Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Maroc – Afrique : Emergence d’une diplomatie des contrats: Paris:... | via @lemagMaroc https://t.co/oN902uV2Ce https://t.co/lX1HTSCAPM


MAP - publié le Lundi 1 Septembre à 12:47

Maroc : Revue de la presse quotidienne du 1 septembre 2014



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus ce lundi 1er septembre :.



* Le Matin du Sahara et du Maghreb.:
 
- Accident de la route dans le Sud de la France: SM le Roi Mohammed VI donne Ses Hautes instructions pour apporter toutes les formes de soutien et d'assistance aux blessés marocains de l'accident de la route survenu, tôt dimanche, près de la région d'Aix-en-Provence, et la prise en charge des frais de leurs soins. Le Souverain a également donné ses Hautes Instructions pour mettre à la disposition des blessés marocains, à leur sortie de l'hôpital, un moyen de transport pour qu'ils puissent poursuivre leur route vers l'Italie. 
 
- Démarrage aujourd'hui du recensement général de la population et de l'habitat (RGPH): 73.000 enquêteurs sillonneront les grandes villes et les localités les plus reculées. Chaque recenseur aura pour mission d'interroger 150 familles, soit une moyenne de 8 ménages par jour. Le recensement portera sur 100 questions et les données collectées devront être publiées à la fin de l'année 2014. 
 
- La non-intégration du Maghreb coûte 2 à 3 points de PIB aux économies des pays de l'UMA. Un dernier rapport d'OXFAM France (Oxford Committee for Famine Relief), intitulé "Vingtième anniversaire de la fermeture de la frontière entre l'Algérie et le Maroc: des coûts significatifs pour le Maghreb", indique que le commerce entre les pays de l'Union du Maghreb arabe ne représente que 3,3 pc du total des exportations de la zone.
 
* L'Economiste.:
 
- Réforme des retraites: Bras de fer Benkirane-Union marocaine du travail (UMT) via le Conseil économique, social et environnemental (CESE). La centrale syndicale vient d'adresser un mémorandum au CESE, après que le chef de gouvernement Abdelilah Benkirane l'ait saisi pour avis. L'UMT demande, purement et simplement, au CESE de prévoir une recommandation pour la remise du projet de réforme des retraites sur la table des négociations. 
 
- Royal Air Maroc /Afrique de l'Ouest : Maintien de dessertes, malgré l'Ebola. Contrairement aux recommandations de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) de ne pas limiter les déplacements ni les échanges avec les pays affectés, plusieurs pays ont fermé leurs frontières. En plus de ce risque de désenclavement, de nombreuses compagnies aériennes ont suspendu leurs vols dans les pays de la région. En revanche, Royal Air Maroc (RAM) maintient ses liaisons dans les pays touchés par le virus.
 
- L'Affaire Zaz reprend aujourd'hui. L'ancien DG de Wana, Karim Zaz, va comparaître ce lundi 1er septembre devant le tribunal correctionnel d'Aïn Sebaâ à Casablanca. Douze personnes sont poursuivies pour les mêmes charges lesquelles portent notamment sur un présumé détournement de trafic télécom international, faux et usage de faux en écriture de commerce.
 
* Al Bayane.:
 
- Fin de la visite d'une délégation du Parti du progrès et du socialisme (PPS) en Palestine occupée: Le PPS a exprimé son soutien et sa solidarité avec le peuple palestinien, tout en soulignant que cette visite ouvrira la voie à d'autres visites de délégations marocaines et arabes pour briser l'embargo israélien et voir de près la réalité de l'occupation israélienne et la résistance et le courage du peuple palestinien éploré.
 
- Le Maroc solidaire des pays touchés par Ebola au nom de sa politique africaine. Avec la suspension des vols d'Air France vers la Sierra Leone, le Maroc est le dernier pays à desservir de manière régulière les trois principaux pays frappés par l'épidémie d'Ebola, une singularité qui s'explique par la stratégie africaine du Royaume.
 
- Le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) accueille ce lundi une délégation de l'Instance vérité et dignité de Tunisie. Il s'agit d'une mission d'information qui se poursuivra jusqu'au 5 septembre avec pour objectif de présenter aux membres de la délégation tunisienne l'expérience marocaine en matière de justice transitionnelle avec un focus sur le mandat de l'Instance équité et réconciliation (IER).
 
* Aujourd'hui le Maroc.: 
 
- La Lydec sommée de payer 813 MDH réclamés par les impôts. Alors qu'elle est en pleine campagne d'explication pour préparer l'entrée en vigueur de la nouvelle grille tarifaire, la Lydec se retrouve au centre d'un imbroglio fiscal qui risque de lui coûter cher. 813 millions de dirhams est la somme que réclame aujourd'hui la Direction générale des impôts au distributeur d'eau et d'électricité de Casablanca au titre d'un rattrapage d'impôts IS (488 MDH) et de TVA (325 MDH) relatifs au fonds de travaux pour les exercices 2009, 2010, 2011 et 2012.
 
- Fièvre aphteuse: quelque 400.000 têtes de bovins déjà vaccinés. La campagne nationale de vaccination contre la fièvre aphteuse va bon train. Lancée le 18 août dernier par l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), elle a touché quelque 400.000 têtes de bovins, soit 40 pc de l'objectif escompté. L'Office envisage de vacciner près d'un million de bovins à travers le territoire national. 
 
* L'Opinion.:
 
- Au nom de la politique africaine du Royaume: Le Maroc solidaire des pays touchés par Ebola. Avec la suspension des vols d'Air France vers la Sierra Leone, le Maroc est le dernier pays à desservir de manière régulière les trois principaux pays frappés par l'épidémie de l'Ebola, une singularité qui s'explique par la stratégie africaine du Royaume. Jeudi, au lendemain de la décision d'Air France de suspendre provisoirement ses vols vers la Sierra Leone, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a jugé "vital" que les compagnies aériennes reprennent au plus vite leurs dessertes afin de ne pas couper du reste du monde la Sierra Leone, le Liberia et la Guinée-Conakry, de plus en plus isolés. 
 
- Le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) accueillera, lundi, une délégation de l'Instance vérité et dignité (IVD) de Tunisie, dans le cadre d'une mission d'information qui se poursuivra jusqu'au 5 septembre. L'objectif de cette mission d'information est de présenter aux membres de la délégation tunisienne l'expérience marocaine en matière de justice transitionnelle avec un focus sur le mandat de l'Instance équité et réconciliation (IER), indique un communiqué du CNDH.
 
* Libération.:
 
- Des ralliés à la mère patrie appellent à l'application de l'autonomie interne. Réunis à Laâyoune, dans le cadre d'une table ronde, des revenants des camps de Tindouf, dont des membres fondateurs du Polisario, ont appelé à accélérer l'application de l'autonomie interne des provinces sahariennes marocaines, afin, disent-ils, de mettre fin à l'exploitation de ce dossier par des opportunistes et de permettre aux Sahraouis de bénéficier de ce projet. Lors de son intervention, à cette occasion, Bachir Dkhil, membre fondateur du Polisario et l'un des principaux organisateurs de la table ronde, a rappelé que le front Polisario était fondé, initialement, pour combattre l'occupation espagnole avant l'intervention des services de renseignements algériens qui ont exercé leur paternalisme sur le tout jeune mouvement. Preuves à l'appui, Bachir Dkhil a confirmé que ce n'est pas pour défendre les intérêts des Sahraouis que les services secrets algériens apportent leur soutien au Polisario et qu'il suffit pour s'en rendre compte de se rappeler la proposition algérienne de partage du Sahara. Proposition à laquelle le Maroc continue de s'opposer.
 
- Rentrée scolaire et portefeuilles mis à mal. Ramadan, vacances estivales et dans quelques jours la rentrée scolaire. En termes de dépenses, les portefeuilles des parents sont encore une fois mis à mal. Mais il faut faire avec, admet Jamal, père de famille. "J'investis tout dans mes enfants. Leur avenir est une priorité pour moi". Même son de cloche chez d'autres parents qui prennent d'assaut les librairies. Chacun selon le budget dont il dispose essaie de satisfaire, autant que faire se peut, les demandes de ses enfants. Les plus démunis se retrouvent sur le banc de touche. 
 
* Bayane Al Yaoum.:
 
- Fin de la visite d'affaires et de solidarité de la direction du parti du Progrès et du socialisme (PPS) dans les territoires palestiniens. Les membres de la délégation palestinienne ont souligné que cette visite a été réussie à tous les niveaux et a concrétisé tous les objectifs escomptés.
 
- Le Maroc appuie tous les efforts visant à parvenir à une solution politique juste au nord du Mali, qui respecte l'unité et la souveraineté du pays, a affirmé le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, qui a reçu, récemment à Rabat, une délégation du Mouvement national pour la libération de l'Azawad, conduite par son secrétaire général M. Bilal Ag Acherif. Le chef de la diplomatie marocaine a ajouté que le Maroc est favorable à toutes les initiatives régionales et internationales sérieuses qui visent à garantir la paix et la stabilité au Mali, à travers un consensus entre les parties en conflit dans le cadre du respect de la volonté de toutes les composantes du peuple malien frère.
 
* Assahra Al Maghribia.:
 
- Le recensement général de la population et de l'habitat (RGPH) débute ce lundi dans l'ensemble du Royaume. Cette opération, qui se poursuivra jusqu'au 20 septembre, sera dotée d'un budget de 900 millions de DH, mobilisera 8.375 véhicules et plus de 70.000 contrôleurs et recenseurs.
 
- Le premier vice-président du Conseil de la ville de Casablanca, Ahmed Brija, assure, dans une déclaration au journal, que les abattoirs de la commune sont gérés d'une manière rationnelle et convenable, précisant que le ministère de l'Intérieur a accordé à la commune un soutien financier de 600 millions de centimes sur deux tranches afin de garantir la continuité du service dans ce secteur.
 
- Les recettes des investissements cinématographiques étrangers au Maroc pourraient atteindre 100 millions de dollars par an, selon le journal français "Le Figaro". La ville de Ouarzazate dispose, depuis 2005, de deux grands studios s'étendant sur 236 hectares et a été choisie comme lieu de tournage de dizaines de superproductions hollywoodiennes qui ont fait date dans les annales du cinéma, a indiqué le journal.
 
* Al Assima Post.:
 
- Accident de la route près d'Aix-en-Provence (sud de la France): 22 Marocains légèrement blessés. L'accident s'est produit sur l'autoroute au niveau de la commune de Ventabren lorsqu'un poids-lourd, qui roulait "probablement à grande vitesse", a percuté un autocar avec à bord 47 passagers, tous des Marocains, a-t-on indiqué de source consulaire.
 
- Des joueurs de l'équipe nationale déclarent forfait pour les matchs de mercredi et samedi, Mehdi Benatia est le grand absent. Mauvaise nouvelle pour les supporters de l'équipe nationale de football: Mehdi Benatia, capitaine de la sélection nationale et défenseur du club du Bayern Munich, sera absent des deux matchs amicaux prévus mercredi et samedi respectivement contre le Qatar et la Libye, en raison d'une ancienne blessure. Achraf Lazaar, défenseur du Raja, ne sera pas non plus de la partie et sera remplacé par Abdeljalil Jbira.
 
- Tom Cruise accueilli en grande pompe à Rabat. La vedette internationale se trouve depuis samedi au Maroc, pour le tournage de quelques scènes de "Mission impossible 5". Le tournage devrait se dérouler dans les anciens quartiers de Casablanca, Marrakech et Rabat. Avec un budget de 700 millions de dollars, il s'agit de l'un des films les plus onéreux de la carrière de Tom Cruise.
 
* Rissalat Al Oumma.:
 
- La découverte d'un entrepôt clandestin de produits alimentaires impropres à la consommation à Casablanca suscite les craintes des consommateurs. Abdelhamid Sakher Taha, du service vétérinaire de la préfecture d'El Bernoussi relevant de l'Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), a indiqué qu'il a été procédé à la saisie de 50 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation, comprenant du pain congelé, des pommes de terre destinées à la friture conservées de manière insalubre, des produits de la mer périmés ainsi que d'autres produits dont l'emballage ne mentionne ni l'origine ni la date de péremption. 
 
- Fièvre aphteuse: La première étape de la campagne de vaccination lancée par l'Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), le 18 août 2014, a touché quelque 400.000 têtes, soit un taux de 40 pc de l'objectif escompté (environ 1.000.000 de bovins). 
 
- Al Haraka:.
 
- Maroc-Espagne: Les relations de coopération entre l'Espagne et le Maroc, pays qui entretient des liens de partenariat privilégiés avec l'Union européenne, sont excellentes, a affirmé récemment le ministre espagnol de l'Intérieur, Jorge Fernandez Diaz. "Entretenir toujours ces excellentes relations est une question importante pour l'Espagne", a-t-il ajouté.
 
- Recensement général de la population et de l'habitat (RGPH): Le Haut-Commissariat au Plan lance un site web spécial intitulé http://rgph-2014.hcp.ma utilisant les technologies les plus modernes afin de permettre une exploitation optimale des fonctions de recherche, de diffusion et de partage des données relatives au Recensement général de la population et de l'habitat. 
 
* Attajdid:.
 
- Le premier sommet de la société civile maghrébine prévu fin avril 2015 à Rabat. Le président du Forum maghrébin pour la coopération internationale, Mohamed El Adel, qui a annoncé la date de l'organisation de cet évènement, a qualifié cette initiative de "fête de la société civile maghrébine".
 
- La fermeture de la frontière entre le Maroc et l'Algérie est "une aberration géographique, économique et humaine", affirme l'hebdomadaire "Jeune Afrique" dans son numéro paru dimanche dernier. "Ce n'est pas la seule démarcation fermée de la planète, mais elle est, avec ses 1.601 km, la plus longue et celle dont les effets économiques et humains sont sans doute les plus consternants", souligne la publication.
 
* Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:
 
- Le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, opère les plus grandes mutations dans les directions relevant de son département depuis sa nomination. Le ministère de la Justice a annoncé, vendredi, l'ouverture des candidatures pour le poste de directeur de trois grandes directions, à savoir la direction de l'équipement et du patrimoine, la direction de la législation et la direction du budget et du contrôle. 
 
- Recensement général de la population et de l'habitat 2014: 70 mille enquêteurs entament aujourd'hui la collecte des données auprès des ménages. Des sources qui ont participé à la préparation de cette opération nationale de grande envergure ont indiqué que ces enquêteurs étaient partis les 30 et 31 août prospecter le terrain.
 
* Al Ahdath Al Maghribia.:
 
- Dans l'attente de l'avis du Conseil économique, social et environnemental (CESE), l'Union marocaine du travail (UMT) demande au gouvernement de remettre le dossier de la réforme des régimes de retraite sur la table du dialogue social. La centrale syndicale a critiqué, dans une correspondance adressée au président du CESE, Nizar Baraka, la "démarche unilatérale" du gouvernement en la matière.
 
- C'est officiel. Le complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat abritera les matchs de la Coupe du monde des clubs en décembre prochain. Satisfaite de l'état d'avancement des travaux de réaménagement du complexe sportif, une délégation de la FIFA, qui s'est rendue à Rabat, a conforté le choix de la capitale comme deuxième ville hôte de la 11e édition de la Coupe du monde des clubs Maroc 2014. Dans le cadre de la préparation de cet événement grandiose, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et le ministère de la Santé ont mis en place un plan pour prévenir toute intrusion du virus de l'Ebola.
 
* Assabah.:
 
- Ahmed Zaïdi défie Driss Lachgar et mobilise les ittihadis en colère. Zaïdi a pu, lors du moussem annuel du raisin organisée dans la commune de Cherrat près de Bouznika, attirer plusieurs figures ittihadies qui se sont rebellées contre le premier secrétaire de l'USFP, dont Abderahmane Azzouzi (FDT) et des membres du groupe fédéral à la Chambre des conseillers tels que Mohamed Daidaa, Abdelmalek Aferiate et Abdelhadi Khairat.
 
- La facture énergétique du Maroc a bondi en cette première moitié de 2014. Selon des statistiques du ministère de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, le Maroc est ressorti, à fin juillet dernier, avec une facture énergétique nette de 46,932 milliards de dirhams, en hausse de 5,6 pc par rapport à la même période de 2013 (44,442 milliards de dirhams).
 
* Al Massae.:
 
- Un Espagnol et deux Marocains arrêtés après la découverte de produits alimentaires impropres à la consommation dans un entrepôt clandestin. Les autorités locales, en collaboration avec les services de l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) à la préfecture de Sidi Bernoussi à Casablanca, ont saisi plus de 50 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation, principalement des produits de pêche importés de Chine et entassés dans un entrepôt clandestin. 
 
- Le ministre de la Santé, El Houcine Louardi, promet de trouver des solutions aux problèmes des centres hospitaliers, notamment le manque des ressources humaines. Le ministre s'est engagé, lors d'une réunion avec le bureau national du Syndicat national de la santé publique, à lancer un dialogue sur les principales questions intéressant les fonctionnaires du secteur de la santé qui revendiquent principalement la révision de la loi régissant les centres hospitaliers.
 
* Al Khabar.:
 
- La fermeture de la frontière entre le Maroc et l'Algérie est "une aberration géographique, économique et humaine", écrit l'hebdomadaire international "Jeune Afrique" dans son numéro à paraître dimanche. L'occlusion, il y a vingt ans, de la frontière maroco-algérienne est vécue par une partie de la jeunesse des deux pays comme une aberration, souligne la publication, notant qu'"elle n'est pas la seule démarcation fermée de la planète mais elle est, avec ses 1601 km, la plus longue et celle dont les effets économiques et humains sont sans doute les plus consternants".
 
- Le déraillement mercredi dernier d'un train assurant la liaison Casablanca-Fès à l'entrée de la gare de Zenata "est dû à une erreur humaine", a indiqué samedi l'Office national des chemins de fer (ONCF), affirmant qu'une enquête menée par une commission d'experts de l'ONCF a révélé que "le conducteur et le chef du train n'ont pas respecté" le signal de protection "en position d'arrêt". 
 
* Al Alam.:
 
- Rabat s'affirme en tant qu'acteur actif dans le dossier malien et met à nu l'intransigeance algérienne. Le Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA) reconnaît le rôle central du Maroc dans le règlement de la crise du Sahel et du Nord Mali. Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a reçu, pour la deuxième fois en cette année, une délégation du MNLA, conduite par son secrétaire général M. Bilal Ag Acherif qui a indiqué que "les Maliens accueillent favorablement toute initiative marocaine de nature à mettre un terme aux différends entre les parties maliennes".
 
- Avygeo: Marrakech, 14e meilleure destination touristique au monde. Parmi quelque 46.495 villes mondiales, Marrakech est la quatorzième meilleure destination touristique au monde, selon le site spécialisé Avygeo. Ce classement est basé sur la capacité des villes à attirer, entre autres, le tourisme familial et le tourisme des couples. Marrakech est, selon ces critères, la 13ème destination préférée des couples et la 11ème destination prisée par les familles.
 
*Al Ittihad Al Ichtiraki.:
 
- Pour augmenter ses recettes, le gouvernement table sur l'impôt sur le revenu dont les sommes encaissées durant les 6 premiers mois de cette année avoisinent les 17 milliards de dirhams, en hausse de 450 millions de dirhams par rapport aux six premiers mois de 2013. Comme à l'accoutumée, ce sont les salariés qui supportent en grande partie cette charge fiscale. Le montant de l'impôt sur le revenu perçu auprès de ces derniers s'est accru, en effet, de 505 millions de dirhams.
 
- Suite à une réunion avec le bureau national du Syndicat de la santé publique: D'importants dossiers attendent sur le bureau de Louardi. Parmi ces dossiers figurent l'avancement du dialogue sectoriel, le suivi et la mise en exécution des dispositions de l'accord du 5 juillet 2011, le déficit aigu en ressources humaines et les questions relatives aux CHU. 

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus