Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Samedi 9 Mai à 09:53

Maroc : Revue de presse hebdomadaire



Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse hebdomadaire:



*La Vie Eco. :

-Immobilier d'entreprise : c'est la pagaille ! Avec tous les efforts déployés pour améliorer le climat des affaires, on pourrait penser que l'acte d'entreprendre devient de plus en plus facile. Il demeure qu'un acte aussi simple que trouver un bureau ou un local industriel adapté relève de la gageure. Et pour cause, les intermédiaires non professionnels pullulent sur le marché et les pratiques douteuses sont monnaie courante. Surfaces surévaluées, charges annexes occultées les mauvaises surprises commencent souvent à pleuvoir dès la signature du contrat de bail. Les professionnels réclament une régulation de l'accès à l'intermédiation immobilière.

-Plus de 90 pc des motos circulent dans l'illégalité. L'arrêté qui oblige les propriétaires de motos d'avoir un titre de propriété ou une carte grise entre en vigueur le 20 mai. Les importateurs doutent de l'applicabilité immédiate de cette mesure. En 2014, 180.000 motos ont été importées dont seules 4.000 immatriculées. Le parc totalise 1,2 million d'engins dont 90 pc circulent dans l'illégalité.

*L'Observateur du Maroc et d'Afrique. :

-Les banques "islamiques" arrivent au Maroc. Le Royaume se prépare aujourd'hui à accueillir ce nouveau système qui devait voir le jour l'année dernière. Les textes de lois sont là et le comité chargé de vérifier la conformité des produits participatifs avec les préceptes de la religion est nommé. Mais les agréments ne seront octroyés qu'en fin d'année. D'après Said Amaghdir, président de l'Association marocaine pour les professionnels de la finance participative, cette phase transitoire est nécessaire pour préparer le terrain, former les RH nécessaires et communiquer via des conférences et workshops sur le concept.

-Carton plein pour le SIAM. Pour ses 10 ans, le SIAM a tenu toutes ses promesses. Les organisateurs soulignent son succès, sur tous les plans. Les 1.200 exposants venus de 55 pays qui ont empli les stands qui leur ont été réservés au Salon international de l'agriculture au Maroc (SIAM) ont de quoi se réjouir. Des 820.000 visiteurs qui ont afflué vers le Salon (du 28 avril au 03 mai à Meknès), ils ont accueilli de nombreux badauds mais aussi des professionnels et des clients potentiels.

*Le Temps. :

-Le Maroc vient de remporter une bataille décisive dans sa guerre contre les ennemis de son intégrité territoriale. Le 28 avril 2015, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté la résolution n 2218/15 dédiée au Sahara, favorable à une solution politique. Le Maroc gagne plusieurs points, notamment l'organisation d'un recensement dans les camps de Tindouf.

-Fonction publique : Un gouffre de 104 milliards de dirhams. Sujet de débats infatigables, autant sur son poids que sur son efficacité, le budget dédié à la masse salariale de la fonction publique est systématiquement pointé du doigt à chaque loi de finances votée. Ce poids devient de plus en plus visible aujourd'hui au moment où le gouvernement met l'acuité budgétaire et l'optimisation des ressources au centre des priorités.

*Challenge.:

- 12ème anniversaire de SAR le prince héritier Moulay El Hassan. Il y a 12 ans, le 8 mai 2003, un communiqué du Palais royal annonçait la naissance de Moulay El Hassan. Les Marocains suivent les pas du prince héritier avec un amour paternel. Son anniversaire n'est pas célébré par sa petite famille, mais par toute une nation.

- Zahra Maafiri, directrice générale de Maroc Export, a affirmé dans un entretien accordé à la publication que le Centre marocain de promotion des exportations a enregistré une baisse de 20 pc du coût par action par rapport à 2013 et une baisse de 15,5 pc du coût par participant (salons et BtoB). Elle a en outre souligné que pour chaque dirham investi par Maroc Export en 2014, les sociétés marocaines accompagnées ont généré 98 DH dans leurs activités à l'export.

*Maroc Hebdo.:

- Une armée sur tous les fronts. L'heure est de nouveau à une diplomatie mettant en avant un dispositif militaire dissuasif. Ce n'est pas inédit de voir l'armée marocaine participer à la coalition engagée au Yémen. Le Maroc considère que la sécurité de l'Arabie saoudite est partie intégrante de sa propre sécurité.

- Le poids de la dette étrangère hypothèque l'avenir de la société Autoroutes du Maroc. Où construire? Quels sont les nouveaux tronçons prioritaires? Quel sera l'apport financier de l'Etat dans le budget d'investissement? C'est l'opacité totale quant aux nouveaux projets à mener pour l'après-2016. "Nous sommes en discussion avec le ministère de l'Equipement au sujet d'un nouveau contrat-programme. Nous négocions de nouveaux scénarios de financement et de prêts", déclare Anouar Benazouz lors d'une conférence de presse tenue mardi dernier à Casablanca.

*Le Canard Libéré.:

- Inwi licencie. L'opérateur téléphonique Inwi, qui a été élu sacré meilleur employeur de l'année 2014, est en train de préparer un plan social qui prévoit le licenciement de quelque 200 personnes. Il semble que cette coupe drastique dans les effectifs soit dictée par la situation financière délicate de l'entreprise surtout que l'actionnaire de référence, le Koweïtien Ajial, rechigne à mettre de nouveau la main à la poche.

- Le groupe Crédit agricole du Maroc (GCAM) et l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (Ofppt) ont consolidé leur partenariat à l'occasion de la 10ème édition du Siam par quatre nouvelles conventions-cadres. La première définit les conditions et les modalités du partenariat pour le développement de programmes de formation continue, de perfectionnement et d'assistance au profit du GCAM. La deuxième concerne la mise en place d'actions de formation en cours du soir au bénéfice des collaborateurs du GCAM. La troisième vise l'amélioration de l'entreprenariat et le développement régional alors que la quatrième porte sur le recrutement par la GCAM de lauréats de l'OFPPT selon les besoins de la banque en ressources humaines.

*Finances News Hebdo.:

- Tournée Royale: Le symbole d'un partenariat exemplaire. La visite royale aux Emirats Arabes Unis intervient dans un contexte régional et international particulier, comme en témoignent les foyers de tensions en Irak, en Syrie et au Yémen. Et pourtant, ce déplacement royal comporte une connotation économique, au regard de la composition de la délégation officielle et de l'importance des relations commerciales qu'entretiennent les deux Etats. Le déplacement royal en Arabie Saoudite montre aussi, de façon édifiante, l'appui du Maroc au Royaume de la péninsule arabique.

- Gouvernement/Syndicats: Dialogue de sourds. La tension entre le gouvernement et les syndicats n'a jamais été aussi saillante. Et pour cause, c'est la première fois dans l'histoire du Maroc, depuis l'indépendance, que les centrales syndicales les plus représentatives, à savoir l'UMT, la CDT, la FDT et l'UGTM, boycottent la célébration de la fête du travail pour protester contre la politique menée par l'Exécutif.

*La Nouvelle Tribune.:

- Rapports de la Cour des comptes: Le "oui, mais" d'El Ouafa en réponse à Jettou. Selon le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed El Ouafa, il n'est pas facile de mettre en oeuvre immédiatement l'ensemble des recommandations de la Cour des comptes, du fait que si certaines ont trait à des fautes administratives ou au non-respect des procédures en vigueur et peuvent de ce fait être traitées immédiatement, d'autres sont relatives à la configuration de l'administration et donc ont besoin d'un certain temps pour être mises en oeuvre.

- Immobilier: Le secteur toujours dans la tourmente, mais les professionnels optimistes. Selon la dernière enquête du site immobilier "Mubawab.com", le marché de l'immobilier connaît un faible repli des prix depuis début 2015. Sur l'ensemble des régions, les prix reculent de 0,7 pc avec fortes disparités au niveau des régions et des villes. En mois d'avril, le prix moyen des appartements à Casablanca et Rabat a baissé de -0,9 pc. Cette tendance à la baisse devrait s'estomper selon les promoteurs. 

*Le Reporter.:

- Majorité-opposition: Tous les coups sont-ils permis? Sommes-nous au bord d'une crise politique, à l'approche des échéances électorales régionales et communales? En tout cas, les signes avant-coureurs le prédisent et le bras de fer entre la majorité et l'opposition l'atteste. On en veut pour preuve la séance de l'oral du chef du gouvernement (mardi 29 avril 2015) sur la politique générale, qui a tourné au vinaigre et contraint le président de la Chambre des représentants à lever la séance, faute de climat et de conditions propices pour la continuer.

- Médias: Transition vers la TNT, le 17 juin. La télévision numérique terrestre (TNT) s'invite dans les foyers marocains. Une campagne d'information et de communication, ayant pour but de sensibiliser le grand public à la transition vers la TNT, a été lancée jeudi 30 avril 2015 à Rabat. Elle vise à informer le grand public sur le matériel et les dispositifs nécessaires pour la réception des programmes numériques et à expliquer le principe et le processus de transition vers la TNT et ses répercussions bénéfiques sur les citoyens et l'économie nationale dans son ensemble, en plus d'inciter les familles à s'engager dans le projet en s'équipant en décodeurs et en télévisions intégrant la composante numérique.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara