Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Jeudi 16 Octobre à 14:59

Maroc : Revue de la presse quotidienne du 16 octobre 2014



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus jeudi 16 octobre:



*Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

- L'Union marocaine du travail (UMT), la Fédération démocratique du travail (FDT) et la Confédération démocratique du travail (CDT) annoncent une grève générale le 29 octobre. La réforme des retraites signe la rupture du dialogue entre le gouvernement et les syndicats. Le dossier de la réforme des retraites, de plus en plus urgent, n'a toujours pas obtenu le soutien des syndicats. Dénonçant une approche unilatérale de la part du gouvernement, ces derniers annoncent une grève générale le 29 octobre. De son côté, le gouvernement estime que la réforme, aussi pénible soit-elle, devra voir le jour le plus tôt possible.

- Presse écrite: Les subventions disposent désormais d'un cadre juridique clair. Le contrat-programme signé entre le ministère de la Communication et les éditeurs de journaux prend plus de force. C'est ce qui ressort du contenu du projet de décret préparé par le ministère, relatif à la nature et aux mécanismes d'octroi des subventions aux journaux, principal volet du contrat-programme. Les subventions accordées aux entreprises de presse depuis 2005 vont, désormais, l'être dans un cadre juridique formalisé à travers un décret en cours d'adoption.

- Récupération des provinces du sud: Il y a 39 ans, l'annonce de la Marche verte. Le peuple marocain célèbre jeudi le 39ème anniversaire de l'annonce par Feu SM Hassan II de la glorieuse Marche Verte, un évènement de grande portée historique qui a galvanisé le peuple marocain et suscité un élan patriotique inégalé pour le parachèvement de l'unité territoriale du Royaume et la récupération des provinces du Sud. En effet, c'est un 16 octobre de l'année 1975 que le regretté Souverain a annoncé cette grande marche populaire qui a permis la libération des provinces du sud, et ce juste après la confirmation par la Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye de l'existence de liens juridiques et d'allégeance entre les Sultans du Maroc et les tribus sahraouies.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Le ministre de la Santé parle déjà des acquis à mi-mandat: Le bilan rose de Louardi. Augmentation du nombre de médicaments remboursables, réduction du prix du matériel médical ou encore renforcement du budget destiné aux médicaments. A mi-mandat, les annonces du ministre de la Santé se multiplient pour confirmer un bilan globalement positif. C'est du moins l'impression qui se dégage de la conférence de presse tenue hier par El Houssaine Louardi au siège du ministère. Troisième du genre, cette rencontre du ministre avec les médias était avant tout destinée à faire le point sur les grands chantiers entamés par le ministère.

- Ils étaient 35.000 l'année dernière à poursuivre leurs études universitaires: 40.000 fonctionnaires veulent aller à l'université. Pas d'interdiction mais des cours du soir. C'est la parade trouvée par le gouvernement Benkirane pour calmer les ardeurs des enseignants dans les écoles. Ces derniers sont très en colère contre les ministères de tutelle. Et pour cause, les enseignants ont dû faire face à une situation nouvelle où leurs demandes d'autorisation pour poursuivre leurs études universitaires n'étaient pas automatiquement validées par les autorités compétentes.

- Révision des tarifs, santé financière et...Mission impossible: La mise au point des autoroutes du Maroc. Bon nombre de mises au point et de révélations ont été faites mardi lors d'une première rencontre de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) avec la presse, les "ADM Press Meeting". Anouar Benazzouz, qui tient les rênes de cette société depuis maintenant 10 mois, s'est prononcé sur les réalisations et projets d'ADM, sur la révision des tarifs, sur la santé financière de cette institution et...sur Mission impossible 5.

*L'Economiste.:

- Projet de loi de finances: Deux mesures anti-chômage. Examiné en Conseil de gouvernement aujourd'hui, le projet de loi de finances 2015 compte deux mesures-phares. La première cible l'investissement et la seconde, l'emploi. A partir de janvier 2015, les TPE qui créeront l'emploi seront exemptées de l'IR, l'IS et des charges patronales pendant deux ans. Ce double avantage sera accordé dans la limite de cinq emplois. L'espoir est de pousser ces petites entreprises à sortir de l'informel. Par rapport à l'investissement, le régime conventionnel sera ramené à 150 millions de DH contre 200 millions actuellement.

- Fusion Lafarge-Holcim: Benkirane donne son feu vert. Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a donné son accord pour la fusion des filiales marocaines de Lafarge et Holcim. Un accord assorti d'une condition de sauvegarde de l'emploi.

- Code de procédure civile: Les avocats contre la réforme. Les avocats sont opposés à l'avant-projet de loi relatif au Code de procédure civile. Ils l'ont bien fait savoir mercredi à Casablanca, où ils ont organisé un sit-in devant le tribunal de première instance. Pour eux, c'est la porte ouverte à "l'anarchie" dans le secteur et une "atteinte au droit des citoyens d'accéder à la justice".

*Al Bayane.:

- SM le Roi préside à Rabat un Conseil des ministres. Nécessité de respecter la transparence des élections. Au début de ce Conseil, SM le Roi, en Sa qualité de garant du choix démocratique national, a rappelé avoir  insisté, à différentes occasions, sur la nécessité de respecter la transparence des élections, que le Souverain a toujours veillé à garantir lors des précédentes échéances.

- Camps de Tindouf: Le Maroc regrette que l'Algérie s'oppose toujours au recensement. Le Maroc déplore "le silence" de la communauté internationale sur la situation de "non droit" qui règne dans les camps de Tindouf, et regrette que son pays hôte "continue de s'opposer au recensement", a déclaré, au siège de l'ONU à New York, l'ambassadeur du Maroc aux Nations Unies, Omar Hilale.

*L'Opinion.:

- SAR la Princesse Lalla Meryem et le Président français inaugurent à Paris l'exposition-événement "Le Maroc contemporain". Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem et le Président français François Hollande ont procédé, mardi à Paris, à l'inauguration de l'exposition-événement "Le Maroc contemporain", organisée par l'Institut du monde arabe (IMA) en partenariat avec la Fondation nationale des musées.

- Conjoncture: Le HCP prévoit un taux de croissance de 2,4 pc en 2014. Pour l'ensemble de l'année 2014, la croissance serait de l'ordre de 2,4 pc, en comparaison avec l'année passée. "Cette estimation rejoindrait  pratiquement les prévisions de croissance économique pour la même année, annoncées au mois de juin 2013 par le Haut-Commissariat au plan dans le cadre de son budget économique exploratoire, et est confirmée en janvier et juin 2014 dans les budgets économiques prévisionnel et exploratoire", indique le HCP.

*Libération.:

- ?Vers la hausse des prix du pain à partir du 20 octobre. Augmentera? N'augmentera pas? Le bras de fer entre les boulangers-pâtissiers et le gouvernement vient d'entrer dans une nouvelle phase qui semble irréversible. A partir du lundi 20 octobre 2014, le prix du pain devrait augmenter de 20 centimes, passant ainsi de 1,20 DH à 1,40 DH. Selon le président de la Fédération des boulangers-pâtissiers du Maroc, El Houcine Azaz, cette hausse est "inévitable" et la Fédération n'y renoncera pas. "Quelle que soit la réponse du gouvernement et même s'il nous menace, on ne reculera pas et on ne renoncera pas à cette hausse", a-t-il martelé dans une déclaration à Libération.

- ?L'Afrique à la recherche de financements novateurs. La 9ème édition du Forum pour le développement de l'Afrique (ADF IX) prend fin aujourd'hui à Marrakech. Organisé par la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (CEA) sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, l'ADF IX a été l'occasion de plancher essentiellement sur les mécanismes de financement novateurs comme alternative réelle au financement du développement de transformation en Afrique.

- ?L'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) et l'Organisation démocratique du travail (ODT) se joignent à la grève générale du 29 octobre. Dans un communiqué rendu public à l'issue de leur réunion tenue mardi à Rabat, les deux centrales ont décidé de rejoindre les rangs de la Fédération démocratique du travail (FDT), de la Confédération démocratique du travail (CDT) et de l'Union marocaine du travail (UMT) pour dénoncer les atteintes au pouvoir d'achat des salariés et la démarche adoptée par le gouvernement pour traiter le dossier de la réforme des Caisses de retraite qui menacent la paix sociale.

*Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

- Le chef du gouvernement s'engage à annuler la décision d'interdire aux enseignants de poursuivre leur études. Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, a annoncé que le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, s'est engagé à annuler l'obligation d'obtenir une autorisation administrative pour les fonctionnaires désireux de poursuivre leurs études.

- Le ministre de la Santé, El Houcine Louardi, a affirmé qu'aucun cas d'infection d'Ebola n'a été enregistré dans le Royaume jusqu'à présent mais que la vigilance doit rester de mise.

*Al Massae.:

- SM le Roi Mohammed VI a souligné, lors du Conseil des ministres tenu mardi au Palais Royal à Rabat, le rôle imparti au chef du gouvernement dans la supervision des élections et donné Ses Hautes instructions aux ministres de l'Intérieur et de la Justice pour veiller à l'intégrité des opérations électorales et faire face à toutes les pratiques de nature à leur porter atteinte, a indiqué un communiqué du porte-parole du Palais Royal.

- Les prix de l'eau et de l'électricité ravivent les débats au parlement. Plusieurs députés de l'opposition à la Chambre des représentants se sont élevés, mardi lors de la séance des questions orales, contre le ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Abdelkader Amara, à cause de la hausse vertigineuse des factures de l'eau et de l'électricité. Répliquant, Amara a indiqué que les factures de 22 millions de Marocains n'ont connu aucune augmentation et que son département veillera à protéger les différentes tranches sociales.

- Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, présente la nouvelle version du Code de la presse à Tanger. El Khalfi a choisi Tanger pour présenter, ce samedi 18 octobre, la version retouchée du Code de la presse. Les professionnels, quant à eux, s'impatientent pour découvrir cette nouvelle version, espérant que leurs propositions d'amendement ont été prises en compte par le département de tutelle.

*Al Alam.:

- SM le Roi Mohammed VI a donné Ses Hautes instructions, lors du Conseil des ministres tenu mardi au Palais Royal à Rabat, aux ministres de l'Intérieur et de la Justice pour veiller à l'intégrité des opérations électorales et faire face à toutes les pratiques de nature à leur porter atteinte. Le Souverain, en Sa qualité de garant du choix démocratique national, a rappelé avoir insisté, à différentes occasions, sur la nécessité de respecter la transparence des élections, que le Souverain a toujours veillé à garantir lors des précédentes échéances.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Les recettes de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) atteignent 1,1 milliard de dirhams en 6 mois. Le directeur général de l'ADM, Anouar Benazzouz, a précisé, lors d'une conférence de presse organisée mardi à Rabat, que le montant des investissements de l'ADM durant le premier semestre de 2014 a atteint 45 milliards de dirhams.

- Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, habilite les universités à accorder les autorisations aux enseignants désireux de poursuivre leurs études, en fonction de leur capacité d'accueil.

*Al Haraka.:

- Le président français, François Hollande, a rendu hommage au Maroc pour son attachement aux valeurs d'ouverture, de dialogue et de compréhension entre les civilisations. Dans une allocution lors de la cérémonie d'inauguration mardi de l'exposition "Le Maroc contemporain" à l'Institut du Monde arabe à Paris, le chef de l'Etat français a assuré que "la France ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui sans l'engagement des combattants notamment marocains".

*Attajdid.:

- Elections: Les groupes parlementaires ont rejeté, mercredi à l'unanimité, les listes électorales proposées par le ministère de l'Intérieur à travers un projet de loi y afférent. Ils ont réclamé l'adoption de nouvelles listes électorales se référant aux registres de la Sûreté nationale comme base pour l'inscription automatique.

- Médecine: Importante baisse des prix du matériel médical au cours des prochaines semaines. Le ministre de la Santé a annoncé, mercredi lors d'une conférence de presse, que son département élabore actuellement un nouveau décret stipulant la baisse des prix du matériel médical dont le coût élevé pèse sur les patients.

- Dialogue social: Le gouvernement a oeuvré à honorer ses engagements pris dans le cadre du dialogue social par le biais de plusieurs initiatives ayant permis de consolider la paix sociale et de concrétiser des résultats importants pour lesquels le budget de l'Etat a subi et continue de subir de lourdes charges dans une conjoncture économique difficile.

*Rissalat Al Oumma.:

- Arrestation à Al Hoceima et Oujda de deux personnes pour apologie du terrorisme. Ces arrestations interviennent dans le cadre des enquêtes et investigations menées par la Brigade nationale de la police judiciaire pour lutter contre le crime terroriste, en étroite collaboration avec la Direction générale de la surveillance du territoire national, indique un communiqué du ministère de l'Intérieur.

- Hausse des prix. Le groupe constitutionnel à la Chambre des conseillers fustige le gouvernement à cause de la hausse vertigineuse des prix de l'eau et de l'électricité. L'UC note que ces hausses n'ont pas épargné les catégories sociales précaires, appelant à renforcer le contrôle des sociétés délégataires.

- RAM : Promotion pour les vols vers l'Amérique. La Royal Air Maroc (RAM) vient de lancer des tarifs promotionnels au départ du Maroc vers les destinations de l'Amérique. Les clients pourront acheter des billets d'avion pour les vols à destination de Montréal, de New York et de Sao Paulo à partir de 7.500 DH.

*Al Assima Post.:

- Croissance économique: Le Haut-commissariat au plan (HCP) table sur une amélioration de l'économie marocaine au quatrième trimestre 2014. Cette croissance devrait se situer à 2,8 pc, en glissement annuel, au lieu de 2,6 pc au troisième trimestre.

- Parité hommes-femmes: Critique du bilan d'implémentation du programme gouvernemental de parité. De nombreuses associations féminines ont critiqué le bilan de mise en oeuvre de la première tranche du programme gouvernemental "Ikram" de parité homme-femme. Les mouvements féministes reprochent au gouvernement de ne pas tenir compte du rôle attribué à la société civile, qui en vertu de la Constitution, doit être associée au processus d'élaboration, de mise en oeuvre et d'élaboration des politiques publiques.

*Al Khabar.:

- Exploitation des carrières: Rebbah s'apprête à dévoiler une nouvelle liste des exploitants des carrières de sables. Le ministre de l'Equipement et du transport, Aziz Rebbah, a fait savoir que son département s'apprête à divulguer une nouvelle liste des exploitations des carrières de sables autorisées par le gouvernement conformément aux dispositions juridiques en vigueur.

- Santé: Des syndicalistes rejettent l'ouverture des capitaux des cliniques aux investisseurs privés. Le syndicat national de la santé a exprimé son refus de la libéralisation des capitaux des cliniques, appelant le gouvernement à faire marche-arrière en vue de protéger la santé des citoyens.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Chaos à la Chambre des représentants. Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, et la présidente du groupe du parti Authenticité et modernité (PAM), Milouda Hazib, se lancent des invectives à la levée de la première séance parlementaire de la session d'automne. Cet incident est survenu suite à la réponse du ministre au sujet de l'interdiction faite aux enseignants de poursuivre leurs études universitaires.

- Enseignement: Le Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) cerne les difficultés du système éducatif. Des difficultés sociales entravent la généralisation de l'enseignement, dont la hausse du taux d'abandon scolaire, l'absence de sécurité, et l'expansion du phénomène de la violence.

*Assahra Al Maghribia.:

- ADM: 45 milliards de dirhams d'investissements durant le 1er semestre 2014. Le directeur général de la Société nationale des autoroutes du Maroc, Anouar Benazzouz, a indiqué que ce montant devrait s'élever à près de 57 milliards de dirhams en 2016.

- Le ministère de la Santé adopte un plan national pour prévenir le risque d'entrée de l'Ebola au territoire national. Le ministre de la Santé, Lhoussaine Louardi, a affirmé, mercredi lors d'une conférence de presse à Rabat, qu'aucun cas du virus Ebola n'a été enregistré, jusqu'à présent, au Maroc. Il a fait savoir que son département a mis en place un plan national pour empêcher l'entrée du virus Ebola au Maroc. Ce plan se décline en plusieurs mesures, notamment la détection précoce des cas de contamination par le virus, l'équipement sur le plan national de quatre laboratoires pour effectuer les analyses rapides des cas suspects, outre la mise en place de mesures liées au diagnostic et à la prise en charge des malades.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le report de la CAN 2015 est une décision "souveraine". C'est ce qu'a affirmé le ministre de la Santé Lhoussaine Louardi lors d'une conférence de presse mercredi à Rabat. La décision du report est une décision souveraine et légitime qui est prévue par les règlements de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a mis en avant le ministre, rappelant que l'OMS avait qualifié de "rapide" et "dangereuse" la propagation de l'épidémie.

*Al Mounaataf.:

- Réforme de la retraite: 81 milliards de dirhams des réserves de la Caisse marocaine des retraites (CMR) risquent de s'évaporer d'ici 2022 si rien n'est fait. Un document du ministère de la Communication sur la réforme des régimes de retraite impute cette situation à l'augmentation des dépenses et charges comparativement aux recettes des cotisations.

- Une étude réalisée par l'association "Adala", en collaboration avec la délégation interministérielle aux droits de l'Homme, appelle à améliorer l'action de la justice afin de l'ériger en un levier fondamental pour la protection des droits et des libertés mentionnés dans la Constitution et consacrés par les conventions et chartes internationales, adoptées par le Maroc.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara