Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Samedi 6 Septembre à 11:00

Maroc : Revue de presse hebdomadaire



Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse hebdomadaire:



*L'Observateur du Maroc.:
 
- Recensement: Les vrais enjeux. C'est sur la base de la "photo" instantanée qui montrera certaines réalités du pays qu'on pourra déterminer le PIB par habitant, qu'on va estimer le nombre d'analphabètes et de diplômés-chômeurs. C'est aussi sur cette base qu'on pourra s'assurer si notre société est vieillissante ou si elle est encore majoritairement jeune. Mieux encore, il est impossible d'établir des politiques publiques appropriées faute d'indicateurs précis et actualisés, notamment en matière de santé, d'accès à l'eau potable et à l'électricité, d'habitat, d'enseignement et d'emploi.
 
- Finance islamique: Les 5 principaux commandements du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Le conseil recommande, du point de vue de l'architecture du projet de loi relatif aux établissements de crédit et organismes assimilés, d'introduire un exposé des motifs et des objectifs de la loi et, d'autre part, d'un chapitre distinct sur la protection des clients. Le CESE recommande, en outre, de favoriser la création d'un environnement intégré du système financier participatif, de clarifier le rôle et les prérogatives du Conseil supérieur des oulémas, d'encadrer la banque alternative par des règles prudentielles et de renforcer le régime des sanctions prévues dans le projet de loi en relation avec les prises d'intérêts et les abus de pouvoir des dirigeants en matière de prêts.
 
*Maroc Hebdo.:
 
- Europe: Près d'un milliard d'euros d'aides en faveur du Maroc. Dans le cadre de la politique européenne de voisinage, le Maroc va recevoir de l'Union européenne (UE) un montant de 728 à 890 millions d'euros d'aides financières sur quatre ans pour la période 2014-2017, via des programmes sectoriels. Selon les responsables de la représentation diplomatique de l'UE à Rabat, l'objectif de cette aide est de concrétiser la bonne gouvernance financière. Ce budget, conditionné à certaines réformes, augmentera ainsi au maximum de 15 pc comparé à la période précédente.
 
- Rentrée politique et sociale: Les deux discours royaux le 30 juillet et le 20 août sont venus recadrer l'action du gouvernement et interpeller ses méthodes de travail. Le premier a invité tous les responsables à un état des lieux pour mieux appréhender ce qui a été fait et ce qui ne l'a pas été. Dans le second discours royal, SM le Roi Mohammed VI a mis en exergue la mobilisation collective pour la mise en place d'un modèle marocain spécifique d'émergence.
 
- Hausse des tarifs d'eau et d'électricité à Casablanca: Lydec joue la transparence. Pour les responsables de la Lydec, il s'agit plutôt d'une harmonisation de sa grille tarifaire à la disposition gouvernementale sur la hausse des prix de l'électricité, de l'eau potable et de l'assainissement liquide. En mai dernier, le gouvernement et l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) avaient signé un contrat-programme pour redresser la situation financière de l'ONEE.
 
*Le Canard Libéré.:
 
- Embargo profitable: L'embargo russe sur les produits agricoles européens, décidé suite aux sanctions européennes et américaines à l'encontre de la Russie, peut être considéré comme une aubaine pour le Maroc. Le président de l'Association marocaine des exportateurs (ASMEX), également patron du conseil d'affaires maroco-russe, n'y est pas allé par quatre chemins. Pour lui, cette crise est particulièrement bénéfique aux exportateurs marocains appelés, à ses yeux, à "saisir cette opportunité bénéfique".
 
- Déménagement forcé hors de Rabat du personnel des agences de développement du Nord, du Sud et de l'Oriental. La Primature a affirmé que l'obligation de déménagement a été dictée par les impératifs liés à la régionalisation et à la déconcentration, à savoir que le siège de l'agence de développement doit être installé, proximité et efficacité oblige, dans la capitale de la région qu'elle doit servir. Une indemnité forfaitaire d'un montant de 140.000 DH a été proposée aux employés des trois agences à condition de signer un engagement de 5 ans au service de l'agence.
 
- Le festival du court métrage marocain de Rabat sélectionne depuis quatre ans les meilleurs courts métrages nationaux. Vingt films d'une durée maximale de 20 minutes seront projetés, du 9 au 13 septembre 2014, au Théâtre national Mohammed V lors de la 4ème édition de cette manifestation.
 
*Finances News Hebdo.:
 
- Déficit budgétaire: Le Maroc est-il appelé à l'austérité? La lettre de cadrage 2015 ne rompt pas avec celle de 2014, essentiellement en ce qui concerne la maîtrise des dépenses publiques. Atténuation du déficit budgétaire oblige! Un vrai dilemme: s'attaquer au déficit sans s'imposer une austérité. Or, un tour de vis budgétaire risque de mettre en péril une croissance déjà vacillante.
 
- Loi bancaire/finance participative: Les recommandations choc du CESE. Moins de deux mois à peine après sa saisine (le 8 juillet) par la Chambre des conseillers pour avis au sujet du projet de loi sur les établissements de crédit, l'institution présidée par Nizar Baraka a rendu sa copie. Et c'est peu dire que le Conseil ne s'est pas contenté de petites retouches et de rafistolage. Le projet de loi a été considérablement étoffé, si bien qu'il ne serait pas exagéré de parler de projet de loi "bis".
 
- Casablanca Finance City: Africa 50 officialise son implantation. Le fonds Africa 50, doté de 3 milliards de dollars et dédié au financement de projets d'infrastructures sur le continent africain, a officiellement installé son siège social au CFC. Une aubaine pour la place financière casablancaise qui va pouvoir jouer pleinement son rôle de plateforme financière pour l'Afrique.
 
*La Vie Eco.:
 
- Transport routier: beaucoup d'attentes autour du projet de loi de finances 2015. Rachat des agréments, refonte de la TVA et introduction du gasoil professionnel seront une nouvelle fois au cœur des discussions. Cette année, les transporteurs sont plus optimistes en raison des résultats des réunions tenues avec la tutelle. Il restera au ministère de convaincre les autres membres du gouvernement et les députés.
 
- Les fournitures scolaires font leur entrée dans le e-commerce. Cette année, des sites de vente en ligne de fournitures scolaires ont fait leur apparition. Evitant aux parents les longues files d'attente dans les librairies et papeteries et les multiples allers et retours en cas d'indisponibilité des manuels, ces portails proposent aussi des promotions sur les cahiers et les stylos, crayons de couleur et autres feutres. Contacté, le responsable d'un site de fournitures scolaires indique que "la demande reste encore faible. Peut-être qu'elle augmentera dans les prochains jours". 
 
*La Tribune:
 
- Moulay Hafid Elalamy invité du CDS: L'emploi ou le chaos. C'est mardi 2 septembre que le Conseil du développement et de la solidarité (CDS) a fait sa rentrée 2014-2015 en tenant sa session inaugurale à Casablanca. Devant une pléiade de businessmen, de figures de la société civile et quelques hauts fonctionnaires, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique est venu présenter les principales articulations de son plan d'action pour la relance de l'industrie nationale. Le ministre a décliné pour l'assistance les grandes lignes du "plan d'accélération industrielle" qu'il avait présenté au Roi Mohammed VI au printemps dernier.
 
- Retraite: De fortes résistances persistent face au projet de réforme. La réforme de la retraite devait entrer en vigueur à partir de 2015, si tout se passe bien et que les syndicats ne décident pas de faire un blocus. Le gouvernement vient de soumettre au Conseil économique, social et environnemental (CESE) deux projets de loi relatifs à cette réforme. Ceux-ci portent sur l'augmentation de l'âge de la retraite à 62 ans, avec une hausse graduelle chaque année de 6 mois, en vue d'atteindre l'âge de 65 ans d'ici 2021. Dans ce même sens, les cotisations devraient augmenter alors que les indemnités seraient revues à la baisse. Elles seraient ainsi calculées sur la moyenne des salaires des huit dernières années au lieu du dernier mois.
 
- Après Casa, Tom Cruise à Marrakech. L'équipe de tournage du réalisateur Christopher McQuarrie, avec la superstar américaine Tom Cruise, se trouve actuellement à Marrakech pour filmer des séquences hautes en voltiges du nouvel opus de la saga "Mission impossible". Le clap de début de tournage de "Mission impossible 5" a été donné récemment à Vienne, avec des scènes où Tom Cruise monte sur le toit du célèbre opéra de la capitale autrichienne en compagnie de l'actrice Rebecca Ferguson qui a décroché le premier rôle féminin de cette superproduction hollywoodienne. Le film prévoit le tournage de scènes d'action dignes de la série sur un tronçon de l'autoroute de Casablanca-Agadir durant 14 jours. Le tronçon autoroutier de contournement de Marrakech est ainsi fermé à la circulation du 30 août au 12 septembre.
 
*Le Temps: 
 
- Le Maroc compte sa population. C'est un rendez-vous incontournable et décisif pour le devenir du Royaume et de sa population. Le Recensement général de la population et de l'habitat focalise l'attention aussi bien au niveau national qu'international. Du 1er au 20 septembre courant, se déroule le sixième Recensement général de la population et de l'habitat de l'histoire du Royaume. Ce nouveau dénombrement des Citoyens est riche en nouveautés, à en croire les responsables du Haut-Commissariat au plan (HCP) et du ministère de l'Intérieur qui supervisent cette opération. Mobilisant près de 1.300 superviseurs communaux, 18.500 contrôleurs, 53.600 recenseurs et pas moins de 15.000 agents d'autorité, ce recensement devrait permettre, selon nombre de responsables, de repenser les politiques publiques et surtout de mettre le doigt sur le quotidien et les préoccupations de millions de Citoyens.
 
- Tourisme : Record. Le site spécialisé Avygeo a classé Marrakech au 14ème rang des meilleures destinations mondiales sur quelque 46.495 villes partout dans le monde. Ce classement est basé sur la capacité des villes à attirer le tourisme familial, le tourisme d'amis, et le tourisme des couples. Marrakech est, selon ces critères, la 13ème destination préférée des couples, la 11ème des familles et la 14ème des amis.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara