Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz


MAP - publié le Jeudi 1 Décembre à 09:10

Maroc. Revue de presse quotidienne du 1 décembre 2016



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus jeudi 1er décembre:



*Le Matin.:

- La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) mobilise plus de 240 millions d'euros pour un programme d’appui au commerce et à la compétitivité des PME au Maroc et en Tunisie, et un programme d’inclusion financière des TPME couvrant également l’Égypte et la Jordanie. Ces deux initiatives sont lancées en partenariat avec l’Union européenne. - Le Maroc a plaidé, mardi à La Haye, la cause de l’Afrique auprès de l’Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) en demandant à cette instance de renforcer son assistance aux États parties africains frères pour qu’ils bénéficient de ses programmes de coopération et de protection dans divers domaines. Dans la déclaration du Royaume du Maroc à la 21e conférence des États parties à la convention sur les armes chimiques, l’ambassadeur du Maroc aux Pays-Bas, Abdelouahab Bellouki, a mis en exergue l’importance qu’attache le Maroc au Programme pour l'Afrique afin de donner une impulsion stratégique à la mobilisation du secrétariat technique auprès des États africains membres pour ce qui concerne la mise en œuvre efficiente de la Convention.

*Aujourd’hui le Maroc.:

- Les clients mécontents des services de leurs banques pourront bientôt passer beaucoup plus facilement chez la concurrence. Dans quelques semaines, précisément à partir du 15 janvier prochain, un dispositif de mobilité bancaire entrera en vigueur. Élaboré conjointement par Bank Al-Maghrib et le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM), ce mécanisme définit un ensemble de règles et de principes que les établissements de la place devront respecter en vue de garantir que les particuliers puissent désormais transférer de manière aisée et fluide leurs comptes auprès d’établissements confrères. - L’expérience aérienne marocaine a été citée en exemple lors de la 49ème assemblée générale de l’Organisation des compagnies aériennes arabes (AACO), dont la présidence a été accordée au Maroc. Tenue mardi à Casablanca, cette rencontre a été l’occasion pour dresser un état des lieux du secteur aérien dans le monde arabe. Hôte de cet événement, le Maroc s’est distingué par son infrastructure et ses compétences. Ces avancées ont été soulignées par Abdelouahab Toufaha, secrétaire général de l’AACO.

*Al Bayane.:

- Les retenues des neuf barrages relevant du ressort territorial de l'Agence du bassin hydraulique du Loukkos ont dépassé, à ce mercredi, les 450 millions de m3, selon un rapport de l'Agence. Ainsi, les réserves hydrauliques ont totalisé un volume de 454,4 millions de m3 au 30 novembre, soit un taux de remplissage de 40,8 pc, contre 613,1 millions de m3 durant la même période une année auparavant (55 pc), explique le document. - La 14ème Conférence générale de l’Organisation des capitales et des villes islamiques constitue "une occasion de se rappeler l’importante responsabilité qui nous incombe en vue de créer, chacun de sa position, un modèle civilisationnel fondé sur un développement durable pour tous", a indiqué le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Cherki Drais. S'exprimant à l'ouverture des travaux de cette 14ème Conférence, Drais a souligné que cet événement "est également une occasion de débattre autour des meilleures approches qui permettront à nos villes de contribuer au développement durable, et d'étudier la méthode d'adoption des politiques intelligentes pour la planification urbaine en vue de développer un modèle de villes vertes, plaçant les nouvelles énergies au cœur de ses préoccupations".

*L’Economiste.:

- Les prémices d’une bonne campagne agricole se dessinent à l’horizon. C’est le constat dressé par le ministère de l’Agriculture suite aux précipitations qui perdurent depuis une semaine. L’hypothèse de 70 millions de quintaux retenue par le projet de loi de finances 2017 serait atteinte, voire dépassée. Le cumul pluviométrique moyen s’est établi, lundi 28 novembre, à 116,5 mm. Ce qui représente une hausse de 14 pc par rapport à une année normale à la même date (102 mm). - C’est parti pour une énième année de sauvegarde pour la sidérurgie nationale. Les autorités du Commerce extérieur viennent d’arrêter les quotas d’importation de fil machine et de fer à béton, exemptés du droit additionnel prévu par la mesure de sauvegarde appliquée à ces deux produits. Les volumes s’établissent à 133.000 tonnes pour le fil machine et 80.000 tonnes pour le fer à béton. Reconduite fin 2015 après une première période de sauvegarde (2012-2015) pour une durée de trois ans, cette politique est évidemment censée protéger les intérêts de la sidérurgie locale.

*L’Opinion.:

- Le Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) a affirmé que l'institution de frais de scolarité dans l'enseignement post-obligatoire pour les familles aisées ne constitue en aucun cas une contrepartie financière du coût de la scolarité et ne signifie nullement un abandon de la gratuité de l'enseignement et de la formation. Dans une mise au point, le Conseil souligne que les informations qui circulent autour du financement du système éducatif et de la diversification de ses sources sont "imprécises" et ne reflètent nullement les axes de la dixième session ordinaire du Conseil, ni les résultats de ses délibérations, orientations et choix. - Le Royaume du Maroc dénonce vigoureusement les manœuvres continues de la présidente de la Commission de l'Union africaine, qui tente de contrarier la décision du Maroc de regagner sa place naturelle et légitime au sein de sa famille institutionnelle panafricaine. ''Ainsi, et après avoir retardé, de manière injustifiée, la diffusion de la demande du Maroc aux membres de l’UA, Mme. Nkosazana Dlamini-Zuma poursuit son élan d’obstruction, en improvisant une nouvelle exigence procédurale, inédite et sans fondement ni dans les textes ni dans la pratique de l’Organisation, et par laquelle elle rejetterait arbitrairement les lettres de soutien au Maroc émanant des ministères des Affaires étrangères des Etats membres de l’UA'', indique mercredi le ministère des Affaires étrangères et de la coopération.

*Libération.:

- L’année 2015 a été marquée par le forage de 10 puits d’exploration dont trois se sont révélés positifs et deux ont montré des indices de gaz, selon l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM). Ainsi, l’ONHYM et ses partenaires ont procédé à l’acquisition de 1.795 km² de sismique 3D et 1.121 km de sismique 2D pour un investissement de plus de 3,30 milliards de dirhams, selon le rapport annuel de l’Office pour l’année 2015. - Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a recommandé de lever les obstacles et difficultés afin que les associations puissent pleinement jouer leur rôle dans la participation à l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques. Dans son projet de rapport «Statut et dynamisation de la vie associative», présenté mardi lors de sa 68ème session ordinaire, le CESE souligne l’importance d’adapter le cadre juridique aux dispositions de la Constitution relatives au rôle des associations et d’adopter une typologie standardisée des associations afin de disposer d’une base de données nationale des associations lisible par tous.

*Rissalate Al Oumma.:

- Le secrétaire général de l'UMT, El Miloudi Moukharik, a rejeté toute tentative gouvernementale pour réviser le Code de travail en intégrant la flexibilité qui légalise le licenciement des salariés et le recul sur les droits et acquis réalisés depuis des années. S'exprimant lors d'une rencontre tenue mardi avec des experts de la Banque mondiale, il a précisé que la politique monétaire de la Banque mondiale envers le Maroc a accentué l'endettement extérieur. - Un vibrant hommage a été rendu à Aïcha Ech-Channa lundi soir au siège du Parlement européen devant un parterre d’eurodéputés, de diplomates et de femmes et hommes de l’action sociale européens. Aïcha Ech-Channa a livré un témoignage poignant de sa longue expérience au sein de son association « Solidarité féminine », son combat pour les mères célibataires et les soutiens qu’elle reçoit de toute part dans sa quête de justice sociale, d'équité et de reconnaissance des droits de la femme et des enfants.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

-La Tunisie et le Maroc sauront trouver les moyens de renforcer leur coopération, a assuré le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, lors de la conférence internationale sur l'investissement destinée à promouvoir le plan de développement 2016/2020 dans ce pays maghrébin. "Le Royaume du Maroc félicite les autorités tunisiennes pour l'élaboration réussie du plan quinquennal "Tunisia 2020", qui marque une nouvelle étape dans le processus de développement de la Tunisie", a souligné, mardi, Mezouar, qui conduit une forte délégation à cette conférence. - C’est à partir de ce jeudi 1er décembre que sera lancée la campagne Sidaction 2016, qui durera jusqu'à la fin du mois. Au Maroc, il existe 24.000 personnes atteintes de la maladie du sida. Par région, c'est le Souss-Massa qui détient le record de prévalence (24,6%), suivi de Marrakech (21,5%), Casablanca (18,4%)... La région de Dakhla Oued Eddahab ferme la marche avec 0,8%.

*Akhir Saâ.:

- Le secrétaire général du PAM, Ilyas El Omari, a indiqué que l'engagement pour la cause palestinienne est une question décisive pour les Marocains. El Omari qui intervenait lors du 7ème Congrès du Fatah a souligné que sa participation est une occasion pour marquer la solidarité du Royaume avec la Palestine et son peuple. - Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchemach, a pointé la responsabilité du gouvernement dans le blocage de la commission d'enquête sur la Caisse marocaine des retraites. Benchemach a indiqué que le fonctionnement normal de cette commission d'enquête est en partie jugulé.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) a affirmé que l'institution de frais de scolarité dans l'enseignement post-obligatoire pour les familles aisées ne constitue en aucun cas une contre-partie financière du coût de la scolarité et ne signifie nullement un abandon de la gratuité de l'enseignement et de la formation.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Les représentants de dix pays méditerranéens ont débattu, mardi à Tanger, les contraintes et défis de mettre en œuvre des projets au profit des immigrés en situation irrégulières et les réfugiés issus des pays qui connaissent des tensions. Les travaux de la 3ème réunion thématique ont passé en revue les droits de cette catégorie et les services de base qui leur sont destinés. 

*Akhir Saâ.:

- Le secrétaire général du PAM, Ilyas El Omari, a indiqué que l'engagement pour la cause palestinienne est une question décisive pour les Marocains. El Omari qui intervenait lors du 7ème Congrès du Fatah a souligné que sa participation est une occasion pour marquer la solidarité du Royaume avec la Palestine et son peuple. - Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchemach, a pointé la responsabilité du gouvernement dans le blocage de la commission d'enquête sur la Caisse marocaine des retraites. Benchemach a indiqué que le fonctionnement normal de cette commission d'enquête est en partie jugulé.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) a affirmé que l'institution de frais de scolarité dans l'enseignement post-obligatoire pour les familles aisées ne constitue en aucun cas une contre-partie financière du coût de la scolarité et ne signifie nullement un abandon de la gratuité de l'enseignement et de la formation.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Les représentants de dix pays méditerranéens ont débattu, mardi à Tanger, les contraintes et défis de mettre en œuvre des projets au profit des immigrés en situation irrégulières et les réfugiés issus des pays qui connaissent des tensions. Les travaux de la 3ème réunion thématique ont passé en revue les droits de cette catégorie et les services de base qui leur sont destinés. 

*Bayane Al yaoum. :

-Le PPS salue le 7ème Congrès du Mouvement palestinien Fatah. Le PPS a adressé une lettre de solidarité fraternelle avec le Mouvement Fatah, exprimant son soutien aux luttes menées par ce Mouvement aux côtés d’autres factions de résistance palestinienne en vue de mettre fin à l’occupation israélienne et établir un Etat palestinien indépendant, avec Jérusalem pour capitale.

*Al Mounaataf. :

-L’ambassadeur de la Palestine au Sénégal, Safwat Ibraghith, a souligné, mardi à Dakar, que SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al Qods, relevant de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), joue un rôle pionnier dans la préservation de la ville d’Al Qods Acharif et dans le soutien à la résistance des Maqdissis. '’Nous saluons incontestablement le rôle pionnier, ancien, nouveau et renouvelé de SM le Roi Mohammed VI et de son père feu SM le Roi Hassan II pour leur soutien et la sollicitude accordée au Comité Al Qods qui est l’un des principaux organes émergeant de l’Organisation de la Coopération islamique’’, a affirmé M. Ibraghith dans une déclaration à la presse en marge d’une conférence organisée par l’ambassade de la Palestine à Dakar à l’occasion de la Journée Internationale de Solidarité avec le Peuple Palestinien.

*Al Alam. :

-Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) appelle à reconnaître les associations Marocains du monde (MDM) en tant qu’interlocuteur incontournable dans le processus de mise en place de la démocratie participative et à créer un environnement propice au partenariat avec les associations marocaines, les institutions et les collectivités territoriales. Il a également appelé à mettre en œuvre la participation des associations au développement des stratégies de partenariat et assurer aux associations l’égalité d’accès à l’information. - L’indice des prix à la production du secteur des « Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» a enregistré une hausse de 0,2% au cours du mois d’octobre 2016 par rapport au mois de septembre 2016. Cette hausse est la résultante de la hausse enregistrée dans l’« Industrie chimique » de 1,6%, la «Fabrication des articles d’habillement » de 0,5%, la «Fabrication de textiles» de 0,3%.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara