Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Lundi 1 Juin à 10:58

Maroc : Revue de presse quotidienne du 1 juin 2015



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens paraissant lundi 1er juin 2015:



*Le Matin.:

- S.M. le Roi Mohammed VI est arrivé samedi en fin d'après-midi à Abidjan pour une visite de travail et d'amitié en République de Côte d'Ivoire, troisième étape d'une tournée africaine qui a conduit le Souverain au Sénégal et en Guinée-Bissau et Le conduira ensuite au Gabon. A Sa descente d'avion à l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny, S.M. le Roi a été accueilli par le président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, accompagné de son épouse Dominique Ouattara.

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI, accompagné du président bissau-guinéen, José Mario Vaz, a procédé, samedi à Bissau, à la remise d'équipements pour le renforcement de la production de l'eau potable de la capitale bissau-guinéenne. Ce projet concrétise le partenariat qui a fait l'objet d'une convention cadre de coopération signée entre l'Office national de l'électricité et de l'eau potable et Electricidade e Aguas da Guiné-Bissau, lors de la cérémonie présidée jeudi dernier par le Souverain et le président bissau-guinéen.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Mutation à petits pas pour Casablanca. La dernière session du conseil de la région du Grand Casablanca a connu l'approbation du projet de réhabilitation de la zone Errahma dans la commune urbaine Dar Bouazza, pour un montant de 200 millions de dirhams. La première phase du projet comprendra la réhabilitation des infrastructures routières, la maintenance du réseau d'éclairage urbain, le pavage des avenues et des rues et la création d'espaces verts. Le conseil régional a également approuvé un projet de mise à niveau des taxis reliant l'aéroport Mohammed V à la ville de Casablanca et le texte de création de l'Observatoire socioéconomique du Grand Casablanca.

- Des jeunes interrogent directement des ministres à la Chambre des conseillers. L'initiative du Médiateur pour la démocratie et les droits de l'Homme intervient dans le cadre du projet "Jeunes pour la démocratie". Lors d'une séance prévue lundi, les jeunes vont questionner le gouvernement sur plusieurs thématiques. Les réponses seront apportées par trois ministres: Chrafat Afailal, Mbarka Bouaida et Mustapha El Khalfi.

*L'Economiste.:

- Rabat, Abidjan: Alliés historiques et stratégiques. L'arrivée de SM le Roi Mohammed VI en Côte d'Ivoire, la troisième étape de cette tournée africaine qui a démarré par le Sénégal, a annoncé la couleur de l'intensité des relations bilatérales. Elle remet aussi sous les projecteurs le discours royal d'Abidjan de l'année dernière, qui avait appelé à "la libération des énergies africaines". L'expression, restée célèbre, est dans toutes les mémoires: "l'Afrique a moins besoin d'assistance et requiert davantage de partenariats mutuellement bénéfiques".

- Retraite des fonctionnaires: Un déficit de 1 milliard de DH! Un déficit d'un milliard de dirhams en 2014, entre 2,5 à 3 milliards attendu cette année...Le régime des pensions civiles géré par la Caisse marocaine de retraite (CMR) a entamé le cycle des déficits. La situation est critique et pourrait se dégrader davantage si des mesures d'urgence ne sont pas introduites.

*Al Bayane.:

- Retraites: La CIMR affiche une bonne mine en 2014. Une fois de plus, la Caisse interprofessionnelle marocaine des retraites (CIMR) s'en sort la tête haute. Le système de retraite complémentaire continue à assurer sa pérennité. En 2014, il étoffe sa réserve de prévoyance de l'ordre de 12,43 pc par rapport à 2013. D'année en année, le régime de retraite se distingue des autres élèves de la classe en crise.

- Nabil Benabdellah préside un grand meeting populaire à Oujda: "Ce qui nous lie avec nos alliés, c'est avant tout le sérieux et la rigueur et un programme gouvernemental basé sur la logique et la consécration d'objectifs bien précis".

*L'Opinion.:

- Loisirs: Des crocodiles à Agadir! Après quatre ans de conception et de travaux, Croco Parc Agadir vient d'être ouvert au public. Un lâcher de crocodiles a été opéré le jour de l'ouverture officielle du parc. Plus de 300 crocodiles, espèce "Crocodiles du Niles", animent le lieu, dont une grande majorité de jeunes. Le parc est étalé sur une superficie de 4 hectares et a nécessité une enveloppe budgétaire de 25 millions de dirhams.

- Détournement des aides humanitaires dans les camps de la honte en Algérie: Scandale à Madrid. 20 millions d'euros de fonds de soutien aux populations séquestrées dans les camps de Tindouf, en Algérie, ont disparu dans le sable du désert et ça n'a pas du tout plu au syndicat espagnol "Mains propres", qui a déposé plainte, le 28 mai, auprès du parquet général de Madrid. Les détourneurs des aides humanitaires dénoncés à la justice sont les dirigeants polisariens et des ONG espagnoles regroupées au sein de la "Coordination des associations solidaires avec le Sahara". Il va sans dire que les mercenaires polisariens, leurs parrains algériens et les complices espagnols sont sur des charbons ardents. Leur combine, qui consiste à gonfler le nombre des habitants des camps de Tindouf pour engranger le plus d'aides humanitaires possibles, ensuite revendues en Mauritanie, au Mali et au Niger, a duré de très longues années. La dénonciation sur la place publique espagnole de l'arnaque va indéniablement entraîner pas mal de dégâts.

*Libération.:

- Plainte d'une ONG espagnole contre le Polisario pour détournement des aides humanitaires: D'importantes quantités de médicaments périmés commercialisés dans les camps de Tindouf. S'appuyant sur le rapport de l'OLAF, l'ONG espagnole "Manos Limpias" (Mains propres) a déposé plainte contre les responsables du Polisario qu'elle accuse du détournement d'aides humanitaires destinées aux habitants des camps de Tindouf. L'ONG, qui a estimé la valeur des aides détournées de l'ordre de 20 millions d'euros, a déposé une requête auprès du Parquet général de Madrid. Le média espagnol qui a rapporté l'information a indiqué qu'elle a demandé l'ouverture d'une enquête judiciaire contre des responsables du Front et de la Coordination des associations solidaires avec le Sahara (CEAS) pour leur implication dans les détournements desdites aides. Outre que l'ONG espagnole a porté plainte contre les dirigeants du Polisario, plusieurs sites électroniques des camps de Tindouf dénoncent le déversement de médicaments périmés sur les camps. Ces sites soulignent l'implication de plusieurs personnes, notamment celles travaillant dans le secteur de la santé qui profitent de l'ignorance des habitants pour leur fourguer des médicaments devenus dangereux du fait de l'expiration de leur date de péremption.

- Après Renault, Ford jette son dévolu sur la zone franche de Tanger. Entre des milliers de postes créés et des millions de dollars investis. Le constructeur automobile américain Ford a décidé de suivre les pas du français Renault en investissant au Maroc. En effet, l'annonce officielle s'est déroulée récemment dans la capitale économique en présence du top management et team de Ford. Ainsi, le groupe américain a opté, dans un premier temps, pour l'ouverture d'une base commerciale régionale à Casablanca en attendant de mettre en place un bureau d'achat, sis à la zone franche de Tanger.

*Al Massae.:

- Les groupes de l'opposition à la Chambre des représentants (PI, USFP, UC et PAM) appellent à allouer aux collectivités locales 20 pc des amendes perçues suite aux infractions dans le domaine de l'urbanisme et de la construction, tel que prévu par un projet de loi relatif au contrôle et à la répression des infractions dans ce domaine. Cette demande s'inscrit dans le cadre des amendements présentés par l'opposition qui a mis l'accent sur l'importance de faire bénéficier les collectivités locales d'une partie de ces amendes.

- La Caisse interprofessionnelle marocaine de retraites (CIMR) a enregistré une progression de 12,43 pc de sa réserve de prévoyance, et confirme de nouveau la pérennité de son régime, a affirmé, vendredi à Casablanca, le président directeur général de la Caisse, Khalid Cheddadi. S'exprimant lors d'une conférence de presse, M. Cheddadi a souligné que l'excédent d'exploitation de l'exercice, affecté à la réserve de prévoyance, s'élève à 3974,70 MDH.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- SM le Roi Mohammed VI est arrivé samedi en fin d'après-midi à Abidjan pour une visite de travail et d'amitié en République de Côte d'Ivoire, troisième étape d'une tournée africaine qui a conduit le souverain au Sénégal et en Guinée-Bissau et Le conduira ensuite au Gabon. A Sa descente d'avion à l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny, SM le Roi a été accueilli par le président ivoirien, M. Alassane Dramane Ouattara, accompagné de son épouse Mme Dominique Ouattara. Parée de ses plus beaux atours, la ville d'Abidjan s'est mise à l'heure du Maroc en réservant un accueil des plus chaleureux à SM le Roi. Tout au long de l'itinéraire emprunté par le cortège royal, plusieurs centaines de citoyens ivoiriens et des membres de la communauté marocaine établie en Côte d'Ivoire se sont amassés pour acclamer SM le Roi et Lui souhaiter la bienvenue en terre ivoirienne.

- L'USFP appelle à une réunion exceptionnelle du Comité de l'Internationale socialiste pour examiner la problématique de l'immigration. Sur invitation de l'USFP, Rabat abrite, ce lundi au siège du parlement, une réunion exceptionnelle du Comité de l'Internationale socialiste, consacrée à l'examen de la problématique de l'immigration dans certaines régions du monde. Prendront part à cette réunion, initiée en partenariat avec le groupe socialiste, des experts marocains et étrangers qui réfléchiront à une solution aux dimensions sociale et démocratique à la crise de l'immigration.

*Al Alam.:

- En multipliant ses déplacements dans plusieurs pays africains et en signant une multitude d'accords bilatéraux -plus de 500 accords- avec ces pays, SM le Roi Mohammed VI montre qu'il y a une voie de développement possible en dehors de l'aide publique des pays occidentaux en direction de ceux du sud, a souligné le président de l'Assemblée nationale ivoirienne (Parlement), M. Guillaume Soro. Dans un entretien accordé à la presse à l'occasion de la visite de travail et d'amitié du Souverain en Côte d'Ivoire, M. Soro a affirmé que "depuis l'accession de SM le Roi Mohammed VI au Trône, le tropisme africain du Royaume Chérifien est plus perceptible", rappelant que SM le Roi avait déclaré, en 2014 à Abidjan, que "l'Afrique n'étant plus colonisée, doit apprendre à faire confiance à l'Afrique".

- Création de 15 nouvelles filières du baccalauréat professionnel. Le ministère de l'Education nationale et de la formation professionnelle a annoncé la création de quinze nouvelles filières dans le système du baccalauréat professionnel, en plus des quatre filières créées au titre de l'année scolaire 2014-2015. Ces filières sont réparties en plusieurs grands pôles, à savoir "Ingénierie électrique et informatique", "Ingénierie mécanique", "Services", "Construction et travaux publics" et "Agriculture", indique le ministère dans un communiqué.

*Akhbar Al Yaoum.:

- L'Association nationale des producteurs des viandes de volailles a révélé que les investissements consentis dans la filière de production ont atteint 10,4 milliards de dirhams (MMDH) en 2014, alors que le chiffre d'affaires est estimé à 27,9 MMDH. Le président de l'Association, Aziz El Arbi, a indiqué, lors d'une rencontre nationale consacrée à la filière des volailles au Maroc, que la production de poussins a atteint 380 millions en 2014.

- La Banque africaine de développement (BAD), considérée comme le premier acteur financier international au Maroc, salue les réformes économiques et l'appui aux investissements au Maroc, soulignant l'importance de renforcer la coopération entre le Royaume et son entourage africain, notamment dans le domaine économique. Et de souligner que l'ouverture du Maroc sur l'Afrique a induit une augmentation de 13 pc de ses échanges commerciaux avec le continent noir l'an dernier.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- SM le Roi Mohammed VI est arrivé samedi en Côte d'Ivoire, troisième étape de Sa tournée africaine, alors que les contours du projet de construction d'un Espace sous-régional de dialogue dans la région nord-ouest africaine se dessinent. Ce projet a été annoncé, en effet, dans le communiqué conjoint publié au terme de la visite officielle effectuée par le Souverain en Guinée Bissau, du 28 au 30 mai courant. Selon les termes de ce communiqué, SM le Roi Mohammed VI et le président bissau-guinéen, José Mario Vaz, conscients de la communauté de destin et de la similitude des défis qui se posent à toute la région nord-Ouest africaine, ont décidé de promouvoir la création d'un Espace sous-régional de dialogue stratégique et de concertation regroupant les pays de la région nord-ouest africaine.

- La tournée qu'entreprend Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans plusieurs pays africains témoigne de la place stratégique du Maroc en Afrique, un continent devenu un nouvel espace d'expression du partenariat d'exception entre le Royaume et les Etats-Unis, écrit vendredi l'influente publication US, National Interest.

*Al Haraka.:

- Dans le communiqué conjoint publié à l'issue de la visite officielle de SM le Roi en Guinée Bissau: "SM le Roi a souligné que le Royaume du Maroc, qui est un ami historique de la Guinée Bissau, se veut aussi son partenaire du présent et de l'avenir" et "le Président de la Guinée Bissau a tenu à réaffirmer le soutien constant et inconditionnel de son pays à la marocanité du Sahara et à l'intégrité territoriale du Maroc".

- La tournée de SM le Roi Mohammed VI dans plusieurs pays africains confirme le choix stratégique du Maroc orienté vers la promotion de partenariats équilibrés, dans le cadre de la coopération Sud-Sud, a indiqué M. Abdelfettah Fathi, expert stratégique dans les questions sahélo-sahariennes. Les visites Royales dans plusieurs pays africains visent à renforcer les horizons géopolitiques du Maroc au niveau de sa profondeur africaine, à travers la consolidation des liens existants par des projets à même de soutenir l'économie africaine et des accords jetant les bases d'un partenariat équilibré et équitable, a affirmé M. Fathi.

*Assahra Al Maghribia.:

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI, accompagné du président bissau-guinéen, José Mario Vaz, a procédé, samedi à Bissau, à la remise d'équipements pour le renforcement de la production de l'eau potable de la capitale bissau-guinéenne. Le même jour, SM le Roi, accompagné du président de la République de Guinée Bissau, s'est rendu au Mausolée Amura à Bissau, où le Souverain a déposé une gerbe de fleurs à la mémoire du fondateur de la nation guinéenne, Amilcar Cabral.

- Le président de la République de Guinée Bissau, SE José Mario Vaz, a salué le leadership régional de SM le Roi Mohammed VI et félicité le Souverain pour Sa vision pour l'émancipation et le développement du Continent Africain, ainsi que pour Son plaidoyer en faveur d'une coopération Sud-Sud concrète et multiforme en faveur des populations africaines. Dans le communiqué conjoint sanctionnant la visite officielle effectuée par SM le Roi en Guinée Bissau du 28 au 30 mai courant, le président José Mario Vaz a également tenu à réaffirmer le soutien constant et inconditionnel de son pays à la marocanité du Sahara et à l'intégrité territoriale du Maroc. Le Président de la Guinée Bissau a, en outre, exprimé à Sa Majesté le Roi ses remerciements et ceux du gouvernement et du peuple Bissau-guinéens pour les marques d'affection et de solidarité et pour le soutien multiforme que le Maroc n'a cessé d'apporter à la Guinée Bissau dans cette phase déterminante et cruciale de son histoire.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdellah, a indiqué que le parti du livre "est contre la défense des avantages concédés aux dépens du peuple". Benabdellah a affirmé que les partis de la coalition gouvernementale sont unis par la sincérité, le sérieux et la gestion de la différence dans le cadre du respect mutuel. Benabdellah a tenu ces propos lors de deux rencontres de communication à Oujda et Fès, vendredi et samedi dernier.

- Des experts mettent en exergue le rôle du capital immatériel dans la promotion des exportations marocaines vers l'Afrique. Lors d'une rencontre sur la qualité organisée à Casablanca, ils ont souligné l'importance du réinvestissement du capital immatériel, de la confiance et de la sympathie dont jouit le Maroc auprès des pays africains dans la promotion des exportations marocaines vers les marchés africains.

*Al Mounaataf.:

- La ville d'Abidjan s'est mise à l'heure du Maroc en réservant un accueil des plus chaleureux à SM le Roi Mohammed VI, arrivé samedi en fin après-midi dans la métropole ivoirienne pour une visite de travail et d'amitié en République de Côte d'Ivoire. Tout au long de l'itinéraire emprunté par le cortège royal, plusieurs centaines de citoyens ivoiriens et des membres de la communauté marocaine établie en Côte d'Ivoire se sont amassés pour acclamer SM le Roi et Lui souhaiter la bienvenue en terre ivoirienne. Au milieu des vivats et des youyous, ils brandissaient les drapeaux du Maroc et de la Côte d'Ivoire pour saluer l'amitié et la fraternité exemplaires maroco-ivoiriennes.

- Mustpaha Benali, secrétaire général par intérim du parti Front des forces démocratiques déclare: "On va surprendre tout le monde lors des élections prochaines", considérant que "les élections sont une question de société qui ne peut être réglée par la majorité numérique". Benali, qui s'exprimait à l'ouverture d'un séminaire au profit de la section féminine du parti, a, par ailleurs, affirmé que la femme marocaine était et demeurera au cœur de la question sociétale.

*Assabah.:

- Le syndicat espagnol des fonctionnaires publics "Manos Limpias" (Mains propres) a déposé une plainte jeudi devant la justice pour fraude de 20 millions d'euros et détournement, par les dirigeants du polisario et une association qui le soutient, des aides humanitaires destinées aux populations des camps de Tindouf (sud algérien). L'organisation syndicale demande au parquet anticorruption l'ouverture d'une procédure judiciaire contre les auteurs de ce trafic, à savoir les responsables du polisario et la "Coordination des associations solidaires avec le Sahara (CEAS-Sahara)" pour délit de fraude et détournement de l'aide humanitaire destinée pour les camps de Tindouf, ainsi que "contre les complices, ceux qui sont chargés de leur couverture et les collaborateurs nécessaires dans cette fraude massive".

- La mission BtoB in Africa a fait escale à Dakar. La Banque populaire, en partenariat avec Maroc Export, a organisé une nouvelle série de rencontres commerciales entre les entreprises marocaines et leurs homologues sénégalaises, attirant 600 entreprises de ce pays africain avec lequel le Maroc est lié par des partenariats économiques et stratégiques.

*Rissalat Al Oumma.:

- Le secrétaire général de l'Union constitutionnelle, Mohamed Sajid, a affirmé que le parti "demeurera ouvert aux énergies constructives qui placent l'intérêt de la patrie et des citoyens en dessus des intérêts personnels". Lors d'une rencontre de communication organisée vendredi dernier à Meknès, M. Sajid a estimé que "ce qui compte pour les citoyens, ce n'est pas les discours, les slogans et les rassemblements, mais plutôt l'amélioration de leurs conditions de vie et la mise en place des projets de développement".

- La Caisse interprofessionnelle marocaine de retraites (CIMR) a enregistré une progression de 12,43 pc de sa réserve de prévoyance, et confirme de nouveau la pérennité de son régime, a affirmé, vendredi à Casablanca, le président directeur général de la Caisse, Khalid Cheddadi. S'exprimant lors d'une conférence de presse, M. Chaddadi a souligné que l'excédent d'exploitation de l'exercice, affecté à la réserve de prévoyance, s'élève à 3974,70 MDH et les produits nets du patrimoine sont de 1986,49 MDH, affichant ainsi une hausse de 4,08 pc.

*Attajdid.:

- La stratégie énergétique du Maroc, qui s'est fixée pour objectif de porter à 42 pc la part des énergies renouvelables dans la puissance électrique totale installée à l'horizon 2020, contre seulement 26 pc en 2008, constitue un pilier essentiel en matière d'emploi, a affirmé la directrice générale de l'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Amina Benkhadra. Ce domaine pourrait contribuer à la création de 50.000 emplois, dont 13.300 en matière d'énergies renouvelables et 36.700 dans le domaine de l'efficacité énergétique, a-t-elle précisé.

- Le ministre délégué auprès du ministre de l'Education nationale et de la formation professionnelle, Khalid Barjaoui, a appelé les étudiants à s'imprégner de la culture de l'entreprenariat, ajoutant que l'Etat ne peut pas intégrer tous les lauréats de l'université dans la fonction publique. Le ministre, qui intervenait à la clôture du Forum de l'emploi organisé samedi par l'université Mohammed V de Rabat, a affirmé que l'intégration des lauréats reste tributaire des initiatives personnelles et privées.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara