Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Tracés Nomades- Voyages à travers les écritures à Dar Bellarj: Voilà... | via @lemagMaroc https://t.co/GUkHh4g14o https://t.co/jGJNtDHv14


MAP - publié le Samedi 27 Juin à 12:36

Maroc : Revue de presse hebdomadaire du 27 juin 2015



Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse hebdomadaire.:



*Le Temps.:

- En l'espace d'une décennie, le Maroc est devenu un pôle d'attraction majeur pour les constructeurs automobiles. Après les annonces d'implantation de Ford fin mai dernier et de Nissan en décembre 2014, puis la volonté affichée par Renault d'augmenter la cadence de production, c'est autour de PSA Peugeot-Citroën de signer un accord d'envergure avec le gouvernement pour la construction d'un complexe industriel dans le Gharb. Cette installation est riche en enseignements et consacre le statut du Maroc comme terre promise de l'investissement étranger, au grand dam d'une poignée d'adversaires acariâtres.

- Début 2016. C'est la deadline que le gouvernement s'est fixé pour engager la réforme du système des retraites. Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane souhaite en finir avec ce dossier sans le moindre égard vis-à-vis de la période électorale et abstraction faite de la nuisance potentielle que cette réforme aura sur la popularité du PJD

*Challenge.:

- Valery Vorobiov, ambassadeur de la Russie au Maroc, a affirmé que le Maroc, en raison de tout ce qui se passe dans son environnement immédiat, "est un ilot de stabilité en Afrique du Nord et au Proche-Orient". Dans un entretien accordé à la publication, Vorobiov a indiqué qu'il avait pensé dès qu'il avait pris ses responsabilités à l'ambassade à dynamiser les relations entre la Russie et le Maroc, soulignant qu'il a "bon espoir d'organiser une nouvelle visite royale officielle à la fin de cette année si cela est possible".

- Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a dressé un bilan critique de l'action de l'Etat en matière de développement économique et social au niveau régional. Le CESE a relevé que les régions situées dans le ressort territorial des agences de développement régional se sont vu attribuer beaucoup de projets d'investissement public, que les autres régions. Il a fait ressortir un déséquilibre dans la répartition géographique de l'investissement public entre les régions. Le CESE a également constaté que les disparités régionales sont cumulatives: ce sont les régions les moins riches qui ont des économies les moins diversifiées, qui affichent les taux de chômage chez les jeunes les plus élevés, qui manquent d'infrastructures routières, qui ne disposent pas de ressources humaines.

* Reporter.:

- Croissance: le Maroc se surclasse. Le Maroc a réalisé une croissance annuelle moyenne de 4,3 pc durant la période 2008-2013, contre 4 pc pour la zone Mena, -0,3 pc dans la zone euro, 2,3 dans la zone Peco (pays d'Europe centrale et orientale) et 3,2 pc dans l'Amérique latine et Caraïbes, selon la Direction des études et des prévisions financières, relevant du ministère de l'Economie et des finances. Cette performance est le résultat de la hausse de 9,2 pc par an de la valeur ajoutée du secteur primaire et de la bonne tenue du secteur non agricole, grâce notamment aux performances du secteur tertiaire, a expliqué la même source qui vient de publier le tableau de bord des indicateurs macro-économiques pour le mois de mai 2015.

- L'Office national des aéroports vient de procéder à la mise en service d'un centre de contrôle d'approche radar à l'aéroport Marrakech-Menara. Un outil à la pointe de la technologie qui permet de renforcer la sécurité aérienne et la capacité de l'aéroport. Le service du contrôle d'approche radar, qui a nécessité un investissement de plus de 60 millions de dirhams, permet aux contrôleurs aériens de visualiser sur les écrans, en temps réel et avec précision, la position exacte des aéronefs en approche d'atterrissage et permet ainsi de réduire la distance entre avions en approche.

*Le Canard Libéré.:

- Fini le concours d'accès aux établissements publics d'enseignement supérieur. Pour la rentrée 2016-2017, les candidats seront soumis à un autre système de sélection: les notes obtenues au baccalauréat. Or, plus la demande pour une école donnée est grande, plus les notes des candidats doivent être élevées. Ainsi on a décidé le ministre de tutelle Lahcen Daoudi.

- Bien des élus issus notamment du monde rural et des quartiers populaires comptaient profiter de ce ramadan pour distribuer les couffins de denrées alimentaires de base. Sous des dehors de solidarité, ce geste cache des arrière-pensées électoralistes. Or, la dernière circulaire du ministère de l'Intérieur a contrarié les projets des candidats adeptes de cette stratégie susceptibles de leur procurer des voix précieuses lors des prochaines élections.

* L'Observateur du Maroc et d'Afrique.:

- La saisie la plus spectaculaire de produits impropres à la consommation a été opérée à Fès, où près de 130 tonnes d'aliments ont été découverts. Il y avait de tout: dattes, pâtes, jus et conserves. Selon les premiers éléments de l'enquête, le propriétaire de ces marchandises serait lié à des réseaux terroristes. Aux dernières nouvelles, à Casablanca, 19 tonnes de poisson congelé impropre à la consommation ont été découvertes au centre-ville.

- Les Oscars du tourisme au Maroc: Le Maroc accueillera la cérémonie finale des World Travel Awards (WTA) pour trois années consécutives. C'est ce qu'ont annoncé les initiateurs des WTA, mardi 23 juin, lors d'un point de presse tenu à Mazaghan beach et golf resort. Pour cette année, l'événement se tiendra le 12 décembre dans la ville d'El Jadida.

* La Nouvelle Tribune.:

- Droits de l'Homme au Maroc: La bonne note de l'UE. Dans son rapport annuel 2014 sur "les droits de l'Homme et la démocratie dans le monde", l'UE souligne que "des pas importants ont été pris par le Maroc depuis l'adoption de la Constitution de 2011". Dans ce rapport, adopté en ce début de semaine au Luxembourg en conseil des affaires étrangères, il a été exprimé la détermination des 28 à appuyer le Maroc dans la mise en œuvre des lois organiques nécessaires à l'application de la nouvelle Loi fondamentale.

- Industrie Auto: Plus de 550 millions d'euros pour l'usine PSA-Peugeot-Citroën à Kénitra. Si la nouvelle courait depuis plusieurs mois, l'annonce, elle, vient d'être officialisée en ce début de mois de Ramadan. Le top-management du constructeur français, à sa tête le PDG Carlos Tavares, a signé un accord avec le gouvernement marocain, pour une nouvelle usine qui sera implantée dans la quatrième ville industrielle du Royaume, au niveau de la zone franche de Kénitra.

* La Vie Eco.:

- La conjoncture était difficile jusqu'au début mars: Les carnets de commandes de plus en plus remplis. Entreprises, banquiers, analystes et assureurs-crédit ressentent une reprise de l'activité et une hausse des commandes reçues depuis le début du deuxième trimestre. Ce regain de dynamisme est expliqué par l'accélération des paiements de l'administration, l'amélioration de la demande étrangère adressée au Maroc et l'assainissement du Marché.

- Tourisme d'affaires: Le Maroc cherche à mieux se positionner. C'est en marge de la 6ème édition du Salon voyages, tourisme et loisirs tenue à Casablanca, du 23 au 26 avril, qu'a été signé un mémorandum d'entente entre l'Office national marocain du tourisme (ONMT) et la Confédération nationale du tourisme (CNT) pour la création d'un Moroccan Convention Bureau (MCB). Le MCB se veut "une entité de référence qui devrait pouvoir répondre, accompagner et orienter les professionnels pour toutes les demandes que les promoteurs d'événements souhaiteraient obtenir".

* Finances News Hebdo.:

- CGEM: Renouvellement des instances dirigeantes. La CGEM a tenu, mardi 23 juin, son premier conseil d'administration après l'élection du binôme Miriem Bensalah-Chaqroun/Mohammed Talal à la présidence de la Confédération, le 12 mai dernier. Le CA a procédé aux nominations des membres du bureau, du médiateur, du trésorier, des présidents des commissions permanentes ainsi que des membres désignés au sein du Conseil.

- PSA à Kénitra: Une usine à forte valeur ajoutée. L'usine PSA à Kénitra aura une capacité de production de 200.000 véhicules et 200.000 moteurs, tandis que le taux d'intégration locale devra atteindre 80 pc. Le secteur automobile marocain s'étoffe de plus en plus, monte en puissance et se fait définitivement une place sur la carte industrielle mondiale.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara