Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mercredi 10 Décembre à 12:19

Maroc : Revue de presse quotidienne du 10 décembre 2014



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus mercredi 10 décembre:



*Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

- Les obsèques de feu Abdellah Baha, ministre d'Etat, décédé dimanche dans un accident ferroviaire près de Bouznika, ont eu lieu mardi au cimetière Chouhada à Rabat, en présence de SAR le Prince Moulay Rachid. Après les prières d'Addohr et du mort à la Mosquée Chouhada, le cortège funèbre s'est dirigé vers le cimetière Chouhada où le défunt a été inhumé, en présence notamment de membres de la famille de feu Abdellah Baha, de conseillers de SM le Roi, du chef du gouvernement, des présidents des deux chambres du Parlement, du chambellan de SM le Roi, des membres du gouvernement, de l'Inspecteur général des FAR, Commandant la zone Sud, du commandant de la Gendarmerie royale, du directeur général de la sûreté nationale, de dirigeants et membres du PJD et de plusieurs personnalités civiles, politiques, associatives et militaires.

- La CCG s'attaque au dossier de la transmission d'entreprises. La Caisse centrale de garantie vient de lancer un dispositif de garantie dédié à la transmission d'entreprises, Damane transmission. Le lancement de ce nouveau produit "vient répondre à la problématique que constitue la transmission d'entreprises pour une partie de PME créées durant les décennies 60-80 et dont il convient d'assurer la relève", souligne la CCG dans un communiqué.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- INDH: Les plus pauvres ne profitent pas assez. Plus de neuf années après son adoption, l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) a fait l'objet d'un bilan détaillé élaboré par l'Observatoire créé en 2006 à cet effet. Le compteur de l'INDH affiche 8 millions de bénéficiaires, 34.000 projets dont 6.000 sont des activités génératrices de revenus et 11.000 associations coopératives. Pour l'Observatoire, le ciblage territorial doit être revisité pour cibler réellement les nécessiteux. 

- Paludisme: Le Maroc figure parmi les pays exempts de paludisme en Afrique où surviennent près de 90 pc des décès liés à la maladie, a indiqué mardi l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Dans son rapport mondial sur le paludisme, l'OMS cite le Royaume parmi les 11 pays du monde qui sont parvenus à maintenir l'absence de toute contamination, alors que des cas ont été signalés dans des pays voisins comme l'Algérie.

*L'Economiste.:

- Fruits et légumes: Des prix record. Les prix des fruits et des légumes flambent, parfois sans commune mesure par rapport aux prix de gros. C'est pratiquement du simple au double entre la vente au gros et celle au détail. Entre perturbations dues aux inondations dans le Souss et la spéculation, la plupart des fruits et légumes ont vu leur prix doubler.

- Pétrole: Les industriels scrutent les cours. La chute du prix du pétrole représente une "bénédiction" pour l'économie marocaine. Le baril a plongé de près de 40 pc depuis juin. Cette baisse sera surtout bénéfique à la balance des paiements et permettra de réduire le déficit commercial puisque la facture pétrolière est en recul. Cette chute du prix du baril devrait profiter aux ménages et aux industriels.

*Affaire Zaz: Retour sur une relation d'affaires "suspectes". Rabii Nour est le second prévenu à rejoindre la barre afin de répondre aux questions du juge. Le tribunal correctionnel de Casablanca accuse notamment cet ex-salarié de Wana de détournement de trafic télécom à l'international, de faux et usage de faux en écriture de commerce.

*Al Bayane.:

- Coupe du monde des clubs: Les choses sérieuses commencent. Aujourd'hui, mercredi, commence la 11ème édition de la Coupe du monde des clubs qu'abritent Rabat et Marrakech. Une compétition qui part sur les chapeaux de roue avec le match d'ouverture mettant aux prises le MAT de Tétouan et Auckland City. Cette année, le MAT d'Aziz El Amri devrait coûte que coûte dépasser ce premier match pour espérer marcher sur les traces du Raja qui avait fait le nécessaire l'année dernière en battant Auckland.

- Journée internationale des droits de l'Homme: Les droits des mères célibataires et de l'enfant à l'honneur. Après le Forum mondial des droits de l'Homme tenu à Marrakech, le Maroc commémore aujourd'hui la journée internationale des droits de l'Homme. Une preuve indissoluble que l'engagement pour le respect des droits de l'Homme est une sempiternelle quête. En dépit des réalisations, des attentes subsistent quant à certaines problématiques, à l'instar des mères célibataires. Dans le cadre de cette commémoration, des ambassadeurs et représentants de plusieurs ambassades se rendront cet après-midi dans plusieurs centres d'accueil et d'hébergement de mères célibataires à Casablanca.

*L'Opinion.:

- Couverture médicale de la Coupe du monde des clubs champions 2014: Un plan spécial couvre les joueurs, les arbitres, les VIP et les spectateurs. L'équipe médicale de SAMU, qui relève du Centre Hospitalier Ibn Sina de Rabat, est désormais l'un des piliers de la couverture médicale de la Coupe du monde des clubs champions, qui se déroulera à Rabat et Marrakech du 10 au 20 décembre 2014. La couverture médicale de ce grand événement footballistique mondiale obéit à une organisation rigoureuse, selon un plan opérationnel de couverture sanitaire bien agencé. 

- Exploitation des carrières: Une réglementation encore incomplète et opaque. Le projet de réforme de la réglementation liée à l'exploitation des carrières a fait l'objet d'un avis du Conseil, économique, social et environnemental émis à la suite d'une requête de la Chambre des conseillers. Le CESE estime dans son avis que si les procédures et les différentes étapes liées à la gestion de l'exploitation des carrières sont toutes définies dans le projet de loi, la revue détaillée des dispositions y afférentes permet de dégager trois grandes difficultés, à savoir: un manque d'information sur les conditions et modalités d'application, du fait du renvoi à des textes d'application non encore disponibles et la prééminence du rôle de l'autorité de tutelle, avec parfois un manque de clarté dans les intersections avec les autres départements concernés. La troisième difficulté est constituée, quant à elle, par un ensemble d'obligations pour les exploitants, parfois difficiles à implémenter vu la taille des exploitations et en l'absence de dispositions d'accompagnement.

*Libération.:

- ?Les bâtonniers exhortent Benkirane à dialoguer avec les avocats. D'anciens présidents de l'Association des barreaux du Maroc ont pris l'initiative d'adresser au chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, une lettre lui demandant audience pour débattre des questions se rapportant à la justice en général et, plus particulièrement, à la profession d'avocat. Ces anciens bâtonniers veulent aborder avec Benkirane la situation de la justice à la lumière des derniers projets de loi, et dissiper le malentendu qui règne actuellement à propos de plusieurs dispositions se rapportant à la profession d'avocat et qui enveniment depuis des mois les relations entre l'Association des barreaux du Maroc et le ministère de la Justice et des libertés.

- ?En l'absence de réalisations communales, l'INDH adopte 65 projets à Khouribga. Au regard d'une ville qui a du mal à retrouver ses couleurs du fait d'une gestion communale mitigée avec l'absence d'une vision claire, Khouribga donne l'image d'une cité qui, à cause de plusieurs maux et faute d'implication des acteurs locaux, est en train de sombrer dans l'oubli. Face à cette inertie, la seule consolation reste les actions contenues dans les programmes de l'INDH visant l'amélioration des conditions de vie de la population par le développement des infrastructures sociales et la création de petits projets générateurs de revenus au profit notamment des citoyens en situation précaire.

*Les réseaux mobiles du Maroc sous surveillance américaine. Les Etats-Unis sont un pays si grand que les scandales ont tendance à se hisser à l'échelle du pays et se répercuter sur le monde entier. Le dernier en date touche un secteur très délicat, celui de la téléphonie mobile. Selon de récentes révélations du magazine "The Intercept", entre 2010 et 2012, l'Agence nationale de surveillance américaine (NSA) aurait mis sous surveillance 70 pc des réseaux mobiles du monde, dont ceux du Maroc, soit les trois quarts des réseaux mobiles de la planète.

*Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

- Le ministère de l'Education nationale s'apprête à introduire de nouveaux changements dans les manuels scolaires des quatre premières années de l'enseignement primaire, selon le ministre délégué auprès du ministre de l'Education nationale, chargé de la formation professionnelle Abdeladim El Guerrouj. Cette mesure vise à doter les élèves des aptitudes fondamentales en matière de lecture et d'écriture et s'insère dans la vision stratégique 2030 dédiée à l'enseignement.

- 18.600 projets réalisés et 4.000 mesures bénéficiant à quatre millions personnes: c'est le bilan de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) au titre de la période (2011-2014), tel qu'annoncé, lundi à Rabat, par le coordonnateur adjoint de l'INDH, Souleimane El Hajjam.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le Maroc demeure un havre de stabilité et de paix dans une région en proie aux tumultes et à l'insécurité, souligne le prestigieux think tank américain Institute for Economics and Peace (IEP), dans une étude intitulée "Global Peace Index" (Indice mondial de la Paix) au titre de l'année 2014. Les 22 critères rigoureux retenus par l'IEP en matière de paix et de stabilité classent le Royaume en tête des pays du Maghreb (Maroc, Tunisie, Mauritanie, Libye et Algérie) et d'Afrique du nord (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye et Egypte).

- D'éminents mathématiciens se réunissent à Marrakech (du 08 au 12 décembre courant), le temps d'un congrès international visant à promouvoir l'échange autour de l'état des lieux de la recherche scientifique dans certaines branches pointues de mathématiques. L'organisation au Maroc de cet événement témoigne du savoir-faire des mathématiciens marocains et de la place de choix qu'ils occupent au niveau mondial, indiquent les organisateurs.

*Al Alam.:

- 60 pc des Marocains recourent aux hôpitaux et aux pharmacies pour obtenir des renseignements en matière de santé, tandis que 25 pc parmi eux demandent des conseils de leurs familles et amis, selon les résultats d'une étude menée par des ONG marocaines en partenariat avec une association américaine.

- Chabat lors du conseil national de l'Organisation du scout marocain: Le 7ème Congrès de l'Organisation marque une nouvelle étape reflétant la volonté de servir les causes de l'enfance et de la jeunesse. Selon le SG du parti de l'Istiqlal, le scoutisme a toujours été un levier de l'action nationale, sociale et bénévole. Chabat a tenu à saluer le rôle agissant joué par les cadres de l'Organisation en dépit de la modicité des subventions étatiques qui lui sont accordées. 

*Al Massae.:

- Les groupes de l'opposition à la Chambre des conseillers ont présenté, lundi, des amendements aux projet de loi de finances 2015, concernant notamment la promotion de l'achat de véhicules agricoles, la protection de l'industrie nationale, la lutte contre la contrebande et les comptes spéciaux du trésor.

- Trois société d'assurance se partagent 81 pc des cotisations d'assurance collectées par les banques, selon une étude sur le développement des activités relatives aux banques et aux assurances en 2013, publiée récemment par la direction des assurances et de la prévoyance sociale relevant du ministère de l'Economie et des finances. La même étude souligne que le chiffre d'affaires du secteur des banques et assurances a chuté de 9 pc, soit 5,8 milliards de dirhams.

*Al Haraka.:

- SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de feu Abdellah Baha, décédé dimanche dans un accident ferroviaire près de Bouznika. Dans ce message, SM le Roi affirme avoir appris avec une profonde douleur la triste nouvelle du décès de feu Abdellah Baha, que Dieu l'accueille dans Son vaste paradis parmi les martyrs.

- Un communiqué du procureur général du Roi près la cour d'appel de Casablanca a indiqué que feu le ministre d'Etat Abdellah Baha, décédé dimanche soir dans un accident ferroviaire, s'apprêtait à traverser à pied la voie ferrée quand il a été percuté par un train qui roulait en direction de Rabat. Selon la même source, l'enquête préliminaire sur le décès de feu Abdellah Baha a montré que l'accident est survenu au point kilométrique 50/600 sur la ligne ferroviaire reliant Casablanca et Rabat.

*Assahra Al Maghribia.:

- SAR le prince Moulay Rachid prend part aux obsèques d'Abdellah Baha. La dépouille d'Abdellah Baha a été inhumée mardi au cimetière Chouhada à Rabat en présence de SAR le prince Moulay Rachid. Les funérailles du ministre d'Etat ont également connu la participation des membres du gouvernement ainsi que de nombreuses personnalités.

- L'opposition à la Chambre des conseillers a présenté des amendements au projet de loi de finances dans lesquels elle prévoit que le gouvernement doit demander la permission des deux Chambres du parlement avant de contracter un emprunt auprès des institutions financières internationales. Par cet amendement proposé lors de la réunion de la commission des finances, les conseillers de l'opposition visent à freiner l'orientation du gouvernement vers l'emprunt pour rétablir les équilibres financiers.

*Al Mounaataf.:

- Une commission mixte composée des autorités locales, d'élus et de représentants du ministère de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement s'est penchée lundi sur le péril des glissements de terrain dans la commune Moul El Bergui, située à 35 km au nord de Safi. Les responsables et les habitants de la région imputent ces glissements, qui menacent plus de 200 ha de terres agricoles, aux eaux d'irrigation qui proviennent des axes de la commune Labkhati dans la province de Safi et de celles d'Ouled Amrane dans la province de Sidi Bennour.

- L'Université de Marrakech améliore son classement. En un an, l'Université Cadi Ayyad de Marrakech a gagné 33 places dans le classement du Times Higher Education BRICS & Emerging Economies 2015. Elle s'est positionnée 50ème sur 100 universités dans le monde, première dans les pays arabes.

*Assabah.:

- Le gouvernement n'est pas parvenu à se conformer aux crédits autorisés dans la loi de finances de 2012, le taux de réalisation n'ayant pas excédé les 60 pc, selon un projet de loi relatif à la liquidation du budget de l'année 2012, publié par le Secrétariat général du gouvernement.

- L'initiative des députés en matière de législation ne peut être exercée de façon effective dans cette conjoncture, puisque les projets de proposition de lois présentés ne sont que des initiatives individuelles et isolées dont les auteurs ne disposent pas de moyens pour concocter des textes au niveau souhaité, a déclaré Mohamed Ben Abdessadek, député PJD et vice-président de la commission de la justice, de la législation et des droits de l'Homme à la Chambre des Représentants.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le PPS a présenté ses condoléances à la famille de feu Abdellah Baha, qui a été percuté par un train près de Bouznika. Lors d'une réunion, le bureau politique du parti du livre a par ailleurs appelé les partenaires sociaux à poursuivre le dialogue afin de renforcer la paix sociale.

- Les efforts du Maroc en matière de promotion des investissements ont été exposés devant la conférence annuelle sur la sécurité des investissements dans la région méditerranéenne (ISMED), organisée jeudi au siège de l'OCDE à Paris. Parmi les actions prioritaires mises en place par le Royaume pour favoriser l'investissement figurent le développement du partenariat public-privé (PPP), la consolidation des équilibres macro-économiques et l'amélioration du climat des affaires, a affirmé la délégation marocaine aux travaux de cette conférence.

*Attajdid.:

- Des obsèques impressionnantes du défunt Abdellah Baha, en présence de SAR le Prince Moulay Rachid, le Chef du gouvernement et d'importantes personnalités marocaines. Dans un message adressé à la famille du défunt, SM le Roi affirme que "les nobles actions du défunt et ses qualités appréciées de tous restent l'unique consolation suite à sa disparition, d'autant plus que feu Baha fut un exemple d'empathie, de simplicité, de sincérité et de modestie".

- Baha: Un homme d'Etat, de valeurs et de consensus, c'est ce qui ressort avec force de tous les témoignages. Mohamed El Yazghi: "c'est une grande perte pour la patrie". Mohand Laensar: "le défunt apportait la solution appropriée convenant à tous". Ahmed Lahlimi: "ce qui s'est produit est un choc pour nous tous". Mohamed Boussaid: "le patriotisme sincère du défunt en a fait un homme sage et éclairé".

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Miloud Châabi démissionne de la Chambre des Représentants. Après des absences répétées aux séances de la première Chambre, le parlementaire Miloud Châabi a décidé de présenter sa démission pour des raisons de santé, selon les termes d'une lettre qu'il a adressée, lundi, au bureau de la Chambre des Représentants.

- Les participants à l'Assemblée constitutive des comptables publics relevant du ministère de l'Economie et des finances ont exprimé, la semaine dernière à Marrakech, leur refus du principe de la prescription de la dette publique, revendiquant la restitution des deniers publics de la part ceux qui sont redevables envers l'Etat.

*Rissalat Al Oumma.:

- La disparition soudaine de Abdellah Baha reporte la rencontre du gouvernement avec les syndicats autour du dossier de la retraite qui était prévue mercredi. Les deux parties ont convenu de reporter ce rendez-vous à une date ultérieure, selon le chargé de la communication et de la coordination à l'Union marocaine du travail (UMT).

- Des acteurs associatifs et des élus se disent déçus par les atermoiements du gouvernement concernant la situation dans la région de Souss-Massa-Drâa, durement affectée par les inondations survenues du 27 au 30 novembre dernier. Le conseil de la région a tenu la semaine dernière deux réunions urgentes au cours desquelles les participants ont exprimé leur étonnement face à la léthargie du gouvernement après la catastrophe survenue dans cette région sinistrée, tout en saluant les initiatives royales à ce sujet.

*Al Assima Post.:

- Le Maroc demeure un havre de stabilité et de paix dans une région en proie aux tumultes et à l'insécurité, souligne l'Institute for Economics ande Peace (IEP), dans une étude intitulée "Global Peace Index". L'IEP relève que le classement du Maroc ne s'est pas uniquement amélioré de manière constante depuis 2010, mais que le Royaume se démarque également comme étant parmi les pays de la région les moins impactés par le fléau du terrorisme.

- Le débat sur le capital immatériel dans la santé s'assigne pour objectif de cerner les contours de ce concept et d'en déterminer les critères d'évaluation, et par conséquent, de parvenir à des recommandations pour promouvoir ce capital dans le domaine de la santé, a affirmé le directeur de l'Ecole nationale de santé publique, Chakib Nejjari. Les ressources humaines représentent le véritable capital immatériel dans le secteur de la santé, a-t-il affirmé lors de la 2ème édition du débat sur le capital immatériel organisée par l'Ecole nationale de la santé publique en partenariat avec l'OMS.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara