Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Quand l’ambassadeur algérien à Bruxelles s’autoproclame porte-parole... | via @lemagMaroc https://t.co/F0hTNSg04E https://t.co/kNECBG2gzr


MAP - publié le Jeudi 18 Juin à 13:02

Maroc : Révocation de 66 adouls pour limite d'âge



Rabat - Le ministère de la Justice et des libertés a annoncé mercredi la révocation de 66 adouls, âgés de 70 ans ou plus et qui n'ont pas produit de certificat médical attestant de leur aptitude à s'acquitter normalement de leur missions, dont 2 non-identifiés, 8 dans l'incapacité d'exercer et 56 en exercice.



Maroc : Révocation de 66 adouls pour limite d'âge
Ces révocations interviennent en application du deuxième alinéa de l'article 11 de la loi 16.03 relative au plan de la justice, stipulant que les adouls ayant atteint l'âge de 70 ans doivent produire durant le premier trimestre de chaque année un certificat médical délivré par les services de la santé publique attestant de leur aptitude à continuer leurs activités normalement et le transmettre, dans le délai imparti, au ministère de la justice sous la supervision du juge aux affaires notariales sous peine de révocation, explique un communiqué du ministère. 

Le ministère précise avoir, auparavant, adressé plusieurs notes aux juges aux affaires notariales pour demander aux adouls âgés de 70 ans ou plus de présenter les certificats médicaux dans les délais fixés et aux adouls ayant produit des certificats délivrés par des services privés de santé ou n'incluant pas les données mentionnées dans l'article précité, de soumettre un certificat médical au ministère avant novembre 2014, sous peine d'application ferme des dispositions juridiques susmentionnées".

Certains adouls concernés, qui ont continué de se soustraire au respect de ces dispositions juridiques, se sont vus accorder, en vain, un délai supplémentaire, rappelle le ministère, ajoutant ne pas avoir reçu, à ce jour, les certificats médicaux les concernant, ce qui a motivé la décision de révocation.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara