Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Lundi 22 Septembre à 11:50

Maroc : Revue de la presse quotidienne du 22 septembre 2014



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus lundi 22 septembre:



*Le Matin du Sahara et du Maghreb.:
 
- Enseignement supérieur: Une grève de trois jours risque de perturber la rentrée universitaire. Le bureau national du syndicat national de l'enseignement supérieur a appelé l'ensemble des fonctionnaires de l'enseignement supérieur à observer une grève les 23,24 et 25 septembre prochains. La décision de ce débrayage a été prise suite à la suspension du dialogue entre le département de l'enseignement supérieur et le syndicat. Hormis la réunion tenue le 11 juillet dernier, aucun dialogue n'a été établi entre les deux parties.
 
- Exploration minière: La mine de Zgounder devrait produire 85.000 onces d'argent d'ici fin 2014. Cette annonce a été faite par Noureddine Mokaddem, président de Maya Gold Siver, une compagnie canadienne qui produit actuellement des lingots d'argent au niveau de ce site situé à environ 200 km à l'est de Taroudant. Pour le ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement Abdelkader Amara, qui a fait samedi un déplacement à ce gisement argentifère, "le projet qui va faire renaitre cette mine aura une dimension internationale puisque nous allons exporter l'argent marocain à l'international".
 
- Opération "Marhaba 2014": Près de 484.000 MRE ont quitté le Maroc par Bab Sebta. D'après Mehdi Bendaoud, ordonnateur de l'administration de la Douane de Bab Sebta, ce chiffre représente une légère baisse par rapport à l'année dernière qui a connu le transit de 513.618 personnes. En revanche, 102.842 véhicules ont transité par ce poste contre 98.647 en 2013, soit une hausse de 7 pc.
 
*Aujourd'hui le Maroc.:
 
- 7,7 millions de têtes pour l'Aid Al Adha. Le ministère de l'Agriculture assure que l'offre dépasse largement la demande estimée à 5,3 millions de têtes, soit un excédent de 2,4 millions de têtes. Les transactions commerciales des animaux d'abattage à cette occasion permettront de réaliser un chiffre d'affaires dépassant les 8,5 milliards de dirhams.
 
- Finances publiques: Le déséquilibre. La balance des finances publiques peine toujours à trouver son équilibre: les dépenses du Maroc continuent à être supérieures à ses recettes. C'est ce qui se dégage du bulletin mensuel des statistiques des finances publiques du mois d'août 2014 publié conjointement par le ministère de l'Economie et des finances et la Trésorerie générale du Royaume.
 
*L'Economiste.:
 
- La CGEM attend un choc de compétitivité. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) promet la création de 100.000 emplois mais à condition que le gouvernement consente à des exonérations des charges patronales pendant une période de 3 ans. La mesure, discutée vendredi dernier en conseil d'administration de la confédération patronale, coûterait 450 millions de DH. Elle s'appliquerait à toute nouvelle embauche mais tout en gardant une couverture sociale complète. Cette proposition fait partie d'un package de mesures proposées par le patronat au gouvernement au titre de la loi de finances 2015.
 
- Données personnelles. Les Marocains peu protégés sur le web. La Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) vient de livrer son premier rapport. Il en ressort que les données personnelles des Marocains sont faiblement protégées. "Cette première opération de contrôle des sites a révélé un grand nombre d'irrégularités", fait-on savoir auprès de la CNDP. L'enquête réalisée par cet organisme montre que seuls 22 pc des sites web contrôlés affichent une mention de protection des données personnelles conforme aux exigences de la loi.
 
- Tanger Med: Deuxième en Afrique! Tanger Med renoue avec la croissance. Après une année 2011 marquée par de fortes tensions sociales et une baisse de la productivité, le terminal à transbordement Tanger Med a rattrapé son retard. Selon l'Agence spéciale Tanger Med (TMSA), le terminal à transbordement vient de sauter 18 places pour atteindre la 55ème place au classement mondial. Le classement est élaboré de manière périodique par la revue spécialisée "Containers Management" et s'intéresse plus à la croissance qu'au volume brut.
 
*Al Bayane.:
 
- L'UMT décide de mener une grève générale et des grèves sectorielles. Le secrétariat national de l'Union marocaine du travail a décidé de mener une grève générale et des grèves sectorielles tout en laissant le soin au secrétariat national de décider des modalités de mettre en oeuvre de telles décisions et ce en coordination avec les partenaires syndicaux de l'UMT. Selon un communiqué du secrétariat national de l'UMT, réuni samedi à Casablanca, cette décision a été prise "pour contrer l'offensive gouvernementale contre les droits et acquis de la classe ouvrière" et ce après examen de la situation à la lumière d'un rapport du secrétaire général sur la conjoncture économique, sociale et politique que traverse le pays.
 
- Dispositifs médicaux: Enfin une loi claire. Les praticiens utilisent des dispositifs médicaux qui sont souvent importés dans des conditions où règne une certaine opacité qui masque des avantages certains. Pour mettre de l'ordre dans ce business qui rapporte gros, il manquait un décret d'application à la loi relative aux dispositifs médicaux. Aujourd'hui, c'est chose faite grâce au projet de décret n 2-14-607 qui a été déposé au Secrétariat général du gouvernement. 
 
- Aid Al Adha: L'offre en ovins et caprins couvre largement la demande. Les disponibilités en ovins et caprins, destinés à l'abattage à l'occasion de l'Aid Al Adha, "couvrent largement la demande", a annoncé vendredi le ministère de l'Agriculture et de la pêche maritime qui fait état d'une offre de 7,7 millions de têtes dont 4,2 millions d'ovins mâles et 1,12 million d'agnelles et de caprins.
 
*L'Opinion.:
 
- Sur appel de l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) et de la Fédération démocratique du travail (FDT): Demain, grève générale dans la fonction publique, le secteur semi-public et les collectivités locales. Cet appel à la grève s'inscrit, selon les responsables des deux centrales syndicales, loin de toute spéculation politique et s'est imposé après plusieurs consultations "responsables, sérieuses et imprégnées d'un esprit nationaliste sincère". Il se veut un avertissement au gouvernement et un moyen d'attirer l'attention sur le péril de la voie choisie par l'exécutif dans le traitement des dossiers sensibles impactant le présent et l'avenir des Marocains.
 
- Hamid Chabat: "L'histoire retiendra l'attitude hostile des dirigeants algériens envers la cohabitation, la coopération, la paix et la stabilité au Maghreb. Le secrétaire général du parti de l'Istiqlal a réitéré son appel, à l'occasion d'une journée de réflexion organisée vendredi dernier à Oujda sur le thème "dimensions économiques de l'intégration des pays de l'Union maghrébine", aux dirigeants algériens afin qu'ils fassent preuve de rationalité et de modestie en écoutant les peuples et leurs aspirations à l'unité.
 
*Libération.:
 
- Les pharmacologues arabes tiennent leur première réunion à Rabat. La capitale marocaine accueillera, du 22 au 26 septembre courant, la première réunion arabe de la pharmacovigilance, organisée par le Centre antipoison et de pharmacovigilance du Maroc (CAPM), première institution du ministère de la Santé collaboratrice avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le domaine de la pharmacovigilance au niveau du monde arabe et du continent africain. L'ordre du jour de cette rencontre comprend les moyens de développer la pharmacovigilance dans les pays arabes et l'adoption d'un glossaire scientifique arabe standard dans ce domaine, indique le CAPM dans un communiqué.
 
- L'UMT prépare sa grève nationale. Après la Fédération démocratique du travail (FDT), l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) et la Confédération démocratique du travail (CDT), l'Union marocaine du travail (UMT) vient de prendre la décision d'organiser une grève nationale et d'autres débrayages sectoriels dénonçant la politique "antisociale" du gouvernement Benkirane et dont les dates seront annoncées ultérieurement. Cette décision a été prise lors de la réunion du conseil national de l'UMT, tenu samedi dernier à son siège central à Casablanca, qui a délégué à son secrétariat national le pouvoir de décider d'opérationnaliser cette décision en coordination avec les différents partenaires syndicaux. 
 
*Al Ittihad Al Ichtiraki.:
 
- Le conseil d'administration de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), tenu vendredi dernier, a demandé d'intégrer au projet de la loi de finance 2015 des mesures visant à stimuler l'investissement, créer les emplois et rembourser les arriérés de TVA dus à l'Etat, et de faire une séparation entre les secteurs public et privé en matière de réforme des régimes de retraite.
 
- Un exercice de sécurité maritime "Seaborder-2014", organisé dans le cadre de l'"Initiative 5+5 Défense", aura lieu le 25 septembre prochain au large de la ville de Malaga (sud de l'Espagne) avec la participation du Maroc, a-t-on appris auprès du ministère espagnol de la Défense. Le lancement de ces manœuvres, qui verront la participation des forces navales et aériennes de l'Espagne, du Maroc, du Portugal et de l'Algérie, sera présidé, au port de Malaga, par le ministre espagnol de la Défense, Pedro Morenés.
 
*Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:
 
- L'UMT brandit la menace d'une grève générale dans les secteurs public et privé en réponse à ce qu'elle appelle l'attitude "unilatéraliste" du gouvernement en matière de réforme des régimes de retraite et son refus de s'asseoir à la table du dialogue social. Le secrétaire général de l'UMT, Miloudi Moukharik, a averti, dans un entretien accordé au journal, que "nous pouvons, lorsqu'il s'agit de grèves sectorielles, paralyser les secteurs de l'eau et de l'électricité et nous pouvons même aller plus loin en arrêtant le travail dans les banques et les ports".
 
- Le ministre de l'Enseignement supérieur de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, a indiqué que le système de formation des médecins et des ingénieurs produit des "machines humaines", incapables d'encadrer la société. Intervenant lors d'une conférence internationale sur "le rôle des établissements éducatifs et culturels dans la promotion du système des valeurs", qui s'est tenue samedi à Rabat, que l'Etat ambitionne de former des ingénieurs et des médecins qui encadrent la société, au lieu de se contenter d'accomplir des tâches purement techniques. 
 
*Al Alam.:
 
- L'inquiétude s'empare des composantes de la majorité à cause de la médiocrité du rendement du gouvernement. Efforts gouvernementaux insuffisants dans le domaine social et atermoiement dans la mise en œuvre du Fonds de la cohésion sociale. Un communiqué des groupes de la majorité a mis l'accent sur la nécessité d'entamer la coordination avec le gouvernement (ce qui sous-entend qu'il n'y avait pas de coordination auparavant) afin de poursuivre les réformes et les grands chantiers. Il a aussi souligné l'impératif de "fournir davantage d'efforts dans le domaine social, en particulier en procédant à la mise en oeuvre du Fonds de la cohésion sociale".
 
- Le secrétaire général du parti de l'Istiqlal, Hamid Chabat, a condamné avec véhémence, lors d'un grand meeting populaire à Oujda, l'attitude "timorée" du gouvernement face aux problèmes vitaux du pays. Chabat considère que le programme du parti au pouvoir se réduit aux augmentations des prix et des impôts, au gel des projets de développement, à la réduction des postes d'emploi et à l'atteinte aux caisses de retraite. 
 
*Al Massae.:
 
- Le Conseil constitutionnel rejette le recours en annulation de l'opposition portant sur l'augmentation de l'âge de départ à la retraite des enseignants. Le Conseil a motivé sa décision par son inaptitude à statuer sur le recours en annulation pour inconstitutionnalité du décret de loi spéciale aux termes duquel les enseignants, qui ont atteint l'âge de départ à la retraite, sont tenus de continuer à exercer leurs fonctions jusqu'à la fin de l'année scolaire ou universitaire.
 
- Démission collective, jeudi dernier, de 21 membres du Parti justice et développement (PJD) dans le quartier de Sidi Moumen à Casablanca, dont le vice-secrétaire local et trois membres de la jeunesse du parti. Des sources informées ont indiqué que les démissionnaires protestent contre l'approche adoptée pour la gestion de la chose locale, caractérisée par beaucoup de négligences, notamment sur le dossier de l'habitat. 
 
*Al Haraka.:
 
- La police de l'aéroport international Mohammed V de Casablanca a procédé, samedi, à l'arrestation de trois ressortissants ouest-africains, dont une femme, en provenance de Sao Paulo et à destination de la capitale du Bénin Cotonou, en possession de 3,35 kg de cocaïne.
 
- La Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) a démenti l'utilisation de matières premières non conformes dans la réalisation d'un tronçon de l'autoroute Safi-El Jadida, affirmant qu'elle œuvre constamment à la mise en œuvre de ses projets conformément à un système rigoureux de contrôle de la qualité des œuvres, qui ne permet en aucun cas d'utiliser des matières non conformes aux normes contractuelles stipulées dans les cahiers des charges du chantier. 
 
*Assabah.:
 
- La retenue sur salaire affaiblit la participation à la grève. Les centrales syndicales qui ont appelé à observer une grève dans la fonction publique, les collectivités locales et le secteur privé trouvent des difficultés au niveau de la mobilisation pour cette grève à cause du régime de la retenue sur salaire en cas de grève, une mesure qui coïncide avec l'Aid Al Adha et la rentrée scolaire.
 
- Le gouvernement accentue le contrôle sur les cliniques. Le projet de loi relatif à l'exercice de la médecine, dont la délibération sera entamée par les députés au cours de la semaine, provoquerait des remous au sein du Parlement en raison d'un ensemble de dispositions se rapportant à la gouvernance, aux conditions de création des cliniques et à l'exercice de la médecine. Ce texte comporte également des dispositions qui accentuent le contrôle des cliniques, dont le champs de création a été élargi en l'ouvrant aux non médecins.
 
- Les élections planent sur le projet de loi de finances. Le projet de loi de finances pour 2015 ne pourra pas ignorer la dimension électorale, selon des sources informées, qui ont estimé que le gouvernement, et en particulier le PJD, mise sur une "politisation" du budget général vu que l'année prochaine sera une année pour l'organisation des élections communales et le début de préparation à un nouveau mandat gouvernemental.
 
*Al Mounaataf.:
 
- Démantèlement à Tanger d'un réseau criminel, dont les membres sont adeptes d'idées extrémistes et perpètrent des agressions contre les citoyens. Les prévenus, au nombre de quatre, seront traduits devant la justice dès la fin des investigations menées sous la supervision du parquet général compétent, selon un communiqué du ministère de l'Intérieur.
 
*Bayane Al Yaoum.:
 
- Le ministre de l'Habitat et de la politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdallah, a déclaré dans un entretien à la presse que le programme "Villes sans bidonvilles" a bénéficié jusqu'à présent à 240.000 familles, de même que 51 villes sur les 85 concernées ont été déclarées sans bidonvilles. Benabdallah a en outre affirmé que son département mène une action d'anticipation en vue d'offrir aux populations des logements décents et éviter la création de nouveaux îlots de bidonvilles.
 
- Rachid Roukbane, président du groupe du progrès démocratique à la Chambre des représentants, a affirmé dans une déclaration à la presse que la réussite des élections prochaines et la création de toutes les conditions qui assurent leur intégrité et leur transparence est un "enjeu collectif". Roukbane émet l'espoir de voir les partenaires politiques parvenir à s'arranger en fin de compte sur les textes qui encadreront ces élections. 
 
*Assahra Al Maghribia.:
 
- Amina Benkhadra, DG de l'Office national des hydrocarbures et des mines, a affirmé dans un entretien au journal que les résultats des études et des travaux qu'effectue l'Office et ses partenaires dans tous les bassins sédimentaires marocains dénotent l'existence de multiples systèmes pétroliers. Benkhadra a ajouté que l'investissement global dans les prospections pétrolières avoisinerait les cinq milliards de dirhams en 2014.
 
- Le ministre d'Etat guinéen chargé des Affaires étrangères, Lounceny Fall, a salué jeudi devant le Conseil de sécurité de l'ONU la "solidarité et la fraternité" du Maroc à l'égard de son pays touché par le virus Ebola, l'épidémie la plus grave que le monde ait jamais connue. C'est le lieu de "remercier une fois de plus", notamment des "pays comme le Maroc et le Mali, (qui) ont fait valoir dès le début, le principe de solidarité, de fraternité et d'amitié", a affirmé le ministre d'Etat guinéen, en marge de l'adoption à l'unanimité des Quinze d'une résolution coparrainée par un "nombre record de 134 Etats membres", pour combattre l'épidémie Ebola qui sévit en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone.
 
- Des militants marocains en Italie et en Espagne lancent une campagne pour sauver les enfants sahraouis dans les camps. Ces militants, en coordination avec des Organisations des droits de l'Homme dans ces pays, s'apprêtent à commémorer le 3ème anniversaire de l'enlèvement, en 2011, d'activistes italiens et espagnols travaillant pour des organisations humanitaires dans les camps de Tindouf. Les ONG marocaines, italiennes et espagnoles comptent célébrer cet enlèvement par l'envoi d'aide humanitaire aux enfants sahraouis dans ces camps.
 
*Attajdid.:
 
- Un conseiller du chef du gouvernement réfute les allégations dont se prévalent les syndicats pour protester contre le plan de réforme des retraites. Abdelhak Larbi, conseiller du chef du gouvernement, a affirmé que les syndicats protestataires font erreur en avançant que le dossier de la retraite a été retiré du dialogue social. Dans une déclaration au journal, Larbi a indiqué que la démarche relative à la discussion de la réforme des régimes des retraites a été définie en 2003, précisant qu'à ce moment-là ce dossier ne figurait pas parmi ceux du dialogue social pour qu'il en soit supprimé aujourd'hui.
 
- Le ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Abdelkader Amaram a inauguré samedi la mine d'argent Zgounder, située dans la commune rurale Askaoun (140 km environ au nord-est de Taroudant). Le ministre a visité les différentes installations et équipements d'exploitation et de valorisation des ressources minières que renferme cette mine ayant fait l'objet d'une exploitation par le BRPM (l'actuel Office national des hydrocarbures et des mines- ONHYM) et la Compagnie minière de Touissit durant la période 1982-2002. Ce projet, mené en partenariat avec la société canadienne Maya Gold & Silver, a nécessité un investissement de 193 millions de dirhams ayant permis la réouverture et la mise à niveau de la mine et la création de 170 emplois directs et qui atteindront 200 en juin 2015.
 
*Rissalat Al Oumma.:
 
- Une première au Maroc! Les centrales syndicales se sont engagées, l'une après l'autre, dans une bataille acharnée contre le gouvernement Benkirane. Après la FDT (le clan de Fatihi), l'UGTM, l'ODT et la CDT, l'UMT a annoncé samedi son intention d'observer une grève nationale dans tous les secteurs, en signe de protestation contre l'offensive menée par le gouvernement contre les droits et les acquis de la classe ouvrière. La date de cette grève sera révélée ultérieurement. - Pour gagner l'enjeu de la régionalisation et de la bonne gouvernance, il faudrait mettre à niveau les acteurs locaux afin d'explorer les perspectives d'avenir dont le socle est la gestion rationnelle des politiques publiques, ont affirmé des professeurs et des chercheurs au cours d'une rencontre samedi à Laayoune. Pour eux, la gouvernance exige de concevoir une vision stratégique et une organisation judicieuse des structures de l'Etat, disposer d'un capital humain doté de hautes compétences, créer un outil de communication à objectifs bien définis et se baser sur les valeurs, la culture, l'économie du savoir, la démocratie locale, la convergence et la transparence.
 
*Al Ahdath Al Maghribia.:
 
- La Cour constitutionnelle se déclare incompétente pour connaitre du recours formé par Mohamed Daidaa au nom du groupe fédéral de l'unité et de la démocratie à la Chambre des conseillers, qui a revendiqué une déclaration d'inconstitutionnalité de la réunion de la commission des finances, de la planification et du développement économique, tenue le 1er septembre courant pour voter le projet de décret-loi n 2.14.596 complétant la loi n 012.71 fixant la limite d'âge des fonctionnaires et agents de l'Etat, des municipalités et des établissements publics affiliés au régime civil et la loi n 05.89 fixant la limite d'âge des personnels relevant du régime collectif d'allocation de retraite. Le groupe fédéral compte saisir la Cour de cassation lundi afin de dénoncer les manquements du gouvernement aux formalités exigées pour l'adoption de ce décret, selon Daidaa.
 
- Marrakech: L'enquête détaillée sur les anomalies du marché de gros identifie 24 accusés, dont l'adjoint au maire. Les investigations menées pour élucider cette affaire relative aux recettes financières du marché de gros de fruits et légumes, instruite par le juge chargé des crimes financiers près la cour d'appel de Marrakech, ont pu entrainer 24 prévenus à répondre aux faits qui leur sont reprochés.
 
*Al Khabar.:
 
- La CGEM propose des mesures pour promouvoir l'investissement. La Confédération générale des entreprises du Maroc a proposé, à l'issue de son conseil d'administration tenu vendredi dernier à Casablanca, un ensemble de mesures destinées à relancer l'investissement productif, notamment industriel, à favoriser l'intégration des très petites entreprises (TPE) dans l'économie formelle et à encourager la création de nouveaux emplois.
 
- En prévision des deux rencontres amicales des Lions de l'Atlas face à leurs homologues de Centrafrique, le 9 octobre, et du Kenya, le 13 octobre, l'entraîneur de l'équipe nationale Badou Zaki a annoncé une liste de pré-convoqués comprenant 33 joueurs dont Karim Belarbi (Bayern Leverkusen- Allemagne) et Adil Hermach (Al Wahda- Emirats arabes unis). On signale par contre l'absence d'Adil Taarabt (Queens Park Rangers- Royaume-Uni) et d'Oussama Essaidi (Stoke City- Royaume-Uni).
 
*Al Assima Post.:
 
- Abdelilah Benkirane appelle à déployer des efforts supplémentaires pour booster les investissements touristiques. Le chef du gouvernement a exhorté les différents intervenants à redoubler d'efforts afin d'encourager les investissements dans ce secteur, surmonter les difficultés liées au financement et au foncier et mobiliser les ressources humaines qualifiées. M. Benkirane intervenait lors de la première réunion du Comité stratégique public-privé du tourisme, tenue vendredi dernier à Rabat. 
 
- L'ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l'ONU, Omar Hilale, a souligné, jeudi devant le Conseil de sécurité de l'ONU, qu'en "maintenant les dessertes aériennes" de Royal Air Maroc, le Royaume a voulu briser la "mise en quarantaine" des pays africains touchés par le virus Ebola. La compagnie aérienne nationale continue de desservir de manière régulière le Libéria, la Sierra Leone et la Guinée-Conakry, trois pays d'Afrique de l'Ouest durement touchés par cette épidémie sans précédent, a dit l'ambassadeur à l'occasion d'un débat d'urgence de l'Organe exécutif consacré à la progression foudroyante de l'épidémie Ebola en Afrique de l'Ouest.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara