Les Casablancais peuvent demander des documents d'état civil via internet. La commande en ligne de documents de l'état civil au niveau de la wilaya de Casablanca, a été lancée mercredi, une solution qui permettra d'épargner aux citoyens les longs déplacements et de diminuer la pression sur les bureaux d'état civil. Ce projet, baptisé "watiqa.ma", vise à rapprocher l'administration du citoyen et à simplifier les services de l'état civil. Pour y procéder, le citoyen casablancais peut faire la commande d'un ou plusieurs documents d'état civil sur le guichet électronique et régler en ligne les frais y afférents, à partir de 20 DH. Le paiement peut se faire par carte bancaire nationale ou internationale, et prochainement par SMS.

- Le Haut-Commissariat au plan (HCP) a indiqué que la croissance économique globale serait de 4,7 pc au troisième trimestre 2015, compte tenu d'une hausse de 2,1 pc des activités hors agriculture et d'une amélioration de 16,4 pc de la valeur ajoutée agricole. "Le redressement de l'économie marocaine se poursuivrait au troisième trimestre 2015, sous-tendu par une amélioration de 16,4 pc de la valeur ajoutée agricole, en variation annuelle, au lieu de 12 pc au cours du premier trimestre", a précisé le HCP dans sa note de conjoncture pour le mois de juillet 2015.

* Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le syndicat national de l'enseignement supérieur prépare son congrès extraordinaire et réclame l'amélioration de la situation matérielle des enseignants-chercheurs. Le syndicat a demandé au gouvernement d'accélerer la publication au Bulletin officiel de la décision relative à la promotion des enseignants du secteur, mettant l'accent sur la nécessité de traiter toutes ses revendications.

* Attajdid.:

- Le ministère de l'Habitat et de la Politique de la Ville a procédé, mercredi à Rabat, à la signature d'une convention cadre portant sur la réalisation de projets de logement à 140.000 DH, destinés aux ménages à faible revenu, dans le cadre du renforcement du partenariat public-privé dans le secteur. Cette convention de "logement à faible valeur immobilière" a été paraphée par le ministre de l'Habitat et de la politique de la ville, Nabil Benabdellah, le président du directoire du groupe Al Omrane, Badr Kanouni et le président de l'Union nationale des petits promoteurs immobiliers, Ahmed Bouhmid.

* Akhbar Al Yaoum.:

- Un nouveau projet de loi sur la Caisse de compensation a été remis par le Secrétariat général du gouvernement aux ministres. Le texte stipule la mise en place d'une commission de veille pour conseiller l'exécutif sur les stratégies et les mécanismes susceptibles de rationaliser le système de la compensation et proposer les mesures nécessaires pour faire face aux risques.

- Signature d'une nouvelle convention pour améliorer les salaires du personnel de la CNSS. Une nouvelle convention régissant le personnel de la CNSS a été signée, jeudi à Casablanca, entre la CNSS et l'UMT visant à améliorer les conditions de travail du personnel, l'accès à la médecine du travail et la gestion des œuvres sociales. Le ministre de l'Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, a indiqué que cette convention constitue la meilleure façon de gérer les relations professionnelles et de travail au sein d'une entreprise.

* Rissalate Al Oumma.:

- La Fédération de l'Union constitutionnelle pour la citoyenneté et les politiques publiques à Marrakech a débattu du rôle du Conseil constitutionnel dans le processus politique. Abdelmajid Damnati, chargé du secrétariat régional du parti, a affirmé que la présence des jeunes "a dynamisé et renforcé la Fédération".

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara