Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Jeudi 30 Octobre à 12:23

Maroc : Revue de la presse quotidienne du 30 octobre 2014



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus jeudi:



*Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

- Grève générale préventive: Le gouvernement minimise. Si le transport urbain a connu quelques perturbations à cause de la participation des syndicats du secteur à la grève générale observée mercredi par toutes les centrales syndicales, la vie quotidienne n'a pas été fortement impactée. Cafés, commerces, petits et grands taxis et bien d'autres secteurs ont assuré un service normal. Le ministre délégué chargé de la fonction publique et de la modernisation de l'administration, Mohamed Moubdi, a minimisé l'impact de cette grève. Hormis le transport urbain, "aucun secteur n'a été totalement paralysé", a-t-il déclaré au journal. Selon les centrales syndicales, le taux de participation dépasse les 83 pc.

- Lutte contre le terrorisme: Le Maroc apportera un soutien actif aux Emirats arabes unis. Cette action porte sur des aspects militaires opérationnels et ne s'inscrit pas dans le cadre des opérations menées par la coalition internationale contre l'organisation de l'Etat islamique. L'initiative du Maroc est motivée, d'une part, par les liens stratégiques avec ce pays et, d'autre part, par la nécessité d'une réponse collective au terrorisme, car aucun pays n'est épargné par ce fléau.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Lahlimi dissèque l'emploi du temps des Marocains. Les hommes travaillent 4 fois plus que les femmes. Et ces dernières consacrent 7 fois plus de temps aux travaux domestiques, selon une enquête dévoilée par Ahmed Lahlimi, haut-commissaire au plan, lors d'une conférence de presse mardi à Rabat. Ainsi, les activités professionnelles accaparent environ 5h25 min de l'emploi du temps d'un Marocain, soit 1h45 min de plus que le Français et 33 min que le Tunisien. La Marocaine ne consacre quant à elle que 1h45 min aux activités professionnelles, soit 42 min de moins que la Française et 18 min de moins que la Tunisienne, selon les résultats de cette enquête nationale sur l'emploi du temps menée en 2012.

- Hassad joue les pompiers avec l'opposition. La menace du boycott brandie par l'opposition a fini par payer. Le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, a reçu les secrétaires généraux des principaux partis de l'opposition. L'unique et le seul point à l'ordre du jour portait sur les textes électoraux. Pour rappel, les députés du PI, du PAM, de l'USFP et de l'UC s'étaient retirés des travaux de la commission de l'intérieur, des collectivités territoriales, de l'habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants. Hassad, semble-t-il, a obtenu le feu vert pour "éteindre le feu" avec l'opposition.

- La criminalité continue de baisser au Maroc. Les efforts menés par le ministère de l'Intérieur dans la lutte contre la criminalité et le trafic de drogue ont fini par porter leurs fruits. Le taux de criminalité a baissé de 20 pc durant les huit premiers mois de l'année, a affirmé le ministre de l'Intérieur Mohamed Hassad, mardi lors de la séance hebdomadaire des questions. Il y a encore quelques mois, M. Hassad avait révélé durant le premier semestre 2014 une baisse de 30 pc des homicides par rapport à la même période de l'année précédente.

*L'Economiste.:

- Le Maroc a survécu à sa grève. S'il y a un secteur où la grève générale a été massivement suivie, c'est dans le transport public. Dans les grandes villes comme Casablanca, Rabat, Agadir, Fès et Tanger, c'est surtout le manque de moyens de déplacement qui a empêché des milliers de personnes dans le privé de rejoindre leur travail.

- Emploi du temps des ménages. Comment les Marocains passent leurs journées. Les Marocains consacrent près de la moitié de leur temps à la reproduction des capacités physiques et mentales (sommeil, repas,...), 14 pc aux activités professionnelles et seulement 2 pc aux études. C'est ce qui ressort de la dernière étude du Haut-Commissariat au plan consacrée à l'emploi du temps des ménages.

- Automobile: Des écosystèmes lancés pour 1,4 milliard de DH. Treize conventions d'investissement pour un total de 1,4 milliard de DH ont été signées en marge de l'Automobile Meeting de Tanger. Ces projets devront assurer la création de 5.400 emplois dans les métiers traditionnels comme le câblage automobile mais aussi dans d'autres comme la mécanique de précision ou l'électronique embarquée.

*Al Bayane.:

- Mezouar: Le soutien du Maroc aux Emirats s'inscrit dans un cadre bilatéral. La décision du Maroc d'apporter un "soutien actif" aux Emirats arabes unis, dans leur lutte contre le terrorisme et pour la préservation de la paix et de la stabilité régionales et internationales, a été prise dans un cadre bilatéral loin de toute association avec la coalition internationale contre le groupe terroriste dit "Etat islamique", a affirmé le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar.

- Grève du 29 octobre 2014: Le secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS), Nabil Benabdellah, a émis l'espoir "que le gouvernement et les syndicats sauront trouver la voie d'un retour, après échéance, à la table des négociations et du dialogue social pour traiter aussi bien la question sociale que les nécessaires et urgentes réformes dont le pays a besoin".

*L'Opinion.:

- Succès de la grève générale: Paralysie quasi-totale dans les services publics et semi-publics, perturbation dans les autres secteurs productifs. Les premiers échos tombés concernant la grève générale à laquelle ont appelé les centrales syndicales, dont l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), dont état d'un succès manifeste du débrayage dans toutes les villes du Maroc. Les rapports des syndicats font état d'une adhésion quasi-totale des masses salariales des établissements publics et semi-publics tels l'enseignement, la santé, les collectivités locales, les banques et les postes, alors que dans d'autres secteurs productifs, l'on a constaté une nette perturbation dans les transports publics et les petits commerces, les industries liées au tourisme et les stations de service, etc.

- Conférence de presse conjointe des ministres des Affaires étrangères, de l'Intérieur et de la Communication. Soutien actif aux EAU dans la continuité du plan "Hadar". Après le communiqué du ministère des Affaires étrangères, daté du mardi 28 octobre, relatif au "soutien actif" que va apporter le Maroc aux Emirats Arabes Unis (EAU) dans la guerre contre le terrorisme, pour aider ce pays frère à maintenir la paix et préserver sa stabilité, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, celui de l'Intérieur, Mohamed Hassad, et de la Communication, Mustapha El Khalfi, ont tenu, hier mercredi, une conférence de presse conjointe à Rabat. Il s'agissait de réaffirmer cet engagement du Royaume envers les EAU, sur instructions de SM le Roi, tout en établissant un lien avec le plan "Hadar", dont la mise en oeuvre opérationnelle commence aujourd'hui dans six grandes villes du Maroc.

*Libération.:

- Participation record à la grève générale: Les Marocains ont dit non à la politique antisociale menée par le gouvernement Benkirane. Une réussite à tous les plans. La grève générale observée hier sur l'ensemble du territoire national, malgré la campagne d'intimidation menée par le gouvernement sous la houlette de ses ministres pjdistes, a fait un tabac. Non seulement elle a été unanimement soutenue par la quasi-totalité des centrales syndicales, mais elle l'a également été par nombre de partis politiques et d'ONG. Le taux de participation a atteint 83,7 pc tous secteurs confondus, indiquent des sources syndicales. Ce taux a atteint 100 pc dans des secteurs comme l'éducation et les banques et plusieurs villes ont été entièrement paralysées à l'instar de Casablanca, Mohammedia, Berrechid et Benslimane où le taux de participation a atteint 90 pc tous secteurs confondus.

- Les partis de l'opposition réitèrent leur demande de mise en place d'une commission à même de garantir des élections intègres. Revendication on ne peut plus légitime et amplement justifiée. Les partis de l'opposition, à savoir l'USFP, le PI, le PAM et l'UC ont réitéré, lors de la conférence de presse commune qu'ils ont tenue mardi à Rabat, la nécessité de mettre en place une "Commission nationale indépendante chargée de la supervision des prochaines échéances électorales afin d'en garantir la transparence".

*Al Massae.:

- La grève générale observée mercredi a connu une réussite exceptionnelle et le taux de participation a atteint 83,7 pc, affirment les centrales syndicales. Mais, le ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l'administration, Mohamed Moubdi, a affirmé que le service public a été assuré de façon normale durant toute la matinée du mercredi, dans toutes les régions du Royaume. Le ministre a en outre indiqué que la situation dans les villes marocaines était "tout à fait normale", contrairement aux menaces des syndicats de paralyser l'économie nationale.

- Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, a réclamé la constitution d'une commission d'enquête internationale sur les coups de feu ayant ciblé un civil marocain à la frontière maroco-algérienne. Mezouar a tenu ces propos mardi lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants.

*Assahra Al Maghribia.:

- Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, a affirmé que le soutien militaire annoncé par le Maroc aux Emirats arabes unis est un "acte spontané de solidarité envers un pays frère avec lequel le Maroc est lié par des relations stratégiques fortes". Mezouar s'exprimait lors d'une conférence de presse tenue à Rabat à laquelle ont participé également les ministres de l'Intérieur, Mohamed Hassad, et de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

- Hassad promet de régler les différends sur les lois électorales. Dans une déclaration au journal, le secrétaire général du Parti de l'Istiqlal, Hamid Chabat, a affirmé que la réunion tenue mardi entre les partis de l'opposition et le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, a été dominée par un esprit de patriotisme. Chabat a expliqué que Hassad a interagi avec les revendications de l'opposition et promis de régler tous les désaccords relatifs à la législation dans la commission de l'intérieur à la Chambre des représentants.

- Le Conseil économique, social et environnemental a appelé, dans son avis sur la réforme des retraites et dont la publication est prévue jeudi, à concevoir la politique de la protection sociale sur la base d'une approche globale et cohérente. Le Conseil a recommandé de définir sans délai les scénarios à adopter pour engager une véritable réforme qui puisse assurer la solidarité entre les générations et apporter une solution pérenne à la question du financement à long terme de la couverture vieillesse.

*Assabah.:

- Le Haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi, a dévoilé des chiffres impressionnants sur l'emploi du temps des Marocains. Le travail domestique représente 40 pc du temps qui reste à vivre à une femme, selon l'enquête sur l'emploi du temps au Maroc, présentée lors d'une conférence de presse mercredi. Les hommes consacrent la plupart de leur temps au travail, aux cafés et à la télévision. La lecture et la formation extrascolaire figurent au bas de la liste des préoccupations des Marocains, le temps qui y est consacré n'excédant pas une minute par jour, selon la même source.

- Le ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Abdelkader Amara, a affirmé mardi qu'environ 200 milliards de DH (MMDH) seront investis d'ici 2020 dans le domaine énergétique, dont une grande partie sera destinée au renforcement des infrastructures de l'électricité. Cet effort a été dicté par la nécessité de répondre à la demande énergétique qui devrait passer de 25.000 GWT en 2008 à 70.000 à l'horizon 2025, a expliqué le ministre qui était l'invité mardi du Forum de la MAP.

- Sondage: La cote de popularité de Benkirane en baisse. La cote de popularité du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, passe en dessous de la barre des 40 pc, selon le sondage exclusif du HuffPost Maroc-DS Marketing, un cabinet d'études de marché, de recherches marketing et de sondages. Cette étude, menée auprès d'un échantillon représentatif à Casablanca et à Rabat, révèle que 6 interrogés sur 10 se déclarent insatisfaits du bilan de Benkirane, dont la popularité était de 82 pc en 2011 et de 65 pc en 2013.

*Bayane Al Yaoum.:

- La stratégie énergétique nationale bientôt dévoilée. Le ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Abdelkader Amara, a annoncé que la stratégie énergétique nationale, fondée sur quatre objectifs principaux, sera dévoilée dans les prochains jours. Amara, qui était l'invité du Forum de la MAP, a souligné que cette stratégie, dominée aussi par cinq orientations stratégiques, s'assigne pour objectifs la sécurité de l'approvisionnement de l'énergie, la généralisation de l'accès à l'énergie à des prix raisonnables, la maitrise de la demande et la préservation et protection de l'environnement.

- Benabdellah: Tout le monde est appelé au dialogue sur les conditions sociales. Le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdellah, a appelé le gouvernement, les syndicats et les partis politiques à reprendre place autour de la table du dialogue et s'arranger sur le dossier social et les réformes nécessaires qui attendent le pays.

*Al Mounaataf.:

- L'opposition attachée à la création de la Commission électorale nationale indépendante. Ce mécanisme s'avère nécessaire pour barrer la route à toute tentative visant à entacher l'intégrité des opérations électorales, ont expliqué les secrétaires généraux des partis de l'opposition (PI, PAM, USFP et UC), lors d'une conférence de presse.

- Hassad: Le nouveau dispositif Hadar, une consécration de l'approche proactive de la politique sécuritaire du Royaume. Le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, a affirmé mardi que le lancement, sur Très Haute Décision Royale, du nouveau dispositif sécuritaire "Hadar" destiné à renforcer le plan national en vigueur pour lutter contre les différentes menaces qui guettent le Royaume, consacre l'approche proactive qui préside à la politique sécuritaire adoptée au Maroc.

*Al Haraka.:

- L'ambassadeur d'Italie à Rabat, Roberto Natalia, a souligné, mardi à Casablanca, que le Maroc est un pays voisin qui constitue un hub économique entre l'Italie et l'Afrique. S'exprimant lors de l'inauguration du Salon italien du design et des technologies pour l'aménagement d'intérieur et pour la construction "Médinit Expo", Natalia a fait savoir que cette 5ème édition s'inscrit dans le cadre du développement des relations économiques entre l'Italie et le Maroc dans plusieurs domaines, notant que les entreprises italiennes trouvent en ce salon sectoriel une plateforme pour présenter l'excellence du Made in Italy.

- Le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, a affirmé mardi qu'"il sera procédé à l'application de deux mesures en vue de parer au fléau de la violence dans les stades, phénomène en nette recrudescence dernièrement". En réponse à deux questions orales à la Chambre des représentants, M. Hassad a précisé que "la première mesure consisterait en la dissolution administrative des associations qui encadrent les auteurs de violence, au cas où des actes de vandalisme aient lieu dans les stades".

*Al Alam.:

- Communiqué conjoint de l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) et de la Fédération démocratique du travail (FDT): Succès éclatant de la grève générale avec un taux de participation de 84 pc. Les deux centrales syndicales ont réitéré leur appel au gouvernement pour qu'il soit à l'écoute des préoccupations des salariés et relance au plus vite le dialogue social.

- Hassad met le PJD dans l'embarras en affirmant que ses angoisses concernant les prochaines élections sont "prématurées". Lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants, tenue mardi, le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, a mis dans l'embarras Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du PJD, en l'invitant à ne pas confondre découpage administratif et découpage électoral. Bouanou, réagissant au rattachement de la commune Oulad Tayeb à la ville de Fès, avait mis en avant "des motivations d'ordre électoral", alors que M. Hassad a assuré qu'il s'agit d'un découpage administratif qui vise à corriger des dysfonctionnements d'une situation territoriale donnée.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Grève générale: Le gouvernement fait état de 40 pc de services paralysés, les syndicats avancent un pourcentage de 83,7 pc. Selon une source gouvernementale, l'exécutif compte "mener des pourparlers avec les syndicats, aussi bien en cas de succès que d'échec de la grève". Pour sa part, le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, a affirmé, mercredi lors d'une conférence de presse, qu'aucune mesure n'a été prise par son département pour empêcher les gens de participer à la grève.

- Réunion mardi du groupe du PJD à la Chambre des représentants: Tout en exprimant son soutien à l'approche du chef du gouvernement concernant la réforme des régimes de retraite, Abdelaziz Aftati, député du parti de la lampe, a plaidé pour la révision des pensions de retraite touchées par les ministres et parlementaires, relevant que la manière dont le montant de ces pensions est calculé contraste avec la politique de réforme du gouvernement.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- La grève générale préventive à laquelle ont appelé les centrales syndicales a rencontré, dans toutes les villes du Royaume, un immense succès dépassant toutes les attentes. Toutes les infrastructures économiques du pays (ports, chemins de fer, autoroutes et industrie automobile) ont été paralysées. Le taux de grève a atteint 100 pc dans les ports de Casablanca, Tanger Med, Agadir et Safi.

- L'opposition dénonce la mainmise du gouvernement sur le travail parlementaire. Lors d'une réunion tenue mardi avec le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, et le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Cherki Drais, les leaders des quatre partis de l'opposition ont exprimé leur rejet catégorique de l'attitude "hégémonique" du gouvernement vis-à-vis de la question des élections qui a toujours été gérée selon une approche participative.

*Attajdid.:

- Le taux de participation à la grève a oscillé entre 50 et 60 pc, a annoncé une source du département du chef du gouvernement. Le taux de grève le plus élevé dans le secteur de l'enseignement n'a pas dépassé 66 pc, contre seulement 12 pc dans le secteur de la santé, selon la même source.

- Les groupes de l'opposition au sein de la Commission des finances et du développement économique de la Chambre des représentants ont créé un antécédent en demandant le report à une date ultérieure de la réunion qui devait être consacrée, mercredi matin, au débat autour du projet de loi de finances 2015, invoquant leur participation à la grève générale préventive.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le dispositif "Hadar" concernera six villes. Il sera mis en place dans les ports, les gares routières, les aéroports et les sites sensibles. Ce dispositif sera déployé, à compter d'aujourd'hui, dans six grandes villes, à savoir Casablanca, Rabat, Marrakech, Fès, Tanger et Agadir. Dans une deuxième étape, Hadar sera généralisé à d'autres régions.

- Un recensement mené par le ministère de l'Education nationale et de la formation professionnelle révèle que 161 fonctionnaires sont en situation d'absentéisme injustifié, 282.191 en situation régulière alors que 440 autres n'ont pas été recensés.

- Grève générale: La participation plus faible que la mobilisation. La grève, qu'on a voulue générale, a pris la forme d'un débrayage quasi-sectoriel. A Casablanca, le secteur du transport a été semi-paralysé et les tribunaux et hôpitaux quasiment désertés. La grève a été aussi suivie dans les écoles qui ont connu une faible présence des élèves.

*Al Assima Post.:

- Amalgame entre les syndicats et le gouvernement au sujet de la participation à la grève. Au moment où les syndicats font état d'une participation massive à la grève de l'ordre de 84 pc, le ministère de l'Intérieur affirme qu'il est encore tôt d'évaluer les résultats de la grève générale. Le climat en milieu urbain et rural était empreint de sérénité, ce qui montre que les gens ont été libres de participer ou non à la grève, selon le ministère.

- "Le Maroc n'est pas confronté, à l'heure actuelle, à des menaces terroristes directes", a affirmé le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, faisant état de "menaces générales" qui guettent plusieurs pays et "dont il faut tenir compte dans notre approche sécuritaire".

*Al Khabar.:

- Le Maroc réitère son soutien sécuritaire et militaire aux Emirats arabes unis. Le ministère des Affaires étrangères et de la coopération a annoncé un soutien actif aux Emirats arabes unis dans leur guerre contre le terrorisme et dans le domaine de la préservation de la paix et de la stabilité régionales et internationales.

- Hassad: Les Ultras menacés de dissolution en raison des actes de vandalisme. Le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, a affirmé que la préservation de la sécurité des citoyens est un souci majeur de son département. Après avoir constaté certains dépassements pendant les mois de mars et avril derniers, le ministère a pris plusieurs mesures qui ont abouti à des résultats positifs, comme en témoigne le recul de 20 pc du taux de criminalité au cours des 8 premiers mois de l'année en cours, a-t-il relevé.

*Rissalat Al Oumma.:

- Plan de coopération entre le Maroc et les Etats-Unis dans le domaine de l'environnement. Ce plan, signé entre les deux parties, vise à renforcer le cadre institutionnel pour la mise en oeuvre optimale des réglementations en matière environnementale et la préservation des ressources naturelles et de la biodiversité.

- Le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, a affirmé que les services de sécurité ont saisi un total de 300.000 comprimés psychotropes en 2014. Le gouvernement continue de lutter contre le trafic de drogues de toutes sortes, a indiqué le ministre.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara