Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Marie Brizard Wine & Spirits, veut vendre ses vins et spiritueux,... | via @lemagMaroc https://t.co/RZLvMN1gE2 https://t.co/6OPOAgMKZY



Ali Majdoub - publié le Samedi 23 Mars à 10:13

Maroc-Gabon : Vers un renforcement de la coopération économique bilatérale




Le Gabon où le Roi Mohammed VI va clôturer sa tournée africaine, entamée le 15 mars 2013 par un déplacement au Sénégal, est un grand partenaire du royaume chérifien. En effet, le Maroc et le Gabon entretiennent des relations diplomatiques depuis 1961. Des relations consolidées par le lien d’amitié entre le défunt Roi Hassan II et l’ancien Chef d’Etat gabonais Bongo Ondimba. Rappelons que lorsque l’Organisation de l’unité africaine (OUA) avait procédé à l’admission en son sein de la pseudo « République Arabe Sahraouie Démocratique - RASD», la République du Gabon s’était farouchement opposée à cette décision.



Maroc-Gabon : Vers un renforcement de la coopération économique bilatérale
Certainement, les relations entre le Maroc et la République gabonaise représentent un modèle en termes de « coopération Sud-Sud ». Ces relations ont en effet connu une forte accélération durant la dernière décennie. Outre les relations diplomatiques excellentes et les liens d’amitié et de fraternité entre les deux pays, les rapports économiques et commerciaux ont connu un raffermissement inégalé. 
 
Force est de souligner qu’au niveau commercial, le Gabon est le 10ème client du Maroc et  son 3ème fournisseur au niveau du continent africain. A destination du Gabon, le Maroc exporte essentiellement des produits alimentaires, des produits finis, des câbles électriques, des produits d’habillement et des équipements industriels. Quant au Gabon, il exporte au royaume diverses matières premières, notamment le bois et les produits d’origine animale et végétale. Soulignons que les échanges entre les deux pays, qui ont gagné en termes de diversité, ont progressé de 42 % entre 2009 et 2011.  
 
Il convient de rappeler que la visite royale de 2005 a été l’occasion de signer une série d’accords de coopération entre les deux Etats, notamment en matière de promotion des petites et moyennes entreprises, d’investissements, de renforcement des structures industrielles et de promotion de la qualité des produits. En outre, la conclusion entre le royaume chérifien et le Gabon de l’accord sur la promotion et la protection réciproque des investissements est à même de permettre aux promoteurs des deux pays d’étendre et de sécuriser le champ des investissements. A ce niveau, des résultats concrets ont été réalisés, à l’instar des travaux de construction de 2000 logements sociaux à Libreville par le consortium maroco-gabonais Jet-Gabon. En outre, la coopération entre les deux Etats est appelée à se développer sur trois axes porteurs. En premier lieu, au niveau de l’agriculture appelée à créer davantage de valeur ajoutée. En second lieu, le secteur énergétique où le Maroc peut partager son expérience réussie, notamment en matière d’électrification rurale. Et en troisième lieu, au niveau des infrastructures où le royaume est sollicité pour accompagner les projets structurants menés par le gouvernement gabonais.
 
Somme toute, les opportunités économiques entre le Maroc et le Gabon ne manquent pas. Une meilleure exploitation desdites opportunités est à même de faire émerger un modèle de partenariat avancé susceptible de servir les intérêts respectifs des deux pays frères. Un modèle qui peut inspirer d’autres pays de la région, en quête d’intégration régionale. 


Tagué : Ali Majdoub

               Partager Partager